Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 13:17
Tombe de Maurice Utrillo. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.
Tombe de Maurice Utrillo. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.

Dans le petit cimetière du village de Montmartre où reposent quelques gloires du passé comme Clouzot, Steinlen, Honegger ou Eugène Boudin... c'est Utrillo qui sans conteste attire le plus grand nombre de visiteurs!

Tombe de Maurice Utrillo. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.

Pas étonnant puisque nous sommes à Montmartre et que le seul peintre authentiquement montmartrois, c'est lui....

Lui qui est né à cinq cents mètres de là, rue du Poteau!

Tombe de Maurice Utrillo. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.

Lui qui a contribué à faire connaître la Butte dans le monde entier et dont la vie et l'œuvre restent liées à son quartier pour le meilleur et pour le pire (parfois!)...

Tombe de Maurice Utrillo. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.

La tombe qu'il partage avec Lucie Valore, sa femme, n'est séparée de la rue des Saules et du Lapin Agile qu'il peignit tant de fois que par un simple mur couvert de lierre.

Tombe de Maurice Utrillo. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.
Tombe de Maurice Utrillo. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.

Le marbre est triste hélas et lourdement banal.

Deux noms sont gravés: Maurice Utrillo V et Lucie Utrillo

Une femme de pierre veille, dans une pose élégante sur le caveau.

Tombe de Maurice Utrillo. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.
Tombe de Maurice Utrillo. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.

C'est une allégorie de la peinture, la main gauche tenant une palette, la droite s'apprêtant à saisir un pinceau...

Une âme pieuse, la confondant avec un ange, l'a ornée d'un chapelet, objet qu'Utrillo n'a manipulé que dans les dernières années de sa vie après une conversion tardive!

Tombe de Maurice Utrillo. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.
"Mon utrillo à neuf ans" (Suzanne Valadon)
"Mon utrillo à neuf ans" (Suzanne Valadon)

On connaît l'histoire du peintre né des amours intenses et variées de Suzanne Valadon sa mère et reconnu en 1891 par un gentil critique d'art espagnol, Miguel Utrillo, qui n'est certainement pas son père.

Suzanne Et sa mère Maeleine

Suzanne Et sa mère Maeleine

Suzanne Valadon (Renoir)
Suzanne Valadon (Renoir)

Quand on a une mère si belle et si courtisée, il est inévitable qu'on en tombe amoureux, même ou surtout si elle vous expédie chez sa propre mère afin de mener en toute liberté son existence de modèle, d'amante et de peintre....

Utrillo et sa grand mère (détail) par Suzanne Valadon.

Utrillo et sa grand mère (détail) par Suzanne Valadon.

Utrillo, sa mère, le chat Raminou et Utter rue Cortot

Utrillo, sa mère, le chat Raminou et Utter rue Cortot

Suzanne s'occupe par intermittence de son fils qu'elle retrouve à l'âge adulte. Elle l'accueille (et le séquestre) rue Cortot où après son divorce elle vit avec son amant et bientôt mari, Utter, le meilleur ami de son fils!

Psychanalystes de tout poil à vos tablettes!

Le Lapin agile sous la neige. On voit à droite le mur du cimetière St Vincent.

Le Lapin agile sous la neige. On voit à droite le mur du cimetière St Vincent.

L'alcool, la fragilité psychologique provoquent des crises de plus en plus intenses chez le jeune homme qu'il faut interner à plusieurs reprises et qui trouve grâce à sa mère un remède à son mal de vivre : la peinture.

Tombe de Maurice Utrillo. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.

Il peint, repeint et peint encore pendant des décennies. De 1902 à sa mort en 1955, il produit tant de toiles que le succès venant, il suscite des vocations de faussaires.

Il y a de nos jours trois fois plus de toiles signées Utrillo que d'authentiques!

Tombe de Maurice Utrillo. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.

Sa plus belle période, la plus mélancolique, la plus musicale (on pense à l'ambiance des gymnopédies de Satie, un autre amant de sa mère), la plus montmartroise aussi, c'est sa "période blanche".

Il saisit la tristesse et la poésie des immeubles crayeux de Montmartre qu'il représente sous les nuages ou sous la neige comme un décor pour Pierrot... le poète à l'âme d'enfant en quête d'amour...

Utrillo et Lucie Valore au Vésinet

Utrillo et Lucie Valore au Vésinet

Quand il meurt en 1955, Utrillo ne vit plus à Montmartre. Il Habite une grande villa dans la banlieue bourgeoise du Vésinet où l'a entraîné Lucie Valore, collectionneuse de ses œuvres, qu'il a épousée en partie grâce à l'activisme de sa mère soucieuse de lui procurer une certaine stabilité.

Utrillo et sa mère

Utrillo et sa mère

Suzanne Valadon (Lautrec)
Suzanne Valadon (Lautrec)

Le mariage a été célébré en 1935, Utrillo avait 51 ans. En apparence (seulement) il avait coupé le cordon qui l'unissait à sa mère qui mourra seule avenue Junot et à l'enterrement de laquelle il n'assistera pas.

Tombe de Maurice Utrillo. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.

C'est à Dax où Lucie Valore l'a entraîné pour une cure thermale qu'il rend son âme montmartroise.

Il a 72 ans, ce qui n'est pas si mal quand on a connu l'esclavage de l'alcool, les crises de démence, les dépressions, le désespoir....

Tombe de Steinlen. Cimetière Saint Vincent.

Tombe de Steinlen. Cimetière Saint Vincent.

Steinlen
Steinlen

Il a été inhumé dans le vieux cimetière Saint-Vincent.

Il a pour presque voisin Steinlen le peintre des chats qu'il avait rencontré plusieurs fois rue Cortot.

Tombe de Maurice Utrillo. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.
Tombe de Maurice Utrillo. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.

L'allégorie de pierre qui orne sa tombe est d'origine mystérieuse.

Certains l'ont attribuée à Lucie Valore qui s'était découvert des talents de sculpteur.

D'autres, dont quelques guides qui mènent leur troupeau de touristes à travers Montmartre, affirment qu'elle est rescapée du Boccador (l'Hôtel de Ville) incendié pendant le Commune.

Cette thèse paraît fantaisiste étant donné le style de la statue qui n'est certes pas du XVIème siècle comme l'ancien Boccador dont à ma connaissance aucune statue n'a résisté à la violence de l'incendie.

Tombe de Maurice Utrillo. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.

Elle semble dater du XIXème siècle qui aimait plagier le grand style classique.

Peu importe après tout!

C'est une muse qui ne cesse pas de peindre en bleu, en gris, en gris bleu le ciel au-dessus de la tombe où Utrillo ne repose qu'en apparence puisqu'il vit dans les yeux de tous ceux qui aiment sa peinture...

Tombe de Maurice Utrillo. Montmartre. Cimetière Saint-Vincent.

Sur le marbre à côté du nom d'Utrillo, une lettre est gravée :

le "V" de Valadon

Deux ailes ouvertes...

Un aveu...

Une pique plantée dans le cœur...

Un envol...

.................................................................................................................................................................

Liens : Utrillo, Valadon, Montmartre

Suzanne Valadon à Montmartre

Suzanne Valadon et les chats

Toutes les rues de Montmartre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

claire 17/08/2016 12:14

Sombre histoire que la vie d' Utrillo, à cause d'une mère qui m'en rappelle une autre côté "légèreté" ... J'aime beaucoup les tableaux que tu nous présente. Google m'en livrera peut-être d'autres. On sent que ce peintre étais imprégné de la blancheur du Sacré Cœur. J'irai visiter Utrillo les longues soirées d'hiver Biz

robert 12/08/2016 02:03

Hello Chris, bonne soir. Je viens de lire votre article sur Maurice Utrillo. Wonderful! Quel domage que durant notre sejour a Paris en fevrier je ne pu visiter le cimetiere dont Utrillo est enterre.. Mais je pu faire une longue promenade de le blvd Haussmann a Sacre Coeur et je pu voir plusiers de vues qu'Utrillo a peigne, et, comme vous dites, que Utrillo a inmortalice Montmartre. Je me souviens de le Theatre de L'Atelier en face des arbres d'hiver grises et noirs. ( Hier j'ai lu la monographie de Miquel Utrillo sur Le Greco, publie en 1905 en Les Arts et Artistes. (on doit remercier google/books pour cette bienhereux morceau d'histoire literaire et artistique) parceque dans son livre, In Montmartre, Sue Roe a fait mention que Picasso avait lu ll'article de Utrillo durant son voyage de Paris a Barcelona en 1906.) Belle coincidence: Maurice Utrillo, Miguel Utrillo, Picasso...votre article... .
Merci bien pour votres histoires montmartroises!
robert

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche