Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 08:45

cabaret-bruant1.jpg

Le 84 boulevard de Rochechouart a une longue histoire montmartroise, dominée par la figure puissante d'Aristide Bruant.

cabaret-bruant-1er-chat-noir.jpeg

                                            Le Chat Noir 84 boulevard de Rochechouart

C'est là que Rodolphe Salis ouvrit en 1881 dans un ancien bureau de poste un cabaret. C'est à lui que revient de l'avoir baptisé "le Chat Noir".

cabaret-bruant-chat-noir-1-willette.jpg

L'enseigne du 1er Chat Noir due à Willette. Steinlen s'en inspirera quand il créera la célébrissime affiche pour le 2ème Chat Noir de la rue Laval.

Il trouva en effet, abandonné dans le local désafffecté, un chat efflanqué qu'il adopta et qui lui porta bonheur quand il eut l'inspiration d'engager Aristide Bruant. (Voir l'article : Le premier cabaret du Chat Noir.

cabaret bruant mirliton2

                                        Toulouse Lautrec et Louis Anquetin au Mirliton

En 1885 quand le cabaret est transféré 12 rue de Laval (aujourd'hui Victor Massé), Bruant achète le local et le baptise : le Mirliton. C'est le début de la réussite pour celui qui cherchait "fortune à Montmartre le soir"!

Rodolphe Salis, lors du déménagement, a oublié ce qu'il appelait "le trône Louis XIII", en réalité une vieille chaise paillée sur laquelle on avait le droit de s'asseoir pour caresser après avoir payé l'obole, le crâne authentique de Louis XIII enfant.

cabaret-bruant-mirliton-la-chaise.jpg

Rodolphe Salis veut récupérer son trône et fait irruption à plusieurs reprises au Mirliton. Bruant par jeu se refuse à le lui restituer; il l'accroche au plafond hors de portée et en fait une chanson que réclament les fêtards en fin de soirée. Il monte alors sur une table et moulinant de sa canne, chante l'immortel poème :

Ah! Mesdames qu'on est à l'aise                                                                                 Quand on est assis sur la chaise Louis XIII                                                                Elle est à Rodolphe cependant                                                                                 Pour s'asseoir d'ssus faut aller chez Bruant                                                                Au cabaret du Mirli                                                                                                            Au cabaret du Mirli                                                                                                          Du Mirlitontaine et tonton                                                                                               Du Mirliton

cabaret-bruant-mirliton.jpg

 les huit années pendant lesquelles Bruant anime le Mirliton sont fécondes et elles assurent le renom du poète insolent. Pour s'opposer à Salis qui donne du monseigneur et gentes dames aux clients du Chat Noir, Bruant rudoie ceux du Mirliton et les traite de crapules.

On raconte qu'il inaugura cette posture, un soir où il n'y avait que deux ou trois pelés dans le cabaret. Furieux, il les insulta vertement. Il faut croire que les pelés avaient des tendances masochistes car ils apprécièrent ce traitement brutal et revinrent accompagnés de collègues et d'amis tout aussi émoustillés d'être insultés...

cabaret-bruant-photo-bruant.jpg

 

La mode était lancée...

Les nouveaux clients seraient accueillis par une phrase reprise en choeur :

"Hola-la! Ah' C'te gueule, c'te binette! Hola-la! Ah! c'te gueule qu'il a!" 

Ceux qui partiraient avant la fin de la nuit par :

"Tous ceux qui s'en vont sont des cochons!"

cabaret-bruant-affiche.jpg

Une partie du succès de Bruant est due à Lautrec qui dessine pour lui plusieurs affiches qui  l'immortalisent dans sa tenue de scène du Mirliton, pantalon et veste  de garde-chasse, cape noire, large chapeau de feutre, écharpe rouge.

cabaret-bruant-le-mirliton-journal.jpg

Toulouse Lautrec est d'ailleurs un des illustrateurs, avec Steinlen ou Forain du journal créé par Bruant, le Mirliton, dans lequel sont publiées ses chansons! On n'est jamais mieux servi que par soi-même                                                                                                                                                                   

cabaret-Bruant.jpg

                       Le cabaret d'Aristide Bruant, l'enseigne en demi cercle porte le nom du Mirliton.

Quand Bruant devenu riche grâce au succès du Mirliton et à la publication de ses chansons, achète en 1900 une ferme, un moulin et des terres pour vivre en gentleman chasseur, il cesse d'être le poète gouailleur, ami des délaissés et des miséreux.

Voici comment un journaliste, Adolphe Brisson, parle du chansonnier à qui il rend visite à Courtenay :

"Le poète des gueux habite un château où il mène le train d'un seigneur moyenâgeux, il chasse, il pêche, il a une meute de chiens de chasse fidèles et dressés"

Bruant continue d'écrire mais ses grands textes révoltés sont derrière lui. Il tente de coller à la légende qu'il a contribué à créer mais le feu sacré n'est plus là.

cabaret-bruant-ferme.jpg

La ferme de Bruant (25 hectares de terrains) et au-dessus la grosse maison qu'il fit construire en 1912. 

Quand Bruant évoque les années du Mirliton qui ont fait sa gloire il en parle en ces termes :

"Pendant 8 ans j'ai passé mes nuits dans les bocks et la fumée! J'ai hurlé mes chansons devant un tas d'idiots qui n'y comprenaient goutte et qui venaient par désoeuvrement et snobisme se faire insulter au Mirliton. Ils m'ont enrichi...Je les méprise."

cabaret-bruant-mirliton-enseigne.jpg

Enseigne du Mirliton reconstituée pour le cinéma en 1950

Le Mirliton survit cependant sous le nom de Cabaret Bruant. Le chanteur-poète l'a laissé en gérance à son pianiste Marius Hervochon tout en gardant 50% des bénéfices!

Deux chanteurs, Raphael et André l'animent. Ce dernier reçoit du maître l'autorisation de chanter ses textes et de s'habiller comme lui, des bottes au chapeau.

cabaret-bruant3.jpg

Montmartre commence à se caricaturer lui-même!

Les animateurs jouent à être Bruant en recevant avec la même brutalité les clients et en chantant avec  la même voix rauque les textes devenus des tubes, de Nini peau de chien à Rose blanche... 

 

cabaret-bruant-lautrec.jpg


Le cabaret Bruant a survécu ainsi jusqu'en 1958.

Il est le prototype des cabarets montmartrois qui singèrent l'époque gouailleuse et inventive où les chansonniers avaient du talent à revendre et où la Butte était insolente et créative...

 

....................................................................................................................................................................

 

Liens : Cabarets de Montmartre:

La Lune Rousse. Cabaret.

Le cabaret de la Belle Gabrielle

La Taverne des Truands.

Le cabaret du Chat Noir (2) rue Victor Massé.

Cabaret. L'Enfer.

Cabaret Le Ciel.

Le cabaret du Néant.

 

Listes des liens des monuments et lieux typiques de Montmartre historique et moderne.

..............................................................................................................

                            Le Chat Noir chanté par Bruant.
.................................................................................................................

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jakjok 20/09/2013 07:54


C'est le meilleur site que j'ai consulté sur les cabarets de Montmartre. je ne comprends pas pouquoi il ne vient pas en 1ère ligne avezc google. Est-ce que les autres achètent des "i like"?

hariharo 29/03/2013 14:08


Je crois qu'il y a une expo intéressante au musée de Montmartre sur le Chat Noir. Bruant reste un personnage de Montmartre même s'il est vrai qu'il l'a quitté sans regret pour ses domaines. Mais
il est revenu y mourir en 1925. Merci pour toutes ces informations et ces documents.

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche