Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2020 6 14 /11 /novembre /2020 12:30
La houppa. Cimetière de Montmartre. Marcelle Capronnier.

     Qui se souvient encore de la Houppa? Peut-être quelques octogénaires qui l'acclamaient pendant les "Six jours" dont elle fut la reine? Mais qui se souvient des Six jours? Le temps fait passer les couleurs, ronge la mémoire et puis éteint la lumière.

La houppa. Cimetière de Montmartre. Marcelle Capronnier.

     C'est par hasard que je suis tombé sur sa tombe au cimetière de Montmartre,  27ème division. J'étais venu saluer Berlioz installé dans son monument de marbre noir quand mon regard fut attiré par une croix du même marbre. Un nom se dédorait, gravé dans la pierre :

 

La houppa. Cimetière de Montmartre. Marcelle Capronnier.

    Hé bien cette Marcelle  Capronnier (1900-1987) qui choisit de s'appeler "la Houppa" à cause de sa chevelure blonde qui lui faisait une houppe de lumière, fut une des artistes les plus populaires de son temps, dans les années 1930...et après guerre.

 

   Non pas pour sa carrière d'actrice qui fut modeste et la vit participer à quelques films comme "Les Misérables" de Raymond Bernard en 1934 ou aux "Casse-pieds" de Dréville en 1948  (où elle est une prostituée qui chante) mais pour son activité à la radio et pour ses talents de chanteuse fantaisiste.

 

    Elle débuta au music-hall, au Petit Casino boulevard Montmartre et à L'Empire avec des chansons aussi peu intellectuelles que possible, simples et joyeuses, parfois un peu lourdingues dans le sous-entendu comme on les aimait alors.

 

     Un de ses titres de gloire fut sa participation aux Six jours de Paris qui étaient une véritable fête populaire, course créée par Bob Desmarets directeur du Vel d'Hiv.

La houppa. Cimetière de Montmartre. Marcelle Capronnier.

   C'est en 1936 qu'elle obtient sa consécration, les coureurs reprenant en chœur avec elle ses chansons! Evidemment le lieu ignorait quel triste symbole il allait devenir six ans plus tard et qui resterait cousu à son souvenir comme une triste étoile.

La houppa. Cimetière de Montmartre. Marcelle Capronnier.

     Pendant l'occupation, La Houppa se réfugie dans le sud où elle participe à l'animation de Radio Nïmes.

 

La houppa. Cimetière de Montmartre. Marcelle Capronnier.

     Après la guerre elle retrouve son appartement modeste du 55 faubourg Saint-Denis où elle est venue vivre dès 1928 et où elle mourra.

 

    Les cyclistes l'apprécient et il n'est pas étonnant qu'ils lui demandent de devenir Présidente d'honneur des "Roule-Toujours" (surnom donné aux porteurs de journaux) qui organisent une grande course annuelle qui les conduit jusqu'à la place du Tertre après l'ascension héroïque de la rue Lepic.

 

Avec Malcuit vainqueur en 1958

Avec Malcuit vainqueur en 1958

     Les femmes participent aussi à la compétition dans leur catégorie. La plus grande championne fut Andrée Régnier qui remporta la coupe onze années consécutives ( de 1948 à 1958)!

 

La Houppa et Andrée Regnier!

La Houppa et Andrée Regnier!

   Avec le temps, va tout s'en va et peu à peu la Houppa cessa d'être la chanteuse populaire et flamboyante qu'elle avait été. Dans son quartier elle organisa une commune libre, clin d'œil à celle de Montmartre et comme Michou plus tard, elle n'eut de cesse de venir en aide aux déshérités, notamment aux personnes âgées sans ressources.

 

    Elle meurt en 1987, âgée de 87 ans. Une plaque a été apposée sur son immeuble :

"Ici a habité Marcelle Capronnier dite "La Houppa", artiste de music-hall, femme d'action engagée, pionnière de la radiodiffusion"

La houppa. Cimetière de Montmartre. Marcelle Capronnier.

   Des mots d'hommage qui éveillent de moins en moins d'écho dans les mémoires et qui ne disent rien de cette femme sensuelle et généreuse, gouailleuse et optimiste, une des incarnations populaires de la parisienne! 

Partager cet article

Repost0

commentaires

pierre 16/11/2020 21:03

même commentaire que ci-dessous :) ... Mais pourquoi l'avoir appelé Marelle dans le titre ? J'ai vérifié son état civil : née le 30 Mai 1900 et déclarée sous le prénom de Marcelle.(tables décennales de Vitry sur Seine 1893-1902, archives du Val de Marne.

chriswac 23/11/2020 13:34

Mais oui c'est une erreur de frappe! Rien ne t'échappe!

neveux m. 14/11/2020 14:18

Merci pour cette évocation d'une artiste aujourdhui méconnue mais qui méritait d'être évoquée: un fervent lecteur de tous vos articles

chriswac 15/11/2020 12:53

Merci beaucoup pour votre enthousiasme qui me motive pour persévérer!

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche