Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 08:00

 

Cimetiere-21-novembre-067.JPG

                             Tombe de la Duchesse d'Abrantès 22ème division, 1ère ligne, 8

Une tombe de marbre blanc du cimetière Montmartre, dans le carré le plus chic de la nécropole, sur une terrasse devant les arbres et la ville... C'est celle de la duchesse d'Abrantès (1784-1838)

Cimetiere-21-novembre-058.JPG

Le médaillon sculpté nous la montre de profil, digne et sévère.

Laure Junot d'Abrantès serait sans doute oubliée aujourd'hui si elle n'avait été aimée d'un jeune écrivain obscur du nom d'Honoré de Balzac.

abrantes-junot-raverat-1834.JPG

                                          Le général Junot par Vincent Nicolas Raverat (1834). Musée des Invalides.

Certes elle fut la femme du général Junot, "Junot la tempête" comme l'appelait Napoléon, mais elle profita surtout de la carrière de son mari pour dilapider sa fortune, se faire un nom dans les salons et prendre le titre d'Abrantès offert au général après la conquête de Lisbonne.

Général qu'elle abandonna sans scrupules quand il fut atteint par une maladie mentale et relégué en Bourgogne chez son père où il finit par se jeter par la fenêtre en 1813.

abrantes-duchesse.jpg

                    La Duchesse d'abrantès et le Général Junot (Marguerite Gérard)

A l'époque du Consulat, elle est avec Junot, une "star" de la vie mondaine. Elle est appréciée pour son humour, pour son esprit brillant et caustique. Comme chacun sait les gens brillants ne le sont qu'aux dépens de ceux qu'ils brocardent...

abrantes-consul.jpg

                                             Napoléon premier consul. françois Gérard.

Napoléon la surnomme "la petite peste", ce qui ne l'empêche pas de privilégier le couple Junot.

abrantes-2.jpg

La Duchesse n'en sera pas reconnaissante... Ses Mémoires historiques sur Napoléon sont hérissés de pointes et de sarcasmes!

abrantes-metternich.jpg

                                                                 Metternich

Bien entendu la duchesse n'est pas fidèle. Elle a des circonstances atténuantes : l'âge de son mari de 13 ans son aîné, sa brutalité qui allait paraît-il jusqu'aux coups et son manque de raffinement!

 

Elle fut donc la maîtresse de Metternich, ambassadeur d'Autriche en France et grand amateur de chair féminine. 

 abrantes-balzac-jeune.jpg

                                                Balzac jeune. (Achille Déveria)     

A la mort de Junot, elle a 29 ans, un âge critique si l'on en croit Balzac qui commence l'écriture de son roman "La femme de 30  ans" un an après avoir rencontré la Duchesse.

Cimetiere-21-novembre-056.JPG

Il connaît donc son sujet !

D'autant plus qu'il passe un temps considérable à corriger les Mémoires que la dame écrit et qui rencontreront un certain succès. Plus tard, elle niera cette participation d'un Balzac devenu célèbre mais ses autres oeuvres écrites sans lui n'auront plus le même succès ! 

Cimetiere-21-novembre-062.JPG

Après sa liaison avec Balzac, la Duchesse essaie de reconstituer un salon, rue La Rochefoucauld dans le quartier très à la mode de la Nouvelle Athènes. Elle tente d'y réunir des nostalgiques de l'Empire comme Madame Récamier mais la plupart des hôtes sont des acteurs mondains ou de piètres artistes. Exception faite de Théophile Gautier auquel elle doit son surnom de duchesse d'Abracadabrantès.

Cimetiere-21-novembre-060.JPG

Elle écrit encore plusieurs ouvrages : "Scènes de la vie espagnole" (1836), Histoires des Salons de Paris (1837) ou "Souvenir d'une ambassade..." (1837).

Ce sont ces oeuvres dont on peut lire le nom sur les pages sculptées sur le monument.

Mais elle n'intéresse plus grand monde et son éditeur Ladvocat refuse ses manuscrits. Peu à peu la Duchesse tombe dans l'indigence.

Elle finit sa vie dans un hôpital où ne pouvant payer sa chambre, elle est reléguée sous les toits dans une pièce minuscule, un débarras aménagé pour elle.

 

Cimetiere-21-novembre-052.JPG

                   Tombe d'Ary Scheffer et Ernest Renan (à droite la duchesse d'Abrantès)

Elle n'aurait pas eu les moyens de se payer une tombe de marbre dans le cimetière Montmartre devenu très branché.                 

Il faut contourner le monument pour trouver la raison de sa présence à côté d'Ary Scheffer et à deux mètres d'Alexandre Dumas fils.

Cimetiere-21-novembre-065.JPG

Sur la pierre, on peut lire cette inscription qui s'efface peu à peu :  "Erigé à la mémoire de Madame la Duchesse d'Abrantès par une Dame Russe le 8 janvier 1841".

Qui est cette mystérieuse "Dame Russe" qui n'a pas voulu être nommée ? Une lectrice et admiratrice ? Une amie inconnue ?

Nous ne le saurons pas et c'est mieux ainsi car nous pouvons imaginer que Balzac en souvenir d'un amour passé a choisi ce masque pour rendre hommage à la Duchesse d'Abrantès.

Cimetiere-21-novembre-057.JPG

Hommage qui dut être coûteux car c'est un sculpteur de renom qui exécuta le médaillon : David d'Angers.

abrantes-balzac-d-Angers.jpg

Il est alors très sollicité et s'il a sculpté le fronton du Panthéon en 1837, il s'est surtout consacré aux célébrités de son temps qu'il a immortalisées dans le bronze ou le marbre, dans des bustes ou des médaillons. Le buste de Balzac au Père Lachaise est son oeuvre...

Ainsi a t-il sculpté à douze ans d'intervalle les deux anciens amants qui n'ont qu'une douzaine de stations de métro de la ligne 2 pour se retrouver...d'un cimetière à l'autre.

............................................................................................................

Quelques citations de la Duchesse d'Abrantès :

- La plus grande des séductions c'est peut-être d'être aimée.

- En matière de vertu féminine, vérité et renom ont le plus souvent beaucoup de peine à marcher de pair.

-Les femmes font les pires folies pour allumer une passion et prennent la fuite devant l'incendie.

-La vanité des femmes est telle que pour paraître être aimées, elles se passeraient fort bien de l'être.

 

Quelques phrases misogynes écrites sans doute devant un miroir ! 

 

...............................................................................................................................................................

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.    

............................................................................................................

Liens : cimetière Montmartre :

cimetière Montmartre. Berlioz. Tombe.

Cimetière Montmartre. Alfred de Vigny.

cimetière Montmartre: Théophile Gautier

.............................................................................................................

 

..


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Glamour7 13/04/2012 16:12


Une présentation originale et créatrice de cette tombe que peu de gens remarquent aujourd'hui.

Berlingotte 23/03/2012 07:45


Elle fait partie d'une époque et d'un monde si contrasté et si créateur. Paris était alors le centre de la culture européenne. Les temps ont changé.

orleansNew 19/01/2012 18:45


Un personnage intéressant qui fait penser à Splendeur et misère des courtisanes. Son nom est un poème

PierreMO 05/01/2012 09:43


Le médaillon est remarquable je trouve. Une dignité un peu revêche. On devine le caractère de la dame. Il soit être menacé dans ce cimetière où les vols sont si nombreux. j'aime votre conclusion
et le métro qu'il suffit aux anciens amants de prendre pour se retrouver, tantôt chez l'un tantôt chez l'autre!

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche