Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 12:14
Place des Hirondelles carrefour Clignancourt-Christiani-Myrrha-Poulet.

Place des Hirondelles carrefour Clignancourt-Christiani-Myrrha-Poulet.

Place des hirondelles.

Place des hirondelles.

Rue de Clignancourt (2ème partie) Montmartre.

Après les immeubles Dufayel, s'ouvre un espace qui correspond à la rencontre de plusieurs rues : la rue Christiani, la rue Myrrha et la rue Poulet qui toutes trois se jettent dans la rue de Clignancourt. On appelait jadis cet endroit "Place des hirondelles".

C'est là que se trouvait le terminus de la Compagnie des omnibus de l'hirondelle, créée sous la Monarchie de Juillet.

Intersection des rues de Clignancourt, Poulet, Myrrha (la rue Christiani est à droite, non photographiée)

Intersection des rues de Clignancourt, Poulet, Myrrha (la rue Christiani est à droite, non photographiée)

Le 8 mars 2016, branle-bas de combat sur l'ancienne place. Plusieurs voitures de police bloquent l'accès, des service de la voierie enlèvent les motos, des panneaux sont installés avec leurs plaques recouvertes de plastique gris sac-poubelle.

Anne Hidalgo est attendue avec quelques notables parisiens. Elle va rebaptiser la place! Les vieux habitants se réjouissent déjà! Les hirondelles vont revenir avec le printemps!

Rue de Clignancourt (2ème partie) Montmartre.
Rue de Clignancourt (2ème partie) Montmartre.

Mais non! Sont-ils bêtes! Le 8 mars journée de la femme on ne donne pas de noms d'oiseaux aux places! On leur donne des noms de femmes! Chaque année une dizaine de rues, de places, de promenades, d'impasses, de ruelles, de culs de sac font sortir de l'oubli des héroïnes du passé.

Rue de Clignancourt (2ème partie) Montmartre.

.... Même si aucun numéro ne correspondra à cette résistance, surnommée "la plastiqueuse à bicyclette" : Jeanne Bohec (1919-2010)

Bretonne qui rejoignit l'Angleterre avant que les Allemands n'investissent Brest, elle lutta avec les FFL. Après la guerre, elle vécut à Montmartre, avenue Junot.

A droite, Jeanne Bohec

A droite, Jeanne Bohec

Le 39

Le 39

Sandrine Bonnaire et Agnès Varda. "Sans toit ni loi" 1985
Sandrine Bonnaire et Agnès Varda. "Sans toit ni loi" 1985

Au 39, donnant sur l'ancienne place des hirondelles, a vécu pendant plusieurs années une actrice exceptionnelle par sa sensibilité et sa "présence", Sandrine Bonnaire. Je l'ai croisée souvent, je l'ai vue quelques fois en compagnie d'Agnès Varda. J'aimais qu'elle ait choisi de vivre dans ce quartier populaire.

Le 41

Le 41

Théo Ferré.
Théo Ferré.

Au 41 vivait un des héros de la Commune, Théophile Ferré, dit Théo Ferré, blanquiste, membre du Comité de vigilance de Montmartre aux côtés de Louise Michel qui avait pour lui une grande admiration. Chez lui se tenaient les réunions du Comité.

Théo Ferré fut exécuté à Satory en 1871.

Il est enterré dans le cimetière de Levallois où plus tard Louise Michel son amie de la Commune l'a rejoint.

Louise Michel (Néraudan)

Louise Michel (Néraudan)

Rue de Clignancourt (2ème partie) Montmartre.

"Du mur des fusillés de mai 71, j’aurais voulu saluer les morts des hécatombes nouvelles, les martyrs de Montjuich, les égorgés d’Arménie, les foules écrasées d’Espagne, les multitudes fauchées à Milan et ailleurs, la Grèce vaincue(...)
Puisqu’il n’est plus permis d’y parler hautement, c’est mon livre que je leur dédie ; de chaque feuillet soulevé comme la pierre d’une tombe s’échappe le
souvenir des morts".


Louise Michel 'La Commune"

Rue de Clignancourt. A droite immeuble avec bistro à l'angle avec la rue Poulet (36 Clignancourt)

Rue de Clignancourt. A droite immeuble avec bistro à l'angle avec la rue Poulet (36 Clignancourt)

Aujourd'hui, toujours un café!

Aujourd'hui, toujours un café!

Même vue prise à hauteur de la rue André Del Sarte (on voit les colonnes Morris de l'ancienne place des hirondelles)

Même vue prise à hauteur de la rue André Del Sarte (on voit les colonnes Morris de l'ancienne place des hirondelles)

Rue de Clignancourt (2ème partie) Montmartre.
En 1913! (document cparama)

En 1913! (document cparama)

Aujourd'hui le 36.

Aujourd'hui le 36.

On peut constater avec ces photos que depuis fort longtemps un bistro occupait cet endroit, à l'angle des rues de Clignancourt et Poulet. En 1913, il s'agissait de "Millier" Vins et tabac. Il y en eut d'autres avant.... Aujourd'hui, le café s'appelle " Le Diplomate"!

Mais le temps est révolu où l'on posait joyeusement devant l'établissement, avec enfants et petit chien rigolo, une tache sur l'œil!

Intersection Clignancourt, Muller et Ramey....

Intersection Clignancourt, Muller et Ramey....

La rue continue son ascension jusqu'à l'intersection avec la rue Muller et la rue Ramey, son point culminant.

La rue de Clignancourt prise au niveau de la rue Muller

La rue de Clignancourt prise au niveau de la rue Muller

Rue de Clignancourt (2ème partie) Montmartre.
Angle Clignancourt-Muller

Angle Clignancourt-Muller

L'immeuble de proue entre Clignancourt (droite) et Ramey (gauche)

L'immeuble de proue entre Clignancourt (droite) et Ramey (gauche)

Un immeuble est amarré comme un paquebot entre la rue de Clignancourt et la rue Ramey. Des photos anciennes montrent qu'il a depuis toujours abrité des commerces.

Le même immeuble en 1907

Le même immeuble en 1907

Personnel et propriétaires du magasin à la pointe des rues Ramey et Clignancourt. Mais! Où est le petit chien?

Personnel et propriétaires du magasin à la pointe des rues Ramey et Clignancourt. Mais! Où est le petit chien?

Une photo avec employés, propriétaires et clients gardent le souvenir de cette époque où les rues étaient vivantes, où l'on se promenait d'une boutique à l'autre, où les piétons étaient rois de la ville!

Château Rouge 1847
Château Rouge 1847

A partir de cette pointe, la rue de Clignancourt amorce sa descente vers le nord. Elle s'éloigne peu à peu de Montmartre comme à regret. Elle longe une série d'immeubles de pierre assez monotones qui ont été édifiés sur les terrains du célèbre bal du Château Rouge, haut lieu de l'histoire parisienne et théâtre de drames pendant la Commune.

Bal du Château Rouge sous l'Empire

Bal du Château Rouge sous l'Empire

Parc du Château Rouge. Les généraux Lecomte et Thomas y sont jugés avant d'être fusillés rue du Chevalier de la Barre.
Parc du Château Rouge. Les généraux Lecomte et Thomas y sont jugés avant d'être fusillés rue du Chevalier de la Barre.

Il y a tant à dire sur cet endroit que je ne peux que vous renvoyer aux articles qui lui sont consacrés dans ce blog : Château Rouge historique

52 bis (emplacement des jardins du château Rouge)

52 bis (emplacement des jardins du château Rouge)

Quelques souvenirs photographiques ont traversé les décennies... Ainsi, au 52 bis y avait-il une boutique spécialisée dans les dentelles et les broderies...

Le 52 bis en 1904. "Aux Artisans".

Le 52 bis en 1904. "Aux Artisans".

La rue continue sa descente vers le nord. Avant de croiser la rue Custine, elle passe devant le collège Dorgelès au 63.

A gauche l'école et la maternelle devenues collège Dorgelès.

A gauche l'école et la maternelle devenues collège Dorgelès.

Rue de Clignancourt (2ème partie) Montmartre.
Rue de Clignancourt (2ème partie) Montmartre.
Rue de Clignancourt (2ème partie) Montmartre.

L'école fut fréquentée par quelques enfants devenus célèbres... Paul Doumer bien sûr qui a sa plaque sur le mur et dont il faut sans doute apprendre aux élèves (comme sans doute à la plupart des passants!) qui fut cet écolier du passé, de même que Pierre Lazareff ou Marcel Bleustein Blanchet dont les familles faisaient partie des émigrants Juifs venus de Russie mais qui n'ont pas droit à une plaque commémorative, pourtant grande spécialité montmartroise.

Une autre plaque apposée sur la façade comme sur toutes les façades des écoles montmartroises rappelle que des enfants furent arrêtés et emmenés dans les camps de la mort.

Montmartre où ils étaient nombreux garde comme une plaie ouverte le souvenir de ces crimes, de ses poulbots assassinés...

Jean Gabin entre ses parents

Jean Gabin entre ses parents

Rue de Clignancourt (2ème partie) Montmartre.

Un autre enfant célèbre fréquenta cette école. Il s'agit de Jean Gabin, né boulevard de Rochechouart. Ses parents habitaient à quelques pas de là, 17 rue Custine. Ils étaient artistes et ne pouvaient s'encombrer d'un gosse qu'ils mirent au vert, à Mériel chez sa sœur aînée. Il revint plus tard à Montmartre, dans cette école où il obtint son certificat d'études.

Avec sa gouaille et son accent, Gabin est un véritable gars de Montmartre qui lui a rendu hommage en donnant son nom, à une place à deux cents mètres du collège, rue Custine.

(à suivre... 3ème partie... de Custine à Marcadet)

Classe de CP années 50

Classe de CP années 50

Partager cet article

Repost 0

commentaires

André974 30/08/2016 21:34

merci de ces photos de ce qui restera toujours mon quartier mon école,mes rues que j'ai quitté en 58

Nell 09/02/2016 19:43

Comme toujours un vrai Régal, Christian. Grâce à vous je vais connaître Paris sans jamais y avoir mis les pieds. Je n'y suis pas qu'en taxi, il y a bien longtemps, entre deux gares. Une qui venait d'Arras , dans le Pas-de Calais, et l'autre qui allait vers Toulouse. Donc que de vagues images de notre Capitale. Bien belle soirée et excellente nuit.

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche