Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 20:25
Le 15.

Le 15.

Après la visite de la première partie de l'avenue, nous arrivons devant le 15, un des immeubles les plus remarquables.

Remarquable il l'est au moins pour deux raisons.

D'abord parce qu'il fut construit par Adolf Loos dont il est la seule et unique réalisation en France. Ensuite parce qu'il fut la demeure de Tristan Tzara,

Projet de Loos pour Chicago.

Projet de Loos pour Chicago.

Adolf Loos est un architecte viennois (1870-1933) en rupture avec les modes de son temps. Il exècre le "décor" sous lequel l'Art Nouveau dissimule les structures et les matériaux. Son ouvrage principal est un manifeste : "Ornement et Crime"!

Il importe pour lui d'être fonctionnel, sans afféterie. Le matériau brut est lui-même décor. Loos n'est pas sans influence sur Le Corbusier et sa mouvance.

Maison Loos classée "monument historique".
Maison Loos classée "monument historique".
Maison Loos classée "monument historique".

Maison Loos classée "monument historique".

Il ouvre la voie à l'architecture dépouillée qui s'imposera bientôt avec des architectes qui n'auront ni l'audace ni le talent des précurseurs et construiront des barres et des tours sans fantaisie qui pèseront sur leurs habitants comme sur les paysages violentés.

N'oublions pas que le Corbusier, le dieu intouchable, avait prévu au coeur de Paris, le long de la Seine et dans le Marais des tours semblables et alignées à la place des vieux quartiers!

Le plan Voisin par Le Corbusier. Le Louvre échappe à la reconstruction et le Marais historique n'est plus qu'un souvenir!!!

Le plan Voisin par Le Corbusier. Le Louvre échappe à la reconstruction et le Marais historique n'est plus qu'un souvenir!!!

Maison Loos-Tzara. La salle de séjour. Ne subsiste de l'ancien décor que la cheminée.

Maison Loos-Tzara. La salle de séjour. Ne subsiste de l'ancien décor que la cheminée.

C'est Tristan Tzara (1896-1963) qui voulut cette demeure rigoureuse, lui le poète du hasard et de la fantaisie.

On connaît son rôle dans la création du dadaïsme. Quand il débarque à Paris, il habite d'abord chez Picabia avant d'emménager dans la grande maison fonctionnelle, avec Gréta Knutson, sa femme.

Tristan et Greta Knutson (1926)

Tristan et Greta Knutson (1926)

Tzara par Delaunay.

Tzara par Delaunay.

Tristan Tzara.

Tristan Tzara.

Greta Knutson (1899-1983) artiste suédoise, peintre et poète, vit avec son mari dans cette maison jusqu'en 1942.

C'est là que naît en 1927 leur fils Christophe qui jouera dans les rues de Montmartre et passera sous les fenêtres de Poulbot.

Portrait de la 1ère épouse de René Char. (Greta Knutson 1944)

Portrait de la 1ère épouse de René Char. (Greta Knutson 1944)

Après avoir quitté Tzara, Greta Knutson connaîtra une brève histoire d'amour avec René Char.... Mais voilà qui nous entraîne loin de Montmartre et de l'avenue Junot!

Avenue Junot (2) Montmartre. Du 15 au 23 et villa Léandre. Loos. Tzara...

Notons qu'il y eut un autre occupant célèbre de la maison de Tzara, c'est l'acteur-metteur en scène- réalisateur Jacques Fabbri qui y veut son domicile parisien jusqu'à sa mort à Tourgéville en 1997.

Vestiges du maquis et boulodrome.
Vestiges du maquis et boulodrome.
Vestiges du maquis et boulodrome.

Vestiges du maquis et boulodrome.

Le maquis à l'arrière du moulin. C'est à travers lui qu'est tracée la rue puis l'avenue Junot.

Le maquis à l'arrière du moulin. C'est à travers lui qu'est tracée la rue puis l'avenue Junot.

Le maquis derrière le moulinj

Le maquis derrière le moulinj

Après le 15, une parcelle de maquis a survécu. C'est ainsi que le 17 abrite un boulodrome dont les membres ont tenu tête aux promoteurs. Les boulistes du CLAP ont gagné la partie et continuent de tirer et pointer librement!

Traversons et jetons un coup d'oeil aux numéros pairs...

Le 16

Le 16

Charles Berling et Michel Bouquet. ("Comment j'ai tué mon père." Anne Fontaine)

Charles Berling et Michel Bouquet. ("Comment j'ai tué mon père." Anne Fontaine)

Montmartre plaît aux artistes. Il n'est donc pas étonnant qu'un de nos meilleurs acteurs, Charles Berling ait élu domicile dans cette belle maison claire de l'avenue.

Le 16 bis.
Le 16 bis.

Le 16 bis.

Le 18
Le 18

Le 18

Le 18bis

Le 18bis

Les 20 et 22.

Les 20 et 22.

Solange Moret
Solange Moret

Le 20 a vu passer quelques célébrités.

Pierre Feuillère (1906-1945), acteur connu surtout pour avoir été le mari d'Edwige Feuillère y vécut avec sa deuxième femme, Solange Moret (1908-1945), actrice belge. C'est dans cette maison qu'ils se suicidèrent le 13 juin 1945.

Nagui. Photo Télé Première.
Nagui. Photo Télé Première.

C'est encore au 20 qu'un célèbre animateur télé vécut de 1998 à 2002. Il s'agit de Nagui qui resta fidèle à Montmartre et déménagea à quelques centaines de mètres de l'avenue, place du Calvaire, dans une des plus hautes demeures de la Butte : la maison Borde, son jardin luxuriant, ses hauts murs qui interceptent les regards indiscrets.

Derrière ses murs et ses grilles on aperçoit la maison actuelle de Nagui....

Derrière ses murs et ses grilles on aperçoit la maison actuelle de Nagui....

Le 22
Le 22
Le 22

Le 22

Le 22 est une belle maison de briques avec décor floral stylisé art-déco.

A la hauteur du 23, on peut deviner un passage barré par un énorme rocher, c'est le passage Depaquit, dit de la Sorcière.

Il rejoint la rue Lepic et bien que mentionné par tous les guides touristiques, il est réservé depuis quelques années aux riverains et aux boulistes, privant les amoureux de Montmartre de son charme et de son utilité!

Il y a en son milieu une fontaine en rocaille désaffectée qui s'appelait à l'origine "fontaine du sourcier". Avec le temps elle se transforma en fontaine de la sorcière, puis, l'eau une fois tarie en rocher de la sorcière.

Passage Dépaquit côté rue Lepic.

Passage Dépaquit côté rue Lepic.

C'est une histoire de litige comme il en existe tant entre les copropriétaires riverains du passage, exaspérés par le manque d'entretien, par la présence de dealers et la mairie du XVIIIème peu empressée à en assurer la restauration et l'entretien.

Bref ce n'est pas l'intérêt commun qui a triomphé et le passage bien pratique pour se rendre du bas Montmartre au haut Montmartre est désormais privé !

Les copropriétaires s'étant montrés peu conciliants et ne prenant en compte que leur propre avantage se sont "payés" ce passage public sur le dos des habitants du quartier et des touristes.

Mais gageons que l'histoire n'est pas finie! La pétition des Montmartrois attachés à la liberté du passage est forte de milliers de signatures parmi lesquelles celles d'acteurs célèbres (Richard Berry, Charles Berling)... qui habitent le quartier.

La sorcière n'a pas dit son dernier mot, elle a des pouvoirs qui se révèleront un jour et feront tombert les grilles!

Passage Depaquit. Le rocher.

Passage Depaquit. Le rocher.

Gros-plan sur le rocher.

Gros-plan sur le rocher.

Les moulins. De gauche à droite : La Petite Tour, le Blute Fin (la Galette), le moulin Vieux, le moulin Neuf.

Les moulins. De gauche à droite : La Petite Tour, le Blute Fin (la Galette), le moulin Vieux, le moulin Neuf.

Toujours au même niveau de l'avenue, se dressait un des moulins qui le long de la crête (au-dessus de la rue Lepic) se succédaient.

C'était le Moulin Neuf édifié en 1741 et propriété d'un certain Jean-Jacques Devaux qui avait acheté auparavant le Moulin Vieux (situé à la hauteur du 11 avenue Junot). Sur le terrain entourant ce dernier, il fit construire le nouveau.

Villa Léandre.

Villa Léandre.

Au 23bis s'ouvre une impasse pittoresque, la Villa Léandre, gagnée elle aussi sur le maquis. Des petits pavillons qui évoquent les chalets de bord de mer se serrent les uns contre les autres, épaule contre épaule.

Villa Léandre

Villa Léandre

La femme torpille. (Charles Léandre, l'Assiette au Beurre)

La femme torpille. (Charles Léandre, l'Assiette au Beurre)

La voie fut crée en 1926 et s'appelait villa Junot.

C'est en 1936 qu'elle prend le nom de villa Léandre, rendant hommage à un peintre, dessinateur, caricaturiste prolifique et doué, ami des plus grands comme Steinlen ou Forain...

Dessin publicitaire. Charles léandre.

Dessin publicitaire. Charles léandre.

Mille détails nous transportent loin de la ville ; on se croirait dans une province tranquille, on s'imagine que la plage n'est pas loin!

Villa Léandre (détails)
Villa Léandre (détails)
Villa Léandre (détails)

Villa Léandre (détails)

C'est le meilleur endroit pour faire une pause avant de repartir à la découverte de la dernière partie de l'avenue Junot!

...à suivre..

Chemin derrière le moulin, emplacement de l'avenue Junot!

Chemin derrière le moulin, emplacement de l'avenue Junot!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

GERARD LABOUZ 07/05/2016 00:25

c'est en empruntant ce passage avec les soeur Deukmedjian , Adeline et Gisele qu'elle me firent part de leurs peur de ce rocher la nuit disant qu'il cachait des sorcieres ; depuis le nom lui est resté et nous en somment les baptiseurs !

chriswac 08/05/2016 10:37

Cher Gérard
Je vous remercie pour toutes ces informations. Pour le rocher j'ignorais cette origine. est-il possible de la mentionner dans l'article?
Vous avez eu la chance de connaître le Père Ubu. Avez-vous écrit qqchose sur cette "rencontre" avec Morelli? Je prépare un bouquin sur elle et les témoignages de ses "fous" sont précieux.
Comme vous le dits, votre piaule au cœur de Montmartre est toujours la vôtre car vous êtes un vrai de vrai Montmartrois, plus que moi qui suis ch'ti d'origine!
J'ai évité de donner le nom de l'auteur des lignes si nulles sur les meurtriers parce que c'est un vrai écrivain, un vrai talent et que je crois elle s'est exprimée différemment depuis. Il s'agit de Virginie Despentes.
Très cordialement, d'une montagne à l'autre!

didier 04/08/2015 17:21

je vous confirme bien qu'il n'a pas résidé dans cette maison jusque sa mort. J'ai repris son logement à l'époque et j'allais le visiter dans son appartement de la rue du mont cenis au pied des escaliers. La date exacte de son décés ne me revient pas en mémoire.

chriswac 04/08/2015 20:37

Merci beaucoup pour ces informations de première main! Pour la date de sa mort, j'ai vérifié sur plusieurs documents, il s'agit bien de la nuit de Noël 1997.
Moi qui suis Montmartrois de toujours, j'ai souvent rêvé d'habiter cette étonnante maison où vous vivez!
Cordialement

christian 04/08/2015 08:48

Je vous remercie de corriger cette erreur. Je vais revoir mes sources!
Cordialement

didier 03/08/2015 22:52

Jacques fabbricotti a bien résidé au 15 de l'avenue mais n'y a pas habité jusque sa mort qui n'est pas 1997.

chriswac 04/08/2015 09:02

Après vérification, je trouve partout cette date de 1997 (décembre) pour la mort de Fabbri. Je crois que son adresse parisienne est restée avenue Junot jusqu'à la fin même s'il est vrai qu'il n'y est pas mort. Je l'ai précisé grâce à vous dans l'article mais si vous aviez d'autres informations plus fiables, je les recevrais avec reconnaissance.
Cordialement.

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche