Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 11:52
 

 mur-palestine.jpg

 

Je republie aujourd'hui  ce poème écrit pour Noël 2012 

Pour les enfants tués qui n'ont pas de race sinon celle de l'humanité qui unit tous les enfants du monde.

 

Noël en Palestine

 

 

A deux pas du mur  il est né

Derrière un rideau de ferraille

Dans un camp pour les réfugiés

Sur le ciment couvert de paille

 

Les couteaux blancs des projecteurs

Découpaient le ciel en morceaux

Le ciel appartient aux vainqueurs

Et les murs ne vont pas si haut

 

Dehors on entendait courir

On entendait les coups de feu

Cris de la haine appel à Dieu

Dans la nuit si lente à mourir

 

A deux pas du mur il est né

Ce n'était pas du bon côté

Il faut s'attendre à des problèmes

Lorsque l'on naît à Bethléem

 

150-DEFENSE-MUR-PROTECTION-PALESTINE_ISRAEL.jpg

 

.................................................................................................................................................................

Liens 

Liste et liens des poèmes. Divers.

 

Palestine. Le mur. Deheishe. Bethleem.

  Poème. Ma petite soeur de Noël.

 

................................................................................................................................................................

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by chriswac - dans POEMES...Divers
commenter cet article

commentaires

Sarah 05/08/2014 19:20

Les enfants nés en Palestine dans cet enfer pouuront-ils être comme le Juif né à Bethléem il y a 2014 ans des princes de la paix?

frederoque 25/12/2012 07:44


J'ai rapporté de Bethleem une crèche qui montre les rois mages arrêtés par le mur. c'est à elle que me fait penser votre beau poème;

titan 24/12/2012 10:11


Le chant de soeur Kayrouz chant de douleur est d'actualité comme ce poème pour tous les enfants qui naissent dans l'adversité.

Fatou 24/12/2012 08:25


Super

Hourya 19/04/2012 09:14


Beau poème qui devrait faire réfléchir 

Rachel 19/12/2011 16:13


Un jour viendra, couleur d'orange..... où les gens s'aimeront... Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche... (Aragon) et les branches passeront par-dessus les murs.

Karim 14/12/2011 10:53


L'injustice n'a pas de camp. Elle est injuste. Le camp c'est pour ses victimes, de toutes les origines. Votre poème me touche beaucoup.

didier4 08/12/2011 19:34


Beau poème qui me touche. La nuit est lente à mourir mais le jour vioendra quand même

Raoul 08/12/2011 15:10


Les murs tomberont. l'enfant de Bethléem ne ramassera pas les pierres. Il fera tomber les murs comme un de ses ancêtres ouvrait la mer...

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche