Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 06:35

voyages 4724

Le mur à Bethleem coupe la ville et dresse ses lames grises entre les hommes.

Certains avec des couleurs, avec des poèmes, tentent de l'humaniser.

voyages 4733

Ils font monter vers le ciel l'escalier de la liberté...

voyages 4731

Ils appellent à la rescousse les fourmis qui feront tomber les panneaux de béton comme des dominos...

voyages 4729

Ils expriment leur colère en lettres de sang. NAKBA, la catastrophe... les milliers de réfugiés chassés sur les routes...

 

 nakba_1948.jpg 

 

.Photo 085 

 A quelques pas du mur, le quartier de Deheishe, à  Bethleem, fut créé comme camp transitoire...

 

Un transitoire qui dure sous le regard de l'Eternel...

 

Photo 085-copie-1

Un mur peint dans une rue... Etrange famille sans homme... Seul le petit a les yeux ouverts. La femme et le garçon ont perdu leur regard...

Photo 086

Photo 087

voyages 4728

Et malgré les miradors...

voyages 4679

Malgré les colonies qui cernent l'horizon...

voyages 4727

Les peintres, les poètes, les rêveurs qui connaissent l'histoire des murailles de Jéricho, attendent une brèche par où passera le printemps... 

 

 

 

 

Lien : Poème enfant. Un jour la mer.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by chriswac - dans ASIE
commenter cet article

commentaires

Robert 10/12/2011 12:00


C'est si facile ! ! ! ! ! !


 


A deux pas du mur, il est mort


Derrière un rideau de barbelé


Dans un camp pour les "sous hommes"


Sur le ciment et sur la paille


 


Les couteaux blancs des projecteus


Découpent le ciel en croix


Le ciel est aux vainqueurs


Et eux n'y ont plus droit.


 


Dehors on entend hommes et chiens


Cris et hurlements


Les cris de haine des vainqueurs


Et les "Shema" des martyres


 


A deux pas du mur il est pendu


L'enfant qui a volé la pomme


Mais où donc est Dieu, demande-t-on ?


Au bout de cette corde.


 


 

chriswac 10/12/2011 12:18



Donc tu n'as rien compris à mon poème. L'enfant de Bethléem était Juif que je sache. Il n'était pas le premier et ne sera pas le dernier d'une longue, d'une interminable lignée. Mais où tu as
raison, c'est que Dieu, s'il existe est au bout de la corde, quels que soient les bourreaux.



mirage 08/06/2010 13:18



Tant de murs entre les hommes alors qu'il est urgent de vivre ensemble et de s'aimer!



tito 06/06/2010 06:56



Le mur est une page blanche où s'écrit l'avenir. Quand tout sera écrit le mur tombera



christo 05/06/2010 11:50



Les murs finissent toujours par tomber... que de souffrances inutiles... même si les artistes transforment la réalité



Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche