Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 06:15

Dordogne-Lot-143.JPG

Saint-Geniès est une de ces petites villes du Périgord Noir qui ont traversé les siècles et vivent à leur rythme indolent entre les pierres dorées de leur église et de leur château...

 

Dordogne-Lot-142.JPG

      Sur une butte à quelques mètres de l'église, se dresse comme posée sur la courbe de la Terre, une petite chapelle gothique du XIVème siècle...

Dordogne-Lot-140.JPG

      Edifiée par Gaubert de Chaminade, elle est modeste et sobre. Pas de sculptures, pas de clocheton, une maison de pierres qui se hausse un peu plus que les maisons civiles vers le ciel clair de Dordogne...

Dordogne-Lot-101.JPG

Poussez la porte de bois vermoulu et entrez dans sa lumière...

La chapelle désaffectée résonne du bruit de vos pas et les murs au fur et à mesure que votre regard s'adapte et s'applique, laissent émerger, venus du Moyen-Âge des fantômes pâlis...    

Dordogne-Lot-135.JPG

La chapelle fut couverte de fresques en 1327. Les fresques ont perdu peu à peu leurs couleurs et leur dessin mais sont encore visibles, comme à travers les vitres embuées du temps.

Saint-Georges, vêtu en chevalier des Croisades terrasse toujours le dragon...   

Dordogne-Lot-098.JPG

      Sainte Catherine d'Alexandrie dont la légende se répandit en Occident à l'occasion des Croisades, est représentée en prière au moment de son supplice ordonné par l'empereur Romain Maximien. Des roues garnies de pointes doivent déchiqueter la Sainte mais elles se brisent sur son corps tandis que les picots de fer crèvent les yeux des tortionnaires.  

Dordogne-Lot-103.JPG

      Saint Marc protégé par son lion lève la main en signe de bénédiction. Est-il là lui aussi pour rappeler que la route des croisés passait de préférence par Venise, à l'ombre du lion perché sur la colonne de la place Saint-Marc?

Dordogne-Lot-110.JPG

Saint François, le poverello, le saint le plus attachant et le plus détaché... celui qui sans doute eût condamné les guerres religieuses. Il est là, mains ouvertes, marquées par les stigmates... Il attend peut-être que s'y perchent les oiseaux du Bon Dieu...

Dordogne-Lot-128.JPG

      Je ne suis pas certain de l'identité de ce Saint guerrier qui brandit son épée. Est-ce Saint Michel, vénéré au Moyen-âge? Il paraît jeune et il se déhanche légèrement à la mode du XIVème siècle et des Vierges élégantes, les marioles, qui donnèrent leur nom à de moins recommandables énergumènes...

Dordogne-Lot-118.JPG

      Saint Pierre brandit la clé du Paradis. Lui aussi se déhanche comme la plupart des personnages représentés sur les murs et qui, si différents de leurs prédécesseurs romans, hiératiques et éternels, semblent esquisser un pas de danse, un pas de "branle" peut-être ou de "tresque"...

Dordogne-Lot-114.JPG

      Les autres peintures sont plus détériorées. On peut deviner ici la pesée des âmes. Un ange tient la balance. Dans les plateaux de petits personnages tentent de se faire aussi légers que possible...

Dordogne-Lot-122.JPG

      Cette fresque figure sans doute le baptême du Christ que Jean le Baptiste bénit, tandis que la colombe de l'Esprit Saint descend à tire d'ailes sur l'homme-Dieu.

Les eaux du Jourdain ont disparu. Ne subsiste qu'un enduit de la couleur des roches. J'aime cette scène, cette Trinité qui me fait penser à l'icône de Roublev.  

Dordogne-Lot-105.JPG

      Sur le mur du fond, la Sainte Cène nous parvient comme à travers un brouillard. 

C'est avec elle et son invitation au partage et à l'amour que je quitte la chapelle du Cheylard. Elle est sur la Terre, une maison préservée, un livre ouvert de poésie dont il manque des mots que vous devrez recréer. Si la Préhistoire a ses grottes peintes, Le XIVème siècle périgourdin a sa Chapelle du Cheylard, ouverte à tous, offerte à tous...


Dordogne Lot 084

Liens: 

Rocamadour. Fresques Annonciation et Visitation.

Chats de Dordogne. Petits poèmes.

Fontevraud. Fresques de Thomas Pot.

 

...

Partager cet article

Repost 0
Published by chriswac - dans VOYAGES...
commenter cet article

commentaires

Isabelle Lebon Mallet 11/11/2015 11:40

Merci pour ces commentaires, cependant je pense qu'il ne s'agit pas de Saint Marc et de son lion, mais de Saint Christophe (géant) portant le christ sur ses épaules, je viens de découvrir une représentation similaire à l'abbatiale de Solignac en Limousin.
A ce propos je vous recommande le livre d'Edmond Laubat sur cette abbatiale, très instructif si l'on s'intéresse à l'art roman.

christian 11/11/2015 12:05

Merci pour votre visite sur mon blog et pour la précision que vous me donnez sur l'identité de celui que j'ai pris pour Saint Marc à cause du lion qui est devant lui. Je vais essayer de trouver une photo du St Christophe de Solignac et je ne manquerai pas de lire l'ouvrage que vous recommandez.

Gilbert 20/11/2010 13:09



Un lieu magique absolument! Et quel beau commentaire!



Myriam 06/09/2010 09:25



J'ai vu ces fresques il y a des années et je crains qu'elles se soient encore dégradées. Il faut se dépêcher de les admirer et de suppléer comme vous dîtes à l'effacement par l'imagination.



Albert 06/09/2010 09:20



C'est une belle plongée dans le temps que vous nous proposez. J'espère que ces "traces" exceptionnelles sont portégées et qu'il y a un plan pour les mettre à l'abri des vandales et des outrages
du temps.



Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche