Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 08:30

 

 

paravents-guimet-110.JPG

                                                                            5ème volet

 

paravents guimet 040

 

Attention chef d'oeuvre!

      C'est un de plus beaux paravents que possède le musée Guimet : "Neuf femmes jouant au jeu du renard".

Il date de l'époque Edo (1800-1805); il est de l'école de Hokusai et il enchante quiconque s'en approche.

paravents-guimet-104.JPG

                                                                         Volets 1 à5

Sur fond d'or qui brille ou s'ombrage selon la lumière, de jeunes femmes, heureuses de se retrouver entre elles, après avoir échangé de petites nouvelles qui pimentent le quotidien, s'amusent à un jeu de mains qui n'est pas un jeu de vilains; un jeu qui fait danser leurs mains et s'éclairer d'un sourire enfantin leur visage.

paravents-guimet-113.JPG

                                                                     Volets 5 à 7

Mains couvertes, mains découvertes...

Le jeu du renard est une variante de notre "caillou-papier-ciseau"...

La position des doigts signifie "renard-chef de village-chasseur". Le chef de village l'emporte sur le chasseur, le chasseur sur le renard, le renard qui a des pouvoirs magiques sur le chef de village qu'il ensorcèle.

paravents-guimet-101.JPG

                                                                       volets 2 à 4

Ce divertissement naïf prend sur le paravent une allure de joyeuse conspiration, d'élégant passe-temps. On entre dans un univers où la plus grande simplicité (le jeu, les objets,) va de pair avec un raffinement extraordinaire : les coiffures impeccables et savantes, le visage maquillé de blanc, le trait à peine souligné des sourcils, les lèvres rouges comme un fruit, les kimonos aux étoffes précieuses....

Comment définir le charme de cette atmosphère de conte et de cérémonie?

paravents-guimet-055.JPG

                                                                       Volets 8 à 10

Regardons le paravent, en partant de la droite.

Le jeu se joue par couple.  Les huitième et neuvième volets nous montrent une femme debout, se drapant dans ses étoffes qui forment un mouvement de vague.  Elle s'apprête à proposer un signe à sa voisine et elle triche un peu en épiant la main dénudée...

paravents-guimet-054.JPG

...avec un petit air étonné, comme si elle avait été surprise... 

paravents-guimet-053.JPG

Sa voisine souriante porte la plus savante, la plus extravagante coiffure de fleurs et de rubans autour des cheveux tirés et coiffés en chignon...

paravents-guimet-056.JPG

Sa main imprudemment dévoilée passe sur le septième volet...

paravents-guimet-049.JPG

                                                          Volets 5, 6, 7.

Une femme y est assise sur ses talons, les mains sur les cuisses...                                                                      

paravents-guimet-109.JPG

Sa coiffure est moins élaborée que celle de ses compagnes, son kimono plus terne...

Elle est assise devant le plateau qu'elle vient de poser à terre.  Les deux mains sur les cuisses, elle ne participe pas au jeu. Elle est la neuvième du groupe, la servante.

paravents-guimet-052.JPG

Son visage interrogatif et souriant est dans l'attente des désirs des joueuses... 

paravents-guimet-051.JPG

paravents-guimet-050.JPG

Devant elle, une femme dissimule son sourire sous la manche de son kimono. Main voilée, main dénudée... L'une sous l'étoffe, l'autre posée sur une boîte.

paravents-guimet-045.JPG

                                                         Volets 3, 4, 5.

Les volets 4 et 5, au centre du paravent, représentent deux joueuses, à la fois tournées l'une vers l'autre et s'écartant chacune dans des directions opposées... 

paravents-guimet-048.JPG

L'une et l'autre sont au centre de la composition, au centre du groupe de jeunes femmes qui s'amusent, et l'une et l'autre attirent le regard, par leur gestuelle plus marquée comme un mouvement de danse.

paravents-guimet-047.JPG

Les traits noirs à l'encre soulignent le mouvement des étoffes et leur épaisseur. Le trait léger du visage, la fente à peine marquée des yeux, la délicatesse des sourcils forment un contraste... On ressent la rigueur d'un apparat, d'un appareil, d'un rituel de l'habillement et de la coiffure, qui dans ces moments de grâce où les femmes sont entre elles cesse d'être pesant et n'entrave plus la légèreté des corps qui semblent s'en échapper... 

paravents-guimet-041.JPG

                                                                  Volets 2 et 3

Sur le deuxième volet, les femmes sont debout (comme sur le 7ème)...

paravents-guimet-044.JPG

Femmes oiseaux, femmes complices, dans le frémissement des étoffes....

On ne voit pas leurs mains qui, cachées dans les longues manches, ont déjà choisi le signe qu'elles allaient proposer...

Chasseur, chef du village, renard?

paravents-guimet-043.JPG

Sur le premier volet, une femme assise, attend de participer au jeu. Elle savoure l'instant. Elle est comme nous dans le bonheur léger du moment. 

Et puisque le renard est capable d'ensorceler ceux qui l'approchent, pas étonnant que nous soyons nous-aussi ensorcelés par le jeu qu'il mène de main (de patte) de maître!

.............................................................................................................

Liens Paravents asiatiques :


Paravent japonais. Cheval à la longe. Momoyama. Guimet.

Paravent Japon. Les grues. Edo.

Paravent Corée. Epoque Choson.

Un paravent japonais. Ecole de Kano.Guimet

 

....................................................................................................................................................................

Partager cet article

Repost 0
Published by chriswac - dans ASIE
commenter cet article

commentaires

ilioucheva 10/07/2013 08:50


Une poésie surprenante et triste à la fois.

QuentinQ 23/12/2012 13:00


Un art très raffiné et très sensuel à la fois. J'aimerais être une petite souris et faire partie du jeu!

Aladin51 22/12/2012 09:20


Une bien belle oeuvre que j'ai vue lors de l'exposition Hokusai et dont je ne savais pas interpréter le titre, ce jeu du renard..

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche