Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 12:37

cimeti--re-montmartre-26-janvier-065.JPGNini est allée travailler et Titiche dort sur sa couette. Je peux reprendre ma balade dans la ville juive du cimetière de Montmartre. En fait, la ville est mêlée. Des signes religieux juifs côtoient des signes chrétiens ou des absences de signes... Des noms juifs sont mêlés à des noms bretons ou normands. Il y a là comme une ville idéale où l'on pourrait être ce que l'on est sans exclure l'autre, où l'on pourrait vivre ensemble en se respectant, où l'on pourrait s'unir sans rien désunir en nous. Un jour peut-être, Nini et moi serons en vacances en ce lieu. Il y aura peut-être sur notre pierre une étoile de David et une croix. Il y aura tous les chats, de toutes les couleurs et si par hasard quelqu'un pense à nous, qu'il vienne avec des boîtes de Sheba ou de Friskies....
     Cette femme de bronze se sent un peu coincée sous le pont qui passe au dessus du cimetière. Elle reste sérieuse malgré le bruit des voitures et l'agitation toute proche du quartier des abbesses.
cimeti--re-montmartre-26-janvier-066.JPG
Son regard semble vide
  et le soleil ne vient plus l'iriser. Elle souffre d'être une statue et de ne plus pouvoir, comme les vivants laisser passer la lumière intérieure par le vitrail des yeux. Les statues paraît-il ont de grandes douleurs...
cimeti--re-montmartre-26-janvier-096-copie-1.JPG    Aurais-je parlé trop vite ? Un vitrail me regarde de ses écailles de lumière...

 






cimeti--re-montmartre-26-janvier-006.JPGCe chat joue les surveillants attentifs. Ses yeux à lui laissent bien passer la lumière pâle de son âme de chat. Il porte sur le poitrail ce qu'on nommait au Moyen Age, le doigt de Dieu : une tache blanche qui lui permettait d'échapper aux tortures et aux brasiers où l'on jetait tous les chats noirs que l'on prétendait diaboliques. Diaboliques, ils ne l'étaient certes pas mais Imbéciles, ils l'étaient assurément ceux qui se livraient à ces pratiques.
cimeti--re-montmartre-26-janvier-086.JPGLe Moïse de Michel Ange veille sur la tombe de Daniel Iffla, dit Osiris. Il fut banquier, peut-être un peu moins voyou que ceux de La Société Générale. Il se consacra au mécénat après avoir perdu son grand amour, sa femme adorée. L'Institut Pasteur bénéficiaire de sa générosité, grava sa reconnaissance sur une plaque de marbre. Mais le bateau-restaurant du coeur qu'il voulut pour les pauvres et qui distribua des repas jusqu'en 1940 n'est plus ancré sur la Gironde et aucune plaque ne rappelle son souvenir à la surface des eaux.
cimeti--re-montmartre-26-janvier-068-copie-1.JPGLui ne nous laisse que son nom et sa photo. Le jour où il est allé chez le photographe, rue Caulaincourt ou ailleurs, pouvait-il imaginer qu'un jour elle serait exposée à côté de lettres dorées qui résument l'horreur. Le marbre a des couleurs de cendres bleutées.

cimeti--re-montmartre-26-janvier-033.JPGAimait-il les chats et celui là vient-il se frotter au marbre de Berick Goltzmann mort à Auschwitz?









cimeti--re-montmartre-26-janvier-091.JPGLe verre cassé, le fer rouillé, le squelette des étoiles...mais cette vitre qui indique le jour et met en abysse les étoiles...







cimeti--re-montmartre-26-janvier-082.JPGSur le squelette des arbres, une femme pleure. Elle se lamente mais elle sait qu'elle est belle et jeune. Elle ne cache pas ses seins gonflés. Son voile la dénude avec art. Elle est assise au dessus de Meilhac qui fut avec Halévy le librettiste d'Offenbach. Un fou de mot, de blagues, d'humour... Avec lui, je quitte cette partie du cimetière car je n'ai plus qu'une seule envie : rejoindre Nini et partager avec elle une bonne bouteille de Veuve Clicquot.

Lien :

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.

cimetière de montmartre (3) promenade aléatoire  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hélène 03/09/2009 10:51

Je ne suis plus montmartroise mais j'y retourne fréquemment.
Comme vous devez avoir mon email vous pouvez me contacter directement, ce sera plus facile.

Hélène 02/09/2009 10:36

Je continue ce matin mes balades à Montmartre sur votre site et me suis arrêtée au cimetière Montmartre où mes parent sont inhumés. Suite à votre réponse d'hier, j'aurais aimé vous joindre la photo d'un tableau de l'escalier fait avec des photos d'une "petite-fille" juive qui habitait rue ramey quand ses parents ont été raflés et déportés, mais je ne sais pas comment faire... Je l'ai rencontrée: elle souhaite témoigner et organise avec sa fille une exposition sur le thème "Résistances".

chriswac 03/09/2009 07:27


Je suis très touché par ce que vous me dites au sujet de cette photo. Je ne sais pas si vous aurez le temps et le désir mais j'aimerais vous contacter à mon retour à Paris (début octobre) pour
votre grand-père et pour cette mémoire juive du quartier.
Etes-vous toujours montmartroise?
Accepteriez-vous la mise en ligne de photos qui vous appartiennent?
J'espère ne pas vous importuner mais je suis très touché par vos messages. 


Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche