17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 07:44


Poulbot fait partie de Montmartre comme le moulin de la Galette ou la place du Tertre. Il est devenu lui-même carte postale et les touristes achètent de mièvres imitations de ses gamins insolents ou tragiques. Il mérite beaucoup mieux que cette notoriété de chromo. Gosse de Saint-Denis, il est venu très jeune avec ses parents instituteurs occuper une de ces baraques du maquis de Montmartre où vivaient  de nombreuses familles incapables de payer les loyers d'un quartier qui commençait à changer, comme le regrette Bruant :

                     Des maisons d'six étages
                     ascenseur et chauffage
                     ont r'couvert les anciens talus....

Ce n'est que plus tard, lorsqu'il rencontrera le succès que Poulbot passera, immobilièrement parlant, du côté des bourgeois. Il achète un hôtel particulier avenue Junot, l'endroit le plus coté de la butte où habitent de nombreux artistes devenus fortunés.  Il décore de frises la façade. On y voit des enfants des rues, ces gosses de montmartre que l'on commence alors à appeler des "poulbots".
            Bruant consacra à ces gosses des rues, ces p'tits loups, une chanson que Poulbot ne pouvait manquer d'illuster : "Les loupiots"



















                                                                            Les Loupiots

             C'est les petits des grandes villes
               Les petits aux culs mal lavés
               Contingents des guerres civiles
               Qui poussent entre les pavés














                 Sans gâteaux, sans joujoux, sans fringues,
                 Et quelquefois sans pantalons,
                 Ils vont, dans de vieilles redingues
                 Qui leur tombent sur les talons.

                 Ils traînent dans des philosophes,
                 leurs petits pieds endoloris,
                 Serrés dans de vagues étoffes...
                 Chaussettes russes de Paris!











                   Ils se réchauffent dans les bouges
                   Noircis par des quinquets fumeux,
                   Avec des bandits et des gouges
                   Qui furent des loupiots comme eux.















                     Ils naissent au fond des impasses,
                     Et dorment dans des lits communs
                     Où les daronnes font des passes
                     Avec les autres et les uns...

                     Mais ces chérubins faméliques,
                     Qui vivent avec ces damnés,
                     Ont de longs regards angéliques,
                     Dans leurs grands châsses étonnés.















                      Et quand ils meurent dans ces fanges,
                      Ils vont, tout droit, au paradis,
                      Car ces petits-là sont les anges
                      Des ruelles et des taudis.

                     C'est les petits des grandes villes,
                     Les petits aux culs mal lavés,
                     Contingents des guerres civiles
                     Qui poussent entre les pavés.




Lien : Steinlen une chanson de Bruant. A Montmerte.

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

 






Un très bel article sur Poulbot : http://www.dixhuitinfo.com/spip.php?article161



...

Partager cet article

commentaires

Hélène 04/09/2009

J'ai moi aussi une affection particulière pour les "petits poulbots" car mon père né en 1917 en était un!http://www.dixhuitinfo.com/spip.php?article161Pour ceux que celà intéresse, la collection de dessins de Poulbot de Monique Morelli (que je ne connaissais pas avant de lire votre article) est en vente à la librairie "Au pied de la Butte" rue Tardieu

Hélène 07/09/2009

Merci beaucoup pour l'intérêt que vous portez à mes commentaires.En ce qui concerne Monique Morelli, il s'agit de dessins de Poulbot parus dans des journaux.Ps Nous avons, nous aussi, une chatte qui ressemble à Titiche!

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les amoureux de Montmartre, des chats, de l'île d'Oléron. Pour les poètes et pour les voyageurs. Un blog éclectique pour les amoureux de la vie!
  • Contact

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog