Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 08:25

martyrs-1.jpg

Nous ne nous baladerons pas aujourd'hui dans la rue des Martyrs côté IXème arrondissement, une partie riche en histoire et hantée par des artistes qui ont marqué leur siècle.  Elle méritera à elle seule plusieurs articles!

 

matyrs-002.JPG

                         Le 74, immeuble de la Fourmi a perdu la belle décoration de son pan coupé

Nous ferons l'ascension côté XVIIIème arrondissement à partir du boulevard de Rochechouart jusqu'à la rue de La Vieuville.

martyrs-boulevard.jpg

Cette partie haute de la rue est la plus récente. Elle n'était qu'un chemin terreux quand Montmartre avant 1860 ne faisait pas partie de Paris.

martyrs-1950.jpg

Censée être la voie empruntée par Saint Denis et ses compagnons vers le lieu de leur décapitation (le Martyrium) elle s'appelait alors "Chaussée des Martyrs".

matyrs-003.JPG

Elle conserva ce nom jusqu'en 1868, huit ans après la destruction du Mur des Fermiers Généraux. Elle devint cette année-là la continuation naturelle de la rue des Martyrs dont elle prit le nom.

matyrs-015.JPG

On peut voir des traces de l'ancienne numérotation comme ici pour le "2" de la "Chaussée" devenu le "74"  de la "rue" des Martyrs.

matyrs-005.JPG

martyrs-2-097.JPG

                                                              La Marmite et le sauna Mykonos 

Les beaux immeubles à pan coupé qui en marquent le début font partie du Boulevard. On constate sur les cartes anciennes qu'ils abritaient dès l'origine des bistros. Aujourd'hui, côté pair, c'est la Marmite  et côté impair le Royal Bar (déjà présent sur les cartes de 1903).

matyrs 010

                                                                                         le 71

Le premier immeuble, le 71, abrite un sauna gay.

Les avis déposés par des internautes laissent entendre qu'il est plutôt "glauque". Une de ses particularités est d'être "naturiste"! C'est à dire que les utilisateurs sont dispensés de se nouer une serviette autour des hanches!

martyrs-sauna.jpg

Un des visiteurs désappointé parle de "tapis de douche douteux" qui lui aurait laissé en souvenir une mycose carabinée...

Suggérons donc au patron du lieu de changer le nom de son établissement de Mykonos en Mycosos!

matyrs-011.JPG

      Au 75, le Divan du Monde est le descendant du célèbre Divan Japonais immortalisé par Toulouse Lautrec.

Il y avait à l'origine un bal, La Musette de Saint-Flour qui profitait de vins et d'alcools dispensés des taxes de l'octroi. Le bal devint vers 1860 la Brasserie des Martyrs. Baudelaire y venait parfois.

En 1873 la Brasserie se transforma en Divan Japonais. Le décor était dans le goût japonisant de l'époque, du bambou sur les murs, des meubles laqués de noir ou de rouge, des hôtesses vêtues de kimonos. Il était apprécié des artistes comme Toulouse lautrec ou Willette et plus tard Picasso.

Martyrs-henri-de-toulouse-lautrec-1864-1901-le-divan-japona.jpg

                          Affiche de toulous Lautrec. jane Avril est la spectatrice du 1er plan.

 Yvette Guilbert qui s'y produisait l'appréciait plus que le Moulin rouge voisin dont le public selon elle était essentiellement composé de commis! 

martyrs-yvette-guibert-z.jpg

                                                            Toulouse Lautrec. yvette Guilbert.

C'est là qu'elle créa une de ses chansons à succès "Madame Arthur".

martyrs-comedie-mondaine-75-rue.jpg

                                           La Comédie Mondaine (1901)

Le Divan Japonais devint en 1896 le Concert Lisbonne puis Les Folies Montmartre. En 1901, il se métamorphosa en Théâtre de la Comédie Mondaine avant de déchoir en cinéma porno.

Ce n'est qu'en 1994 qu'il devint Le Divan du Monde, spécialisé dans les musiques venues des 4 coins de la planète qui est pourtant ronde!

Aujourd'hui, il poursuit sa carrière et participe à la renaissance des salles du boulevard (Cigale, Trianon...). 

matyrs-016.JPG

                                                                           Le 75bis

Ce qui n'est pas le cas de son voisin, un établissement qui eut son heure de gloire et qui a rendu l'âme avant de se couvrir de tags. Il a fermé ses portes malgré son passé prestigieux et son titre de premier cabaret transformiste. Il devait son nom à la célèbre chanson d'Yvette Guilbert : Madame Arthur:

"Madame Arthur est une femme                                                                                    Qui fit parler, parler, parler, parler d'elle longtemps                                               Sans journaux, sans rien, sans réclame                                                                     Elle eut une foule d'amants.                                                                                        Chacun voulait être aimé d'elle,                                                                                     Chacun la courtisait, pourquoi?                                                                                      C'est que sans être vraiment belle,                                                                                 Elle avait un je ne sais quoi!

martyrs-arthur.jpg

Créé après la guerre, il compta parmi ses artistes quelques transformistes de renom : Coccinelle, Bambi, Cricri, Angélique Lagerfeld...

martyrs-arthur-sept-54.jpg

Gainsbourg y fut pianiste en 1955 pour remplacer son père...

martyrs-badabou.jpg

Badabou, transformiste chez Madame Arthur.

 martyrs-2-092.JPG

                                                                                Le 76

Côté pair, le grand immeuble triste du café-restaurant la Fourmi a pour voisin une belle construction fin de siècle. Ses architectes, Dureau et Orieme ont tracé les plans d'une vingtaine d'immeubles parisiens, parmi lesquels, de l'autre côté du boulevard les 4 et 6 de la rue Thimonnier, ainsi que les ateliers Godillot, fameux fournisseurs de l'armée dont le nom est passé dans la langue! 

martyrs-2-088.JPG

                                                  Rue André Gill

Il fait partie d'un ensemble bourgeois qui forme la rue André Gill

martyrs-2-085.JPG

                                                                                  Le 78

martyrs-2-086.JPG

                                                                          78 et 80

Voisin du 78, le 80, construit par l'architecte L. Pers en 1897 abrite un établissement célèbre, plus heureux que sa voisine Madame Arthur puisqu'il connaît toujours un grand succès. C'est Michou évidemment!

martyrs-2-079.JPG

                                                               Le 80 Michou

Pour les Montmartrois, Michou est plus qu'une célébrité, c'est un parent généreux qui se préoccupe des personnes âgées du quartier et organise régulièrement pour elles des repas arrosés au champagne. Il est présent dans toutes les fêtes de la Butte et chacun le considère comme quelqu'un de la famille.

Les "étrangers" qui ne le connaissent pas sourient parfois de ses lunettes azuréennes, de sa veste bleue et de sa coiffure hyper oxydée, mais quiconque oserait se moquer, se verrait vertement tancé par les habitants du village!

martyrs-michou2.jpg

                                 Michou et ses artistes, les Michettes

Ce Picard arrivé à Paris en 1962 aimait à ses débuts se "métamorphoser" en France Gall. Son cabaret a vite connu le succès grâce à son atmosphère bon enfant et à la fantaisie de ses transformistes de talent dont le maquillage souligné était censé nous rappeler les divas: Dalida, Bardot, Vartan...

martyrs-michou.jpg

martyrs-michou-bruno-transformiste-photo-samuel-kirszenbaum.jpg

                             Bruno, transformiste. Photo Samuel Kirszenbaum.

On cherchera ailleurs l'audace créatrice et les découvertes artistiques, mais l'ambiance heureuse et malicieuse, le manque de prétention et l'humour y sont garants d'une bonne soirée !

..............................................................................................................

...suite...  Rue des Martyrs. (2). 

Rue des Martyrs. (3). Du 1 au 22.

Rue des Martyrs (4). Du 23 au 37.

Rue des Martyrs (5) Du 39 au 69.

.............................................................................................................

Liens: 

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.

Listes des liens des monuments et lieux typiques de Montmartre historique et moderne.

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.

..............................................................................................................

....................................................................................................................................................................;

 

..

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Emiliebulgarie 18/11/2013 08:54


J'aime beaucoup visiter avec vous parce que vous faits grande place à l'architecture habituelle dont les guides parlent si peu.

Didier77 17/11/2013 20:07


dommage pour Madame arthur, c'était très sympa et amusant.

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche