7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 07:00

Renoux-Montmartre-018.JPG

André Renoux. Litho 53x65. Le Bateau-Lavoir, place Emile goudeau, à droite, rue d'Orchampt. Parmi les habitants célèbres : Picasso, Van Dongen, Modigliani,Max jacob, Juan Gris.....!

Si Montmartre a attiré les artistes au XIXème siècle, c'est que ce village authentique et populaire aux portes de Paris, était un endroit où se loger était plus facile.

Renoux-Montmartre-027.JPG

                                                   Place du Tertre. Litho 37x55.

Les artistes fauchés ont donné à Montmartre son renom international.

Renoux-Montmartre-006.JPG

                      Le Chat Noir, 57 rue du chevalier de la Barre. Huile sur toile, 27x22.

Ils ont bien malgré eux mis à la mode une campagne qui allait se lotir, s'embourgeoiser jusqu'à devenir un des quartiers les plus chers et les plus branchés de la capitale.

Renoux-Montmartre-010.JPG

                                 Le Consulat rue Norvins. Huile sur toile, 65x54.

Malgré cette transformation regrettable, Montmartre a continué et continue d'attirer les artistes.

Renoux-Montmartre-044.JPG

André Renoux fait partie de ceux-là. Et lui aussi, comme eux, va être copié, interprété, chromotisé, banalisé, vulgarisé.

Renoux-Montmartre-046.JPG

Il est né en 1939 à Oran, sous le soleil et la lumière d'Algérie. Apparemment rien n'est plus dissemblable aux paysages et aux rues qu'il a connues à l'âge où tout marque et s'imprime dans le coeur et le cerveau, que ses tableaux déserts d'un Montmartre hivernal.

Renoux-Montmartre-036.JPG

        Le 7 rue du Mont-Cenis à Montmartre (angle rue Saint rustique). Litho 29x59.

Et pourtant...

Renoux-Montmartre-003.JPG

Au Petit moulin, rue Tholozé. Huile sur toile. 27x16.

S'il est un peintre qui donne à voir l'inexorable fuite du temps, l'inexorable perte d'un bonheur fugace, c'est bien lui!

Renoux-Montmartre-004.JPG

Le haut de la rue des Saules. Huile sur toile. 33x24.

Utrillo avait le goût des rencontres et des surprises. Il aimait saisir sur ses toiles les passants d'un jour; il aimait leur conférer ce rien d'éternité, cette coïncidence entre leur "passage", la ville et le regard du peintre. Ils sont toujours présents sur ses toiles, ils existent.

Renoux-Montmartre-005.JPG

Rue Gabrielle (depuis l'escalier du Calvaire). Huile sur toile. 44x35. On voit exeptionnellement une rencontre de deux passants devant la crèperie.

Renoux, à quelques exceptions près, nous montre un Montmartre désert. Un Montmartre d'immeubles et de maisons, de boutiques et de restaurants, de lieux célèbres ou moins connus... sans l'ombre d'un passant.

Renoux-Montmartre-022.JPG

                                           La tourelle de Montmartre. Litho 18x14.

Pensait-il à Oran comme à une ville blanche et déserte? Une ville qu'avaien quittée les gens qu'il y avait connus?

L'aurait-il représentée comme il a représenté Montmartre?

Renoux-Montmartre-012.JPG

Montmartre. Huile sur toile; 35x22. (Il s'agit de la rue des Trois Frères vue de la rue Androuet avec entre les immeubles l'escalier du Passage des Abbesses).

Montmartre... tout y est peint avec précision, les enseignes, les pavés, comme pour défier le temps, lui donner un travail de titan pour effacer tant de détails.

Renoux-Montmartre-014.JPG

                              Maison de la rue Saint-Rustique. huile sur toile. 35x13. 

Montmartre... Tout y parle par l'absence de ceux qui y ont vécu. La ville est debout après une catastrophe qui aurait fait disparaître la vie et respecté les pierres. Catastrophe du vieillissement et de la mort. Portes laissées ouvertes sur l'ombre des couloirs et des chambres.

Renoux-Montmartre-017.JPG

Vins Liqueurs, 9 rue Norvins. litho. 30x40.

Regardez les toiles de Renoux, elles sont douces et tristes. Elles ressemblent aux albums du passé qu'on feuillette et où on ne sait qui sont les personnages représentés. Et pourtant ils sont présents les vignerons qui ont produit ces bouteilles, les cavistes qui les ont vendues, les amateurs qui les ont bues!

Renoux-Montmartre-030.JPG

                                La Crémaillère. Place du Tertre. Litho 22x16.

Renoux-Montmartre-029.JPG

                                 La Mère Catherine, Place du Tertre. Litho. 37x55.

Ils sont présents les maçons qui ont élevé les murs, les artisans qui ont peint les façades, les cuisiniers qui ont préparé les plats dans les restaurants de la place du Tertre, les serveurs, les touristes qui sont passés par là et qui ont photographié ces lieux célèbres, en attendant soigneusement qu'aucun humain ne vienne s'interposer entre l'objectif et les maisons.

Renoux-Montmartre-032.JPG

                                            Rue Utrillo. Litho 65x50. (Anciennement rue Muller)

Un autre peintre, souvent décrié, Bernard Buffet a donné des rues de Paris des images sans humains. Mais en le faisant, il disait, je suis là Moi. Vous regardez du Bernard Buffet. J'habite ma toile.

Renoux-Montmartre-007.JPG

                                                 Passage Cottin. Huile sur toile 46x33.

Renoux ne s'impose pas. Il s'efface. Il faut beaucoup d'art pour s'effacer à ce point. La plupart de ses toiles et de ses lithos sont de petit format. Leur précision évoque le travail de la dentellière ou du miniaturiste.

Renoux-Montmartre-019.JPG

Rue du Chevalier de la Barre. litho 27x33. C'est dans cette rue que Renoux habita, au "Montmartrois Hôtel" avant d'aller rue Constance. Il a souvent peint les abords de son hôtel : Passage Cottin, rue Utrillo, rue de la Barre...

Les Japonais qui aiment Renoux, ne s'y sont pas trompés. Ils savent ce qu'il faut d'attention et de précision pour donner à voir dans le vide des rues le passage de ceux qui y ont vécu.  

Renoux-Montmartre-009.JPG

                                        La rue Saint-Rustique. Huile sur toile. 24x19.

Renoux a été copié hélas! Copié à satiété! Et il vrai que son oeuvre s'y prêtait, proche parfois dans ses lithos d'une facilité de cliché. Mais ce n'est pas le cas de ses huiles, savantes et simples.

Vous verrez des faux Renoux sur la place du Tertre.

Vous verrez d'innombrables croûtes représentant les façades des     boutiques, les maisons de Montmartre...  Vous mesurerez les années lumière qui séparent le talent du poète de la tambouille du commerçant...

Renoux-Montmartre-021.JPG

                                                   La bonne Franquette. Litho 46x36.

Renoux est mort trop jeune, en 2002. Tous les Montmartrois, dont je suis, le rencontrent dans les rues qu'il a peintes.

Rencontre mélancolique, rencontre amicale et douce, comme la caresse du vent sur le visage, qui dit l'absence et le prix de la main de chair qui vous l'a donnée.

...........................................................................................................

La plupart des reproductions de cet article sont tirées du catalogue de l'exposition conjointe Musée Carnavalet-Galerie Roussard (octobre 2010-février 2011), aux Editions André Roussard.

...........................................................................................................

Liens : Tous les articles peintres et personnages de Montmartre:

Liste et liens: Peintres et personnages de Montmartre. Classement alphabetique.


........................................................................................................

 

..



 

Partager cet article

commentaires

Baltringuot 07/10/2011



Une peinture attachante parce que sans prétention. Vous donnez bien la poésie qui s'y trouve. Mais il est vrai qu'on voit partout des devantures barbouillées, des copies minables ... et qui se
vendent!



Artaud 10/10/2011



Un aspect tendre et naîf qui convien à Montmartre. mais il est si rare de voir ses reues désertes! au fond c'est reposant!



IlanadeStara 07/12/2011


Un peintre paisible et triste au fond. Un regard qui me fait penser aux photos d'Atget d'un paris dépeuplé.

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les amoureux de Montmartre, des chats, de l'île d'Oléron. Pour les poètes et pour les voyageurs. Un blog éclectique pour les amoureux de la vie!
  • Contact

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog