Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 15:12

              J'ai quitté Montmartre pour aller passer quelques jours dans une petite commune de l'île d'Oléron : Le Grand Village Plage. Ce n'est pas un village, ce n'est pas grand mais il y a vraiment une plage! Si vous ne connaissez pas l'île d'Oléron, je voudrais vous inviter à y venir le plus vite possible, avant que ne soit parachevé l'enlaidissement irrémédiable et le saccage d'une île qui fut en son temps sauvage et belle. Mois après mois (et cela depuis la construction du viaduc de sinistre mémoire), les terrains se lotissent, les campings prolifèrent et bientôt  il y aura plus de mobil homes que d'arbres sur cette langue de terre. Les mobil homes s'étendent comme une maladie de peau...ils sont partout, avec leurs pots de geranium, leurs nains de jardinets, leur barbecue, leur antenne satellite, leurs petits chiens aboyeurs et leurs heureux propriétaires gobeurs d'huîtres. Ne crions pas haro sur le mobil home...il n'est pas le seul responsable de la catastrophe. Voyez comme se multiplient les maisonnettes charentaises, toutes semblables, toutes blanches ou ocres avec leurs volets bleus ou en plastique... Voici donc Le Grand Village Plage. Jadis quelques maisons serrées en colimaçon, avec de jolis noms de rues : passages des îles, rue des saulniers, rue du roulier... Dieu merci, elles sont toujours là et quelques unes sont même habitées par de vrais habitants...toute l'année...


  




Un escalier tout à fait typique à Petit Village, commune de Grand Village (il n'y a pas encore de Moyen Village, ni de Géant Village ni de Mini Village, mais étant donnée l'originalité des noms, cela ne saurait tarder).




La Chapelle Saint Joseph prétendue du XVIIIème siècle mais en fait très XIXème. Elle ne présente aucun intérêt sinon d'être minuscule et d'avoir été jadis plantée au milieu des champs. Elle est aujourd'hui cernée de lotissements. Signalons pour être justes que l'intérieur est décoré de fresques récentes de Murat, peintre local qui a représenté avec fraîcheur et idéalisme son île telle qu'elle avait dû être avant le désastre. Vous remarquerez le grand art du photographe qui a su donner l'impression de nature exubérante. Méfiez-vous des cartes postales...





Au coeur du village, voici un émigré heureux..LE PALMIER. Bien protégé des vents du nord et de l'ouest, il s'épanouit avec le sourire. D'ailleurs, vous remarquerez assez vite qu'en général les sourires ne sont pas charentais. Si vous rencontrez d'aimables personnes, elles ont toutes les chances d'être des émigrées des autres provinces.








Ah ! La belle maison ! Remontée pierre à pierre pour les touristes au coeur de la commune, juste à côté de la mairie. L'été de magnifiques fêtes s'y déroulent avec chorale locale, dégustation de moules et danses folkloriques. Ah ! le cri des milliers de moules vivantes jetées sur un lit d'aiguilles de pin embrasées et qui se mettent à gueuler de toutes leurs coquilles ouvertes!!!






  Bon, vous aurez assez vite fait le tour du vieux village qui est de loin ce qu'il y a de plus authentique en cette contrée et vous trainerez vos tongs vers la forêt et les villas modernes, toutes ressemblantes, avec garage, portail électronique et alarme contre les voleurs. Vous pourrez visiter le cimetière qui n'a d'intérêt que si vous y connaissez quelqu'un à qui faire un brin de causette. Vous pourrez visiter le centre commercial, le Super U où l'on fait toujours la queue, hiver comme été. C'est d'ailleurs une des principales curiosités de Grand Village : comment provoquer des queues aux caisses alors qu'il n'y a que trois tondus, deux pelés et un chevelu dans le magasin. Mais j'ai pitié de vous et je vais vous entraîner dans la forêt. Attention, ni le jeudi ni le lundi comme l'annoncent les panneaux car des chasses peuvent être "en cours". Donc il y a en cet endroit des individus, de forme humaine qui prennent leur pied en tuant des bestioles. Je suggère qu'on arme les sangliers et les chevreuils afin qu'ils puissent riposter. Je présume qu'il y aura alors beaucoup moins de Rambos, de Supermen, de Zorros flingueurs sous le ciel de cette commune.





Donc en dehors des périodes de chasse, vous découvrirez une belle forêt qui s'étend sur plusieurs kilomètres et où le printemps affole les genêts. Si vous aimez le VTT, alors vous y serez heureux car c'est l'un des rares endroits où l'on peut rêvasser loin des foules balnéaires. La forêt qui a beaucoup souffert des grandes tempêtes échappe pour l'instant à la boulimie des promoteurs.






Voici une des pistes qui sillonnent la forêt et qui vous permettra d'aller de Grand Vilage à Saint Trojan, le Saint Tropez local, toutes proportions gardées. Si vous avez un cadeau à faire à une jolie gazelle, arrêtez votre bécane sur le port et entrez dans la cabane "Retour de Plage" où une très sympathique Martine crée des bijoux de fantaisie originaux et abordables.






    Et maintenant il faut bien arriver à la plage... Pas de manne financière sans ce rivage tant recherché. Il faut y accéder, à pieds, à vélo ou en voiture. Vous ferez 1km5 , ce qui use les souliers si vous voulez marcher. Si vous prenez la piste cyclable, vous passerez votre temps à branler la sonnette, car il y a tant de familles, poussettes, fauteuils roulants, bateaux gonflables sur la piste que pédaler sans écraser un pied, renverser un enfant, heurter un chien, désarçonner un autre cycliste reste un exploit. Enfin si vous ne pouvez abandonner votre voiture, ATTENTION. Il n'y a que quelques places de parking et la route se trouve assez vite encombrée de chauffeurs qui vont, viennent, poireautent, s'énervent, finissent par débarquer femme, enfants et belle mère, avant de revenir en maugréant sur le parking de super U. Certains jours une grille gardée par la police municipale interdit tout accès au rivage sacré.

 


Et pour terminer je choisis cette photo de la Grande Plage qui est magnifique hors saison. J'aime cet homme et son chien qui passent dans cette immensité indifférente. L'été le rivage est noir de monde et il faut marcher longtemps pour trouver son espace vital. Il faut aller au delà de la plage naturiste (mais pourquoi il n'y a que des vieux à poil ?) vers les Allassins et les blockhaus de Vert-Bois. Mais la mer est superbe; les vagues infatigables, le ciel capricieux, les cailloux envahissants, les puces de sable horripilantes, les méduses médusantes.
Bonnes Vacances Au Grand Village Plage !!!
...................................................................................................................................................................

lien : Toutes les plages d'Oléron :
...................................................................................................................................................................

Partager cet article

Repost 0
Published by chriswac - dans OLERON PLAGES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche