Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 06:35

 

 

chevalier-de-la-barre-115.JPG

 

II  La rue du Chevalier de la Barre entre la rue Lamarck et la rue de la Bonne.

 

 La rue du Chevalier de la Barre se transforme en escaliers après avoir traversé la rue Lamarck. Les pavés, de part et d'autre des marches se métamorphosent la nuit en ciel étoilé.

chevalier-de-la-barre-escaliers-nuit.jpg

 A gauche, les constellations du ciel de Paris le 1er janvier et à droite le 1er juillet.

chevalier-de-la-barre-alekan.jpg

Ce reflet des étoiles sur le pavé a été imaginé par Henri Alekan qui fut chef opérateur de quelques-uns des plus grands cinéastes : Pabst, Ophüls, Cocteau, Carné...

C'est lui qui a pensé ce "chemin de lumière" qui devait se prolonger  vers d'autres rues de la Butte. Mais Alekan, en 2001 est parti vers d'autres lumières...

 

chevalier de la Barre fontenelle

                                       Une rare vue de la Fontenelle avant les grands travaux de la Basilique.

chevalier-de-la-barre-003.JPG

                                                                        Escalier de la Fontenelle en 1902

Jean.L-Photos-015.jpg

chevalier-de-la-barre-045.JPG

                                                  Le même escalier aujourd'hui, rue du Chevalier de la Barre.

 

L'escalier qui faisait partie avant 1868 de la rue de la Fontenelle, était bordé de jardins et de maisons villageoises, avant que ne commence la construction du Sacré-Coeur. C'est sur ces terrains campagnards que la famille Moineaux, celle du futur Courteline, possédait une maison où elle passait l'été.

 

chevalier-de-la-barre-courteline.jpg

                                                                                  George Courteline 

Courteline gardera toujours un souvenir ému de ses vacances montmartroises et plus tard s'installera rue Lepic, au 89.

La vieille maison de La Fontenelle a disparu, remplacée par le presbytère de la Basilique...

Courteline poussé par sa femme à devenir propriétaire avenue de Saint-Mandé, regrettera toujours son Montmartre qu'il aimait au point de s'en dire originaire et de gommer sa naissance tourangelle.

chevalier-de-la-barre-courteline-steinlen.jpg                                                

                                Illustration de Steinlen pour "une Canaille" de Courteline.

chevalier-de-la-barre-050.JPG

                                                                                     L'escalier, vers l'est. 

chevalier-de-la-barre-123.JPG

 Côté nord l'escalier longe la Congrégation des soeurs du Cénacle qui dut concéder à la ville, en 1983, la plus grande partie de ses jardins, 4000 m2, pour qu'y soit aménagé le parc Bleustein-Blanchet, plus connu sous le nom de jardin de la Turelure.

2011 0323rue-de-la-bonne0028

Dans le parc , véritable jardin suspendu, s'élevait le moulin de la Turlure qui fut détruit en 1832.

chevalier-de-la-barre-081.JPG                                                      

                                        A gauche parc de la Turlure. A droite le presbytère.

chevalier-de-la-barre-082.JPG

                                                  Pas de voiture! Un endroit idéal pour les chiens montmartrois. 

 chevalier de la barre 056

 

chevalier de la barre

  On peut voir sur cette carte postale, les vieilles maisons détruites. A gauche sur la photo, commence la rue de la Bonne.

La rue de la Fontenelle, à cet endroit changeait de nom pour s'appeler rue des Rosiers. C'est un arrêté du 2 avril 1868 qui réunit les deux rues pour en faire la rue de la Barre. Il faudra attendre 1885 pour qu'elle prenne son nom complet, celui qu'elle a aujourd'hui : Chevalier de la Barre.

chevalier-de-la-barre-057.JPG

Au coin de la rue de la Bonne et de la rue des Rosiers eurent lieu de nombreuses exécutions pendant la Commune. (voir : Montmartre. Rue de la Bonne.)

La plaque historique rappelle la mort à cet endroit, le 18 mars 1871, des généraux Lecomte et Thomas fusillés par leurs hommes qui avaient pris fait et cause pour les insurgés auxquels ils refusaient de reprendre les canons disposés sur la butte. 

chevalier-de-la-barre-thomas-lecomte.jpg

                                                             Execution des généraux Thomas et lecomte.

Mais bizarrement, elle ne dit pas un mot d'Eugène Varlin, fondateur de la 1ère Internationale, homme généreux et dévoué, sorte de saint laïc, dénoncé, arrêté, traîné sur la Butte et offert à la furie des Bourgeois qui voulaient venger leurs généraux. Le 28 mai 1871,il fut lynché, on lui creva un oeil, on le lacéra, le lapida, avant de le livrer à demi mort aux fusils, avec une cinquantaine de fédérés dont des femmes et des enfants.


"Par les rues escarpées de Montmartre, lui qui avait risqué sa vie pour sauver les otages de la rue Haxo, fut traîné une grande heure, sous la grêle des coups, sa jeune tête méditative qui n'avait jamais eu que des pensées fraternelles devint un hâchis de chair, l'oeil pendant hors de l'orbite". 


Allez savoir pourquoi la plaque officielle n'en dit pas un mot! 

chevalier-de-la-barre-varlin.jpg                                                                       

                                                 Maximilien Luce. Assassinat de Varlin.

chevalier-de-la-barre-varlin2.jpg

                                                                          Eugène Varlin.

"Tant qu'un homme pourra mourir de faim à la porte d'un palais où tout regorge, il n'y aura rien de stable dans les institutions humaines." (Eugène Varlin, 1871).

chevalier-de-la-barre-124.JPG

 La rue continue entre le chevet de la Basilique et le Carmel. C'est la partie  la plus touristique.

 

...à suivre...

 

Liens : 

Montmartre. Rue du chevalier de la Barre. (I). De Ramey à Lamarck.

Montmartre. Rue du Chevalier de la Barre.(3) La Bonne au Mont-Cenis.

 

Rues de Montmartre. Classement alphabétique.


Montmartre. Rue Cortot.

Montmartre. Rue de la Bonne.

Montmartre. Place des Abbesses.

Montmartre. Le Passage Cottin.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Constantin75 08/05/2011 06:58



cette rue est bien un résumé de Montmartre comme vous le dites. Mais elle est de moins en moins "populaire" même dans sa partie est. Les bobos sont ses nouveaux habitants. J'en suis un moi même!



ursule8 28/04/2011 20:06



une manière originale et profonde de visiter avec vous des lieux exceptionnels.



Violente 27/04/2011 21:48



C'est fou ce que peut dire une rue de Montmartre sur une si petit distance. Chapeau pour votre manière de nous faire voyager.



Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche