Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2018 5 15 /06 /juin /2018 09:51
Rue de Navarin. Montmartre. Truffaut. Gautier.
Rue de Navarin. Montmartre. Truffaut. Gautier.

    Voilà une rue dont j'ai longtemps hésité à parler tant sont lourds les souvenirs qui m'y attachent. Le temps a passé et je me résous à y revenir et à la revoir, changée et semblable...

    Elle a vu le jour en en 1830, en pleine époque romantique et elle porte le nom d'une victoire de la coalition franco-anglo-russe sur la flotte turco-égyptienne pendant la guerre d'indépendance grecque.

 

    

    Les massacres perpétrés par les Ottomans, grands experts en boucherie et futurs génocidaires du peuple arménien avaient bouleversé l'Europe qui décida d'intervenir

Chios. Un lieu de mémoire que l'on n'oublie pas l'avoir visité.

Chios. Un lieu de mémoire que l'on n'oublie pas l'avoir visité.

   Hugo qui habitera plus tard ce quartier avait écrit dans les Orientales quelques poèmes engagés dont le célèbre " Enfant ":

"Les Turcs ont passé par là. Tout est ruine et deuil.

Chio, l'île des vins, n'est plus qu'un sombre écueil (…)"

Rue de Navarin. Montmartre. Truffaut. Gautier.

     La rue commence côté pair avec un opulent immeuble de pierres qui donne également sur la rue des Martyrs, construit en 1903 et signé des architectes Elie Charlet et Henri Michel.

    Le maître boulanger qui y fait son pain est tellement apprécié des habitants du quartier qu'il n'a aucun mal à les faire marcher à la baguette.

 

Le 3

Le 3

Le 4. Une "dent creuse".

Le 4. Une "dent creuse".

                  Au 4, une vieille photo garde mémoire du bougnat qui y tenait boutique.

                      Aujourd'hui le bougnat a cédé la place au restaurant "Belle Maison".

 

Le 5

Le 5

Le 7 aujourd'hui

Le 7 aujourd'hui

Le 7 en 1906

Le 7 en 1906

    Le 7 a plus fière allure aujourd'hui qu'au début du XXème siècle mais il est resté comme à ses origines un hôtel. Il a seulement accroché quatre étoiles à son ciel.

    Il rend hommage à Sacha Guitry et joue sur une décoration théâtrale qui vous donnera l'illusion, une fois couché, d'être regardé par des spectateurs attentifs, dans les loges et les balcons du  papier peint !

Le 9

Le 9

     Le 9 est un petit hôtel particulier  de style troubadour qui portait en façade, dans la niche, une statue de la Vierge à l'enfant. Quand l'hôtel fut racheté pour devenir une maison close spécialisée dans les pratiques sado-maso, les habitants du quartier pétitionnèrent pour que fût enlevée la Vierge. Elle le fut et disparut corps et âme. Nul ne sait ce qu'elle est devenue. A moins que… l'Assomption l'ait ravie comme son illustre modèle.

 

     La dame de cérémonie s'appelait Christiane. Il y avait encore lorsque j'y ai vécu quelques chaînes et quelques instruments dentés fixés dans les murs du dernier étage. 

Pendant la deuxième guerre, les nazis le fréquentèrent, ce qui n'étonnera personne, le sadisme étant leur spécialité!

Le 11

Le 11

    Le 11 est l'un des rares immeubles à être inscrit au PLU (plan local d'urbanisme). Il a abrité le peintre Hébert de 1850 à 1880. Les deux premiers étages servaient d'habitation et les étages supérieurs d'atelier.

                                              Ernest Hébert. Autoportrait.

     Ernest Hébert (1817-1908) est un grand peintre injustement oublié bien qu'il eût son musée à La Tronche et dans le VIème arrondissement, dans l'hôtel de Montmorency-Bours. Ce dernier est fermé car l'immeuble classé a la tremblote et nécessite des consolidations. Il dépend du musée d'Orsay, où par chance quelques toiles de Hébert peuvent être vues.

                             La malaria. Ernest Hébert. (musée d'Orsay)

     Ce cousin de Stendhal, amoureux comme lui de l'Italie où il vécut après son prix de Rome, fut très apprécié pendant le 2nd Empire. On aimait alors ses portraits dont le réalisme se teintait souvent d'une atmosphère onirique qui permet d'y voir les prémices du symbolisme.

              Le baiser de Judas. Hébert. Prêt du musée d'Orsay au musée de La Tronche.

     L'immeuble sert de siège aujourd'hui au Conseil International de la Langue Française chargée de favoriser le rayonnement du français dans un monde presque entièrement contaminé par le globish!

 

Le 12

Le 12

     Le 12, petit immeuble anodin et sans charme a été le siège de nombreuses associations culturelles liées au Parti Communiste au temps où il existait vraiment!

                                                                  Aragon

     Parmi ces associations on peut retenir:

-la Maison de la Culture (1934) présidée par Aragon.

-"Ciné-Liberté" (Front Populaire) qui regroupait de nombreux techniciens et d'artistes engagés.

-L'Union des Théâtres indépendants" présidée par Charles Vildrac (plus de 300 troupes indépendantes).

Le 14

Le 14

     Le 14 (qui  serait aujourd'hui les 18-20) fut le domicile d'un écrivain, homme d'esprit, utopiste et combattant pour la liberté de penser: Louis Desnoyers (1802-1869)

    La plaque commémorative devrait être apposée sur  l'immeuble de briques des PTT au 20. Mais puisqu'elle est là, rappelons qui est ce Desnoyers.

Rue de Navarin. Montmartre. Truffaut. Gautier.

    Ses romans pour la jeunesse eurent un grand succès mais c'est surtout pour son engagement dans la création de la Société des Gens de Lettres qu'il est aujourd'hui connu. C'est lui qui rédigea les statuts de cet organisme chargé de protéger les auteurs et de prévoir un fonds de solidarité.

Rue de Navarin. Montmartre. Truffaut. Gautier.

     Une plaque rappelle que furent approuvés les statuts de cette Société, par près de 50 écrivains dont Dumas, Hugo, Lamennais...

Desnoyers en fut élu Président, battant son concurrent Victor Hugo de huit voix.

Le 16

Le 16

     Au 16, Paul Vayson, peintre provençal qui se fit édifier un hôtel particulier en 1879 rue Fortuny, eut son atelier. Quand il était au travail, des bêlements devaient retentir dans la rue car on ne compte pas le nombre de toiles qu'il exécuta avec bergères, bergers, moutons, brebis, béliers, agneaux! Son monument à Avignon représente comme il se doit, une bergère et son troupeau!

 

 

  Il a également participé au décor d'un des plus beaux restaurants de Paris, le Train Bleu de la Gare de Lyon où il a peint la ville d'Hyères.

 

Le 17

Le 17

   Le 17 fut jadis un hôtel dont les fenêtres donnaient sur le parc Botherel en face. Il portait le nom du grand collège de l'avenue Trudaine voisine, le collège Rollin aujourd'hui Jacques Decour.

 

Les 18-20

Les 18-20

Rue de Navarin. Montmartre. Truffaut. Gautier.

     Les 18-20 (jadis le 14, l'immeuble du début de la rue, à l'angle avec la rue des Martyrs ayant fait disparaître deux numéros) sont un pesant ensemble dont la masse écrase la rue. Ils occupent pourtant ce qui était le plus bel endroit du quartier : l'hôtel Botherel et son parc .

 

 

     L'endroit fut un vivier intellectuel et de nombreux écrivains ou artistes y vécurent. L'hôtel  construit vers 1830 par le Baron Botherel, ami des arts et des lettres, eut pour habitants : Amédée Achard, Louis Desnoyers, Anaïs Fargueil, Théophile Gautier, Nerval, Auguste Vacquerie, Fortunata Tedesco…. et j'en oublie!

 

    Le plus célèbre d'entre eux fut Théophile Gautier qui collectionna les adresses parisiennes. C'est pendant les années 1840-1841 qu'il prend possession des 1er et 2ème étages. En bon sportif, il aime grimper aux arbres, faire sa gymnastique dans le parc et dit-on pratiquer la pêche en faisant jeter chaque dimanche des poissons vivants dans le bassin. (information sur le site du Père Tanguy).

                                                          Théophile Gautier

     Il héberga son ami, condisciple du lycée Charlemagne et ancien voisin de la rue du Doyenné, Gérard de Nerval qui commence en 1841 à fréquenter la maison de santé du Docteur Blanche rue Norvins.

                                                           Gérard de Nerval

     Parmi les autres habitants :

                                             Anaïs Fargueil (1819-1896) fut une comédienne qui eut un certain renom dans le théâtre de vaudeville.

                                          Caricature d'Anaïs Fargueil par Marcelin

                                                Auguste Vacquerie (1819-1895) poète et dramaturge qui eut des liens étroits avec Hugo. Cette amitié fut à l'origine de la rencontre de son frère Charles avec Léopoldine Hugo, de son mariage en 1843 et la fin tragique des deux époux.

                                         Victor Hugo et auguste Vacquerie

 

 

 

Le 19

Le 19

Le 22

Le 22

Rue de Navarin. Montmartre. Truffaut. Gautier.

     Le 22 hébergea pendant la 2ème guerre mondiale la famille Aznavourian, Micha et Knar ainsi que leur fils et leur fille.

                                                         La mère d'Aznavour

     Charles Aznavour évoquera ses souvenirs de la rue de Navarin :

"Au rez-de-chaussée vivait un couple d'homosexuels juifs. Ma sœur jouait des morceaux de musique juive pour eux."

     La relation la plus marquante fut celle du père et de la mère d'Aznavour avec le couple Manouchian, Missak et Mélinée qu'ils hébergèrent. On sait que le groupe Manouchian fut exécuté et que la célèbre affiche rouge présenta ses membres comme des criminels et des étrangers.

 

Le 23

Le 23

     Le 23 est l'inévitable catastrophe architecturale que l'on trouve dans chaque rue (ou presque de Paris). Arrière d'un garage-parking du 20 rue Clauzel, il illustre bien l'indigence et le radinisme de constructions faites pour le profit et rien d'autre!

Le 24

Le 24

     Pour le 24, juste un petit signe à Etienne Daho qui, débarqué de sa Bretagne, y vécut à son arrivée à Paris. Notons qu'aujourd'hui il se partage entre Londres et Montmartre, rue Durantin.

 

Fin de la rue vers la rue Henry  Monnier

Fin de la rue vers la rue Henry Monnier

Le 33

Le 33

     Le 33 est le dernier immeuble de la rue qui soit digne d'intérêt. Une plaque y est apposée qui rappelle qu'un des plus grands cinéastes français y vécut pendant son enfance…

 

    On sait que le petit François était né sous de mauvais auspices, sa mère Janine l'ayant mis au monde "clandestinement" pour éviter la "honte" à sa famille bourgeoise de donner vie à un enfant dont le père était inconnu. Le petit fut placé en nourrice et il fallut attendre le mariage de sa mère avec Roland Truffaut pour qu'il retrouve une vie familiale.

 

    Plus tard Truffaut recherchera l'identité de son père et découvrira qu'il s'agissait de Roland Lévy, un Juif qui du fait de son origine aurait été rejeté par une famille traditionnelle au catholicisme teinté d'antisémitisme.

 

    Quand il tourne les 400 Coups, film en partie autobiographique Truffaut situe le logement de la famille du petit Antoine à deux pas de la rue de Navarin, place Toudouze.

 

     On retrouve Montmartre à plusieurs reprises dans ses films. C'est rue de Steinkerque, au pied du Sacré-Coeur qu'habite Antoine Doinel, c'est à l'hôtel du 39 avenue Junot qu'il est veilleur de nuit dans  Baisers Volés.

 

    La rue de Navarin s'achève rue Henry Monnier (où vivaient les grands-parents de Truffaut). Le cinéaste a vécu des années difficiles dans ce quartier et il n'est pas étonnant qu'il ait pu écrire :

"L'adolescence ne laisse un bon souvenir qu'aux adultes ayant mauvaise mémoire"

Rue de Navarin. Montmartre. Truffaut. Gautier.

Partager cet article

Repost0

commentaires

vermot 20/09/2018 17:51

Un peu étrange l'impasse (!) sur le lieu le plus en vue de la rue : l'hôtel Amour !

chriswac 23/09/2018 09:03

Bonjour
Oui vous avez raison mais ce n'est pas la seule impasse j'imagine. J'ai une approche subjective et ne prétends pas explorer chaque immeuble. Quand j'ai fait ce "reportage" l'hôtel me semblait en pleine réfection. Mais s'il y a des éléments historiques intéressants, vous seriez très sympas de m'en informer et je les ajouterai.
Cordialement

anthelme 16/06/2018 14:00

Je passe souvent dans cette rue sans me douter de toute cette richesse du passé. Grâce à vous je jne verrai plus ces immeubles de la même manière.

Nell 15/06/2018 20:58

Encore une "descente" dans ce Paris qui m'est inconnu mais qui, grâce à toi, prend une dimension extraordinaire. Belle soirée et excellent week-end

ahne diener 15/06/2018 11:18

Je vous remercie pour les joies que vous me donnez.Merci

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche