Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

voyages...

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

 

Cuba-043.JPG

                                        L'hôtel Ambos Mundos. La Havane.

Cuba-061.JPG

                                           Hall Art Déco de l'Ambos Mundos.

Nous arrivons le soir à La Havane. Un bus nous attend pour nous déposer à l'entrée de la vieille ville et nous laisser rejoindre à pied, par les rues piétonnes, l'hôtel Ambos Mundos où nous devons passer trois nuits.

Cuba-045.JPG

                                                              Entrée de l'hôtel.

Cuba-059.JPG

                                                  Ascenseur capricieux de l'hôtel.

Un ascenseur poussif et aléatoire nous hisse au 5ème étage.

Surprise!

Notre chambre est mitoyenne de celle où Hemingway, personnage mythique à Cuba, presque autant que le Che, a passé plusieurs années et où il a écrit quelques uns de ses bouquins.

Cuba-062.JPG

                                              Photos d'Hemingway dans le Hall.

Cuba-058.JPG

                                    Fresque "Vieil Homme et la Mer" au 1er étage.

Tout l'hôtel est transformé en sanctuaire... photos dans le hall, photos dans les chambres, fresques...

Cuba-005.JPG

Notre chambre 515 à côté de celle d'Hemingway 511. La 513 n'existe pas pour cause de superstition. 

Evidemment, ce voisinage inattendu rendait inévitable la visite de cette chambre sacralisée, transformée en musée et mitraillée à longueur de journée par des appareils numériques!

Cuba-001.JPG

                Le Palais des Capitaines Généraux (XVIIIème siècle). Vu de la chambre d'Hemingway.

Hemingway a donc vécu ici de 1932 à 1939, avec vue sur le Palais des Capitaines Généraux et sur les toits de la ville.

Cuba-046.JPG

                                          Touristes russes chez Hemingway.

J'avoue que si le hasard ne nous avait conduits à côté de son repaire, nous ne l'aurions pas visité, n'ayant pas pour ce grand écrivain une admiration forcenée et le trouvant décalé de nos jours par rapport au respect des animaux et n'ayant aucune sympathie pour son machisme perturbé d'amateur de corridas.

Cuba-053.JPG

                            Table, lunettes, Remington, manuscrits... reliques, reliques...

Oublions un instant et jetons un oeil sur sa table. Une table dont la hauteur pouvait se régler afin de lui permettre d'écrire debout quand la position assise le faisait souffrir à cause des blessures que sa jambe avait subies pendant la 1ère guerre.

On peut voir la Remington sur laquelle il aurait commencé à écrire "Pour qui sonne le glas" et un manuscrit où on peut déchiffrer quelques phrases en français.

 

Cuba-056.JPG

Le mobilier est celui qui se trouvait dans toutes les chambres de même standing. Lit d'acajou, fauteuil d'osier, table, miroir.

Cuba-048.JPG

Cuba-050.JPG

 

Pour étoffer le lieu, des cannes à pêche, des sagaies, des bottes ayant appartenu à l'écrivain chéri de Poivre d'Arvor, ont été exposées.

Ce qui me rappelle ma lecture du Vieil Homme et la Mer et, je dois l'avouer, ma grande compassion pour le magnifique poisson innocent que le vieux était allé emmerder et massacrer, afin de se prouver à lui-même qu'il était encore vivant et valeureux! 

Les espadons, eux, ne connaissent pas ce genre de problème existentiel!

Cuba-054.JPG

                                                  Nini dans le miroir d'Ernest...

L'écrivain, grand chasseur, grand pêcheur, grand massacreur, a contribué à sa manière à l'appauvrissement de notre planète, avant de terminer ses jours dans la belle villa qu'il s'était fait construire, toujours à La Havane et qui porte le beau nom de La Vigia.

En espérant que ce nom n'est pas le rappel du cri poussé par les Espagnols du haut de leur vigie, pour annoncer l'apparition d'une nouvelle terre dont ils allaient exterminer la population.

Cuba-051.JPG

Sur le lit du héros, sont disposés des livres et des revues qu'il lisait alors. Beaucoup de revues de sexe.

Il n'était pas net le bonhomme quant à sa sexualité. Ni avec les femmes, ni avec les hommes...

Cuba-052.JPG

Allons! C'est le lot presque commun de tous les grands auteurs, d'avoir un inconscient tourmenté qui leur donne une partie de leur talent!

Cuba-002.JPG

                                           Toits vus de la chambre sacrée...

Avant de quitter cette chambre-musée, jetez un oeil sur les toits de La Havane et perdez-vous dans les ruelles où vous trouverez la Bodeguita del Medio où Hemingway sirotait ses mojitos...

 

Vous en boirez un à la santé des animaux libres qui survivent malgré trafiquants et chasseurs...

A la santé des espadons que de riches touristes croyant imiter Hemingway vont traquer et tuer pour se donner l'illusion d'être vivants et virils!


 Espadon.jpg

Liens : Cuba

Cuba. Cienfuegos. Théâtre Tomas Terry.

Cuba. Vallée de Vinales. Le Mur de la Préhistoire sur un mogote.

Cuba. Quelques images...

Cuba. Trinidad. Eglises, palais...

Cuba. Parc Guanayara.

Cuba. Sancti Spiritus. Eglise.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

Cuba-156.JPG

A Cienfuegos sur le "Parque Marti", s'élève le Teatro Tomas Terry, témoin de l'époque opulente où la bourgeoisie esclavagiste de Cuba, suivant les modes occidentales et notamment parisiennes, construisait d'élégantes salles de spectacle où étaient invités les plus grands artistes de la fin du XIXème.

Sarah Bernhardt et Caruso furent de ce voyage et apprécièrent l'accueil enthousiaste qui leur fut réservé!

Cuba-132.JPG

                                       Statue de Tomas Ferry dans le Hall du théâtre (marbre de Carrare)

Un grand propriétaire de plantations de cannes à sucre, enrichi par l'exploitation inhumaine des esclaves venus d'Afrique, Tomas Terry Adams, maire de la ville, a voulu par testament que fût édifié ce théâtre, au coeur de la ville.

Cuba-Nini-257.JPG

                         Musee de la centrale sucrière Marcelo. Mémoire de l'esclavage.

 Il le dédia à la mémoire de son père et désira, sans doute pour se donner bonne conscience, qu'une partie de la recette des spectacles fût consacrée aux oeuvres caritatives.

Cuba-154.JPG

Le bâtiment classé Monument National,  a été conçu par l'architecte militaire, Lino Sanchez Marmol.

Il fallut presque trois ans pour le réaliser (1887-1889).

Il fut inauguré le 8 février 1890.

Il développe une façade harmonieuse et sans surcharge, ce qui n'est pas pour étonner, venant d'un architecte habitué aux casernes et autres bâtiments virils et utilitaires. 

Cuba-153.JPG

Le fronton est orné de mosaïques de l'atelier Salviati de Venise. Les masques de la tragédie et de la comédie encadrent la muse de la danse, Terpsichore.

Ne croyez pas le guide Hachette qui y voit les trois Grâces!!!

Cuba-131.JPG

Le hall avec ses peintures et ses candélabres fin de siècle, contraste avec la simplicité de la façade. Il est dans le plus pur style 1900 "rococo", inspiré par le dix-huitième français qu'appréciait Tomas Terry qui séjournait parfois dans le Paris des années folles (où d'ailleurs il mourut en 1886!) 

Cuba-129.JPG

Au plafond, dans un ciel turquoise où volètent de blancs oiseaux, les muses accompagnées d'angelots rebondis, jettent des fleurs sur le public qui entre dans le théâtre.

Cuba-136.JPG

On les retrouve dans la grande salle.

Cuba-137.JPG

Elles sont emportées dans un tourbillon de nuées, enlevées vers les cimes par la musique qui s'élève de la fosse. Leur auteur est un peintre hispano-philippin du nom de Camilo Salaya. La chair rose, les poitrines sensuelles, les bras potelés évoquent Mignard mais aussi les décors des music-halls parisiens de la fin du siècle.

Cuba-149.JPG

Deux médaillons entourés de fleurs les accompagnent.

L'un d'eux est le portrait d'une poétesse cubaine très appréciée au XIXème : Gertrude Gomez de Avellaneda, plus connue sous le nom de "La Avellaneda", malheureuse en amour, comme toutes les poétesses qui se respectent...

Cuba-147.JPG

 

L'autre médaillon n'est pas malgré les apparences, le portrait de Trotsky. Il s'agit de Gaspar Villate (1851-1891) compositeur cubain qui connut Verdi et fut influencé par lui, écrivit quelques opéras avant de mourir, comme Tomas Terry à Paris...

Cuba-133.JPG

Le Théâtre ne manque pas de charme avec ses portes à claires-voies qui évoquent les maisons créoles.

Cuba-134.JPG

La structure est légère, sans cloisons inutiles. L'air y circule pour atténuer la moiteur tropicale...

Cuba-135.JPG

Les deux étages sans surcharge sont légers et ouverts comme les terrasses des grandes maisons de bois.

Cuba-139.JPG

Les plafonds des loges, peints de feuillages, de fleurs et d'oiseaux se dégradent doucement et s'assombrissent... 

Cuba-148.JPG

Cuba-151.JPG

Sous le bienveillant regard de cette divinité de Théâtre... 

Cuba-158.JPG

En sortant du théâtre, sur la place, on peut voir le Palaccio Ferrer, édifié lui aussi par un magnat du sucre et où, parait-il, logèrent Sarah Bernhard et Caruso lorsqu'ils se produisirent à Cienfuegos.

Sarah Bernhardt joua Cléopâtre et Caruso chanta Aïda. Il aurait pu chanter Nabucco dans ce théâtre construit avec l'argent de l'esclavage. Le choeur des esclaves y aurait résonné avec plus d'ampleur et de vérité...

Cuba-Nini-260.JPG

Cuba-155.JPG

Cuba-Nini-262.JPG

Cuba-152.JPG

Cuba-Nini-263.JPG

Liens :

Cuba. Vallée de Vinales. Le Mur de la Préhistoire sur un mogote.

Cuba. Quelques images...

Cuba. Trinidad. Eglises, palais...

Cuba.Hemingway. Hôtel Ambos Mundos. Chambre 511.

Cuba. Parc Guanayara.

Cuba. Sancti Spiritus. Eglise.

Buddha. Les statues du musée Cernushi.

Masques funéraires. Cernushi

Palestine. Le mur. Deheishe. Bethleem.

bronze Edo. Art japonais. cerf. biche. grues.

paravent Japon. Les grues. Edo.

Paravent Corée. Epoque Choson.

Mains de Bouddha. les mudras.

 

 

 

 

 

 

 


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

Cuba 125

C'est un des plus beaux paysages de Cuba que cette vallée de Vinales où s'élèvent comme autant de pains de sucre, les mogotes, roches calcaires qui ont été sculptées par l'érosion comme l'ont été sous d'autres cieux les ilôts semés dans la baie d'Along.

Cuba-103.JPG

Sur le mogote des Deux Soeurs, une paroi de 120 mètres de haut et 180 mètres de long a été peinte. Elle fait partie du circuit touristique obligatoire, organisé par Havana Tour...

Cuba-111.JPG

Un panneau vous accueille au pied du mur (!) et vous en raconte la genèse.

 Un notable révolutionnaire et anthropologue par ailleurs, Antonio Nunez Jimenez (successeur du Che à la tête de la Banque Nationale de Cuba!) se promenant dans les mogotes un beau mois de septembre 1959, découvre de nombreux fossiles de coquillages, de crânes de sauriens et d'aborigènes...

Cuba-110.JPG

Ni une ni deux, il file chez son ami fidèle, Fidel Castro et lui raconte sa merveilleuse découverte, preuve que l'archipel cubain, avant de connaître la Révolution, avait connu l'Evolution, depuis les ammonites jusqu'aux hommes!

Il fallait à tout prix immortaliser cette découverte. Ce qui est fait en 1960, lorsqu'on confie au peintre cubain Leovigildo Gonzales Morillo la réalisation de l'immense peinture qui sera sans doute la seule oeuvre qui permettra à son nom de ne pas sombrer à jamais dans l'oubli...

Tous les guides vous rappellent, pour donner un peu d'épaisseur à l'artiste, qu'il fut élève de Diego Rivera, célèbre fresquiste mexicain, amant et mari de Frida Kalho.    

Cuba-121.JPG

La fresque est avant tout une prouesse technique... Le défi consiste à donner l'impression d'une peinture murale sur une paroi pleine de plis, de replis et d'accidents.

A gauche, les ammonites, papa, maman et bébé représentent le début de l'évolution....sur fond bleu maritime...

Cuba-117.JPG

Viennent ensuite les plésiosaures dont Nessie du Loch Ness serait un cousin écossais...

Eux aussi sortent en famille : papa, maman et fiston...

Cuba-116.JPG

Ce détail pris de plus près montre quels calculs il a fallu faire pour que de loin l'oeil ait l'impression que l'oeuvre était peinte sur une surface plane.

Les cordes sont celles des restaurateurs qui réparent les dégradations dues aux pluies tropicales.

Cuba-101.JPG

Après les plésiosaures, viennent d'étranges animaux difficiles à identifier. Ce seraient papa, maman et bébé Megalocnus, espèces de paresseux des Caraïbes qui auraient longtemps survécu dans les forêts cubaines.

Cuba-102.JPG

Enfin pour couronner cette chaîne darwinienne, apparaît la famille humaine! Celle des plus grands prédateurs de la planète!

C'est la partie la plus réussie et la moins approximative de la peinture murale. Elle évoque, le génie en moins, les figures rouges de Matisse.

Cuba-118.JPG

Des cavaliers indifférents passent au pied du mogote...  Ils n'ont pas vu que dans le petit restaurant qui est au début de la falaise, on pouvait consommer une délicieuse pina colada !

C'est donc de ce côté que je me dirige illico presto!

Cuba 068

                                                 Vue sur les mogotes


 

Liens : Cuba. Quelques images...

Cuba. Cienfuegos. Théâtre Tomas Terry.

Cuba. Trinidad. Eglises, palais...

Cuba.Hemingway. Hôtel Ambos Mundos. Chambre 511.

Cuba. Parc Guanayara.

Cuba. Sancti Spiritus. Eglise.

Palestine. Le mur. Deheishe. Bethleem.

bronze Edo. Art japonais. cerf. biche. grues.

Art chinois. Chameaux. Figuriness funéraires.

paravent Japon. Les grues. Edo.

Paravent Corée. Epoque Choson.

Un paravent japonais. Ecole de Kano.Guimet

Mains de Bouddha. les mudras.

 

...

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

Cuba 250

Avant de parler de ma rencontre avec Cuba, avec les gens, les lieux, les couleurs, les sons et les contrastes, je ne résiste pas au plaisir de partager quelques photos encore chaudes de soleil...

Cuba 022

Les vieux à Cuba semblent se porter très bien. Ils s'asseoient sur les bancs et regardent passer la vie qui glisse sur leur visage comme l'eau sur les galets de la rivière..

Cuba 157

Si la misère est bien présente, il y a dans ce pays une dignité, une politesse, un accueil qui vous touchent au coeur...

Cuba 339

Ce sont ces visages qui m'ont le plus ému. Cet homme était prêt à partager son cigare! Mais Nicole a préféré qu'il lui donne une petite leçon de salsa!

Cuba 088

Les voitures sont une des curiosités de l'île. Elles transforment les rues en musée vivant! Elles datent des années d'avant la Révolution, quand les Etats Unis considéraient Cuba comme une de leurs dépendances!

Cuba 007

Impeccables, astiquées, bichonnées, elles passent fièrement sur les avenues comme des stars hollywoodiennes des années 60....

Cuba-Nini-187.JPG

Cuba 222

Leurs propriétaires en tirent quelque bénéfice en promenant les touristes ou en leur proposant de se faire photographier à bord!

Cuba 011

La Havane... Spendeur et misère... De beaux immeubles du XIXème siècle se dégradent peu à peu et abritent des taudis derrière leurs façades grandioses.

Cuba 013

Un aigle est perché sur la balustrade comme sur un rocher devant une grotte...

Cuba 030

La cathédrale San Cristobal ondule de toutes les pierres de sa façade...

Cuba 294

Les statues des églises portent de vrais cheveux et sont habillées... Le Christ, si espagnol, fait cependant penser aux indiens méprisés, insultés, massacrés par les conquistadors...

Cuba 016

Sur la Plaza Vieja ...

Cuba 021

Le repas de midi... jour de la Saint Valentin où à Cuba on fête tous ses amis et on partage avec eux des pâtisseries... sans oublier d'y associer les compagnons à quatre pattes...

Cuba 227

Un chat de Trinidad...

Cuba 261

Un iguane dans l'île qui porte son nom...

Cuba 374

Pélicans sur la plage de Cayo Santa Maria... Les mêmes qui ont été mazoutés non loin de là dans le golfe du Mexique...

Cuba-249.JPG

Le coq cubain ne chante pas la marseillaise... mais nul doute qu'il chantera bientôt avec le peuple cubain un air révolutionnaire qui étonnera une nouvelle fois le monde, à commencer par les privilégiés qui ne vont à Cuba que pour s'enfermer dans des complexes de luxe, propriétés de l'armée et gérés par elle... 

Havana Tour qui vous vend des circuits dont elle a l'exclusivité est une agence contrôlée par le même pouvoir...

 

Cuba-Nini-026.JPG

Che Guevara confisqué par le régime, statufié, déifié, omniprésent sur les bouteilles de bière comme sur les cigares, ne pourra qu'inspirer ce peuple vivant et le conduire vers une vraie Révolution qui ne confisquera pas la liberté...



Liens. Voyages.

Cuba. Vallée de Vinales. Le Mur de la Préhistoire sur un mogote.

Cuba. Cienfuegos. Théâtre Tomas Terry.

Cuba. Trinidad. Eglises, palais...

Cuba.Hemingway. Hôtel Ambos Mundos. Chambre 511.

Cuba. Parc Guanayara.

Cuba. Sancti Spiritus. Eglise.

Palestine. Le mur. Deheishe. Bethleem.

Maldives. Couleurs. Atoll de Mulaku (Meemu).

Laos moines et novices

Temples à Bali (2) Pura Kehen, Pura Rambut Siwi.

Laos. Les enfants du Mékong. Photos.

...

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

Dordogne-Lot-030.JPG

Dordogne-Nini-072.JPG

Massive, étrange, vaisseau spatial, vaisseau de pierres, la Lanterne des Morts de Sarlat, ne cesse d'intriguer...

Elle s'est posée au chevet de la cathédrale Saint-Sacerdos, dans un ancien cimetière bénédictin aujourd'hui disparu.  

Dordogne-Nini-074.JPG

                              Chevet de Saint-Sacerdos. Préparation d'un spectacle...

Dordogne-Nini-073.JPG 

Dordogne-Lot-037.JPG

La tour est construite avec cette belle pierre calcaire, cette pierre blonde de la région qui met de l'or sur les maisons et les châteaux du Périgord.

Elle est composée de deux pièces. Celle du rez de chaussée est voûtée d'ogives.

Dordogne-Nini-067.JPG

Dordogne-Lot-032.JPG

Dordogne-Lot-034.JPG

On peut voir une ouverture qui permettait sans doute, à l'aide d'une poulie de hisser dans la pièce supérieure une lampe allumée.

Dordogne-Lot-031.JPG

            La deuxième pièce, inaccessible, est percée d'étroites fenêtres qui laissaient passer, dès le crépuscule, la lueur incertaine d'une flamme, fanal pour guider les morts dans leur voyage.

Le toit conique, rythmé par quatre bandeaux de pierres s'est couvert d'une patine grise, comme les cendres.

Sarlat-lanterne.jpg

La tour reste aujourd'hui mystérieuse.

On sait qu'elle fut construite au XII ème siècle et qu'elle fut appelée Tour Saint-Bernard.

Son architecture reste unique, très différente des autres lanternes des morts construites à la même époque comme celle de  Saint Pierre à Oléron.

Elle est beaucoup plus massive et ressemble à un donjon plus qu'à un phare.

Et pourtant, si vous passez la nuit dans l'ancien cimetière monacal, vous pourrez si vous êtes un peu poète, voir le feu et les ombres danser derrière les étroites fenêtres... 


 

liens. Périgord.

Segonzac. Eglise Notre Dame de la Visitation.

Brantôme. Abbaye. Le massacre des innocents. Saint Sicaire.

Périgord.Brantôme. La grotte du Jugement dernier.

 

...


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

Dordogne-Lot-025.JPG

La Dordogne est si belle qu'il faut s'y promener sans carte ni boussole. c'est le hasard qui nous fit prendre la route de Saint Vincent de C. comme l'indiquait un panneau malicieux. Nous nous rendions à Saint Vincent de Cosse près de Beynac. Sur le chemin qui nous y menait, nous devions traverser Segonzac, et comme nous pensions que notre destination était proche, nous avons pris le temps de nous y arrêter. 

Nous avons découvert, au coeur du village, une église claire, à la fois massive et élégante dont les pierres se chauffaient au soleil comme des lézards!

Dordogne-Lot-027.JPG

Il n'y avait pas un touriste, pas même un chat. Nous avons tourné autour de cette église à taille humaine, église de village, simple et harmonieuse.

Un clocher trapu, de forme carrée, coiffé d'un toit en pavillon, surmonte l'avant-choeur. Il est à l'image de l'édifice. Il ne se hausse pas du col et reste à sa place de clocher campagnard, sans flèche ni ornements inutiles. 

Dordogne-Lot-024.JPG

La porte était ouverte. Nous sommes entrés et avons aussitôt été séduits par l'atmosphère à la fois recueillie et joyeuse.

Dordogne-Lot-020.JPG

L'église dans sa partie la plus ancienne (la nef et le choeur) date du XIème siècle. Elle a été restaurée avec l'aide des habitants du village, artisans ou non, qui y ont travaillé avec bonheur,  retrouvant les gestes de leurs aïeux.    

.Dordogne-Lot-008.JPG

La partie la plus remarquable est ce choeur et son abside semi circulaire coiffée d'un cul de four. Un rayon de soleil passait comme l'Esprit Saint dans l'édifice. 

Dordogne-Lot-021.JPG 

Dordogne-Lot-012.JPG

Dordogne-Lot-013.JPG

les chapiteaux du XIème, portent sur leur décor géométrique les traces d'un lointain incendie.  

Dordogne-Lot-004.JPG

Un bas côté jouxte la nef, au nord. Il est constitué de deux travées voûtées d'ogives.

Dordogne-Lot-006.JPG

Une statue mutilée y a été installée. Elle représente sans doute un évêque assis sur sa cathèdre. Peut-être s'agit-il de Saint Antonin, archevêque de Florence au XVème siècle. L'église en effet lui était vouée à son origine, alors qu'elle dépendait du Chapitre de Saint Astier.

Dordogne-Lot-022.JPG

On peut admirer un antependium (devant d'autel) en cuir de Cordoue du XVIIème...

Dordogne Lot 023

Et un ostensoir du XVIII ème ....

Dordogne-Lot-007.JPG

La tribune de bois donne envie d'y grimper pour y chanter...

Dordogne-Lot-018.JPG

Enfin, un tableau accroché sur le mur sud de la nef, représente la Visitation. Il date du XVIIIème. La rencontre de Marie et de sa cousine Elisabeth a lieu sur un pont. Marie habillée de rouge porte un chapeau de paille comme si elle allait à une partie de campagne! Elle se tient au centre de la toile. La main droite d'Elisabeth s'approche du ventre de Marie tandis que sa main gauche montre son propre ventre :

"Lorsque j'ai entendu tes paroles de salutation, l'enfant a tressailli d'allégresse au-dedans de moi". 

Dordogne-Lot-019.JPG

La toile est belle, élégante. Les hommes sont à l'arrière-plan : Saint Joseph est accueilli par Zacharie sur le parvis d'un temple. Un temple de pierres, alors que le ventre de Marie est le temple nouveau, le temple de chair...

La toile me fait penser au tableau de Puget, à Aix en provence

 

visitation puget

Après avoir visité "la Visitation", nous sommes sortis dans le soleil et avons aperçu de l'autre coté de la rue, quelques villageois qui nous ont souri. Nous leur avons demandé la direction de Saint vincent de Cosse. Ils nous ont répondu que c'était très loin, dans le Périgord Noir! Le Saint Vincent de C.  que nous avions vu sur le panneau était en réalité Saint Vincent de Connezac, village voisin! 

C'est ainsi que grâce à un panneau indicateur économe, nous avons visité Segonzac et son église!

C'est ainsi que nous avons décidé, ce jour-là, de ne plus préparer d'itinéraire et de nous laisser guider par le hasard, qui, en Dordogne, fait toujours très bien les choses...

Dordogne-Lot-026.JPG

Liens Périgord et lot

Périgord.Brantôme. La grotte du Jugement dernier.

Périgord. Saint-Geniès.Chapelle du Cheylard. Fresques médiévales.

Rocamadour. Fresques Annonciation et Visitation.

Chats de Dordogne. Petits poèmes.

Saintonge

Saintes. Eglise Saint-Eutrope. La crypte.

Saintes. Arc de Germanicus.

Saintes. Manège de Bayol. Art forain.

 

...

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

.

 

Giani-001.JPG

 

..
Cette chanson de Giani Esposito est celle qui l'a fait connaître et aimer. Il n'a cessé de la chanter et d'y raconter sa vie de comédien-chanteur-clown qui se consume devant quelques spectateurs en tentant de leur transmettre le message de la vie et de l'amour.

Giani-006.JPG
                                                Dessin de Giani Esposito

C'est en 1957 qu'il l'a créée à la Rose Rouge puis à l'Ecluse.
Il a alors 27 ans et il croit avoir la vie devant lui. Une vie qu'il désire mystérieuse et surprenante, parcourue de courants mystiques. Il pressent derrière les apparences une présence incandescente.
Il cherche, du côté des sectes et des religions, le chemin qui entrouvre les portes de la nuit.

pascale-Petit-J.Vauclair-.jpg
                                         Pascale Petit. Photo J. Vauclair

Quand il rencontre Pascale Petit, deux ans plus tard, il partage avec elle l'amour en même temps que cette quête. Ils vont bien ensemble, inquiets et heureux, rieurs et tourmentés.
Elle est une actrice recherchée et ne manque pas de propositions... (Les Tricheurs, Les Sorcières de Salem, Faibles Femmes, la Novice....)

Pascale-Petit-La-novice.jpg
                                       Pascale Petit et Belmondo. La Novice.


Il est acteur lui aussi mais sauf exception (French cancan de Renoir, Cela s'appelle l'aurore de Bunuel) n'obtient que des seconds rôles.

french-cancan-maria-felix.jpg
                                  French Cancan. Maria Felix et Giani Esposito

 Dix ans après avoir rencontré Pascale Petit, il la quitte. Ils ont mis au monde en 1963 un fille dont le nom slave signifie "don de Dieu" : Bojidarka. Ils la surnomment Douchka, la douce, la belle, l'aimée...

Douchka-Esposito---Bojidarka.jpg
           Bojidarka-Douchka. Elle a repris son nom Doushka Esposito pour son dernier album.

10 ans après la naissance de sa fille, Giani quitte ce monde. Dans sa tête se sont entrechoquées les étoiles et le cancer s'est installé, vorace et satisfait de trouver une proie si tendre.

Il laisse sur le rivage tous ceux qu'il aime, Pascale, Doushka, Ersie sa dernière compagne...

Il est enterré dans le vieux cimetière de Nanterre où je vais parfois avec Nicole, poser quelques fleurs sur la tombe de mes beaux parents et de ma belle soeur. J'aime qu'il soit là, non loin d'eux. J'imagine que cet homme toujours en recherche, a trouvé la vérité.

Giani-008.JPG
                                                    Dessin de Giani Esposito

J'espère que cette vérité a les couleurs et la musique de la vie. Si tel est le cas, Giani a souri en voyant ce que Nicole a fait graver sur la tombe de son père, quelques mots d'un autre poète, Supervielle : "Donnez-lui une petite fourmi, si petite soit-elle mais qu'elle soit bien à lui..." 
Giani-001.JPG

Giani-002.JPG
                                         Cimetière de Nanterre

Giani-003.JPG

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

Dordogne Nini 282

Il ne viendrait à personne l'idée de surnommer Venise "Brantôme de l'Adriatique."  Par contre, un certain Raymond Poincaré trouva judicieux d'appeler la petite ville de Brantôme "Venise du Périgord" en raison de sa situation dans une boucle de la Dronne et de ses cinq ponts! Oublions que Venise en possède plus de 400!

Non! Brantôme se suffit à elle-même. Elle a un nom illustre et n'a nul besoin de comparaison. Brantôme est une ville enchantée, sereine et joyeuse, une de ces villes où l'on aime s'arrêter quelques jours pour y écouter le vent et les murmures du passé. 

Dordogne-Lot-305.JPG

L'église abbatiale, haute et claire, rappelle un épisode tragique de la Bible : le Massacre des Innocents.

Dès l'entrée, vous découvrez, au-dessus d'un chapiteau roman réemployé, un bas-relief du 13ème siècle consacré à l'événement. 

Dordogne-Lot-272.JPG

Hérode, visage buté du tortionnaire, ordonne le carnage auquel il assiste sans broncher.

Dordogne-Lot-261.JPG

Il est assis sur une église. Un diable, perché sur le clocher lui souffle à l'oreille conseils et encouragements!    

Dordogne-Lot-269.JPG

Les enfants sont égorgés, embrochés, étranglés, malgré les supplications de leurs mères.

L'épisode est relaté dans l'Evangile de Matthieu, chap 2 :

"Hérode se mit dans une grande colère et il envoya tuer tous les enfants de deux ans et en-dessous qui étaient à Bethléem et dans tout son territoire, selon la date dont il s'était soigneusement enquis auprès des mages.

Alors s'accomplit ce qui avait été annoncé par Jérémie, le prophète. On a entendu des cris à Rama, des pleurs et des lamentations. Rachel pleure ses enfants et n'a pas voulu être consolée parce qu'ils ne sont plus..."

 

Dordogne-Lot-270.JPG

      Massacre des Innocents toujours recommencé dans le monde. Massacre qui atteint l'apogée de l'horreur et de l'ignominie avec la Shoah...

La partie droite du bas-relief montre les enfants dans une barque céleste qui les entraîne comme dans une montgolfière, vers les hauteurs célestes.

Dordogne-Lot-285.JPG

      A droite de l'autel, sur le mur, un panneau de bois sculpté du XVIème siècle reprend le thème du massacre.

Il aurait été inspiré par le tableau et les gravures de Raphaël:

massacre des innocents Raphël²

 

Dordogne-Nini-289.JPG

Le panneau de gauche montre Charlemagne remettant à l'Abbé de Brantôme les reliques d'un Innocent. La tradition populaire donne le nom de Sicaire à cet enfant sanctifié par son martyre. Le nom de l'enfant n'est autre que celui de son assassin, un "sicaire" .

Dordogne-Lot-292.JPG

Le sicaire est un tueur payé pour accomplir son oeuvre. A l'origine son arme était un poignard, "sica" en latin...     

Dordogne-Lot-281.JPG

      La châsse contenant les reliques du bébé sont pieusement conservées et exposées dans l'église. Elles contredisent ceux qui prétendent que Sicaire aurait été un esclave d'Hérode, actif pendant le massacre, touché par la grâce et converti au Christianisme.

Dordogne-Lot-289.JPG

      Un vitrail du 19ème siècle montre l'enfant vêtu de blanc, s'abandonnant à la violence et déjà auréolé de lumière...

Un enfant blond au teint clair, un tueur brun à la peau sombre! Alors que victimes et bourreaux appartenaient au même peuple de Palestine!

Dordogne-Lot-275.JPG

Un groupe imposant en marbre de Carrare, réalisé en 1902,  vient parachever cette représentation du Massacre des Innocents. Le tueur brandit le poignard et écarte la main protectrice de la mère qui a ici des allures de Marianne républicaine. L'assassin est une allégorie de tous les envahisseurs tandis que la mère courageuse représente la France résistante. 

Le groupe est dû au sculpteur  Victor Zan dont on peut voir certaines réalisations ("La grève", "le grisou") à Saint-Etienne.

Dordogne-Lot-254.JPG

Avant de quitter l'église, un coup d'oeil au baptistère s'impose. Sur un mur, un bas-relief en pierre du 14ème sècle figure le baptême du Christ. La scène est assez sensuelle, avec cet ange qui dénude en souriant le nouveau baptisé et Saint-Jean qui soulève un pan de sa tunique et esquisse un pas de danse!

 

...

 

Liens: Périgord et lot.

Rocamadour. Fresques Annonciation et Visitation.

Chats de Dordogne. Petits poèmes.

Périgord.Brantôme. La grotte du Jugement dernier.

Périgord. Saint-Geniès.Chapelle du Cheylard. Fresques médiévales.


...


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

 

Dordogne Lot 367

Aux premiers siècles du christianisme, des ermites vécurent dans les grottes qui servirent plus tard de refuge et de dépendances aux moines de l'Abbaye Saint-Pierre de Brantôme. La grotte la plus mystérieuse et la plus impressionnante est celle du jugement Dernier.

Dordogne Lot 351   

Les moines très gourmands et très avisés y avaient creusé des pigeonniers. Ils appréciaient la chair des volatiles dodus chez qui tout était bénéfice puisque leurs fientes étaient vendues pour servir d'engrais. J'espère qu'ils n'ont pas, par inadvertance fait rôtir l'Esprit-Saint... 

 Ce qui retient l'attention, c'est cet immense bas-relief inachevé qui émerge de la pierre... 

Dordogne-Lot-364.JPG

Au sommet est assis sur son trône un personnage barbu et massif, un Dieu en majesté, les yeux ouverts, les bras croisés, pesant de toute son autorité indifférente sur le monde qui s'agite au-dessous de lui.

A sa droite et à sa gauche, deux personnages à peine dessinés, deux fantômes en prière l'adorent, les mains jointes.   

Dordogne-Lot-358.JPG

Sous le trône, jaillit d'une tête couronnée comme d'une boîte, la mort triomphante et rieuse. Elle est comme Dieu, entourée de deux personnages. Ce sont des anges agenouillés dont les trompettes embouchées annoncent le jugement dernier. Ils évoquent les anges de l'Apocalypse, ce texte qui inspira bien des oeuvres du XVème siècle.

Vanité du pouvoir, vanité des honneurs et des richesses... La mort semble jouer entre les créneaux de la couronne royale.

Dordogne-Lot-362.JPG

Un peu plus bas s'alignent des têtes, comme une collection de trophées. Bonnes têtes de bonnes gens, seigneurs et manants, commerçants et paysans. Chaque vivant a sa place prévue sur l'étagère macabre.

Le bas-relief est puissant, sculpté sans fioritures par un géant naïf. Il est bien dans la sensibilité du XVème siècle, obsédé par la mort, les jugements et les danses macabres. "Le mort saisit le vif". "La mort est sergent de Dieu"...

Dordogne-Lot-349.JPG

Sur la paroi de droite, une représentation du XVIème, plus traditionnelle figure la crucifixion. Les acteurs principaux se tiennent autour du crucifié : Marie, Saint-Jean et Marie-Madeleine. A gauche, un moine à genoux et à droite un abbé avec sa crosse et un livre.

 

Dordogne-Lot-372.JPG

A l'extérieur de la grotte du jugement, vous pouvez puiser un peu d'eau dans la fontaine Saint-Sicaire. Elle est censée rendre fécondes les femmes et guérir les enfants. Elle est un lieu de pèlerinage toujours vivant. Elle est, si près du bas-relief du triomphe de la mort, une affirmation de la vie.


Dordogne-Lot-248.JPG

Mais revenons dans le soleil, passons sur le pont coudé (unique en France) et regardons, indifférents à la promesse de Jugement Dernier, les audacieux navigateurs pagayer sur la Dronne dans la lumière de l'été!

 

Liens : Périgord. Saint-Geniès.Chapelle du Cheylard. Fresques médiévales.

Rocamadour. Fresques Annonciation et Visitation.

Chats de Dordogne. Petits poèmes.

 

...

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

Dordogne-Lot-143.JPG

Saint-Geniès est une de ces petites villes du Périgord Noir qui ont traversé les siècles et vivent à leur rythme indolent entre les pierres dorées de leur église et de leur château...

 

Dordogne-Lot-142.JPG

      Sur une butte à quelques mètres de l'église, se dresse comme posée sur la courbe de la Terre, une petite chapelle gothique du XIVème siècle...

Dordogne-Lot-140.JPG

      Edifiée par Gaubert de Chaminade, elle est modeste et sobre. Pas de sculptures, pas de clocheton, une maison de pierres qui se hausse un peu plus que les maisons civiles vers le ciel clair de Dordogne...

Dordogne-Lot-101.JPG

Poussez la porte de bois vermoulu et entrez dans sa lumière...

La chapelle désaffectée résonne du bruit de vos pas et les murs au fur et à mesure que votre regard s'adapte et s'applique, laissent émerger, venus du Moyen-Âge des fantômes pâlis...    

Dordogne-Lot-135.JPG

La chapelle fut couverte de fresques en 1327. Les fresques ont perdu peu à peu leurs couleurs et leur dessin mais sont encore visibles, comme à travers les vitres embuées du temps.

Saint-Georges, vêtu en chevalier des Croisades terrasse toujours le dragon...   

Dordogne-Lot-098.JPG

      Sainte Catherine d'Alexandrie dont la légende se répandit en Occident à l'occasion des Croisades, est représentée en prière au moment de son supplice ordonné par l'empereur Romain Maximien. Des roues garnies de pointes doivent déchiqueter la Sainte mais elles se brisent sur son corps tandis que les picots de fer crèvent les yeux des tortionnaires.  

Dordogne-Lot-103.JPG

      Saint Marc protégé par son lion lève la main en signe de bénédiction. Est-il là lui aussi pour rappeler que la route des croisés passait de préférence par Venise, à l'ombre du lion perché sur la colonne de la place Saint-Marc?

Dordogne-Lot-110.JPG

Saint François, le poverello, le saint le plus attachant et le plus détaché... celui qui sans doute eût condamné les guerres religieuses. Il est là, mains ouvertes, marquées par les stigmates... Il attend peut-être que s'y perchent les oiseaux du Bon Dieu...

Dordogne-Lot-128.JPG

      Je ne suis pas certain de l'identité de ce Saint guerrier qui brandit son épée. Est-ce Saint Michel, vénéré au Moyen-âge? Il paraît jeune et il se déhanche légèrement à la mode du XIVème siècle et des Vierges élégantes, les marioles, qui donnèrent leur nom à de moins recommandables énergumènes...

Dordogne-Lot-118.JPG

      Saint Pierre brandit la clé du Paradis. Lui aussi se déhanche comme la plupart des personnages représentés sur les murs et qui, si différents de leurs prédécesseurs romans, hiératiques et éternels, semblent esquisser un pas de danse, un pas de "branle" peut-être ou de "tresque"...

Dordogne-Lot-114.JPG

      Les autres peintures sont plus détériorées. On peut deviner ici la pesée des âmes. Un ange tient la balance. Dans les plateaux de petits personnages tentent de se faire aussi légers que possible...

Dordogne-Lot-122.JPG

      Cette fresque figure sans doute le baptême du Christ que Jean le Baptiste bénit, tandis que la colombe de l'Esprit Saint descend à tire d'ailes sur l'homme-Dieu.

Les eaux du Jourdain ont disparu. Ne subsiste qu'un enduit de la couleur des roches. J'aime cette scène, cette Trinité qui me fait penser à l'icône de Roublev.  

Dordogne-Lot-105.JPG

      Sur le mur du fond, la Sainte Cène nous parvient comme à travers un brouillard. 

C'est avec elle et son invitation au partage et à l'amour que je quitte la chapelle du Cheylard. Elle est sur la Terre, une maison préservée, un livre ouvert de poésie dont il manque des mots que vous devrez recréer. Si la Préhistoire a ses grottes peintes, Le XIVème siècle périgourdin a sa Chapelle du Cheylard, ouverte à tous, offerte à tous...


Dordogne Lot 084

Liens: 

Rocamadour. Fresques Annonciation et Visitation.

Chats de Dordogne. Petits poèmes.

Fontevraud. Fresques de Thomas Pot.

 

...

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog