Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

voyages...

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

montpellier-musee-fabre-092.JPG

                        Hôtel de Belleval (2ème moitié du XVIIème), place de la Canourgue, les Atlantes.

Se promener sans but à Montpellier, se laisser guider par une ruelle étrange, par une envolée de soleil sur les façades, par une placette ombragée...

montpellier-musee-fabre-089.JPG

                                           Atlante de l'hôtel de Belleval

Découvrir au hasard de votre balade quelques divinités de pierres occupées à porter sur leurs épaules les balcons ou les corniches...

C'est une façon comme une autre de rencontrer une ville...

montpellier-musee-fabre-088.JPG

Sur la façade de l'hôtel de Belleval, les atlantes sont des faunes qui ont perdu leurs bras mais ont conservé leurs oreilles et leur queue qui bat au soleil!

2013_0414montpellier0092.JPG

                                                    Cariatides, 11 Place de la Comédie

Place de la Comédie sont appuyées, immuables contre les murs de la Banque Populaire deux couples de cariatides qui permettent aux amoureux de la ville de donner libre cours à leurs rêveries de poètes ou d'érudits.

Je retiens l'interprétation la plus ésotérique, celle qui n'a pas la prétention de vous convaincre et qui s'enracine dans les mystères de l'Alchimie.

La première cariatide, sévère et méditative, tient à la main un parchemin roulé où sont écrites les formules de la transformation de la matière... elle est plongée dans un abîme de réflexion...

2013_0414montpellier0094.JPG

La deuxième commence la réalisation du Grand Oeuvre. Elle porte le maillet et le ciseau du sculpteur qui symbolisent la maîtrise et la transformation de la pierre, la vie donnée à le matière brute.

2013_0414montpellier0095.JPG

La troisième à gauche serre contre elle le caducée, représentation du dieu Mercure et par homophonie celui de l'élément chimique qu'il faut séparer du souffre...

La main gauche tient une couronne de laurier, symbole du succès à venir...

La femme garde les yeux à demi fermés, elle est en recherche et ne voit pas encore la lumière...

2013_0414montpellier0096.JPG

      La dernière cariatide a les yeux ouverts. Elle porte dans la main droite la couronne de la réussite et dans la gauche la corne d'abondance. Elle a triomphé et réalisé le Grand Oeuvre...

Nos quatre chercheuses d'absolu, bien qu'un peu viriles, exhibent des seins ronds et pleins, aptes à nourrir les bambins les plus affamés! Symbole peu approprié à l'établissement qu'elles honorent de leur présence et qui comme toute banque est plus disposé à vous vider qu'à vous engraisser!

2013_0414montpellier0088.JPG

                                   13 place de la Comédie

Voisines des alchimistes, les cariatides du 13, plus anciennes (1ère moitié du XIXème) ont subi plus que ces dernières l'usure du temps. Elles semblent venues tout droit de la Grèce. Elles soutiennent un chapiteau ionique, le plissé de leur robe évoque celui des jeunes femmes de l'Erechtéion.

2013_0414montpellier0091.JPG

      Au-dessus de leur tête brille l'étoile à cinq branches, celle que l'on retrouve dans la symbolique des Francs-Maçons et qui représente la lumière qui nous guide vers la vérité et la sagesse.

La cariatide de droite porte comme sa jumelle un rouleau, le livre où sont transcrites les connaissances humaines, et dans sa main droite un compas, autre symbole franc-maçon, instrument des mathématiciens, des astronomes ou des architectes. C'est cet instrument que William Blake place entre les mains de Dieu, le Grand architecte...

2013_0414montpellier0090.JPG

La cariatide de gauche ne porte pas de compas mais un foulard.

Alors que des hommes contraignent parfois les femmes à se voiler,...

Alors que des femmes, par habitude, désir de tranquillité, facilité, acceptent le diktat masculin prétendument divin (Dieu serait-il le premier des machos?)...

Cette cariatide en quête de vérité a enlevé son voile.

Elle regarde droit devant elle et fait face à l'avenir et à ses défis. Pas question de se bander les yeux! Pas question de se voiler le visage!

Quitte à se consumer et à sentir le soleil et le vent user la pierre, elle se tient debout et marche immobile dans les plis de sa robe qui font des vagues sur elle comme sur la coque d'un navire...

 

A suivre:

Cariatides et atlantes de Montpellier (2)  

 

....................................................................................................................................................................

Liens : Montpellier et région:

Jean Cousin. La Charité. Musée Fabre. Montpellier.

Alexandre Cabanel. L'ange déchu. Musée Fabre Montpellier.

Aigues Mortes. La Chapelle des Pénitents Gris. (1)

Aigues Mortes. La Chapelle des Pénitents Gris. (2)

Trompe l'oeil. place Saint Roch. Montpellier

Le Mikvé de Montpellier. Témoin juif du Moyen-Âge.

Karl Lehmann. Sainte Catherine d'Alexandrie. Musée Fabre. Montpellier.

Arc de Triomphe du Peyrou. Montpellier.

Cathédrale de Maguelone. Les vitraux. (1) extérieur. Bleu. Robert Morris.

Cathédrale de Maguelone. Vitraux (2) Intérieur. Bleu. Robert Morris.

Cathédrale de Maguelone. (3) Vitraux. Intérieur. Jaune. Robert Morris.

Jean jacques Henner. Le bon Samaritain. Musée Fabre Montpellier.


...................................................................................................

..........

 

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES..., #Peintres

montpellier-musee-fabre-002.JPG

                                       La Charité. (1540-1545) Jean cousin (le Père). Huile sur bois.

Voici une oeuvre exceptionnelle, un des joyaux du musée Fabre de Montpellier et qui mériterait d'être mise en valeur plus qu'elle ne l'est actuellement.

cousin-eva-prima-pandora.jpg

Exceptionnelle parce qu'elle est l'un des rares tableaux de Jean Cousin père (1490-1560) dont l'Eva Prima Pandora du Louvre est célèbre et reste l'une des oeuvres emblématiques de la peinture française de la Renaissance (selon certains, le premier nu de la peinture française).     

montpellier-musee-fabre-003.JPG

L'influence de l'Italie, notamment des peintres de l'Ecole de Fontainebleau Rosso et Cellini y est manifeste.

La femme, allégorie de la Charité, est assise avec élégance sur son lit, presque nue, les bras ouverts..

Son corps aux formes pleines est d'une pâleur étrange.

Trois enfants se pressent contre elle.  Une meute vivace et affamée qui n'est pas sans évoquer un hallali!

Entre le fond de l'alcôve et les enfants qui s'accrochent à elle, elle est empêchée de bouger, de s'évader vers la campagne grise.

montpellier-musee-fabre-007.JPG

L'un des enfants emporté par son élan a les cheveux qui volent au vent...

Il enserre de ses bras le cou de la femme et il murmure à son oreille...

Elle semble surprise, son regard s'agrandit et se fige...

Son sévère profil grec s'oppose à la rondeur des formes de son corps...

A l'arrière plan, se développe un paysage en grisaille (influencé par le "sfumato" de Léonard de Vinci) une ville au pied des montagnes...

montpellier-musee-fabre-006.JPG

Un deuxième enfant s'approprie un sein qu'il tète goulument. 

montpellier-musee-fabre-004.JPG

Le troisième un doigt dans la bouche regarde l'autre sein et s'apprête, tenu par la main protectrice, à s'y arrimer...

Etrange représentation de la Charité comme d'une mère, victime consentante de la voracité de ces trois petits mâles.

La sensualité de la poitrine offerte, du tissu qui glisse entre les jambes, des oreillers au fond de l'alcôve donnent à cette oeuvre sa trouble fascination... Le désir masculin s'identifie sans mal aux enfants qui ressemblent aux amours ou aux angelots et dont la bouche pourrait être celle d'un amant.

montpellier-musee-fabre-004.JPG                     cousin-eva-prima-pandora-copie-1.jpg

 

Comment ne pas remarquer le vase ouvert posé devant la femme. On le retrouvera dans l'Eva Prima Pandora peinte quelques années plus tard, avec sur son col, la main nonchalante de celle qui en a laissé s'échapper les maux et les fléaux qui ravagent l'humanité.

 montpellier-musee-fabre-008.JPG

Tableau étrange, raffiné et cruel, qui donne une image fantasmée de la femme qui, pour les hommes qu'elle fascine, est à la fois la cause de leurs malheurs et le remède...

L'allégorie de la Charité (un autre nom de l'amour) prend ici double sens : l'offrande totale de soi comme celle de la mère à ses enfants et l'abandon de la maîtresse à son amant...

La femme est Pandore, Eve, la Vierge, la Charité...

Elle est la tentatrice, l'amante, l'épouse, la mère...

Celle qui donne et se donne...

Source unique de la Vie et donc de la Mort...

.............................................................................................................

      Liens : Montpellier et région

Alexandre Cabanel. L'ange déchu. Musée Fabre Montpellier.

Karl Lehmann. Sainte Catherine d'Alexandrie. Musée Fabre. Montpellier.

Cariatides et Atlantes de Montpellier. (1)

Cariatides et Atlantes de Montpellier (2)

Aigues Mortes. La Chapelle des Pénitents Gris. (1)

Aigues Mortes. La Chapelle des Pénitents Gris. (2)

Trompe l'oeil. place Saint Roch. Montpellier

Le Mikvé de Montpellier. Témoin juif du Moyen-Âge.

Arc de Triomphe du Peyrou. Montpellier.

Cathédrale de Maguelone. Les vitraux. (1) extérieur. Bleu. Robert Morris.

Cathédrale de Maguelone. Vitraux (2) Intérieur. Bleu. Robert Morris.

Cathédrale de Maguelone. (3) Vitraux. Intérieur. Jaune. Robert Morris.

Jean jacques Henner. Le bon Samaritain. Musée Fabre Montpellier.

.............................................................................................................

Liens: école de Fontainebleau : Renaissance

      Pince téton. Gabrielle d'Estrées et sa soeur.

     Fontevraud. Fresques de Thomas Pot. 

.............................................................................................................

Liens : étude de tableaux :

Chagall. Abraham et les Anges. L'hospitalité.

Gudin Théodore. Rochefort. Musée Hèbre de Saint Clément. Goélands.

Laemlein.Vision de Zacharie. Rochefort. Musée Hèbre de saint Clément. Les 4 chars.

Omer Charlet. Orphelines de la mer. Rochefort. Musée Hèbre de saint clément.

Saint Sornin. Eglise. Fresques XVIIème siècle(1)

Paravent Japon. Edo. Ecole Hokusai. Neuf femmes jouant au jeu du renard.

Paravent Japon. Ecole Edo. Courtisanes sous les saules pleureurs. Musée Guimet. Tankosai Fujiwara Arinobu.

 

 

............................................................................................................




Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

 chagall La Fontaine 025

                                                      Le Loup, la Mère et l'Enfant

"(...) La mère aussitôt le gourmande,

Le menace s'il ne se tait,

De le donner au loup. "

chagall-La-Fontaine-024.JPG

                                                           Le Pot de terre et le Pot de fer

"Le pot de fer proposa

Au pot de terre un voyage."

chagall La Fontaine 026

                                                           Le Renard et les Poulets d'Inde

"Contre les assauts d'un renard

Un arbre à des dindons servait de citadelle."

 

chagall-La-Fontaine-027.JPG

                                                             Le Statuaire et la statue de Jupiter

"L'artisan exprima si bien

Le caractère de l'idole,

Qu'on trouva qu'il ne manquait rien

A Jupiter que la parole."

chagall La Fontaine 028

                                                           les Deux Mulets

"Ami, lui dit son camarade,

Il n'est pas toujours bon d'avoir un haut emploi :

Si tu n'avais servi qu'un meunier comme moi,

Tu ne serais pas si malade."

chagall-La-Fontaine-030.JPG

                                                                  Le Satyre et le Passant

"Ne plaise aux dieux que je couche

Avec vous sous même toit.

Arrière ceux dont la bouche

Souffle le chaud et le froid."

 

chagall-La-Fontaine-031.JPG

                                                                    Le Chartier embourbé

Comme un tableau abstrait dont on ne voit d'abord que des taches, cette gouache semble illustrer le besoin de savoir "voir" une oeuvre, de faire un effort pour en découvrir le sens profond...

Ainsi la morale de la fable "Aide-toi, le ciel t'aidera" se trouve t-elle doublement illustrée. Le chartier embourbé ferait mieux d'enlever la boue qui entrave les roues de sa charrette plutôt que d'invoquer les dieux, le spectateur ferait mieux de regarder avec attention un tableau avant de dire qu'il n'y comprend rien!

chagall-La-Fontaine-032.JPG

                                                                   Le héron

" (...) Tous approchaient du bord, l'oiseau n'avait qu'à prendre;

Mais il crut mieux faire d'attendre

Qu'il eût un peu plus d'appétit."

chagall-La-Fontaine-033.JPG

                                                               Le Rat et l'Eléphant

" Sur l'animal à triple étage

Une sultane de renom,

Son chat, son chien et sa guenon

Son perroquet, sa vieille tante et toute sa maison

S'en allait en pèlerinage."

Comme pour le chartier embourbé, le sens du dessin ne se donne pas d'abord. Il faut que l'oeil entre dans la broderie et les couleurs, qu'il s'habitue et qu'il découvre.... Aussi étrange que la comparaison paraisse, bien des détails des toiles de Gustave Moreau demandent la même démarche...

chagall-La-Fontaine-034.JPG

                                                                 Le Cheval et l'Âne

"Il pria le cheval de l'aider quelque peu :

Autrement il mourrait devant qu'être à la ville."

Le baudet mourant est peint au-dessus du cheval qui refuse de l'aider, comme si déjà l'égoïste devait porter le fardeau qu'il refusait de partager et le cadavre du malheureux.

chagall La Fontaine 035

                                                               L'âne et le Chien

Encore une gouache illustrant la nécessité de la solidarité. L'âne occupé à manger des chardons refuse de se baisser pour permettre au chien d'atteindre les paniers où il pourrait trouver sa nourriture. Un loup survient. Le chien conseille à l'âne de fuir. Le rouge déjà, colore le cou et le poitrail de l'âne qui n'échappera pas au loup qui va l'étrangler "sans remède".

chagall La Fontaine 036

                                                      Le Lion et le Moucheron

"l'invisible ennemi triomphe et rit de voir

Qu'il n'est griffe ni dent en la bête irritée

Qui de la mettre en sang ne fasse son devoir."

 

Une fois encore, le minuscule importun est à peine visible près de la patte du fauve couché...

 

chagall-La-Fontaine-037.JPG

                                                            le Paon se plaignant à Junon

"Cesse donc de te plaindre, ou bien pour te punir,

Je t'ôterai ton plumage."

chagall-La-Fontaine-038.JPG

                                                          L'ours et les deux Compagnons

"Seigneur ours, comme un sot, donna dans ce panneau.

Il voit ce corps gisant, le croit privé de vie,

Et de peur de supercherie

Le tourne, le retourne, approche son museau...."

chagall-La-Fontaine-039.JPG

                                                            Les Deux Perroquets, le roi et son fils

"Deux perroquets, l'un père et l'autre fils,

Du rôt d'un roi faisaient leur ordinaire.

Deux demi-dieux, l'un fils et l'autre père,

De ces oiseaux faisaient leurs favoris."

chagall La Fontaine 040

                                                                 Le Meunier, son fils et l'Âne

"...Puis cet homme et son fils le portent comme un lustre.

Pauvres gens, idiots, couple ignorant et rustre. 

Le premier qui les vit de rire s'éclata."

 

chagall-La-Fontaine-041.JPG

                                                 Le loup plaidant contre le renard par-devant le Singe

chagall La Fontaine 042

                                                              Le Corbeau voulant imiter l'Aigle

Dans le ciel l'aigle emporte un mouton et sur terre un corbeau se prend dans la laine de celui qu'il croyait pouvoir enlever avec la même facilité !

 

chagall-La-Fontaine-043.JPG

                                                                    Le Berger et la Mer

Une fable sur la prudence... Mieux vaut garder des moutons bien à soi que de confier son argent à la fortune des mers et du commerce! 

Une fable qui ne convaincra aucun spéculateur, aucun banquier...

chagall-La-Fontaine-044.JPG

                                                                    Le Rieur et les Poissons

"On cherche les rieurs; et moi je les évite.

Cet art veut sur tout autre un suprême mérite.

Dieu ne créa que pour les sots

Les méchants diseurs de bons mots."

...................................................................................................................................................................

 

Liens. chagall :

Chagall. Abraham et les Anges. L'hospitalité.

Chagall. Les Fables de La Fontaine. (1) Gouaches.

 

 

...............................................................................................................

 

 

 

 

 

 

 

..................................................................................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES..., #Peintres

 

chagall La Fontaine 046

                                            La Souris métamorphosée en fille

L'idée de demander à Chagall d'illustrer les Fables de La Fontaine, revient à Ambroise Vollard.

Il passe commande de ces gouaches, une centaine, en 1925. Chagall y travaille de 1926 à 1927. 

chagall-La-Fontaine-002.JPG

Dispersées au cours d'expositions dans les galeries, elles sont aujourd'hui chez de nombreux particuliers... Certaines ont purement et simplement disparu.

chagall-La-Fontaine-045.JPG

                                                    L'Ours et l'amateur des jardins

De nombreux critiques se sont montrés sévères devant ces petits "tableaux" colorés. Pour eux le fabuliste classique avait été interprété sans harmonie par un artiste slave incapable de rendre la précision de la langue et l'ironie du poète français...

 

chagall La Fontaine 029

                                               La Vieille et les deux Servantes

Il y avait parfois chez ces grognons un relent de racisme et ce qui ne vaut guère mieux d'insensibilité...

Ils n'avaient pas compris à quel point la fantaisie et l'imagination de La Fontaine trouvaient leur traduction dans la fantaisie et l'imagination de Chagall.

 Les dessins du peintre comme les vers du poète y étaient entourés d'un espace où  l'on pouvait voyager et rêver... 

chagall-La-Fontaine-003.JPG

                                                          Le Cygne et le Cuisinier

 

"Il allait l'égorger, puis le mettre en potage.        

L'oiseau, prêt à mourir, se plaint en son ramage." (...)

chagall-La-Fontaine-004.JPG

                                                                     La perdrix et les Coqs

"Parmi de certains coqs incivils, peu galants,

toujours en noise et turbulents,

Une perdrix était nourrie."

chagall-La-Fontaine-005.JPG

                                          La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le Boeuf

"Une grenouille vit un boeuf

Qui lui sembla de belle taille."

 

Etonnante composition où il faut chercher le vaniteux batracien, minuscule, dans le bas de la gouache... 

chagall La Fontaine 006

                                                L'Âne chargé d'éponges et l'Âne chargé de sel

L'âne bleu dont le sel a fondu regarde se noyer l'âne vert que l'ânier a chargé d'éponges... Le seul "âne" de l'histoire est ce vilain bonhomme qui garde son chapeau...

chagall-La-Fontaine-008.JPG

                                                                      Le Loup et l'Agneau

"Un agneau se désaltérait

Dans le courant d'une onde pure.

Un loup survient à jeun, qui cherchait aventure," (...)

Entre l'herbe bleue comme le ciel et l'eau grise, Le loup campé sur ses pattes, la gueule ouverte semble saisir l'agneau aux grands yeux ouverts. Le corps du prédateur se reflète dans la rivière où celui de la victime n'est déjà plus qu'une écume, un nuage...

chagall-La-Fontaine-009.JPG

                                                              L'Homme et son Image

"Un homme qui s'aimait sans avoir de rivaux

Passait  dans son esprit pour le plus beau du monde." 

chagall-La-Fontaine-010.JPG

                                                                   Le Loup et la Cigogne

"Un os lui demeura bien avant au gosier.

De bonheur pour ce loup, qui ne pouvait crier,

Près de là passe une cigogne."

chagall-La-Fontaine-011.JPG

                                                             Les Deux Taureaux et une Grenouille

"Deux taureaux combattaient à qui posséderait

Une génisse avec l'empire."

Tout l'espace est occupé par les taureaux agressifs tandis que la grenouille qui se plaint dans la fable n'est pas représentée. Les petits sont si petits qu'on ne les voit pas... 

chagall-La-Fontaine-012.JPG

                                                             L'oiseau blessé d'une flèche

"Mortellement atteint d'une flèche empennée,

Un oiseau déplorait sa triste destinée."

chagall La Fontaine 013

                                              La Chatte métamorphosée en Femme

 "Un homme chérissait éperdument sa chatte;

Il la trouvait mignonne, et belle, et délicate," (...)

chagall-La-Fontaine-014.JPG

                                                           Le Lièvre et les Grenouilles

"Un lièvre en son gîte songeait

(Car que faire en un gîte, à moins que l'on ne songe?)"

chagall-La-Fontaine-015.JPG

                                                             Le Coq et le Renard

"Frère, dit un renard, adoucissant sa voix,

Nous ne sommes plus en querelle :

Paix générale cette fois.

Je viens te l'annoncer ; descends que je t'embrasse," (...)

chagall-La-Fontaine-016.JPG

                                                        Le Loup devenu berger

"Il s'habille en berger, endosse un hoqueton,

Fait sa houlette d'un bâton,

Sans oublier la cornemuse."

chagall-La-Fontaine-017.JPG

                                                           Le Renard et les Raisins

"Certain renard gascon, d'autres disent normand,

Mourant presque de faim, vit au haut d'une treille

Des raisins mûrs apparemment

Et couverts d'une peau vermeille.

Le galant en eût fait volontiers un repas ;

Mais comme il n'y pouvait atteindre :

"Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats."

 

Fit-il pas mieux que de se plaindre ?"

chagall La Fontaine 018

                                                L'Aigle, la Laie et la Chatte

"L'aigle avait ses petits au haut d'un arbre creux,

La laie au pied, la chatte entre les deux ;"

chagall La Fontaine 019

                                                         Le Lion devenu vieux

Le lion au premier plan, incapable de réagir aux humiliations que lui imposent les animaux qui le craignaient dans sa splendeur et qui se vengent maintenant qu'il est faible, regarde le spectateur qu'il prend à témoin...

Le petit âne qui n'a pas un rôle sympathique dans la fable est ici représenté, bleu et joyeux, comme il le sera souvent par le peintre qui aime les ânes ...

chagall-La-Fontaine-020.JPG

                                                               L'Oeil du maître

"Un cerf s'étant sauvé dans une étable à boeufs

Fut d'abord averti par eux

Qu'il cherchât un meilleur asile."

chagall-La-Fontaine-021.JPG

                                                           Le Petit Poisson et le Pêcheur

"Poisson, mon bel ami, qui faîtes le prêcheur,

Vous irez dans la poêle ; et vous avez beau dire,

Dès ce soir on vous fera frire."

chagall-La-Fontaine-022.JPG

                                                        Le Soleil et les Grenouilles

Cherchez les grenouilles plaintives dans ce paysage exubérant ! vous ne les trouverez pas !

chagall La Fontaine 023

                                                            Le Curé et la Mort

Composition nocturne où le mort apparaît en transparence dans le cercueil et où le curé qui se réjouissait de tout ce qu'il lui laissait est entraîné à son tour vers le néant... 


A suivre...

..............................................................................................................

 

 Liens Chagall :

Chagall. Abraham et les Anges. L'hospitalité.

Chagall. Les Fables de La Fontaine. (2) Gouaches.

 

 

 

 

 

 

....................................................................................................................................................................

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

manege-chateau-oleron-001.JPG

Sur le parking du Château d'Oléron, tourne chaque été un carrousel qui fait la joie des petits qui accompagnent leurs parents au marché voisin.

manege-chateau-oleron-050.JPG

J'avais dédaigné ce manège qui, vu de loin, me paraissait trop ripoliné pour être honnête.

manege-chateau-oleron-044.JPG

manege-chateau-oleron-023.JPG

Il me donnait l'impression d'être un pastiche de manège ancien, avec chevaux en plastique imitant les chevaux de bois...

manege-chateau-oleron-036.JPG

manege-chateau-oleron-031.JPG

Eh bien non! J'avais tort ! (Comme d'habitude diraient mes  "amis"!).

Il s'agit d'un authentique carrousel du début du XXème siècle, qui depuis plus de cinq générations a franchi, tournant sur lui même la distance de la terre à la lune!

manege-chateau-oleron-019.JPG

Il a gardé ses carrosses si appréciés des dames des années folles.

Les manèges étaient alors une attraction prisée des adultes et les belles dames montaient en amazones sur les chevaux.

manege-chateau-oleron-035.JPG

La peinture laquée avec ses effets de dorure bon marché ne rend pas justice aux fiers canassons qui n'ont pas la liberté d'aller s'ébrouer dans la mer pour s'en débarrasser.

Elle n'empêche pas cependant d'apprécier leur sculpture nerveuse.

manege-chateau-oleron-025.JPG

Une des curiosités du carrousel est sa décoration "1900" .

manege-chateau-oleron-003.JPG

manege-chateau-oleron-030.JPG

Hommage aux affiches de Mucha et aux femmes-fleurs.

manege-chateau-oleron-008.JPG 

De petits tableaux un tantinet érotiques racontent des aventures amoureuses et dénudées...

manege-chateau-oleron-009.JPG

manege-chateau-oleron-006.JPG

Tableaux qui plaisaient aux couples qui venaient chevaucher en amoureux les destriers de parade.

manege-chateau-oleron-016.JPG

Je ne sais si les parents qui sourient béatement à leurs loupiots occupés à se raconter des histoires en tournant sur les animaux du manège, lèvent la tête vers ces scènes légères...

manege-chateau-oleron-015.JPG

Je ne sais s'ils les apprécieraient...

      manege-chateau-oleron-011.JPG

       ...Mais diable! Il a bien fallu qu'ils les confectionnent leurs loupiots !


 Qui sait? Le manège a peut-être la même vertu pédagogique que les temples hindouistes qui apprennent à leurs visiteurs l'art de l'amour.... 

 

..................................................................................................................................................................

 

Liens : art forain :

Art Forain. Le manège des Impressionnistes. Montparnasse.

Art forain (II).Les chevaux. Photos.

Art forain (III) Animaux divers. Photos.

Art forain (I). Les chats.

Saintes. Manège de Bayol. Art forain.

Art forain (IV). Le manège de Bayol. La Rochelle.

Oléron. Le Château. Le manège en bois. Frédéric Nobili.

 

...................................................................................................................................................................

 

..

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

piat-piat-manege-080.JPG

Pour égayer l'un des endroits les plus sinistres de Paris, un manège désuet et charmant fait tout ce qu'il peut...

Il tourne sans se lasser au son aigrelet des comptines tandis que la Tour Montparnasse hautaine et stupide reste figée dans sa laideur.

piat-piat-manege-076.JPG

J'ignore l'origine du manège comme le nom des artistes qui sculptèrent ses chevaux.

Ce n'est pas Bayol assurément. Bayol se reconnaît entre tous. Il est le Michel-Ange de l'art forain.

piat-piat-manege-037.JPG

Mais les artisans qui ont fait naître ces chevaux ne manquent pas de talent.

J'imagine que le manège est composite et qu'il est constitué d'éléments disparates.

J'en ai pour indice, la différence de style des chevaux. Certains datent du XIXème siècle.

piat-piat-manege-035.JPG

D'autres sont plus récents, plus stylisés et font penser aux années 20. 

piat-piat-manege-078.JPG

Chacun a sa personnalité et son caractère.

Chacun a un nom : Titi, Jean le Blanc, Hamed, Abo Volo....

Vrais noms de vrais chevaux de trot ou de course des années 80...

piat-piat-manege-077.JPG

piat-piat-manege-073.JPG

piat-piat-manege-074.JPG

Ils tournent dans un décor (réalisé en 1992) qui rend hommage aux Impressionnistes, à quelques-unes de leurs toiles les plus célèbres.

piat-piat-manege-067.JPG

Comme "la balançoire" de Renoir peinte à Montmartre...

carrousel-christine-soborg.JPG

Ces peintures sont l'oeuvre d'Eric Boldron "peintre tout terrain" comme il se décrit... et de Christine Soborg.

piat-piat-manege-060.JPG

carrousel-boldron-anvers.JPG

Eric Boldron est présent à Montmartre avec le carrousel du square Louise Michel ou les panneaux de cet ancien stand, métro Anvers.

piat-piat-manege-029.JPG

Il n'y a  pas que des chevaux sur le carrousel du parvis de Montparnasse. Les carosses de contes de fées ont été remplacés, il y a quelques années par le Nautilus de Jules Verne...

piat-piat-manege-075.JPG

 L'obus-fusée du Voyage dans la Lune qui aurait plu à Méliès....

piat-piat-manege-039.JPG

Il y a encore un avion qui porte le nom du Petit Prince et qui évoque celui que doit piloter aujourd'hui Saint-Exupéry dans les nuages...

piat-piat-manege-044.JPG

Il y a enfin un omnibus miniature comme ceux qui allaient de Montmartre à Montparnasse et qu'empruntaient les peintres...

La boucle est bouclée !

piat-piat-manege-081.JPG

Souhaitons que ce carrousel survive à la tour raide et sans grâce...

Jeudi, quand j'ai fait les photos, la comptine qu'égrenait le faux orgue de barbarie du manège chantait : "La tour prends garde, la tour prends garde, de te laisser abattre..."  

 

............................................................................................................

Liens Art Forain :

Saintes. Manège de Bayol. Art forain.

Art forain (IV). Le manège de Bayol. La Rochelle.

Art forain (III) Animaux divers. Photos.

Art forain (II).Les chevaux. Photos.

Art forain (I). Les chats.

Oléron. Le Château. Le manège en bois. Frédéric Nobili.

............................................................................................................

 

....

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

 

Chagall-Abraham-076.JPG

                                   Les Trois Anges reçus par Abraham. Gouache sur papier. (1931)

                                                       Chagall a peint à de nombreuses reprises "l'Hospitalité d'Abraham".

L'enfant de Vitebsk allait souvent rendre visite à un peintre d'icônes avant de devenir à son tour peintre d'icônes juives, humanistes,universelles...

...Un peintre qui représente parfois le Christ tel qu'il était, un Juif semblable à tous ceux qui siècle après siècle ont été poursuivis, spoliés, insultés, assassinés.

                                                        Le thème de l'Hospitalité d'Abraham revient souvent dans l'oeuvre de Chagall. L'épisode est relaté dans la Genèse, chapitre 18.   

Chagall-Abraham-074.JPG

                                                Abraham et les anges. Huile; (1940)

Abraham est assis à l'entrée de sa tente, près du chêne de Mambré. Il reçoit la visite de trois hommes dont la tradition a fait des anges. Il se précipite à leurs pieds et leur offre un repas. Sarah, sa femme prépare des galettes, tandis qu'un serviteur est chargé d'apprêter un veau (Dieu n'est pas végétarien, hélas!)

Après avoir mangé, les trois hommes annoncent à Sarah qu'elle aura un fils dans l'année.  En elle-même Sarah ne peut s'empêcher de rire, elle qui n'a jamais pu avoir d'enfant et dont l'âge est désormais vénérable.

Son rire tout intérieur est perçu par les visiteurs.

Chagall-Abraham-098.JPG

                                    Abraham se prosterne devant les Anges. huile et gouache sur papier. (1931)

                     Chagall s'intéresse tant à ce passage de la Genèse qu'il représente ce qui le précède, l'arrivée des anges, et Abraham se prosternant à leurs pieds. Le vieil homme impressionné se précipite vers les visiteurs qui semblent sortir de la nuit.

Les anges avancent sans hâte, d'un pas assuré.  

Chagall-Abraham-099.JPG

                                  Abraham et les Anges. descente vers sodome. Gouache sur papier. (1931)

                                      La même diagonale barre la toile quand Chagall peint la scène qui suit leur visite. Cette fois Abraham ne monte pas vers les visiteurs, il les accompagne et descend vers Sodome que selon les légendes talmudiques, ils ont pour mission de châtier.

Le premier ange désigne en contrebas la ville maudite. Abraham, les mains jointes devant lui est l'image de la compassion. Il n'est plus prosterné, il est debout et confiant. Il commence à comprendre. Il sait qu'il peut toucher le coeur de Dieu.

Il sait qu'il peut marchander pour que la ville soit épargnée... Il suffit de quelques justes pour sauver l'humanité.

 

Chagall Abraham 079

                                      Abraham et les Anges (Le repas rouge). Huile sur toile. (1960)

                                          Dans cette toile, la plus célèbre des représentations, mais à mon goût moins forte que celles qui l'on précédées, la scène est plus complète.

 Les trois anges sont désignés dans le texte tantôt par un pluriel, tantôt par un singulier, ce qui a permis aux Chrétiens d'y voir une préfiguration de la Trinité. 

 Il est vrai que le début du passage est frappant : "Le Seigneur apparut à Abraham. Ayant levé les yeux, voilà qu'il vit trois hommes qui se tenaient debout près de lui."

trinite-roublev.jpg

Les créateurs d'icônes ont souvent peint ces trois visiteurs pour représenter la Trinité, comme l'a fait Roublev dans son oeuvre la plus célèbre et la plus sublime.

Chagall-Abraham-103.JPG

                                                     Repas rouge. Détail. La maison.

De gauche à droite, le fond de la toile est occupé par la maison d'Abraham dont on voit le seuil et les murs recouverts de végétation. Allusion au texte biblique et à l'ordre donné par Dieu à Abraham de quitter la maison paternelle. ("Le Seigneur dit à Abraham : "Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père"...) Genèse XII-1

Chagall-Abraham-102.JPG

                                                  Repas rouge. détail. Voyage d'Abraham.

Abraham est ensuite représenté sur son chameau, il est guidé par Dieu vers un pays nouveau, le territoire de Sichem et la plaine de Moré.

 

Chagall-Abraham-079-copie-1.JPG

Abraham suit la main divine que l'on peut voir, rouge comme les collines sur le ciel sombre.

Cette main semble désigner l'ange de droite vu de profil et qui a un pied nu et un pied chaussé.

Chagall-Abraham-101.JPG

                                                 Repas Rouge. Détail. Reconduction des Anges.

A la droite de la toile, comme apparaissant dans une bulle onirique, la reconduction des anges est peinte sur un fond de nuages. Une tache orangée marque la ville menacée par la foudre divine tandis qu'Abraham, respectueux et modeste s'ouvre à la compassion.

Dans la version plus ancienne de l'Hospitalité (voir 2ème photo) Chagall a représenté dans la bulle de droite le sacrifice d'Isaac.

Sur chaque toile, Sarah occupe une place modeste. Elle apporte la galette préparée pour les visiteurs. Image de la servante qui obéit et qui cependant va mettre au monde l'humanité... Image de la femme soumise qu'imposent les religions du Livre et à qui elles ne concèdent que le rôle maternel...

Chagall-Abraham-091.JPG

                               Le songe de Jacob. Huile sur toile. (1956). détail. Les anges.

                                                    Les trois anges sont présents sur d'autres toiles de Chagall, comme ici avec "Le Songe de Jacob".

Chagall-Sarah-et-les-anges.jpg

                                                                 Sarah et les Anges

Le thème de l'hospitalité d'Abraham ne pouvait que fasciner Chagall. C'est le thème du miracle de la rencontre. Le miracle de l'accueil de l'étranger et de l'étrange.  Recevoir et ouvrir sa porte, c'est accueillir l'humanité et le divin qui ne font qu'un. 

..............................................................................................................

 

 

Texte de la Genése :

Chagall-Abraham-097.JPG

                                                                 Rembrandt

 

"Le Seigneur lui apparut aux chênes de Mambré, tandis qu'il était assis à l'entrée de la tente, au plus chaud du jour. Ayant levé les yeux, voilà qu'il vit trois hommes qui se tenaient debout près de lui; dès qu'il les vit, il courut de l'entrée de la tente à leur rencontre et se prosterna à terre. Il dit "Monseigneur, je t'en prie, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, veuille ne pas passer près de ton serviteur sans t'arrêter. Qu'on apporte un peu d'eau, vous vous laverez les pieds et vous vous étendrez sous l'arbre. Que j'aille chercher un morceau de pain et vous vous réconforterez le coeur avant d'aller plus loin; c'est bien pour cela que vous êtes passés près de votre serviteur!" Ils répondirent :"Fais donc comme tu as dit".

Abraham se hâta vers la tente auprès de Sarah et dit : "Prends vite trois boisseaux de farine, de fleur de farine, pétris et fais des galettes;" Puis Abraham courut au troupeau et prit un veau tendre et bon; il le donna au serviteur qui se hâta de le préparer. Il prit du caillé, du lait, le veau qu'il avait apprêté et plaça le tout devant eux; il se tenait debout près d'eux, sous l'arbre et ils mangèrent.

Ils lui demandèrent : "Où est Sarah, ta femme?" Il répondit : "Elle est dans la tente." L'hôte dit : "Je reviendrai vers toi l'an prochain; alors ta femme Sarah aura un fils." Sarah écoutait, à l'entrée de la tente qui se trouvait derrière lui. Or Abraham et Sarah étaient vieux, avancés en âge, et Sarah avait cessé d'avoir ce qu'ont les femmes.

Donc Sarah rit en elle-même, se disant : "Maintenant que je suis usée, je connaîtrais le plaisir! Et mon mari qui est un vieillard!" Mais le Seigneur dit à Abraham :"Pourquoi Sarah a-t-elle ri, se disant :"Vraiment, vais-je encore enfanter, alors que je suis devenue vieille?" N'y a-t-il rien de trop merveilleux pour le Seigneur? A la même saison, l'an prochain, je reviendrai chez toi et Sarah aura un fils." Sarah démentit :"Je n"ai pas ri" dit-elle, car elle avait peur, mais il répliqua :"Si, tu as ri."

Les hommes se levèrent de là et se dirigèrent vers Sodome. Abraham marchait avec eux  pour les reconduire. "

Genèse XVIII. 1-16. (Bible de Jérusalem).

............................................................................................................

           Liens.  Etude de toiles. Peintres.


Chagall. Les Fables de La Fontaine. (1) Gouaches.


 

Steinlen. (1) Les affiches et les chats.

 Toulouse Lautrec CHA-U-KAO la clownesse.

Gustave Moreau. Prométhée foudroyé.

Toulouse Lautrec. Jane Avril.

Gustave Moreau. Le christ et les deux larrons.

Camille Bombois peintre à Montmartre

Camille Bombois. La femme. (II)

Séraphine de Senlis

Fontevraud. Fresques de Thomas Pot.

...............................................................................................................

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

 

 

Cuba-341.JPG

La ville de Sancti Spiritus, en dehors des circuits touristiques, mérite largement que vous y passiez quelques heures. Son centre historique est d'ailleurs classé "Monument National".

Cuba-291.JPG

Extérieurement l'église n'a rien de remarquable : un enduit gris-bleu recouvre les pierres et le clocher massif.

La "Parroquial Mayor del Espiritu Santo" a été construite en 1680 à l'emplacement d'une église de bois incendiée par les pirates anglais au XVIème siècle.

Cuba-319.JPG

Elle n'est pas sans rappeler les églises d'Andalousie avec son plafond de bois ouvragé.

Cuba-313.JPG

 Cuba-Nini-205.JPG

Mais son principal intérêt réside dans la qualité de quelques unes des toiles qui la décorent et qui se détériorent lentement, faute de soins et de restauration.

C'est une partie du patrimoine cubain qui disparaît peu à peu et qu'il faut se hâter d'admirer...

Cuba-312.JPG

Dans le choeur sont accrochés plusieurs tableaux sur les murs latéraux.

Cuba-317.JPG

Une vierge tend la palme des martyrs aux malheureux qui se tordent les mains dans les flammes.

 Les suppliciés sont invités à saisir la palme, comme la queue de Mickey sur les manèges, non pour gagner un tour gratuit mais pour être hissés vers les Cieux et la félicité éternelle. 

Cuba-304.JPG

Voilà notre ami Saint-Ignace de Loyola, celui-là même qui prononça à Montmartre, dans la crypte du Martyrium, le fameux voeu à l'origine de la formation de la Compagnie de Jésus.

Il orienta les Jésuites vers la mission, notamment en Inde et en Chine. A Cuba, l'essentiel avait déjà été fait et il n'y restait plus beaucoup d'indiens à convertir!

Sur cette toile, il est engoncé dans une chasuble-crinoline d'où émerge son petit visage barbu.  Son index désigne péremptoirement les Ecritures. Devant lui, un angelot aux mollets rebondis exhibe le monogramme jésuite sur une boîte de dragées entourée de tulle rose!

Cuba-302.JPG

Enfin, une autre toile nous présente le Christ sur son nuage, tendant vers l'humanité ingrate son coeur enflammé. Décidément Montmartre ne veut pas me lâcher! Saint-Ignace! Le Sacré Coeur!

La toile est conventionnelle comme le sont bien des oeuvres de commande du XIXème.

Attachons-nous plutôt à celles qui sont accrochées dans la nef et la chapelle latérale.

Cuba-301.JPG

Voilà une oeuvre forte, étonnante, romantique, onirique...

Les parois de la grotte comme un ciel remué de branches reptiliennes, la lampe accrochée comme un astre mourant...

Le corps pâle du Christ qui paraît immense et qui forme avec Marie, Jean et les derniers fidèles, un cercle au centre duquel s'ouvre le sarcophage de l'ensevelissement...

La toile se dégrade... La mort gagne peu à peu... ce n'est pas du tombeau qu'elle sort...  Elle monte à l'assaut par le bas avec cette lèpre qui écaille les couleurs... 

Cuba 298

Toutes les toiles du Chemin de Croix sont intéressantes (je les présenterai dans un prochain article). Celle-ci représente la crucifixion.

Ce corps immense, sans résistance, offert comme l'agneau au couteau du boucher... A droite, le bras levé qui s'apprête à frapper sur le clou... En second plan, le juge impassible et satisfait, drapé dans son droit et sa confortable toge...

Cuba-Nini-200.JPG

Cuba-295.JPG

Dans la chapelle latérale, le baptême du Christ est représenté de manière naïve. Un brave ange tient le linge qui servira de serviette au sortir du bain. Il sourit béatement ainsi que sourient Jésus et Jean. Le Christ bras croisés comme s'il tenait un enfant sur son coeur, s'incline docilement sous l'eau qui tombe de la main du Baptiste après avoir été irradiée par l'Esprit Saint planant au sommet de la toile. Le jour se lève à l'horizon... Les quatre personnages forment un cercle dans le ciel tandis que sur l'eau les cercles autour des jambes du Christ s'étendent et s'élargissent vers l'humanité...

Belle toile paisible qui rayonne comme une icône...

Cuba-294-copie-1.JPG

Cuba-Nini-201.JPG

Dans la même chapelle, le Christ sur son rocher porte de vrais cheveux et est habillé selon la tradition espagnole.

 Il me fait penser à une momie indienne. C'est peut-être l'âme des Indiens Taïnos massacrés qui est passée par là et qui donne à l'homme supplicié et martyrisé, cette ressemblance avec ceux qu'on a exterminés à l'ombre de la croix.

Pendant la conquête,Jésus, si l'on croit en lui, ne pouvait pas être Espagnol. Il était indien. Il faisait partie des Taïnos.

 

Cuba-Nini-219.JPG

Au centre de la ville, la bibliothèque a des allures d'opéra...

Cuba-Nini-220.JPG

Et c'est là, à quelques pas de l'église, que je suis allé vénérer d'autres seins!

...Et Eve qui tient la pomme apprécie la caresse!

 

Quelques vues de la ville:

Cuba-Nini-217.JPG

Cuba-Nini-235.JPG

Cuba-Nini-229.JPG

Cuba-Nini-227.JPG

Cuba-Nini-224.JPG

Liens Cuba :

Cuba. Parc Guanayara.

Cuba. Trinidad. Eglises, palais...

Cuba.Hemingway. Hôtel Ambos Mundos. Chambre 511.

Cuba. Cienfuegos. Théâtre Tomas Terry.

Cuba. Vallée de Vinales. Le Mur de la Préhistoire sur un mogote.

Cuba. Quelques images...

 

...


Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

Cuba-285.JPG

Une balade facile et dépaysante dans le parc Guayanara nous est proposée depuis Topes Colantes en camion militaire bâché (les pluies sont fréquentes et le soleil peut taper fort). Pas de quoi être dépaysé puisque notre hôtel est lui même propriété de l'armée!

Cuba-Nini-110.JPG

                                            Hôtel-caserne de Topes Colantes!

N'allez pas à Cuba si vous êtes anti militariste! 

Cuba-273.JPG

Le paysage de collines couvertes de pins, d'eucalyptus, de bambous vous envoie au nez ses effluves parfumés.

      Cuba-Nini-129.JPG

A l'entrée du parc, un guide payé par Gaviota (c'est à dire l'armée!) et néanmoins sympathique nous attend pour nous escorter sur le sentier qui longe la rivière,  "centinelas del Rio Melodioso". C'est une balade très facile, un trekking pour retraités!

Cuba-278.JPG

Après une demi heure de marche nous arrivons au Salto Del Caburni, une chute d'eau  dont le ruissellement cristallin se mêle au chant des oiseaux...

Cuba-276.JPG

Car les oiseaux ne manquent pas et il suffit de fixer attentivement le feuillage pour les découvrir..

Cuba-Nini-156.JPG

Le tocororo habillé de bleu, de blanc et de rouge (les couleurs du drapeau) est considéré par les Cubains comme leur représentant national, l'oiseau emblématique de l'île.

parc-oiseau-trogon.jpg

Il est si populaire que, contrairement à la junte au pouvoir, s'il y avait des élections libres, il serait élu dès le premier tour!

Viva el Tocororo!

parc-colibri1.jpg

                                                              Le colibri. Zunzun.

Prenez vos jumelles, chaussez vos lunettes si vous voulez admirer, pas plus gros qu'un bourdon, le zunzuncito, le petit zunzun dont le nom est une onomatopée qui imite le battement rapide des ailes.

Son nom de colibri lui a été donné par les habitants légitimes de Cuba, les Taïnos que les Espagnols ont traités avec autant de délicatesse que les taureaux de leurs corridas. Son nom signifie oiseau-dieu. Un dieu minuscule et pacifique qui n'a pas pu défendre ses fidèles...

parc-carpintero.JPG

                                                    Le carpintero

parc-carpintero-blanc.jpg

                                           Le carpintero blanc

Le carpintero (charpentier) bien nommé puisqu'il passe son temps à travailler le bois à coups de bec...

      Cuba-272.JPG

Celui-là m'a fixé de son oeil rouge... Je ne connais pas son nom et il n'a pas voulu me le dire!

Cuba-Nini-170.JPG

Un caméléon débusqué malgré sa tenue de camouflage...

Cuba-283.JPG

Après l'observation de la faune, rien de tel qu'une petite baignade dans cette vasque turquoise...

Cuba-Nini-152.JPG

Cuba-281.JPG

Cuba-282.JPG

Le chemin se transforme parfois en tronc d'arbres, ce qui permet à Nini de faire appel à Alexandre... le guide très attentionné...

Cuba-Nini-159.JPG

Le chemin nous conduit à un restaurant rustique où nous dégusterons le plat unique, le poulet rôti...                                             

...Avant de retourner vers les camions militaires, carte-mémoire, regard et ventre bien remplis!

Cuba-271.JPG

Cuba-Nini-117.JPG

Cuba-Nini-165.JPG

 

Liens. Cuba.

Cuba. Trinidad. Eglises, palais...

Cuba.Hemingway. Hôtel Ambos Mundos. Chambre 511.

Cuba. Cienfuegos. Théâtre Tomas Terry.

Cuba. Vallée de Vinales. Le Mur de la Préhistoire sur un mogote.

Cuba. Quelques images...

Cuba. Sancti Spiritus. Eglise.

 

...

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #VOYAGES...

 

Cuba-181.JPG

                                Panorama de Trinidad du haut du Palacio Cantero

C'est sans doute la plus belle ville de Cuba et il n'est pas étonnant que l'UNESCO l'ait déclarée en 1988 patrimoine mondial de l'humanité.

DiegoVelazquezCuellar.jpg

                                                 Diego Vélasquez de Cuellar

Elle a été fondée au XVIème siècle par Diego Velasquez(1465-1524), non pas le peintre génial, mais le compagnon de Christophe Colomb, infatigable conquérant et massacreur sans état d'âme, qui gouverna Cuba de 1511 à sa mort.

C'est lui qui trouvant les Indiens rescapés trop indolents et trop peu productifs, commença à importer des esclaves d'Afrique.

Cuba-Nini-260-copie-1.JPG

Cuba-182.JPG

                                               Eglise de la Santisima Trinidad

La ville rayonne autour de la Plaza Mayor, dominée par l'église de la Très-Sainte-Trinité construite au XIXème siècle sur les débris de l'ancienne, ravagée par un ouragan.

Le Saint-Esprit avait sans doute soufflé un peu trop fort!

Cuba-187.JPG

L'architecture extérieure comme intérieure n'est pas d'un intérêt bouleversant. Néanmoins une belle toile expressive et naïve (début du XIXème) représente la fameuse Trinité accueillant les élus guidés par les anges.

Cuba-192.JPG

L'ange aux ailes de cendre a-t-il saisi Diego Velasquez par la main, ou ne l'a t-il pas plutôt précipité dans les flammes en lui rappelant les paroles du Christ :

"Ce que vous avez fait aux plus petits d'entre vous, c'est à moi que vous l'avez fait..."

 

Cuba 246

                 La Sainte-Trinité, le Palacio Brunet et le clocher de l'église Saint-François

La rue Hernandez Echerri conduit à ce qui subsiste de l'église et du couvent de Saint-François dont la majeure partie a été démolie en 1930.

Aujourd'hui le couvent abrite le musée de "la Lutte contre les Bandits" qui n'intéressera que les fanas de la Révolution cubaine (et encore). Les bandits sont les cubains contre-révolutionnaires qui après 1959, cherchèrent à se réfugier dans la sierra del Escambray.

Cuba-247.JPG 

C'est sur la placette devant le musée que nous nous sommes reposés. Un jeune artiste s'est assis à côté de nous et nous a croqués. Mais à la différence des portraitistes montmartrois, il nous a offert son croquis en refusant de recevoir autre chose que notre sourire!

Cuba 224

                                          Une quinceanera sur la Plaza Mayor

Sur la place, une jeune cubaine sourit au soleil.

Aujourd'hui pour elle c'est une grande fête et sa famille n'a pas hésité à s'endetter. Selon la tradition cubaine, les quinze ans (los quince) d'une fille marquent le passage à l'âge adulte et doivent être fêtés dignement. La jeune "quinceanera" se promène comme une mariée dans la ville avant d'avoir droit à une randonnée motorisée, sous les applaudissements de toute la famille.

 Cuba-222-copie-1.JPG 

Un des charmes de la ville réside dans la simplicité et l'élégance de ses demeures coloniales, souvent habitées par des descendants des premières familles.

Cuba-161.JPG

Une des caractéristiques de ces maisons, ce sont les fers forgés peints en blanc...

Cuba-244.JPG

Les grandes fenêtres, parfois décorées de vitraux...

Cuba-Nini-064.JPG

Les hautes portes dans lesquelles s'ouvre une autre porte plus petite...

Les fenêtres protégées par les "barrotes", petites pièces en bois tourné...

Cuba Nini 076

Le palacio Brunet domine les toits des maisons qui pour la plupart n'ont pas d'étage. Il abrite aujourd'hui le musée romantique (un point commun avec Montmartre et son musée de la Vie Romantique de la rue Chaptal).  

 

Cuba 165

                                                Le Palacio Cantero

Le plus opulent palais est le palacio Cantero, du début du XIXème siècle.

Il a été édifié par don Borrel y Padron, un magnat de la production sucrière et esclavagiste.

Cuba-Nini-040.JPG

                              Le Palacio Cantero. façade sur la rue Simon Bolivar.

Cuba-Nini-049.JPG

                                               Intérieur du Palacio Cantero

Il abrite un musée historique un peu succinct.

Son principal intérêt réside dans sa riche décoration, son mobilier et la grimpette qu'il permet jusqu'au sommet de sa tour d'où la vue sur la vieille ville est somptueuse.

Cuba-180.JPG

Il y a bien des endroits intéressants dans la ville, des palais, des musées... mais le véritable charme est celui des ruelles pavées de cailloux de rivières, des petites maisons, des habitants qui vous sourient...


Cuba-242.JPG

Cuba-245.JPG

Cuba Nini 036

                                                        Rues de la vieille ville

Il faut prendre le temps de se promener dans les rues, de visiter ou non les nombreux musées, de siroter un mojito ou une pina colada à la Casa de la Trova...

Cuba-163.JPG

...De regarder passer les filles...

Cuba 249

...De saluer l'homme au coq de la rue Simon Bolivar

Cuba-226.JPG

...Et de recevoir le regard doré du chat de la plazuela de Segarte  comme un dernier cadeau de cette ville de couleur et de soleil...

 

Liens. Cuba:

Cuba.Hemingway. Hôtel Ambos Mundos. Chambre 511.

Cuba. Cienfuegos. Théâtre Tomas Terry.

Cuba. Vallée de Vinales. Le Mur de la Préhistoire sur un mogote.

Cuba. Quelques images...

Cuba. Parc Guanayara.

Cuba. Sancti Spiritus. Eglise.

 

...



 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog