Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montmartre secret

Montmartre secret

Pour les Amoureux de Montmartre sans oublier les voyages lointains, l'île d'Oléron, les chats de tous les jours. Pour les amis inconnus et les poètes.

montmartre cimetiere.

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière.
Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.

Cimetière de Montmartre.

C'est un jardin fleuri avec ses allées sous les grands arbres et sa ville de chapelles comme autant de maisonnettes qui se tiennent chaud.

Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.

     Je m'y suis promené sous le soleil pour dire bonjour à quelques amis, Stendhal, Heine, Berlioz, Truffaut, Jeanne Moreau, Monique Morelli… sans oublier les chats...

Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.
Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.

     Et puis je suis passé devant une tombe modeste, en bord d'allée et mon regard a été attiré par une photo fixée sur le marbre.

Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.

     Une jeune-femme tient dans ses bras une fillette. Elles sont au bord de la mer par un beau jour paisible. Un petit chien, heureux et attentif se tient à côté d'elles.

Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.

     La femme fait un signe de la main, sans doute à celui qui la photographie. elle sourit. On sent la douceur du soleil, le vent léger, l'odeur de la mer.

Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.

     Je m'approche et je lis, gravés dans le marbre le nom de Pascale, 36 ans, Ludivine 10 mois, Gégé le petit chien.

 

    C'est le 16 juin 2000 que tous trois moururent. Un accident de voiture peut-être, une tragédie brutale….

Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.

     Je les regarde, si proches, si familiers, si présents dans ce moment de bonheur où ils sont photographiés par celui qui les aime...

Une photo du cimetière Montmartre. Le jour de Pâques. Pascale, Ludivine et le chien Gégé.

   La main de Pascale ressemble soudain à ce geste que l'on fait pour dire au revoir sur le quai d'une gare.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière., #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités
Frédérick Lemaître en Macaire (Carjat)

Frédérick Lemaître en Macaire (Carjat)

     Il est le plus célèbre des acteurs du boulevard du Crime, immortalisé par le film de Carné "Les Enfants du Paradis" : Antonin Louis Prosper Lemaître (1800-1876), connu sous son nom de scène : Frédérick Lemaître.

                           Frédérick Lemaître interprété par Pierre Brasseur dans "Les Enfants du Paradis".

     Son rapport avec Montmartre?

     Sa dernière adresse… dans le cimetière de l'avenue Rachel!

 

     Son corps a été couché là, dans la 28ème division, première ligne, n°4. Il a fallu attendre 13 ans après sa mort pour qu'une souscription lancée par "l'Avant-Scène" recueille assez de fonds pour élever ce monument surmonté d'un buste de bronze.

 

     Le buste dû à Pierre Granet fut volé puis retrouvé et gardé à l'abri en attendant d'être replacé, un jour peut-être, dans ce cimetière où pillage et vols ne sont pas rares.

 

Il est possible de voir sa réplique dans le square Frédérick Lemaître, Xème arrondissement (quartier où vivait l'acteur). Personne n'a encore eu l'idée de le dérober!

 

     Pierre Granier (1842-1910) n'a pas laissé beaucoup de chefs d'œuvre et il n'est pas sûr que son buste de Frédérick Lemaître en soit un, mais il est une image artistique, rare, du grand acteur. Parmi les quelques œuvres de Granier figure "la renommée au combat" sur le pont Alexandre III, avec une trompette qui, si l'on en croit Brassens, doit être "mal embouchée"!

                                   La renommée au combat. Pont Alexandre III (Pierre Granier).

     La renommée de Frédérick Lemaître est un lointain souvenir et les promeneurs qui passent allée Troyon devant sa tombe, ignorent le plus souvent qui était cette "star" si populaire que Victor Hugo, l'opposant aux autres acteurs qui incarnaient des héros ou des rois, disait de lui "Il a été le peuple. Pas d'incarnation plus féconde et plus haute; étant le peuple, il a été le drame".

                              Allée Troyon. La 1ère tombe à gauche est celle de Frédérick.

 

     Antoine Louis Prosper Lemaître est né en 1800 au Hâvre. S'il y avait vécu il aurait pu être aventurier, explorateur, pirate. On imagine pour lui les destins les plus spectaculaires, avec premiers plans vigoureux et environnement de vents et d'oiseaux plus criards que les spectateurs du paradis!

    La mort de son père est le grand déchirement de sa vie d'enfant. Ce père qu'il idolâtrait meurt alors qu'il n'a que 9 ans.

     Pour trouver du travail sa mère vient vivre à Paris. Frédérick est élève au collège Sainte-Barbe. Dès qu'il est en âge d'aider sa mère, il accepte des petits boulots avant de se décider à suivre les cours du Conservatoire. À sa sortie, il ne trouve d'engagement que dans un théâtre proche du Bd Saint-Martin, "Les Variétés Amusantes" où est donnée sur le mode comique "la triste aventure des amoureux Pyrame et Thysbé".

                                                                 Le lion du magicien d'Oz

Frédérick (qui se choisit alors ce  nom de scène) joue le troisième personnage, le brave lion soupçonné à tort d'avoir croqué la belle. C'est donc par le roi des animaux dont le déguisement a le poil quelque peu dégarni que Frédérick Lemaître se fait connaître et déjà apprécier du public populaire par ses apartés et ses mines entendues. 

                         Boulevard du Temple. (1845)

Boulevard du Temple. (1845)

     Nous sommes sur le boulevard du Crime, surnom donné au boulevard du Temple où de nombreux théâtres se spécialisent dans les mélos sanglants.

                                              Boulevard du Crime (Enfants du Paradis)

C'est sur ce boulevard, à l'Ambigu, que Frédérick  trouve le rôle qui va l'installer pour toujours dans le cœur des spectateurs, celui du bandit de grand chemin, Robert Macaire (dans l'Auberge des Adrets)

     Le coup de génie de Frédérick Lemaître fut de rendre bouffon un mélodrame censé tirer des larmes. Il trouva la pièce si nulle qu'il tira partie de chaque réplique, de chaque situation pour la transformer en farce tandis que les autres acteurs jouaient sérieusement leur rôle. Il fit du mélodrame ampoulé un triomphe de drôlerie et d'humour noir et le public conquis adopta l'acteur qui avait fait d'eux ses complices!

 

     Dès lors, il emplira toutes les salles où il se produira. Il aura une foule d'admiratrices qui l'attendront à la sortie des théâtres et en homme galant il fera de son mieux pour rendre hommage à leur beauté! La scène culte des Enfants du paradis nous le montre en séducteur qui trouve en Garance une égale, aussi spirituelle que lui.

Il lui demande une adresse où la retrouver :" Paris est grand vous savez." Elle répond l'œil ironique "Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment comme nous d'un aussi grand amour!"

     Parmi les actrices qui ont joué avec lui, la plus célèbre est sans doute Marie Dorval. Ils sont partenaires dans "Trente ans ou la vie d'un joueur", mélo où elle se fait remarquer en 1827, cinq ans avant de devenir la maîtresse de Vigny et de donner la mesure de son talent au théâtre français.

                                                      Vigny et Marie Dorval

"Je fus vivement impressionné par cette nature à la fois ardente et timide, par cet accent pénétrant et inspiré" (Frédérick Lemaître. Souvenirs.)

    Frédéric Lemaître interprète lui aussi de grands textes qui lui permettent de donner sa mesure sans perdre l'adhésion du public populaire. Il est Othello, il est Hamlet, comme on imagine que ces personnages étaient proposés au Théâtre du Globe devant un parterre mêlé et souvent bruyant.

                                         Pierre Brasseur en Frédérick Lemaître (Les Enfants du paradis)

Il joue dans des pièces de Hugo (Lucrèce Borgia, Ruy Blas). Hugo qui était exigeant avec ses interprètes admire Frédéric Lemaître :

"Cet homme est à tout prendre le premier ou plutôt le seul comédien de notre temps".

                                                                    Dessin de Léon Noël

On le trouve encore dans "La maréchale d'Ancre" de Vigny ou dans des pièces d'un auteur dont il aime le romanesque, Alexandre Dumas. Il s'illustre dans "Kean" et dans "la tour de Nesles"

                                                                                               Photo de Carjat

     Cette possibilité pour lui de s'investir dans des rôles si variés donne une idée de son génie, du respect aussi qu'il porte aux grandes œuvres dans lesquelles il "est" le personnage qu'il joue sans avoir besoin comme dans les mélos médiocres de prendre ses distances, de se moquer, de transformer son public en confident!

 

     Dans sa vie privée, Frédérick qui a du mal à dissocier sa carrière d'artiste de  celle d'amoureux, passe d'un amour à l'autre avant d'épouser Sophie qui se révélera compagne vigilante et fidèle. 

"J'eus un fils que j'appelais Frédérick comme moi. Quelque temps après ma chère Sophie me donna une fille, ma belle Caroline, et l'année suivante Charles, qui lui aussi devrait être là pour me fermer les yeux quand sonnera mon heure."

 

L'heure de Frédérick viendra après celle de ce fils qu'il aimait et qui mourut à 40 ans. C'est sur la fin tragique de son fils que Frédérick Lemaître, après avoir évoqué ses souvenirs de théâtre, clôt son livre.

"Charles était atteint de cet horrible mal qui depuis six mois décimait tant de familles dans Paris : la petite vérole noire (…)

Le 5 mars 1870 vers six heures du soir, dans un accès de fièvre, il s'était vu entouré de flammes et s'était précipité par une fenêtre. Je n'eus que le temps d'accourir pour recueillir son dernier soupir. Il est mort dans mes bras."

 

    Après la mort de son fils, Frédérick Lemaître se réfugie dans la solitude. Son fils Frédérick évoque les dernières humiliations qu'il subit de directeurs de théâtre qui ne misent plus sur lui.

"La mort le trouva calme et fort. Il ne regrettait rien. Une partie de ceux qu'il aimait l'avaient déjà précédé dans l'inconnu"

 

Avec quelle ironie et quel sadisme la "nature" peut se jouer de nous! Le lion du théâtre aux rugissements puissants, le brigand aux invectives malicieuses, l'acteur total, maître de la parole comme un virtuose de son instrument, est atteint d'un cancer à la langue. 

 

Son martyre dure huit mois. "Je meurs de faim. Je voudrais tout croquer! Hélas ces diables d'aphte s'y opposent"

Il meurt le 26 janvier 1876.

 

L'enterrement marqua tous les esprits tant la foule était dense sur le trajet qui allait de l'église de la rue des marais dans le Xème arrondissement au cimetière de Montmartre.

 

"Le char se fraye difficilement un chemin entre les maisons garnies jusque sur les toits" (Victor Hugo)

 

Frédérick Lemaître. Cimetière Montmartre.

Victor Hugo sur la demande du fils de Frédérick Lemaître improvise un discours sur la tombe.

"Je salue  dans cette tombe le plus grand acteur de ce siècle, le plus merveilleux comédien peut-être de tous les temps."

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière., #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités
Daniel Iffla Osiris. Cimetière de Montmartre. Une belle histoire d'amour et de fidélité.

    Nous avons rencontré Daniel Iffla Osiris, plus connu sous le nom d'Osiris, dans le quartier de la Nouvelle Athènes, rue La Bruyère où il avait fait construire son hôtel particulier. 

 

    Sa tombe au cimetière de Montmartre ne peut passer inaperçue!

    Une statue monumentale, réplique du Moïse de Michel Ange domine les sépultures à l'entour.

 

    L'histoire de cette tombe est extraordinaire et mérite d'être contée car nous sommes devant une des plus belles histoires d'amour dont le cimetière garde le témoignage.

 

     Imaginez le cimetière en 1855.  Les arbres, les buissons et les herbes folles en occupent une partie. Il est en effet beaucoup plus grand qu'aujourd'hui et les terrains situés à l'ouest s'étendaient à l'emplacement actuel de l'hôpital Bretonneau. 

                                Entrée du cimetière en 1835

     De nombreux artistes ou personnages "éminents" y édifient leurs chapelles funéraires. C'est, concurrençant le Père Lachaise, l'endroit à la mode où reposer en paix, comme on dit. 

                          Tombe de Henry Murger auteur des "Scènes de la vie de bohême"

 

     Après avoir assisté à l'enterrement d'une de ses connaissances, un jeune couple remonte le long d'une allée et confiant en un futur de bonheur, envisage sans angoisse le jour où la mort et elle seule les séparera. La jeune femme, Léonie Carlier est chrétienne, le jeune homme Daniel Iffla est juif.

 

     On ne plaisante pas à cette époque avec cette différence qu'on matérialise par un mur qui entoure le cimetière réservé aux Juifs. Léonie s'en émeut. Elle fait promettre à Daniel de choisir l'emplacement le plus proche possible de la partie chrétienne. Si le mur les sépare, ils resteront proches dans la terre où ils seront couchés. 

 

Daniel tente de plaisanter mais devant l'insistance de sa femme il le lui promet.

     Passons sur la carrière de Daniel Iffla dans les affaires et sur la fortune considérable qu'il amassa et qu'il légua à des œuvres de bienfaisance et en presque totalité à l'Institut Pasteur (de quoi inspirer peut-être nos évadés fiscaux).

                        Institut du radium créé grâce au legs d'Osiris

     Seul nous intéresse aujourd'hui l'amour qu'il porta à son épouse et qu'elle lui rendait, jour après jour, dans une complicité qui paraissait ne jamais devoir prendre fin.

      Un bonheur d'autant plus grand que Léonie attendait avec impatience la naissance de leur enfant dont ils avaient déjà choisi le prénom. 

     En réalité ce sont des jumeaux que portait Léonie.

Des jumeaux qui n'ouvriraient jamais les yeux car ils moururent en même temps que leur mère le matin de l'accouchement.

     Daniel Iffla est inconsolable. Il transforme en sanctuaire la chambre de sa femme. Aucun objet ne sera changé de place, aucun meuble ne sera bougé.

Le corps de Léonie et des jumeaux sont enterrés à Bordeaux, ville d'origine de Daniel, en attendant que soient disponibles dans le cimetière de Montmartre les emplacements qui permettront aux amoureux de rester proches.

     Le temps, les années s'écoulent. Daniel reste fidèle à son épouse. Il ne cesse de lutter auprès des administrations pour obtenir la concession qu'il désire et qu'il avait promise à Léonie. 

 

      Par chance, les esprits ont évolué (l'affaire Dreyfus n'y est pas étrangère). Le mur qui clôturait le cimetière israélite est tombé. Même si les religieux radicaux ne l'acceptent pas, la loi permet aux époux de religions différentes d'être réunis dans la même tombe.

Daniel Iffla Osiris. Cimetière de Montmartre. Une belle histoire d'amour et de fidélité.

     Osiris fait creuser le caveau familial.  Léonie et les jumeaux y sont transférés.

Sur la dalle de marbre, la statue de bronze est posée : Moïse, le prophète reconnu aussi bien par les Juifs que les Chrétiens. 

Daniel Iffla Osiris. Cimetière de Montmartre. Une belle histoire d'amour et de fidélité.

     Osiris meurt en 1907. Il rejoint enfin celle qu'il n'a jamais cessé d'aimer.

 

"J'ai lutté avec mon cœur de mari. Je suis arrivé après trente ans de luttes de toute sorte à occuper définitivement et perpétuellement le terrain qu'elle avait désigné. Je viens de reconnaître ma place. C'est à ses pieds que je dormirai de mon dernier sommeil".

Daniel Iffla Osiris. Cimetière de Montmartre. Une belle histoire d'amour et de fidélité.

    Et voilà…

    Qui pense à cet amour immense en passant devant le Moïse de Michel Ange?

Le soleil peut-être qui réchauffe le bronze… les chats sans doute qui aiment se poser sur la dalle de marbre et y dormir en rond… comme des cœurs qui battent.

 

Voir les commentaires

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.

     Je republie cet article qui est devenu "historique" puisque la spéculation a fait disparaître il y a peu le Singe qui lit, dévoré par l'agrandissement de la Mère Catherine aux appétits d'ogresse!

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.

   Le Singe qui lit faisait partie des enseignes montmartroises qui avaient survécu à la mutation touristico-immobilière de notre quartier.

Depuis 1908 il y avait à son emplacement, jouxtant le Cadet de Gascogne, une brocante tenue pendant des années par un personnage haut en couleurs comme en suscite souvent la Butte : Emile Boyer.

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
On voit sur cette carte qu'avant la brocante, il y eut une crémerie...

On voit sur cette carte qu'avant la brocante, il y eut une crémerie...

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.

     Emile Boyer (1877-1948) est fils de chiffonnier. Il pratique plusieurs métiers avant de se percher place du Tertre où il gère un bric à brac hétéroclite, à la fois épicerie et brocante! On dit que Gen Paul le chargeait de vendre ses aquarelles qu'il accrochait à l'aide de pinces à linge à un fil suspendu dans la boutique.

On raconte encore qu'Utrillo payait son ardoise de gros rouge avec des toiles que notre brocanteur-épicier collectionnait.

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
Rue de Montmartre sous la neige. (Emile Boyer)

Rue de Montmartre sous la neige. (Emile Boyer)

Montmartre; (Emile boyer)

Montmartre; (Emile boyer)

     C'est ainsi que le virus pictural qui circule librement par les rues de Montmartre contamine notre homme qui s'achète un chevalet et bien des années avant l'invasion de la place du Tertre par les barbouilleurs, s'installe sur le trottoir devant son échoppe..

Indifférent aux courants nouveaux et aux précurseurs, il peint à sa manière, réaliste et colorée, sans se soucier des modes. Son oeuvre est restée dans l'ombre malgré une exposition en 1973 au musée de Montmartre. Dans les salles de vente, il est possible d'acquérir une de ses toiles pour un millier d'euros.

Le livre de Martine et Bertrand Willot.

Le livre de Martine et Bertrand Willot.

Un livre lui a été consacré : "Emile Boyer -Années folles-" par Martine et Bertrand Willot.

Voici en quels termes leurs auteurs le présentent :

"Brocanteur, anarchiste, fort en gueule, caractériel, marchand de frites et peintre"!

Bref! un homme complet!

Emile Boyer et sa friteuse!

Emile Boyer et sa friteuse!

...Car... il est le précurseur à Montmartre des "baraques à frites" chères à nos amis nordistes!

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.

     Pourquoi la boutique porte-t-elle ce nom : Le Singe qui lit?

Il y aurait eu à Montmartre à la fin du XIXème siècle une revue d'artistes qui s'appelait ainsi. J'en ai cherché la trace et ne l'ai pas trouvée. Aucun document, aucun témoignage... rien ne permet de confirmer cette source!

Un singe en argot est un patron mais aussi un ouvrier typographe, un typo. Or, parmi ses multiples activités, Emile boyer fut ouvrier typographe! Il est plausible et réjouissant de lui accorder la paternité du nom!

Le singe lecteur. Gabriel von Max (1904)

Le singe lecteur. Gabriel von Max (1904)

Après Emile Boyer, la boutique connaît divers avatars...

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.

     Elle s'appelle pompeusement "Relais des Arts" et se spécialise dans la marionnette.

     Le Relais disparaît à son tour avec ses petits personnages qui laissent le Singe reprendre possession de sa boutique pour ne plus la lâcher.

On voit à droite la brocante de Grémillet

On voit à droite la brocante de Grémillet

     Comme à l'époque d'Emile Boyer un joyeux bric à brac s'y installe, une brocante foutraque encombrée d'objets hétéroclites ou incongrus.

Eau forte de Georges Gremillet

Eau forte de Georges Gremillet

... et c'est un autre artiste qui succède à Emile Boyer : Georges Gremillet.

Il fait sa publicité en vendant ses dessins et ses eaux fortes exposés sur les murs et dans la vitrine...

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.

     Quand il cède son commerce, c'est la fantaisie et la créativité qui s'en vont avec lui.

Les nouveaux propriétaires en font une boutique de souvenirs made in China, semblable aux dizaines de boutiques qui jalonnent le circuit touristique.

Par chance, ils conservent l'enseigne qui faisait encore il y a peu partie du patrimoine montmartrois.

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.

    Mais allez comprendre pourquoi en cette année 2018, le restaurant de la Mère Catherine a pu obtenir l'autorisation de tuer le Singe ?      

N'aurait-elle pas pu conserver au moins l'enseigne?.... et conserver ainsi une petite partie de l'histoire de la Butte!

Il faut croire que les responsables chargés de veiller sur la défense de la Butte, s'ils ne sont pas des singes, ne doivent pas lire beaucoup

Hier

Hier

aujourd'hui

aujourd'hui

Le singe qui lit. Montmartre.Place du Tertre.
Bazar made in China

Bazar made in China

Singe.. (Gabriel von max 1913)

Singe.. (Gabriel von max 1913)

>Plus une trace, plus un poil du Singe qui lisait.

>Plus une trace, plus un poil du Singe qui lisait.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière., #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

     Comme chacun sait le jour des morts c'est aujourd'hui le 2 novembre. Par chance le soleil vient caresser les tombes du cimetière Montmartre. La lumière est douce et le seul mot de lumière suffit à évoquer le cinéma et à faire passer sur l'écran du ciel des visages inoubliables, des moments gravés non pas dans le marbre mais sur la rétine….

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

     J'ai voulu rendre visite à quelques habitants du cimetière qui y sont comme on dit enterrés. Mais ce mot convient mal! On n'enterre pas les étoiles!

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

    J'ai commencé par Falconetti, celle qui m'a ouvert en grand les portes de l'émotion quand j'étais adolescent. Je l'ai aimée, j'étais prêt à sauter dans l'écran pour la sauver, j'ai pleuré comme Anna Karina dans Vivre Sa Vie!

 

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

    Il y avait sur sa tombe une seule rose blanche et une petite médaille déposée là par un fidèle pour qui elle est à jamais Jeanne d'Arc, la vraie!

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

La tombe de Brialy est beaucoup plus fleurie. Il est vrai qu'il est un jeune mort par rapport à Falconetti. Il a choisi de reposer à côté de la Dame aux Camélias. Il reste pour moi le séducteur du Genou de Claire.

 

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

     Je suis passé par hasard devant la tombe de Pierre Dux. Elle était veillée par un arbuste aux feuilles d'or.

Je connais mal ce grand résistant, acteur de théâtre et aussi de cinéma puisqu'on le voit chez Costa-Gavras, Deville, Nelly Kaplan, René Clair…

                                       Z de Costa-Gavras

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

     Non loin de là, caché sous les fleurs d'une inhumation familiale récente, Michel Galabru repose dans une tombe qui lui ressemble, à la fois modeste, sans pierre ni monument et pourtant en bordure d'allée. Homme d'apparence bourrue et rustre, homme sensible et délicat… il n'hésitait pas à aller dans les collèges et les lycées rencontrer les jeunes qui se sentaient considérés et respectés…

                          Le juge et l'assassin (Tavernier)

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

      En bordure d'allée, entre des tombes ostentatoires, celle de Clouzot est simple et grise. Une tombe banale, conventionnelle, qui ne dit rien de son œuvre en contrastes violents et en noirceur abyssale.

Le Corbeau, l'Assassin habite au 21, Quai des Orfèvres, les Diaboliques, la Vérité… Autant de chefs d'œuvre… dédaignés par la Nouvelle Vague.

                                                       La Vérité

    Sa femme Véra Clouzot repose à ses côtés. Elle a tourné avec son mari dans les trois seuls films où elle ait joué: Les Diaboliques, Quai des Orfèvres et Les Espions. On sait moins qu'elle a été co-scénariste de la Vérité et qu'elle est morte d'une crise cardiaque peu de temps après la sortie du film. C'est de la même mort que son mari la fait mourir dans les Diaboliques.

                      Les Diaboliques (Véra Clouzot et Simone Signoret)

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

     Pour terminer cette rapide visite en apothéose, comme le bouquet final qui ne serait pas de chrysanthèmes, je me suis rendu à cet endroit du cimetière où à quelques mètres les uns des autres reposent Truffaut, Dominique Laffin, Jeanne Moreau et Jacques Rivette!

 

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Tombe de Truffaut

Tombe de Truffaut

Truffaut et Léaud

Truffaut et Léaud

     A tout seigneur tout honneur, Truffaut est au centre, sous une large dalle de marbre noir. Alors que l'anniversaire de sa mort était le 21 octobre et que la Toussaint est propice aux visites et aux fleurs, il n'y a sur la dalle noire que trois roses. Quelques admirateurs ont laissé un billet de métro ou des tickets de cinéma qu'ils avaient dans leur poche.

Certes pas du Gaumont Palace où se réfugie le jeune Antoine Doisnel. Le somptueux cinéma a disparu et désormais ce sont les fenêtres d'un vilain hôtel qui donnent sur le cimetière.

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

     A quatre mètre de Truffaut, comme pour un rendez-vous, la Catherine de Jules et Jim a pris place. La tombe est en blanc pour la mariée qui était en noir.

La mariée était en noir. Moreau, Brialy.

La mariée était en noir. Moreau, Brialy.

Jeanne Moreau… Son sourire, sa voix sensuelle et harmonieuse comme l'eau sur les cailloux… Combien d'amoureux viennent là, se recueillir et toucher la pierre fermée, comme dans ce poème de Max Jacob :

"Verras-tu dans ton rêve, endormie, celui qui touche à la porte, à cette porte de ta maison?"

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

     A une tombe de Truffaut repose Dominique Laffin, bien oubliée aujourd'hui. On la voit pourtant dans de beaux films, de Doillon, Miller, Catherine Breillat, Marco Ferreri…

 

     Comme Véra Clouzot, elle meurt d'une crise cardiaque à 33 ans.

                                La femme qui pleure (Doillon)

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

   Entre Truffaut et Dominique Laffin, est agenouillée une femme sans tête. Elle est pour moi l'allégorie de temps ravageur et de la mémoire qui peu à peu s'efface.

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

     A 20 mètres de Truffaut et Dominique Laffin, un autre cinéaste est venu habiter. Il s'agit de Jacques Rivette.

L'Amour fou (Rivette)

L'Amour fou (Rivette)

     Un créateur unique, bien sûr lié à l'aventure de la Nouvelle Vague et aux Cahiers du Cinéma, mais avant tout en phase avec une jeunesse libre et exigente. Une jeunesse avide de poésie, de hasard et d'amour. Nous étions jeunes et ivres d'absolu quand nous découvrions l'Amour Fou.

Céline et Julie vont en bateau. (Dominique Labourier, Juliet Berto)

Céline et Julie vont en bateau. (Dominique Labourier, Juliet Berto)

    Et quel régal que l'aventure de Céline et Julie vont en bateau, sur cette Butte Montmartre où nous avons cherché en vain la rue du Nadir aux pommes près du Château des Brouillards. Mais la vie est un songe!

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.
Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

    J'ai oublié dans ma balade de cinéma dans le cimetière de Montmartre Louis Jouvet, Mary Marquet et quelques autres… mais il m'est impossible d'ignorer Sacha Guitry pour la bonne raison qu'il a choisi une place éminente, immanquable, à l'entrée (qui est aussi la sortie)!

 

Le roman d'un tricheur. (Jacqueline Delubac, Sacha Guitry)

Le roman d'un tricheur. (Jacqueline Delubac, Sacha Guitry)

    Homme d'esprit, acteur, auteur de théâtre, cinéaste… Il n'a pas tourné moins de 36 films parmi lesquels "Le Roman d'un Tricheur" ou "Si Versailles m'était conté". Truffaut parle du "génie de Sacha Guitry". Et pour terminer notre balade sur le plus beau mot de la langue française, il écrit :

"Les héroïnes de Sacha Guitry mentent comme elles respirent, mais elles respirent l'amour".

Cimetière de Montmartre.Tombes de Cinéma 2 novembre 2018.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

     Il faut se hâter de visiter le cimetière Montmartre si l'on veut admirer les vitraux qui ornent les chapelles funéraires.

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.

      Certains ont été arrachés pour être revendus, d'autres ont été brisés par pur vandalisme....

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.

   Par chance il en reste quelques dizaines, témoins précieux de l'art religieux du XIXème siècle et du début du XXème.

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

     Après de nombreuses balades dans les allées étroites, j'en ai capturé quelques uns avec mon Lumix, quelques papillons pris dans la lumière...

 

     Les plus anciens datent de l'époque romantique. Les plus nombreux datent du 2nd empire et de la fin du siècle.

                                                       La Vierge des 7 douleurs

     Ils sont la paupière baissée entre deux mondes.

     Quand la paupière est arrachée

     L'œil perd son iris

     La mort a les yeux blancs.

Vitraux du cimetière de Montmartre.

       Je n'ai pas précisé, par précaution, dans quelles chapelles je les ai découverts. J'espère qu'ils seront protégés sans tarder comme devraient l'être les statues et les bustes qui portent souvent le nom de sculpteurs éminents.

    Certains ont été volés, ne laissant que leur absence sur les socles qui se couvrent de mousse. 

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.

      Quelques thèmes dominent que nous ne sommes pas étonnés de trouver dans la maison des morts. Ce sont, la plupart du temps, des thèmes chrétiens.

I, La Résurrection, bien sûr, la promesse de traverser la mort...

 

 

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

 

     2 -L'Assomption de la Vierge.

    Elle correspond historiquement à la réactualisation, sous le 2nd Empire, de cette tradition chrétienne qui ne deviendra un dogme chez les Catholiques qu'en 1950. La Vierge échappant à la corruption et à la putréfaction charnelles monte droit au ciel. C'est ainsi que nous aimons penser à ceux qui s'en sont allés et dont on dit qu'ils "sont au ciel"!

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

     La Vierge est de loin la star des vitraux. Elle est présente le plus souvent avec son fils.

 

    3- Marie et son fils.

       C'est la mère qui tient contre elle son enfant.

        L'image de la mère est celle qui paraît-il subsiste dans la mémoire de ceux qui la perdent, celle qu'appellent au secours les mourants. Elle est donc présente, dans la lumière, au-dessus des tombeaux.

   

 

  

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

     Dans cette chapelle ouverte à tous les vents, le vitrail reste intact malgré les débris architecturaux qui sont tombés devant lui.

    Il y a une grande ressemblance entre les visages de la mère et du fils, quelque chose aussi de la bonhomie et de la banalité des portraits de famille de la bourgeoisie du XIXème siècle...

    Un sourire doux et familier qui m'a touché.

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Les visages disparus

Les visages disparus

Vitraux du cimetière de Montmartre.

    Ce vitrail est protégé par une grille. Il n'est visible que de l'extérieur. Ces précautions l'ont sauvé....

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

4 - La Crucifixion.

     Au Moyen-Âge le Christ sur la croix pouvait être lépreux afin que les lépreux se reconnaissent dans sa souffrance (le célèbre Christ de Grunenwald). Il accueille, pour un croyant, l'angoisse et l'agonie des hommes. (C'est la première fois, en les écrivant, que je me rends compte à quel point ces deux mots sont proches!)

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
La mère au pied de son fils.

La mère au pied de son fils.

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

    Le Christ est représenté seul ou avec, au pied de la croix, sa mère, Jean ou Marie-Madeleine. Cette dernière entoure de ses bras le bois du supplice. Elle est la pécheresse qui a été pardonnée. Le défunt chrétien espère connaître le même sort...

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Avec Marie et Jean.

Avec Marie et Jean.

Marie, Jean et Madeleine.

Marie, Jean et Madeleine.

 

5- La couronne d'épines (le Christ aux outrages)

    Gros plan sur le visage du Christ humilié et couronné d'épines. 

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.

6- Les saints et les saintes.

       Parfois est représenté le saint-patron du défunt.

       En numéro 1 apparaît Pierre, celui qui détient les clés du Paradis!

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

     Nombreux sont les autres... Je ne reconnais pas certains d'entre eux qui portent la palme du martyre.

                                                        Sainte Elisabeth

 

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

                                                   Saint Sébastien

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

                                              Sainte Bernadette

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

                                                      Saint Charles

Vitraux du cimetière de Montmartre.

                             Saint Jean-Baptiste (d'après Léonard de Vinci)

Vitraux du cimetière de Montmartre.

                                                    Saint Nicolas

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

7- Les portraits

     Quelques vitraux portent en médaillon, le visage peint du défunt. Aujourd'hui c'est une plaque émaillée avec la photo du disparu qui est fixée sur le marbre. 

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Un visage qui veille entre les fleurs de pavot, les fleurs du sommeil...

Un visage qui veille entre les fleurs de pavot, les fleurs du sommeil...

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

10- Autres thèmes plus rares

     Bien sûr ce catalogue n'est pas complet et bien des trésors ont dû échapper à mon œil captateur! Mais j'ai pu recueillir quelques scènes ou représentations plus originales, comme cet étonnant embarquement de Saint-Louis pour les croisades, dans un mausolée aux portes de fer sur lesquelles quelques découpures décoratives permettaient, en s'approchant au plus près et en y collant son œil, de prendre la mer....

 

 

 

     Autre scène originale, la Sainte Famille, Marie, Elisabeth, l'enfant de l'une et de l'autre (Jésus et Jean, futur Baptiste)

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

     Dieu himself avec le globe terrestre, comme un bilboquet, dans la main.

Vitraux du cimetière de Montmartre.

      Le Christ bénisseur...

 

 

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

     Plus rare, ce qui est étonnant alors que ce culte se développe au XIXème siècle et que se construit la basilique blanche sur la Butte, le Christ au Sacré-Coeur...

 

 

    C'est la première fois que je vois cette image-là. Le Christ enfant ouvre les bras, au centre d'une croix dont une branche porte le visage de Joseph et l'autre de Marie, tous deux le visage tendu vers lui et le cheveu grisonnant...

 

 

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.

                                                  La fuite en Egypte

Vitraux du cimetière de Montmartre.

     Une chapelle néo gothique bien entretenue est illuminée par des vitraux sur chaque mur. Elle est comme un clocher au milieu des maisons d'un village.

 

...Encore quelques vitraux différents : de simples fleurs ou de pures couleurs, le bleu pour rêver, le rouge pour aimer!

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

     Il y a encore les vitraux du cimetière juif, auxquels j'ai consacré un article il y a quelques années. Je suis passé dans cette partie romantique du cimetière où bien des tombes sont à l'abandon et où certaines pierres portent gravés les noms d'hommes, de femmes, d'enfants dont le corps ne repose pas dans la terre montmartroise mais est parti  en cendres dans le ciel de Pologne ou d'Allemagne...

Vitraux du cimetière de Montmartre.

     J'ai photographié quelques unes de ces fenêtres de lumière qui portent des lettres sacrées et je suis parti, avec dans les yeux les couleurs qui ne se révèlent que si l'on s'approche et l'on pénètre sur la pointe du regard dans l'obscurité des monuments de pierres.

 

Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.
Vitraux du cimetière de Montmartre.

Lien

Liste des tombes du cimetière Montmartre

 

PS : Parmi les créateurs de vitraux, j'ai pu déchiffrer quelques signatures: L.COLLINET....F.DIDRON (1890).... J.VANTILLARD (4 rue Daubigny, Paris).

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière., #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités
Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.
Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.

     Une élégante chapelle de pierres s'élève au bord d'une des avenues "chic" du cimetière Montmartre (avenue Berlioz, division 2). Elle porte, gravé sur sa façade, un nom célèbre qui a longtemps brillé sur le fronton d'un des plus beaux cirques de France... le cirque Médrano sur le boulevard Rochechouart.

Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.

    Un surnom de la famille est mis à l'honneur, un surnom qui résonne aussitôt dans le silence des tombes : Boum Boum!

 

Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.

     Boum Boum!

    De son véritable nom Geronimo Médrano. Il était clown de son métier et quand il entrait sur la piste, il se tournait vers l'orchestre et en claquant des mains, il disait "boum boum". Aussitôt les tambours battaient et la musique de déchaînait.

    Les spectateurs le surnommèrent très vite avec cette onomatopée et il entra dans la grande histoire du cirque avec ce nom déclencheur d'orages!

Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.

     Il est né loin de Montmartre, en Espagne, en 1848.  Il est très tôt attiré par le cirque et plus particulièrement par le trapèze volant. C'est en voltigeant dans les airs, sous le chapiteau de toile qu'il commence sa vie de saltimbanque.

                                      Les trapézistes. (Toulouse Lautrec)

     Attiré par Paris, la ville de tous les possibles et de toutes les lumières, il est embauché par Fernando (de son vrai nom Ferdinand Wartenberg) qui, le succès aidant, s'installe sur un terrain vague, boulevard de Rochechouart en 1873.

Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.

     Le cirque est alors à la mode et la fréquentation est telle que Fernando peut faire construire en 1875 un bâtiment en dur, un cirque remarquable de deux mille deux cents places, dû à l'architecte Gustave Gridaine.

Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.

     Un bâtiment exceptionnel, un des plus beaux cirques jamais construits. Il ne survivra pas aux années pompidoliennes et sera détruit, comme les Halles de Baltard, comme le Palais Rose de l'avenue Foch, comme les quais de Seine! Tristes années où Paris voit disparaître, sous la présidence d'un fin lettré qui à l'époque faisait office de maire de Paris, quelques uns de ses trésors architecturaux!

... A sa place, un indigent immeuble, agressif et sinistre s'élève, défigurant ce quartier de music halls !

 

     Dans l'écrin disparu, Boum Boum fut pendant quinze ans la vedette aimée du public. Il séduisait par son justaucorps à fleurs, sa coiffure de chanvre hérissée de cornettes.

    Il était drôle et poète à la fois, s'entourant d'animaux familiers qui lui obéissaient avec confiance. Il plaisait beaucoup aux enfants qui n'avaient aucune peur devant ce bonhomme original et léger dont Mac Do n'aurait pu s'inspirer pour créer son hideux épouvantail.

 

    On imagine mal sa popularité. Elle atteignit une apothéose après une anecdote qui fut considérée quasiment comme un miracle.

   Un enfant gravement malade avait émis le vœu de revoir le célèbre Boum Boum qui l'avait fait rire deux ans avant qu'il eût été quasi paralysé. Boum Boum se rendit au chevet du gamin, régulièrement.... et un jour, après une de ses visites, l'enfant commença à aller mieux. Il guérit et sortit de l'hôpital.

     Il n'en fallait pas plus pour que le public mît une auréole sur la tête du clown généreux!

 

     Le cirque "Fernando" est à la mode et attire toutes les classes sociales. Les peintres montmartrois font partie de ses adeptes. Le cirque leur offre le sujet de leurs toiles et de leurs dessins. Les plus grands artistes y ont peint : Van Dongen, Renoir, Seurat, Toulouse Lautrec, Degas, Picasso.......

 

Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.

     Quand Fernando se retire, c'est Geronimo qui prend la direction du cirque. Le succès sera constant et Boum Boum devenu gestionnaire fait appel à des talents nouveaux, notamment aux Fratellini. Les clowns ont changé, le goût du public a évolué. Le gentil Boum Boum, un peu rêveur, un peu naïf, n'est plus à la mode.

 

     En 1905, il perd le grand amour de sa vie, sa femme Charlotte Blanche. C'est pour elle qu'il fait édifier la chapelle du cimetière Montmartre.

 

Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.

    Plus tard, il se remarie et devient père. Son fils Jérôme né en 1907 prendra un jour la relève. 

 

     En 1912, Boum Boum qui avait commencé sa vie de saltimbanque en voltigeant dans les airs, est frappé de paralysie. Il meurt le 27 avril... à 64 ans.

 

     S'il revenait sur le boulevard de Rochechouart, il aimerait dire "boum boum" et faire disparaître le blockhaus qui a écrasé le cirque où Degas peignit Mademoiselle Lala qui s'envolait vers les étoiles!

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière.
Tombe de France Gall. Cimetière de Montmartre. 29ème division.

Elle a rejoint dans la maison de verre Michel Berger et Pauline. Les voilà réunis en cet endroit précis, dans cette serre sous les fleurs.

 

Tombe de France Gall. Cimetière de Montmartre. 29ème division.
Tombe de France Gall. Cimetière de Montmartre. 29ème division.

     Le lieu est facile à trouver, dans le cimetière où tant d'artistes passent depuis le début du XIXème siècle leur éternité.  Il suffit du suivre l'avenue de la Croix à partir du grand rond-point et d'aller 29ème division jusqu'à l'allée de Montmorency.

 

Tombe de France Gall. Cimetière de Montmartre. 29ème division.

     Le refuge de cristal est là, presque à l'angle, proche de la colossale statue de l'homme nu assis, aussi léger que le bronze est lourd. 

 

     Chaque fois que j'ai rendu visite à France Gall, il y avait, silencieux et recueillis des visiteurs aux cheveux blancs, des amis de celle qui faisait partie de leur jeunesse, avec son sourire d'enfant, sa voix de miel et de citron.

 

    Les fleurs se fanent peu à peu, centaines de bouquets posés là, avec un mot affectueux.

 

     J'ai regardé avec nostalgie le bouquet offert par les anciens du lycée Paul Valéry, parce ce fut mon lycée, une grande barre triste prise entre le périphérique et les boulevards des maréchaux... Le sacré Charlemagne avait de quoi se faire apostropher!

 

     Sur des couronnes et sur de simples bouquets, il y avait écrit "quelques mots d'amour"...

     Peut-être France Gall aurait préféré d'autres paroles que celles, douloureuses, que Michel Berger écrivit pour Véronique Sanson après son départ...

Tombe de France Gall. Cimetière de Montmartre. 29ème division.

     Ces quelques photos d'un jour gris de janvier, avec parfois une tombée de soleil...

    Une visite à celle qui vit pour toujours dans la lumière des projecteurs et la douceur mélancolique de nos souvenirs.

 

Tombe de France Gall. Cimetière de Montmartre. 29ème division.
Tombe de France Gall. Cimetière de Montmartre. 29ème division.
Tombe de France Gall. Cimetière de Montmartre. 29ème division.
Tombe de France Gall. Cimetière de Montmartre. 29ème division.Tombe de France Gall. Cimetière de Montmartre. 29ème division.
Tombe de France Gall. Cimetière de Montmartre. 29ème division.Tombe de France Gall. Cimetière de Montmartre. 29ème division.

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière., #MONTMARTRE Peintres.Artistes.Clébrités
Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

     C'est par hasard que je suis passé devant sa tombe après être allé rendre visite à Monique Morelli et au chat roux qui dort au pied de son caveau.

 

 

 

Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

      Le bonhomme bleu, une main montrant le ciel et l'autre la terre a attiré mon attention.

     J'ai lu le nom de celui qui avait élu domicile sous la pierre étrangement vermoulue où on l'a couché quelques jours après sa mort le 28 décembre 2016.

 

    Quelle belle définition pour un homme que celle-là! Auteur, compositeur, promeneur! L'élégance de ne pas trop se prendre au sérieux et de rappeler que l'on est nomade dans le monde.

 

    Je ne connais pas tous les liens de Pierre Barouh avec Montmartre mais j'imagine que dans sa jeunesse chantante il a fréquenté la Butte où vivaient nombre de ses amis chanteurs et compositeurs.

Il est certain que son studio Saravah était situé sur la Butte, passage des Abbesses où il tiendra le cap entre 1965 et 1977, année de sa vente...

Anouk Aimée et Pierre Barouh. "Un homme et une femme".

Anouk Aimée et Pierre Barouh. "Un homme et une femme".

    Comme tout le monde, j'ai dans la tête le refrain entêtant de la chanson qu'il a écrite pour "Un homme et une femme" de Lelouch (un vrai Montmartrois), avec la complicité de Francis Lai pour la musique. C'est sur le tournage du film qu'il rencontra Anouk Aimée qu'il aima et épousa.

Leur amour dura trois ans comme les amours intenses. Il en naquit un fils, Benjamin.

 

     Et puis, il connut d'autres amours sans jamais renier personne. Je crois (bien qu'il soit un peu prétentieux de ma part de l'affirmer alors que je le connais si peu) qu'il n'y avait en lui ni ressentiment ni haine. Ce sont ses poèmes qui m'en convainquent.

 

    Pourtant, la haine, il aurait pu la nourrir....

    En effet, le flâneur, l'amoureux aurait pu ne jamais flâner, ne jamais aimer s'il n'avait été caché en Vendée pendant l'occupation. Il serait parti en fumée comme les milliers d'enfants juifs déportés et assassinés. Anouk Aimée, elle aussi avait été cachée dans un département voisin la Charente.

Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

     Est-ce la conscience de la précarité de la vie et de ses hasards qui firent de lui un humaniste, un vivant, un homme aux yeux ouverts sur les autres?

 

Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

     Un homme qui ne cessa d'être un passeur. Il aimait plus que tout faire connaître les artistes qu'il aimait. C'est à cette fin qu'il créa son propre label "Saravah" pour y recevoir Higelin, Brigitte fontaine, Maurane, Caussimon..

 

... les musiciens brésiliens et africains qu'il aimait d'une passion qu'il tenait à partager.

     Il aima également le Japon, pays de sa femme Atsuko Ushioda avec qui il eut trois enfants.

 

Parmi eux sa fille Maïa qui comme lui chante la vie...

 

Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

     Le 28 décembre 2016, c'est un infarctus qui l'emporta. Le jour de son enterrement, le 4 janvier, il y eut autour de son cercueil décoré de pastels, la petite foule de ceux pour qui il comptait. Sa femme bien sûr et ses enfants, ses amis de toujours...

Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

    Claude Lelouch était là, avec Anouk Aimée, avec Francis Lai....

Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

    Comment ne pas rappeler un témoignage qui a pris un relief particulier avec les attentats de Paris?

 

    Dans les années 70, une association caritative organise un concert afin de récolter des fonds. Pierre Barouh fait partie des artistes qui ont tenu à y participer. Comme souvent dans ces manifestations, la salle est indisciplinée et brouillonne.

Pierre Barouh prend le micro et chante a capella.

Les spectateurs font soudain silence et l'écoutent jusqu'à la dernière parole, recueillis et attentifs...

Ce concert avait lieu au Bataclan et le titre de la chanson était   "Vivre".

Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

" Moi si j'étais de bois

Je serais de ce bois qui fait les goélettes

Et je giflerais l'eau sans penser aux complots

Des grands fonds qui me guettent"

Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

     C'est ce qui dit le petit bonhomme bleu sur sa stèle.

Il montre les grands fonds de la main gauche et le ciel de la main droite.

Entre les deux, le promeneur poursuit son voyage.... et prend le temps de faire des ronds dans l'eau!

 

Voir les commentaires

Publié le par chriswac
Publié dans : #MONTMARTRE Cimetière.
Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)
Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)

Elle fait partie des artistes qui vous impressionnent, au sens profond du mot. De ceux qui vous laissent sur la peau et dans la mémoire une trace indélébile, un tatouage en forme de sourire à la fois lumineux et las...

Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)
Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)

Jeanne Moreau!

Nous avons appris sa mort au cœur de l'été, dans la saison du soleil-roi et de l'insouciance.

Baie des Anges... Jules et Jim... Viva Maria...Eva.... Le journal d'une femme de chambre...Ascenseur pour l'échafaud... et... tant d'images dans le désordre qui tournent dans notre mémoire et font partie de notre tourbillon de vie!

Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)
Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)

Visage de celle dont la voix n'a cessé de nous accompagner de sa petite musique...

Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)

Chacun de nous a ses préférences pour tel ou tel de ses films.... Moi je n'ai pas oublié une seule seconde de Jules et Jim, l'histoire plus vraie que la vie d'un amour libre et joyeux et grave...

Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)
Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)

De retour à Paris, je suis allé au cimetière Montmartre où elle a été enterrée.

Enterrée!

Comme si on mettait dans la terre les écrans de lumière où Jeanne Moreau reste vivante de son éternité de cinéma.

Je pense au si beau film de Noémie Lvovsky : "Demain et tous les autres jours".

La mère qui perd la raison demande à sa fille où sont passés tous les anniversaires, les années de jeunesse... Sa fille répond : "dans une boîte au fond de l'océan".

C'est ça l'enterrement :  Une boîte protégée par les profondeurs de la terre, avec bien vivants tous les moments de nos vies...

Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)
Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)

A quelques mètres de la dalle noire et brillante qui est posée sur Truffaut, elle "repose" ...si près...

 

 

Sous le ciment qui attend de recevoir le monument définitif, le nom de Jeanne Moreau, "Mademoiselle Jeanne Moreau", est gravé sur une plaque provisoire.

 

L'endroit est bien choisi, comme si, avant sa mort, mademoiselle Jeanne Moreau s'y était attardée et avait pensé qu'un jour ou une nuit, elle y serait bien, près de Truffaut qui l'avait aimée...

Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)
Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)

De l'autre côté de l'allée, c'est le cimetière juif.... Ce n'est pas Monsieur Klein mais Brauner qui est là, juste en face, avec sa sculpture du double visage et pourtant unique, celui du ciel et celui de la terre.

 

Si vous voulez vous promener dans le cimetière et vous arrêter un instant devant la tombe, c' est facile.... 

Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)
Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)

Une pleureuse vous montre le chemin, celle qui se penche douloureusement sur la tombe de Meilhac (Halévy son complice repose à une trentaine de mètres de là).

Vous prenez l'avenue Cordier après être passé devant Berlioz emprisonné dans un monument sinistre et noir, lui qui était passion et flamboyance...

Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)

Le jour où je suis allé au cimetière, il y avait un tournage : des cameramen, cadreurs, scripts.... une équipe était là, autour de Jackie Berroyer qui tournait "le malheur des autres".

 

Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)

C'est la vie qui continue, celle du cinéma qui respire de toutes les respirations disparues et de toutes celles à venir, le grand fleuve des images qui fertilisent notre vie.

 

Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)
Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)
Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)

Au revoir Madame, vous dont j'aurais aimé recevoir une flèche en plein cœur comme Charles Denner dans "La Mariée était en noir"!

Je n'ai pas la mémoire qui flanche quand je pense à vous... 

Je reviendrai en espérant que sera claire et chaude la pierre que l'on posera sur vous et où les chats du cimetière viendront dormir en rond...

 

Tombe de Jeanne Moreau. Cimetière Montmartre. (mise à jour 30 novembre)

    Je suis revenu le 30 novembre dans le cimetière. La tombe avait été achevée. Elle n'est pas de marbre blanc éclatant, elle n'est pas de marbre noire comme celle de Truffaut.... elle est grise, elle est triste, elle est banale.... 

    Elle vous va si mal que je suis rentré le cœur lourd à Montmartre. Vite j'ai écouté vos chansons. Je suis sûr qu'un arc en ciel s'est posé sur vous...

 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog