Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 09:15

 

cimetiere-montmartre-072.JPG

Novembre, mois des morts, des feuilles mouillées sur le trottoir, du ciel gris infiniment...

cimetiere-montmartre-034.JPG

Les allées du cimetière de Montmartre se couvrent d'or et de rouille. C'est le moment de les parcourir et de recevoir ici ou là le message de vie de ceux qui y sont couchés et qui rêvent.

cimetiere-montmartre-001.JPG

Quelques photos sans légende de ce jour de novembre et d'une longue promenade qui m'a mené jusqu'à ma vieille amie Monique Morelli.

cimetiere-montmartre-017.JPG

cimetiere-montmartre-104.JPG

cimetiere-montmartre-102.JPG

cimetière-24-novembre 041

cimetiere-montmartre-024.JPG

cimetiere-montmartre-026.JPG

cimetiere-montmartre-036.JPG

cimetiere-montmartre-038.JPG

cimetiere-montmartre-040.JPG

cimetiere montmartre 042

cimetiere-montmartre-046.JPG

cimetiere montmartre 060

cimetiere-montmartre-063.JPG

cimetiere-montmartre-064.JPG

cimetiere-montmartre-065.JPG

cimetiere-montmartre-071.JPG

cimetiere-montmartre-087.JPG

cimetiere montmartre 088

cimetiere montmartre 092

cimetiere-montmartre-093.JPG

Sous ce cactus qui fait un doigt d'honneur la plus belle inscription  du cimetière : "Mourir? Plutôt crever!"

Personne n'est couché sous le cactus voulu par Siné et au pied duquel un jour sera déposée son urne funéraire ainsi que celles de ses amis qui voudront l'y rejoindre...

cimetiere montmartre 095

cimetiere montmartre 098

cimetiere-montmartre-100.JPG

cimeti--re-montmartre-26-janvier-070.JPG

automne-chats-010.JPG

Sur la tombe devant laquelle je m'arrête pour y déposer une chataigne brillante comme un regard d'écureuil, une phrase d'Aragon est gravée :

"Il y a chez Monique Morelli ce moment quand elle chante qui fait que j'apprends soudain ce que je cherchais d'une main hésitante dans la nuit."

morelli 005

.............................................................................................................

 

Liens : cimetière de Montmartre :

cimeti--re-montmartre-26-janvier-094.JPG

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.

Cimetière Montmartre. Alfred de Vigny.

Cimetière Montmartre. Juifs. Auschwitz.

Cimetière Montmartre. Nijinski.

Montmartre. Cimetière. Otto Klaus Preis. Paul Landowski.

Cimetière Montmartre. Dalida.

Montmartre. Cimetière. tombe de Heinrich Heine.

 

Morelli chante Aragon... 

 

 

.............................................................................................................

 

 

 

 

 

.

 

 

Repost0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 08:00

 

Cimetiere-21-novembre-067.JPG

                             Tombe de la Duchesse d'Abrantès 22ème division, 1ère ligne, 8

Une tombe de marbre blanc du cimetière Montmartre, dans le carré le plus chic de la nécropole, sur une terrasse devant les arbres et la ville... C'est celle de la duchesse d'Abrantès (1784-1838)

Cimetiere-21-novembre-058.JPG

Le médaillon sculpté nous la montre de profil, digne et sévère.

Laure Junot d'Abrantès serait sans doute oubliée aujourd'hui si elle n'avait été aimée d'un jeune écrivain obscur du nom d'Honoré de Balzac.

abrantes-junot-raverat-1834.JPG

                                          Le général Junot par Vincent Nicolas Raverat (1834). Musée des Invalides.

Certes elle fut la femme du général Junot, "Junot la tempête" comme l'appelait Napoléon, mais elle profita surtout de la carrière de son mari pour dilapider sa fortune, se faire un nom dans les salons et prendre le titre d'Abrantès offert au général après la conquête de Lisbonne.

Général qu'elle abandonna sans scrupules quand il fut atteint par une maladie mentale et relégué en Bourgogne chez son père où il finit par se jeter par la fenêtre en 1813.

abrantes-duchesse.jpg

                    La Duchesse d'abrantès et le Général Junot (Marguerite Gérard)

A l'époque du Consulat, elle est avec Junot, une "star" de la vie mondaine. Elle est appréciée pour son humour, pour son esprit brillant et caustique. Comme chacun sait les gens brillants ne le sont qu'aux dépens de ceux qu'ils brocardent...

abrantes-consul.jpg

                                             Napoléon premier consul. françois Gérard.

Napoléon la surnomme "la petite peste", ce qui ne l'empêche pas de privilégier le couple Junot.

abrantes-2.jpg

La Duchesse n'en sera pas reconnaissante... Ses Mémoires historiques sur Napoléon sont hérissés de pointes et de sarcasmes!

abrantes-metternich.jpg

                                                                 Metternich

Bien entendu la duchesse n'est pas fidèle. Elle a des circonstances atténuantes : l'âge de son mari de 13 ans son aîné, sa brutalité qui allait paraît-il jusqu'aux coups et son manque de raffinement!

 

Elle fut donc la maîtresse de Metternich, ambassadeur d'Autriche en France et grand amateur de chair féminine. 

 abrantes-balzac-jeune.jpg

                                                Balzac jeune. (Achille Déveria)     

A la mort de Junot, elle a 29 ans, un âge critique si l'on en croit Balzac qui commence l'écriture de son roman "La femme de 30  ans" un an après avoir rencontré la Duchesse.

Cimetiere-21-novembre-056.JPG

Il connaît donc son sujet !

D'autant plus qu'il passe un temps considérable à corriger les Mémoires que la dame écrit et qui rencontreront un certain succès. Plus tard, elle niera cette participation d'un Balzac devenu célèbre mais ses autres oeuvres écrites sans lui n'auront plus le même succès ! 

Cimetiere-21-novembre-062.JPG

Après sa liaison avec Balzac, la Duchesse essaie de reconstituer un salon, rue La Rochefoucauld dans le quartier très à la mode de la Nouvelle Athènes. Elle tente d'y réunir des nostalgiques de l'Empire comme Madame Récamier mais la plupart des hôtes sont des acteurs mondains ou de piètres artistes. Exception faite de Théophile Gautier auquel elle doit son surnom de duchesse d'Abracadabrantès.

Cimetiere-21-novembre-060.JPG

Elle écrit encore plusieurs ouvrages : "Scènes de la vie espagnole" (1836), Histoires des Salons de Paris (1837) ou "Souvenir d'une ambassade..." (1837).

Ce sont ces oeuvres dont on peut lire le nom sur les pages sculptées sur le monument.

Mais elle n'intéresse plus grand monde et son éditeur Ladvocat refuse ses manuscrits. Peu à peu la Duchesse tombe dans l'indigence.

Elle finit sa vie dans un hôpital où ne pouvant payer sa chambre, elle est reléguée sous les toits dans une pièce minuscule, un débarras aménagé pour elle.

 

Cimetiere-21-novembre-052.JPG

                   Tombe d'Ary Scheffer et Ernest Renan (à droite la duchesse d'Abrantès)

Elle n'aurait pas eu les moyens de se payer une tombe de marbre dans le cimetière Montmartre devenu très branché.                 

Il faut contourner le monument pour trouver la raison de sa présence à côté d'Ary Scheffer et à deux mètres d'Alexandre Dumas fils.

Cimetiere-21-novembre-065.JPG

Sur la pierre, on peut lire cette inscription qui s'efface peu à peu :  "Erigé à la mémoire de Madame la Duchesse d'Abrantès par une Dame Russe le 8 janvier 1841".

Qui est cette mystérieuse "Dame Russe" qui n'a pas voulu être nommée ? Une lectrice et admiratrice ? Une amie inconnue ?

Nous ne le saurons pas et c'est mieux ainsi car nous pouvons imaginer que Balzac en souvenir d'un amour passé a choisi ce masque pour rendre hommage à la Duchesse d'Abrantès.

Cimetiere-21-novembre-057.JPG

Hommage qui dut être coûteux car c'est un sculpteur de renom qui exécuta le médaillon : David d'Angers.

abrantes-balzac-d-Angers.jpg

Il est alors très sollicité et s'il a sculpté le fronton du Panthéon en 1837, il s'est surtout consacré aux célébrités de son temps qu'il a immortalisées dans le bronze ou le marbre, dans des bustes ou des médaillons. Le buste de Balzac au Père Lachaise est son oeuvre...

Ainsi a t-il sculpté à douze ans d'intervalle les deux anciens amants qui n'ont qu'une douzaine de stations de métro de la ligne 2 pour se retrouver...d'un cimetière à l'autre.

............................................................................................................

Quelques citations de la Duchesse d'Abrantès :

- La plus grande des séductions c'est peut-être d'être aimée.

- En matière de vertu féminine, vérité et renom ont le plus souvent beaucoup de peine à marcher de pair.

-Les femmes font les pires folies pour allumer une passion et prennent la fuite devant l'incendie.

-La vanité des femmes est telle que pour paraître être aimées, elles se passeraient fort bien de l'être.

 

Quelques phrases misogynes écrites sans doute devant un miroir ! 

 

...............................................................................................................................................................

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.    

............................................................................................................

Liens : cimetière Montmartre :

cimetière Montmartre. Berlioz. Tombe.

Cimetière Montmartre. Alfred de Vigny.

cimetière Montmartre: Théophile Gautier

.............................................................................................................

 

..


Repost0
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 05:35

reservoretcimetieremontmartre-046.JPG

On ignore le nom du sculpteur qui a réalisé une des plus belles et des plus étranges statues du cimetière Montmartre.

Une femme recouverte d'un voile léger qui se penche pour ramasser un bouquet de fleurs...

reservoretcimetieremontmartre-040.JPG

Elle tient un autre bouquet dans le creux de son bras.

Toutes ces fleurs coupées...toutes ces années passées... si variées et si semblables...

reservoretcimetieremontmartre-042.JPG

Un sourire léger et triste sur le visage de la cueilleuse... Une douceur mouvante, une délicatesse du geste qui prend les fleurs, les enlève à la terre où elles se décomposeraient peu à peu, pour les poser au creux de son bras, là où l'on berce un enfant, là où on caresse le front d'un amant...

reservoretcimetieremontmartre-044.JPG

Dans le carré israélite du cimetière Montmartre, 3ème division, cette statue de douceur et douleur, orne la tombe de Camille Sée.

see-photo.jpg

L'homme est connu pour avoir fait voter la loi sur l'enseignement secondaire des jeunes filles. Aussi étonnant que cela puisse paraître ce n'est qu'en 1878 que collèges et lycées publics furent ouverts aux demoiselles! Il faudra attendre trois ans de plus pour que Camille Sée voie parachever son combat avec la création de l'école Normale Supérieure de Sèvres...

reservoretcimetieremontmartre-043.JPG

Il est donc normal que sur sa tombe, une jeune femme se penche et sourie!

Camille Sée (1847-1919) est né dans une famille juive, les Salomon, qui ont fui les exactions commises à Bergheim par les antisémites, pour s'installer à Colmar.

Républicain convaincu, il devient, à 23 ans, secrétaire de Gambetta qui est alors ministre de l'intérieur. Quand commencent les mouvements insurrectionnels qui conduiront à la Commune, il n'éprouve pas beaucoup de sympathie pour ces révoltés.

Cependant, quand le Gouvernement de Défense Nationale remet ses pouvoirs à la nouvelle assemblée, Camille Sée dont les idées se heurtent à cette majorité royaliste, démissionne.

Ainsi n'aura t-il pas à réprimer la Commune et ne saurons-nous jamais quel rôle il aurait pu jouer, au ministère de l'intérieur, dans la répression sanglante et inhumaine...

Quelques années après, il sera nommé préfet de Saint-Denis.

berlioz-defense-015.JPG

Peut-être passerions-nous sans remarquer sa tombe, si cette jeune femme recouverte d'un voile transparent comme une eau ruisselant sur son corps, n'attirait notre attention....

Elle dit peut-être que la mort est une chrysalide...

 

 

Liens : cimetière Montmartre:

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.

.............................................................................................................


 

Repost0
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 07:05

 

 

berlioz-defense-009.JPG

                                Médaillon de Godebsky pour la tombe de Berlioz.

berlioz-defense-012.JPG

                                                  Le musicien habite avenue Berlioz....20ème division...

berlioz-tombe-3.jpg

                                               Le premier monument

Berlioz meurt le 8 mars 1869 et ce n'est que 18 ans plus tard qu'est érigé sur sa tombe un monument orné d'un médaillon et des lettres de son nom dans un soleil rayonnant.

berlioz-tombeau-gravure.jpg

                                                Gravure pour "Le Monde Illustré"  

 Le 8 mars 1887, jour anniversaire de sa mort, le nouveau tombeau est inauguré.

Le Monde Illustré rend compte de la cérémonie dans son numéro du 19 mars et décrit le monument:

"(...) construit par M. A. Jouvin, il est situé tout en bas du cimetière dans la 7ème division. Le frontin porte un soleil d'or avec le mot Berlioz se détachant en vigueur sur le ciel. Le profil du musicien modelé par le sculpteur Godebsky se détache en noir sur un médaillon d'or"...

berlioz-tombe-parents.jpg 

        Les lettres du premier monument disposées sur la tombe des parents de Berlioz à La Côte Saint-André.

Quelques années plus tôt, en 1862, à la mort de Marie Recio, "foudroyée par une rupture du coeur" à 48 ans, Berlioz avait acheté une étroite concession dans ce cimetière Montmarte où il aimait, en bon romantique tourmenté, se promener.

Son ami Edouard Alexandre lui offrit quelques mois après l'inhumation une concession à perpétuité plus vaste (où sera élevé le monument de 1887) dans laquelle Berlioz transféra le corps de sa femme : "Cela fut d'une tristesse navrante. Je souffris beaucoup."

berlioz-marie-recio.jpg

                                                              Marie Recio

... Et pourtant Marie ne fut certes pas le grand amour du musicien. Il la rencontra alors qu'il souffrait de la jalousie et des exigences de sa femme, Harriet Smithson. Il ne savait pas que la jeune cantatrice serait plus possessive encore que sa femme. Elle obtint de lui d'être engagée à l'opéra et de chanter dans ses concerts, alors que, comme l'écrit Berlioz qui par ailleurs parle très peu d'elle dans ses Mémoires : "Elle miaule comme deux douzaines de chats"!

Elle alla jusqu'à poursuivre Harriett Smithson et l'humilier en public. Pourtant, à la mort de cette dernière, Berlioz l'épousa. Comme si cette fidélité et cette jalousie de douze années l'engageaient :"Je me suis remarié. Je le devais".

berlioz-harriet.jpg

                                             Harriet Smithson (Claude Marie Dubufe).

Combien plus éprouvant fut le transfert des restes d'Harriet smithson dans le même caveau peu de temps après. Berlioz en parle dans ses Mémoires : "...Je fus averti officiellement que le petit cimetière de Montmartre où reposait ma première épouse, henriette Smithson, allait être détruit, et que j'eusse en conséquence à faire transporter ailleurs les restes qui m'étaient chers. Je donnai les ordres nécessaires dans les deux cimetières, et un matin, par un temps sombre, je m'acheminai seul vers le funèbre lieu. (...) Un ouvrier fossoyeur avait déjà ouvert la fosse. A mon arrivée il sauta dedans. La bière enfouie depuis dix ans était encore entière, le couvercle seul était endommagé par l'humidité. Alors l'ouvrier, au lieu de la tirer hors de terre, arracha les planches pourries qui se déchirèrent avec un bruit hideux en laissant voir le contenu du coffre. Le fossoyeur se baissa, prit entre ses deux mains la tête déjà détachée du tronc, la tête sans couronne et sans cheveux, hélas! et décharnée de la poor Ophélia et la déposa dans une bière neuve préparée ad hoc sur le bord de la fosse. Puis se baissant une seconde fois, il souleva à grand peine et prit entre ses bras le tronc sans tête et les membres, formant une masse noirâtre sur laquelle le linceul restait appliqué, et ressemblant à un bloc de poix enfermé dans un sac humide...avec un son mat...et une odeur...      L'officier municipal, à quelques pas de là, considérait ce lugubre tableau...   Voyant que je m'appuyais sur le tronc d'un cyprès, il s'écria : "Ne restez pas là, monsieur Berlioz; venez ici, venez ici."  Et comme si le grotesque devait avoir aussi sa part, dans cette horrible scène, il ajouta en se trompant d'un mot : "Ah! pauvre inhumanité!..."          Quelques moments après, suivant le char qui emportait les tristes restes, nous descendîmes la montagne et parvînmes dans le grand cimetière Montmartre, au caveau neuf déjà béant. Les restes d'Henriette y furent introduits.  Les deux mortes y reposent tranquillement à cette heure, attendant que je vienne apporter à ce charnier ma part de pourriture."

berlioz-defense-005-copie-1.JPG


mont cenis berlioz jardin

              Maison de Berlioz, côté jardin. A son emplacement s'élève aujourd'hui un très vilain immeuble.

Berlioz ne dit pas que lors de cette "descente de la montagne", il passa à proximité de la maison, 10 rue du Mont-Cenis, alors rue Saint-Denis, où il vécut plusieurs années avec son "Ophélie" et avec Georges, le garçon qu'elle lui donna.(voir: Maison de Berlioz.)

mont cenis berlioz

               Maison de Berlioz en 1901 avec plaque commémorative. La maison sera détruite en 1904.

Sept ans après l'éprouvant transfert des restes d'Harriet Smithson, Berlioz meurt à son tour, le 8 mars 1869. Son corps rejoint celui de ses deux épouses.

Devant le caveau, l'orateur de l'Académie commence son discours par ces mots : "La paix commence aujourd'hui pour l'artiste célèbre et toujours militant dont l'Académie des Beaux-Arts porte le deuil, car il était vraiment de ceux qui ne doivent trouver le repos que dans le tombeau."

berlioz-defense-014.JPG

Ce repos sera cependant troublé quand en 1970, les restes du compositeur et de ses femmes seront transférés dans un nouveau caveau, 20ème division.

berlioz-defense-008.JPG

C'est le compositeur Henri Poussigue qui lance une souscription pour l'érection de ce nouveau monument. 

berlioz-defense-010.JPG

Un monument un peu sinistre pour un artiste flamboyant et génial! 

berlioz-defense-001.JPG

Le médaillon de Godebsky a été réinstallé sur la pierre noire qui par bonheur, reflète parfois le ciel et les feuillages.

 

 

Liens. Cimetière Montmartre.

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.

..............................................................................................................

 


 

 

 

Repost0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 07:05

2011_0507ChichinVignyClouzot0010.JPG

13ème division, une des tombes les plus modestes du cimetière Montmartre, étroite, glissée entre des chapelles de pierres, à quelques pas du mur d'enceinte et des bruits de la ville...

C'est la tombe d'un des plus grands poètes du XIXème siècle, Alfred de Vigny (1797-1863).

2011_0507ChichinVignyClouzot0006.JPG

Un poète dont j'aimais lire et relire les vers, pessimistes et beaux, à l'âge de la révolte et des peurs qu'est l'adolescence...

Je n'ai jamais oublié...  

2011_0507ChichinVignyClouzot0001.JPG

La Mort du Loup !   Un des plus beaux poèmes sur la cruauté de l'homme, la fragilité de la vie animale et la leçon qu'elle nous donne. Imaginez que les chasseurs aient le coeur touché par le regard et la dignité de l'animal qu'ils viennent de blesser à mort! Imaginez que le torero s'agenouille et demande pardon à la bête innocente qu'il a torturée... Imaginez que les tueurs du dimanche, comme le Saint Patron qu'ils se sont choisis, voient apparaître le visage du Christ sur celui de leur victime!

"Hélas! ai-je pensé, malgré ce grand nom d'Hommes,                                      Que j'ai honte de nous, débiles que nous sommes!                                           Comment on doit quitter la vie et tous ses maux                                                C'est vous qui le savez, sublimes animaux!                                                              A voir ce que l'on fut sur terre et ce qu'on laisse                                                     Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse."

2011_0507ChichinVignyClouzot0007.JPG

Sur la stèle, une plaque de marbre a été restaurée. Le premier nom qui y figure est celui de la mère de Vigny...

Une mère autoritaire qui reporta sur son fils l'amour qu'elle n'éprouvait pas pour son vieux mari, épousé par raison...

2011_0507ChichinVignyClouzot0003.JPG

      Etrange plaque tombale de Jeanne Marie Amélie de Baraudin, veuve de...fille de... et mère d'Alfred de Vigny...

Cette maternité étant sa plus grande fierté.

Mère et fils...Vieille histoire... Le fils aimé, admiré, a-t-il recherché une femme qui fût à la hauteur de celle qui lui donna le jour?

"L'Homme a toujours besoin de caresse et d'amour,                                                                                                  Sa mère l'en abreuve alors qu'il vient au jour" (...)

Après la première hémorragie cérébrale de sa mère, Vigny est troublé de voir la dégradation de cet être adoré. Son pessimisme naturel est encore renforcé par cette violente indifférence du temps qui  dégrade les corps. 

2011_0507ChichinVignyClouzot0005.JPG

      La femme qu'il a épousée, Lydia Bunbury, morte un an avant lui et qui repose dans le même caveau, fut sans doute celle qui lui correspondait le moins.   Il ne trouvait jamais chez elle la confidente et l'amante rêvées. La brève passion qu'il eut pour elle l'aveugla. Il l'épousa en 1825 et ne tarda pas à découvrir que son prétendu goût pour la littérature n'était qu'une posture.

Lydia répugnait à parler français (elle était anglaise, fille d'un riche colon caricaturalement british ). Elle n'aimait pas lire, n'avait aucune attirance pour la poésie et aucune sympathie pour les amis de son mari.

vigny-lydia.jpg 

                               Une des rares photos (médiocre) de Lydia Bunbury

Lydia qui ne se sent pas aimée, se laisse aller, grossit, devient obèse. Vigny s'occupe d'elle dans les dernières années, avec un soin et une attention rares. Il faut la lever, la nourrir... alors qu'il souffre lui même d'un cancer de l'estomac. Mais les témoins de leur vie restaient frappés par le silence de leur relation. 

 Vigny-portrait.jpg

      Nul doute que Lydia avait eu vent des aventures de son mari. Car malgré sa vision négative de la femme, Vigny eut de nombreuses amantes.

 vigny-marie-dorval.JPG

Marie Dorval qui joua Kitty dans sa pièce "Chatterton", fut l'une d'elles. Cette même Marie Dorval qui vécut avec George Sand une passion qui inspira à la romancière son roman  "Lelia".

 vigny-louise-colet.jpg

Parmi les plus connues il y eut également Louise Colet. Femme de goût puisqu'elle fut maîtresse de Flaubert, de Musset, de Villemain...

...Et d'autres encore, moins connues, comme Tryphima Holmés qui lui donna une fille, ou Augusta Bouvard dont il eut un fils, Auguste qui naquit après sa mort...

Ces femmes lui ont-elles permis d'oublier le jugement sans appel qui était le sien dans la Colère de Samson :

"Une lutte éternelle en tout temps, en tout lieu                                                             Se livre sur la Terre, en présence de Dieu,                                                                 Entre la bonté d'Homme et la ruse de Femme.                                                        Car la Femme est un être impur de corps et d'âme".                                                                                                  

2011_0507ChichinVignyClouzot0002.JPG

 

Vigny meurt dans son domicile parisien d'un cancer de l'estomac en 1863 après avoir fait de nombreux séjours dans son manoir du Maine-Giraud où il aimait se réfugier loin du monde littéraire et des salons. Il ressemblait au paria, au solitaire sans illusions sur l'humaine condition qu'il avait représenté sous les traits du poète ou du prophète. 

Le prophète à qui il dédie un de ses plus beaux textes qui est une prière adressée à Dieu par Moïse :


"Je vivrai donc toujours puissant et solitaire?                                                                       Laissez-moi m'endormir du sommeil de la terre!"

 

Liens : cimetière montmartre:
.............................................................................................................
...
...

 

 

 

Repost0
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 08:00

cimetière-24-novembre 028

 Personne n'a chanté pour eux le kaddish. Personne ne les a couchés dans la terre. Ils sont morts, après un voyage d'épouvante et de souffrance, assassinés dans les camps...

Leur corps de cendres a rejoint les nuages, loin, si loin de chez eux, loin de leur ville, loin de Montmartre où certains étaient nés...

cimetière-24-novembre 035

      Ceux qui ne les ont pas oubliés ont gravé leur nom sur la pierre.

J'ai marché dans les allées étroites et je les ai rencontrés. j'ai rencontré quelques uns de ces noms d'enfants, de femmes, d'hommes, arrêtés, convoyés, assassinés.

cimetière-24-novembre 007

      Yankel, Mala, et Haïa Krys, Chaïa, Mivka et Etel Szewer...

 "Déportés et tués par les nazis, uniquement parce que vous étiez Juifs".

cimetière-24-novembre 001

Berick Goltzmann.

Sa femme lui a survécu 40 ans.

Comment peut-on survivre ?

Quel courage, quelle volonté, quel amour aussi. Qui aurait pu garder mieux qu'elle, sa mémoire, ce dernier rempart de sable...   

Je me rappelle le témoignage de Sam Braun, un homme remarquable qui va de collège en lycée, à Paris comme en banlieue et en province, donner aux jeunes en même temps qu'un témoignage terrible, une extraordinaire leçon de vie. Après avoir voulu mourir de n'être pas mort avec ses parents et sa soeur à Auschwitz, il a décidé de devenir médecin. Il a compris que s'il se laissait aller à la désespérance, l'oeuvre de mort des nazis parvenait à ses fins... 

 

cimetière-24-novembre 009

 

Mr et Mme Georges Baër. Leur nom  est écrit sur un livre corné à la page Auschwitz.

 Un livre dont les pages suivantes sont restées blanches.  Blanches de tous les possibles...

............................................................................................................

Quelques mois après avoir écrit cet article, j'ai reçu un courrier et une photo qui m'ont beaucoup touché et qui redonnent vie à ce couple assassiné :

"Je suis "tombée" par hasard sur la photo que vous avez publiée sur votre blog de la plaque apposée à la mémoire de Mr et Mme Georges Baër au cimetière juif de Montmartre. Les Baër étaient mes parrains. Je n'ai conservé que très peu de souvenirs d'eux : j'avais trois ans lorsque je les ai vus pour la dernière fois. J'ai su par le Mémorial de Serge Klarsfeld que Mr Baër se prénommait Georges Nathanaël; Mme Baër portait les prénoms de Marguerite Babette. Pour moi ils étaient "Prapra" et "Mamie". Prapra était avocat.

Ils ont été déportés par l'avant-dernier convoi parti de France. Ils étaient déjà âgés : 66 et 64 ans respectivement. Mamie était diabétique et boitait à cause d'une luxation congénitale de la hanche. Ils ont été évidemment gazés immédiatement après leur arrivée à Birkenau, à moins que Mamie ne soit morte dans le wagon à bestiaux qui les emportait vers l'horreur suprême.

C'est une ou un concierge d'un immeuble voisin du leur qui les avait dénoncés, ayant remarqué que Mamie promenait son chien tous les matins. Comment cet individu savait-il que les Baër étaient juifs? Quelle somme dérisoire a-t-il reçu des Allemands ou du gouvernement français pour cet acte infâme?

Les Baër n'avaient pas d'enfants. Lui avait, je crois, des neveux ou des cousins qui ont fait apposer cette plaque.

Mon père, lui, a eu l'immense chance de revenir d'Auschwitz. Il avait été déporté par le tout premier convoi parti de France le 27 mars 1942. Il a survécu, j'en suis certaine, parce qu'il était médecin. Il ne parlait jamais de sa déportation."

prapra.jpg

Mamie est à gauche sur la photo avec le petit chien qui bien malgré lui attira l'attention d'un voisin malveillant (et criminel)... Prapra lit son journal. Nous sommes en 1939. 

La femme qui m'a contacté est la petite fille, visage tourné vers le sourire de sa mère.

prapra--1-.jpg

prapra (2)

............................................................................................................


 cimetière-24-novembre 010

      Sur le marbre qui reflète le ciel, une famille : Jacques et Jacqueline Birman, leurs filles Anne, Catherine et Marie, Julien Levi qui est peut-être le mari de l'une des filles.

"Disparus" en déportation.

Comme on dit "disparus"en mer quand la tempête ne rend pas les corps.

Non pas gazés, non pas brûlés..."disparus"

 

cimetière-24-novembre 016

Tant de noms sur cette tombe! Tant de destins !

Henry Klotz, "croix de guerre 1914-1918, arrêté par les nazis  et leurs complices en juillet 44, mort en août 44."

 "Leurs complices".

Pour ne pas dire : par la police française... comme si la trahison du pays aimé pour lequel on s'était battu, ne pouvait être dite...

Le nom qui suit est celui de son fils : François, "Mort au champ d'honneur, parachuté lors du débarquement" 

Et vient ensuite la longue liste de ceux, filles et fils, cousins et neveux qui ont été déportés : Lucienne, Denise, Georges, Maurice, Claudine, Fernand, Louis.... "Tous déportés le 31 juillet 1944, par le convoi 77, assassinés dans les chambres à gaz d'Auschwitz Birkenau".

 

cimetière-24-novembre 015

 

cimetière-24-novembre 019

      Une autre famille : Maurice, Emmeline et leurs filles Edith et Marianne...

cimetière-24-novembre 022

Sur cette plaque, les noms de ceux qui ont été "anéantis" ne sont pas écrits...

"En souvenir"...  un mot banal comme on en écrit sur les cartes postales. Souvenir du néant.

 

cimetière-24-novembre 031

Maurice Schrameck... "Mort pour la France à Auschwitz". 

 

cimetière-24-novembre 024

Zelman Boruch Brajer. Lui, il est revenu...

Sur la pierre ne sont pas gravés ses titres, ses médailles mais ces seuls mots : "Ancien déporté d'Auschwitz Birkenau".

cimetière-24-novembre 030

De nombreuses tombes sont abandonnées et menacées de destruction.

Le temps a une croix gammée à la place du coeur.

cimetière-24-novembre 113

"Ainsi parle l'Eternel. On entend des cris à Rama. Des lamentations, des larmes amères : Rachel pleure ses enfants; elle refuse d'être consolée, car ils ne sont plus".  

reservoretcimetièremontmartre 046 

   Liens : Cimetière
 
                                       Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.
..................................................................................................
Repost0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 07:40

2011_0301Greuze0001.JPG

Dans le cimetière Montmartre, le buste de Jean-Baptiste Greuze (1725-1805) se détache sur fond de ciel gris et d'arbre hivernal, avenue Hector Berlioz, 27ème division...

2011_0301Greuze0008.JPG

Le sculpteur, Ernest Dagonet, s'est inspiré de l'autoportrait du peintre qui fut très célèbre en son temps et inspira à Diderot des pages laudatrices.

Greuze-portrait.jpg

                                                          Autoportrait. Greuze.

C'est la moralité de ses sujets qui plaisait au philosophe : "le père de famille expliquant la Bible à ses enfants",  "la piété filiale"... Tableaux qui eurent une grande renommée et furent achetées par des souverains qui suivaient la mode française, à l'époque où elle donnait le ton à toute l'Europe.

Greuze-pere-de-famille.jpg

                                 Greuze.Père de famille expliquant la bible à ses enfants.

Greuze-mythologie.JPG

                                        Greuze. Danaé et Jupiter. Louvre.

Diderot auteur des fameux "Bijoux Indiscrets", roman érotique qui fait parler les sexes féminins, détenteurs comme on peut l'imaginer de secrets compromettants, n'a pas eu la même admiration pour les toiles libertines (avec alibi mythologique) du peintre. A mon humble avis, ce sont pourtant celles qui devaient le plus l'émouvoir!

Greuze-Napoleon.jpg

                                                 Greuze. Napoléon.

Le peintre a rencontré le jeune Napoléon Bonaparte, sans doute après la prise des Tuileries et il en a fait le premier portrait connu                                                      

Il ne s'est jamais séparé de ce portrait qu'il a gardé dans sa chambre jusqu'à sa mort. Et pourtant, la Révolution française et l'Empire ne lui ont pas été favorables. Ses toiles ne trouvaient plus d'acheteurs, la mode étant à l'antique et aux grands sujets inspirés de Rome.

2011_0301Greuze0007.JPG

Greuze a survécu en donnant des leçons, insuffisantes cependant pour lui épargner la grande pauvreté de ses dernières années. 

La statue qui orne sa tombe rappelle une de ses plus célèbres toiles : "La cruche cassée".

2011_0301Greuze0009.JPG

Greuze-cruche-cassee2.jpg

                                               Greuze. La cruche cassée. (Louvre)

2011_0301Greuze0019.JPG

Une jeune fille rougissante retient dans les plis de sa robe relevée, des oeillets qu'elle vient de cueillir. Elle ne pourra les disposer dans la cruche qu'elle a emportée avec elle car la cruche est cassée...

La forme de la cruche, les mains de la jeune fille à hauteur de son sexe, le jet qui coule du fauve de bronze, le sein que libère le corsage... Tout est sensuel et évoque la perte de la virginité, thème qui obsèdera Greuze et le conduira à peindre quelques unes de ses toiles les plus célèbres... 

Greuze-malheur-imprevu.jpg

                          Greuze. Le Malheur Imprévu. Londres. The Wallace collection.

Dans le Malheur Imprévu (1763), il représente de nouveau une jeune fille, les mains nouées entre les jambes sur sa robe froissée. Elle regarde tristement, à ses pieds, un miroir brisé. Dans le désordre de la chambre, on devine à l'arrière, le lit défait, tandis qu'un petit chien, fait face au miroir comme s'il s'agissait d'une menace. 

Greuze-les-oeufs-casses.jpg

                              Greuze. Les Oeufs cassés (1756). Metropolitan. New-York.

Les oeufs cassés reprennent le même thème. La jeune fille, accablée n'a pas eu le temps de rajuster ses vêtements. A ses côtés, le panier d'oeufs est renversé et les délicates coquilles sont brisées.

 

greuze-jarretiere.jpg

La mère de famille furieuse désigne le panier. Sa main frôle la jambe du jeune coupable qui arbore en signe de conquête la jarretière rose de la demoiselle, nouée sous son genou.

greuze-4.jpg

L'enfant accoudé contre le tonneau tente de raccommoder un oeuf, alors qu'il est, allégoriquement responsable. Il a la flèche et l'arc d'un Cupidon rustique et il ne s'est pas privé de décocher son trait! 

greuze-oiseau-mort.jpg

                                       Greuze. L'oiseau mort (1765) Louvre

 Dans l'Oiseau Mort, La jeune fille, presque une enfant, touche délicatement le petit cadavre encore chaud, les ailes écartées. Elle a les cheveux défaits et la robe désordonnée...

Diderot écrit au sujet de ce tableau : "Qu'elle est belle! Qu'elle est intéressante! Il ne me déplairait pas trop  d'être la cause de sa peine".

Que les ligues de vertu ne se mobilisent pas! Diderot est mort et enterré!

2011_0301Greuze0015.JPG

2011_0301Greuze0021.JPG

Dans le même caveau sont enterrées les filles du peintre. L'une d'elles, Anne Geneviève (1762-1842) a été l'élève douée de son père avec qui elle a vécu et qu'elle a assisté pendant les jours sombres. Il est vraisemblable qu'un certain nombre de ses oeuvres, notamment des portraits, ont été vendus sous le nom de son père.

Greuze-anne-genevieve.jpg

                              Anne Geneviève Greuze. Enfant à la poupée.

 

2011_0301Greuze0014.JPG

L'auteur de la sculpture, Ernest Dagonet (1856-1926) est un élève de Frémiet. C'est un artiste de talent sinon de génie mais il a su malgré la lourdeur du bronze rendre quelque chose du charme ambigu de l'oeuvre de Greuze.

dagonet-la-nuit-palais-luxembourg.JPG

Parmi ses réalisations, "La Nuit", au Palais du Luxembourg est une des plus connues...

Dagonet-la-nuit.jpg

Une nuit qui loin des jeunes filles éplorées de Greuze, sort de ses voiles, le corps épanoui et prêt à toutes les voluptés! 

 

Liens cimetière de Montmartre:

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.


 

 

Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 14:00

cimetiere-30-novembre-048.JPG

29ème division, la statue le plus monumentale (avec celle de Landowski pour  Otto Klaus Preis) est assise de tout son poids de bronze sur  un socle de marbre noir. 

cimetiere-30-novembre-045.JPG

L'impressionnante statue n'aurait qu'à lever un bras et prendre sa tête dans sa main pour ressembler au Penseur de Rodin!

cimetiere-30-novembre-031.JPG

Elle a été créée en 1989 par un dénommé Richard pour la tombe de Jean Bauchet (1906-1995).

jean bauchet

                                                        Jean Bauchet

Il faut un certain ego et surtout une certaine fortune pour s'offrir un monument de cette taille. Le visage du penseur évoque, en plus jeune et en moins périssable, celui de Jean Bauchet qui fut avant tout un homme d'affaires et d'argent.

 

cimetiere-30-novembre-030.JPG

Il fut dans sa jeunesse folle un artiste de quelque talent, danseur acrobatique, avant de pousser quelques mois, sans grand succès, la chansonnette.

cimetiere-30-novembre-039.JPG

Après la guerre, il choisit une meilleure voie pour se remplir les poches (peu visibles sur la statue), celle des jeux et des revues.

cimetiere-30-novembre-037.JPG

Il dirigea le Casino de Paris puis le Chatelet du temps où ce théâtre était le temple de l'opérette.

cimetiere-30-novembre-034.JPG

Il créa en 1950 le Casino de Marrakech et participa ainsi au développement touristique et bobo de la ville.

bauchet-casino-marrakech.jpg

                                                 Le casino de Marrakech

A côté de l'établissement, l'hôtel du Casino, rebaptisé "Es Saadi Gardens and Resort" est aujourd'hui l'un des plus courus de Marrakech. Il est toujours géré par sa fille Elisabeth Bauchet-Bahloul.

cimetiere-30-novembre-028.JPG

N'oublions pas que pendant une vingtaine d'années (1963-1983), il géra avec son épouse et avec talent (ce qui n'est pas incompatible) le Casino de Forges.

Bauchet-casino-forges.jpg

                                                 Le casino de forges.

cimetiere-30-novembre-036.JPG

Ne passez pas derrière l'athlétique penseur; il  vous présenterait alors un dos de saurien et un postérieur ramolli malgré le bronze dont il est composé!

Peut-être est-ce à cause de sa monumentalité qu'il s'affaisse ainsi sur ses fesses!

 

cimetiere-30-novembre-025.JPG

Un certain Richard l'a sculpté en 1989, six ans avant la mort de son commanditaire.

j'ai recherché en vain des renseignements sur ce sculpteur. Pour les uns il s'agirait de Bertrand Richard, pour d'autres de Jean-Philippe Richard mais les oeuvres de ce dernier, féminines, longilignes, un peu mièvres, m'ont semblé bien éloignées du penseur mastodonte.

cimetiere-30-novembre-042.JPG

Peu importe!  Il ne laissera pas son nom dans le livre d'or de la sculpture!

En cet hiver glacé, le soleil qui vient caresser le visage penché du penseur lui donne un peu de douceur et de vie.

Ce dont, comme chacun sait, les morts ont bien besoin.

 

Liens : cimetière Montmartre.

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.


 

Repost0
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 07:10

cimetiere-24-novembre-041.JPG

Sur la tombe de Brauner, cette tête de marbre, semblable à celles qu'il peignait, semble posée sur son propre reflet au ras de l'eau. Est-elle la double réalité, matérielle et spirituelle, de notre vie?

brauner-tabarin-010.JPG

Ce tableau peint un an avant la mort du peintre a pour titre : "la fin et le début"... 

cimetiere-24-novembre-040.JPG 

La tête du dessus a les yeux ouverts, sans crainte et sans impatience, face au mystère enfin révélé...

Celle du dessous a les yeux fermés, paisiblement sur un même sourire...   

cimetiere-24-novembre-039.JPG

Le corps de Victor brauner (1903-1966) après avoir été torturé par un cancer, est venu reposer ici (3ème division, ancien cimetière juif), dix-neuf ans avant que sa femme, Jacqueline Abraham ne l'y rejoigne.  

cimetiere-24-novembre-036.JPG

La sculpture sensuelle et sereine rappelle l'union de deux êtres séparés un moment par la mort puis réunis par elle...

brauner-autoportrait.jpg

Brauner fait partie de ces artistes roumains venus vivre à Paris dans la première moitié du XXème siècle et qui ont contribué à son rayonnement : Brancusi, Ionesco, Tristan Tzara, Cioran, Mircea Eliade...  Il n'y eut personne à l'époque pour les renvoyer chez eux ou les traiter de Roms!

  Quoi Que...

Brauner dut quitter Paris pendant l'occupation et le régime de Vichy. Il vécut dans le sud de la France et fut hébergé par René Char.

L'auto portrait à l'oeil crevé est impressionnant...

Il a été peint en 1931 et, sept ans après, lors d'une bagarre entre deux de ses amis, alors qu'il tentait de s'interposer, il reçut un éclat de verre dans un oeil et devint borgne...

brauner chat

                                      Brauner. Femme au chat (1955)

La vie de ce "voyant" fut trop riche pour être exposée dans un court article... 

Rappelons qu'il fit partie du mouvement dadaïste roumain avant de venir à Paris, accueilli par son compatriote Brancusi. Il adhèra alors au groupe surréaliste et fréquenta Breton, le pape de ce mouvement. Pape qui le chassa quelques années plus tard lorsque Brauner s'opposa à l'exclusion de Matta voulue par Breton qui n'appréciait pas qu'on le contestât!

br'auner hitler 

                                                Brauner. Hitler. 

Brauner


 brauner-1947-vert-et-plume.jpg

                                               Brauner 1947.

Peu importe cette exclusion! Brauner poursuivit son chemin de créateur visionnaire et indépendant. Ses oeuvres qui se nourrissent des arts premiers et des sciences occultes est avant tout une oeuvre jeune et libre. Elle reflète des angoisses et des intuitions qui nous concernent tous.

brauner-tabarin-006.JPG

                                          Brauner. Le poisson à roulettes. 1965.

brauner-tabarin-011.JPG

                                                 Brauner. L'Aeroplapla. 1965.

brauner-tabarin-012.JPG

                                         Brauner. La Mère de fleurs. 1965.

Les tableaux peints un an avant sa mort, alors qu'il est malmené par son cancer, sont d'une liberté et d'une imagination étonnantes, proches de l'enfance, du rêve, de la peur et du jeu...  

braunerPhoto1966.jpg

Victor Brauner vécut ses dernières années entre Varengeville et Montmartre, rue Lepic. C'est à Montmartre qu'il mourut et c'est à Montmartre qu'il voulut être enterré... 

 

cimetiere-24-novembre-038.JPG   

 Sur sa tombe est gravée cette phrase tirée de ses carnets :

"Pour moi peindre c'est la vie, la vraie vie, Ma Vie".

brauner tabarin 008

Pour rencontrer Brauner, mieux que dans la troisième division du cimetière, il suffit d'aller lui rendre visite au Musée Pompidou, au Musée d'Art Moderne de la ville de Paris, de Strasbourg, de Saint-Etienne ou à l'abbaye de Sainte-Croix, aux Sables d'Olonne.

Liens cimetière Montmartre.

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.

 Curieux monument.

 

 

 


 

 

 

Repost0
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 07:00

cimetiere-30-novembre-009.JPG

Une des principales allées du cimetière Montmartre porte son nom. Certains visiteurs pensent qu'il s'agit d'un des bourreaux qui brandit au-dessus de la foule, les têtes de Louis XVI et de Marie-Antoinette.

Peu d'entre eux connaissent Joseph Isidore Samson (avec un M qui le différencie de la famille des guillotineurs), acteur célébrissime en son temps et auteur de comédies dont certaines comme "la Famille Poisson" connurent un franc succès.

cimetière 30 novembre 019

Son buste de bronze le représente, drapé dans son costume de scène, le visage à la fois noble et souriant. L'acteur était apprécié pour son sens du comique, jamais vulgaire, qui lui valut de jouer avec succès les plus grandes pièces du répertoire français, pendant 35 ans à la Comédie Française.

Sous le masque qui apparaît sous un pli du costume, sont gravées les dates de son "séjour" au Français: 1827-1863.

samson-par-leon-noel-1833.jpg 

cimetiere-30-novembre-018.JPG

Joseph Isidore Samson est né en 1793 (une année terrible comme chacun sait!) à Saint-Denis. Il est mort à Paris en 1874.

Parmi ses titres de gloire, figure en bonne place celui d'avoir eu pour élèves au conservatoire : Favart, Rose Chéri et surtout la plus grande, la plus aimée : Rachel!

cimetiere-30-novembre-006.JPG

La gloire de Rachel s'imagine mal aujourd'hui. Elle a éclipsé celle de son maître auquel elle resta toujours attachée.

Rachel

                                                           Rachel.

cimetiere-30-novembre-017.JPG

Après la mort de l'acteur, sa veuve a écrit un livre de souvenirs sur ce lien très fort qui unissait le maître et l'élève. 

cimetiere-30-novembre-010.JPG

Ce livre, difficile à trouver aujourd'hui s'appelle:" Rachel et Samson". 

cimetiere-30-novembre-012.JPG

Le buste de Samson est signé Gustave Crauk dont on peut lire la dédicace gravée de sa main sur le bronze : "à Samson, souvenir de sympathie et d'admiration". 

Samson-Crauk-Coligny.jpg

                                 Gustave Crauk. Monument au Maréchal de Coligny.

Gustave Crauk (1827-1905) lorsqu'il rend cet hommage à Samson, est un sculpteur de grand renom et qui ne chôme pas!

 Il est possible de voir un grand nombre de ses oeuvres dans des églises :  Saint Eustache,  la Trinité, le Sacré Coeur... Sur des monuments : le Louvre, la mairie du VIème, la gare du Nord.... Dans des jardins...

Samson-crauk-crepuscule.jpg

                                      Le Crépuscule. Jardin Cavalier de la Salle. Paris.

samson-Crauk-centaure-nymphe.jpg

                                     Mairie du VIème. Détail. Centaure enlevant une nymphe.

Samson-crauk-omphale.jpg

                                              Cour carrée du Louvre. Omphale.

Samson-Crauk-le-baiser.jpg

                                            Crauk. Le baiser. (musée de Lille).

Il avait été formé à bonne école par Pradier dont on peut voir l'influence dans sa sculpture. Sa ville natale, Valenciennes, a regroupé au Musée des Beaux arts de nombreuses oeuvres qui permettent de voir l'étendue de son art (il y côtoie un autre enfant du pays : Carpeaux).

cimetière 30 novembre 014

Liens.Cimetière Montmartre.

Cimetière Montmartre. Classement alphabétique. Calvaire et Saint-Vincent.


 



Repost0

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche