Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 07:45

 

sacre-coeur-neige-001.JPG

dome-sacre-coeur-008.JPG

La montée dans le dôme permet d'atteindre la galerie circulaire et de découvrir Paris d'est en ouest et du nord au sud. 

dome-sacre-coeur-043.JPG

L'escalier est étroit mais vous évitera les croisements difficiles car la montée et la descente se font par des chemins distincts.

La couleur de la pierre, patinée par des millions de mains, tranche avec la blancheur extérieure. En effet la pierre du Sacré Coeur a la particularité, lorsqu'elle est à l'air libre, de s'auto nettoyer sous les pluies qui comme chacun sait sont à Paris assez généreuses!

C'est Abadie, l'architecte de la Basilique qui a choisi cette pierre blanche, tirée des carrières de Château-Landon et qui donne à l'édifice qui n'a jamais été ravalé, sa virginale apparence.

dome-sacre-coeur-049.JPG

L'ascension permet de passer près des gargouilles... hyènes, boucs, animaux fantastiques, démons...

dome-sacre-coeur-011.JPG

neige2-054.JPG

                                               le 20 décembre, après la neige.

dome-sacre-coeur-050.JPG

...une gargouillette sympathiques, petit rat inoffensif.

dome sacré coeur 045

 

dome-sacre-coeur-047.JPG

Sur le chemin de pierres creusées par le piétinement des touristes, vous passez devant les descentes pluviales qui se terminent par des gueules cracheuses, sculptées dans un style déjà géométrique et presque "art déco".

dome-sacre-coeur-013.JPG

      A mi-ascension, vous découvrez le clocher de Saint-Pierre et au loin les tours de la Défense. 

dome-sacre-coeur-012.JPG

Vous longez les toits  recouverts de pierres imitant les tuiles plates...

neige2-061.JPG

dome-sacre-coeur-018.JPG

Vous arrivez enfin dans la galerie...

dome-sacre-coeur-041.JPG

Les murs abrités de la pluie sont noirs et patinés...

dome-sacre-coeur-038.JPG

Vers le nord, vous pouvez voir le campanile et les évangélistes qui veillent à chaque angle. Celui-ci est Saint Marc (le lion sur le Livre Sacré).

dome-sacre-coeur-039.JPG

Le boeuf sculpté sur le Livre permet de reconnaître Saint Luc.

2010_1218campanile0015.JPG

             Les sculptures de Bouchard (l'aigle, le boeuf, le lion : Jean, Luc et Marc).

bouchard-boeuf.jpg

                                   Le boeuf ailé (Saint Luc). Bouchard.

neige2-056.JPG

                        L'aigle. Bouchard. (photo du 20 décembre, après la neige).

Au-dessus des statues, les évangélistes sont de nouveau représentés par leurs symboles. Ces sculptures ont été demandées à Bouchard par Louis Magne, l'architecte qui achève la construction de la Basilique, pour accompagner le passage du plan carré au plan circulaire du campanile.

Les formes sont simples et dépouillées, annonciatrices de l'évolution du sculpteur vers la stylisation de l'art-déco, telle qu'on pourra la voir sur la rotonde des magasins du printemps et sur les clés de voûte de l'Hôtel Georges V..

bouchard-georges-v.jpg

                                       Bouchard. Sculpture pour le Georges V.

dome-sacre-coeur-027.JPG

                                 Vue vers le sud : le square Louise Michel...

dome-sacre-coeur-030.JPG

                       Vers le sud-ouest, au-delà du lanterneau, la Tour Eiffel fait signe de loin à la Basilique...

dome-sacre-coeur-032.JPG

Vue sue la vieille église Saint-Pierre, une des plus anciennes et des plus intéressantes de la capitale, vestige de l'abbaye de Montmartre...

dome-sacre-coeur-042.JPG

On aperçoit ici la rue Lamarck, le square, et sur la droite la halle Saint-Pierre, musée d'art naïf.

dome-sacre-coeur-037.JPG

                                    La rue du chevalier de la Barre sans touristes...

 

neige2-060.JPG

                        Saint Michel vu d'en bas, le 20 décembre...

dome-sacre-coeur-019.JPG

                                 Saint Michel depuis le dôme.

Saint-Michel au chevet de la Basilique, comme il est impossible de le voir d'en-bas. son épée a transpercé le pauvre crocodile censé représenter le mal. La statue est l'oeuvre de François Sicard, sculpteur tourangeau dont on peut voir dans le jardin des Tuileries "le bon samaritain"

400px-Le_Bon_Samaritain_et_l-araignee_de_Louise_Bourgeois_.jpg

                Le bon Samaritain de François Sicard. A l'arrière-plan, l'Araignée de Louise Bourgeois.

dome-sacre-coeur-053.JPG

Quand vous redescendez sur terre vous pouvez jeter un dernier coup d'oeil sur ce dôme élégant et ses 83 mètres de pierres blanches qui ne finit pas de s'élever dans le ciel de Montmartre, comme une montgolfière...

Et peut-être aurez-vous modifié votre jugement sur la Basilique et penserez-vous, comme léon Bloy qui écrivit en 1908 après avoir escaladé le dôme :

"C'est un monument beau qui atteste une magnifique puissance chez le constructeur. C'est étourdissant et ceux-là seuls qui ont fait cette ascension peuvent s'en rendre compte. La médiocrité architecturale du Sacré Coeur est un lieu commun aussi bête que tous les autres".

sacre-coeur-neige-003.JPG

 

Liens :

Sacré Coeur. Statues Saint Louis et Jeanne d'arc. Justice, Sainteté.

visite de Saint Pierre de Montmartre 2 (de 1600 à nos jours)

Visite de l'église Saint Pierre de Montmartre. 1) Des origines à la

Renaissance.

Les vitraux de Saint Pierre de Montmartre (Max Ingrand)

Saint Pierre de Montmartre (3) Le Guerchin, Ribéra, Parrocel...

Montmartre. Crypte du martyrium.

Eglise Saint-Pierre de Montmartre. Porte Saint-Pierre. Gismondi.

Eglise Saint-Pierre de Montmartre. Porte Notre-Dame.

Notre-Dame de Clignancourt (3) (chapelle de la Vierge)

Sacré Coeur de Montmartre. Clichés.

Repost0
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 08:30

reservoir-lepic.jpg

L'ancien réservoir de Montmartre, rue Lepic, ne manque pas d'étonner les touristes qui, partis du bas de la Butte, atteignent le coeur du village et la rue Norvins.

reservoretcimetieremontmartre-002.JPG

Reservoir-Lepic-3.jpg

Il monte la garde, entre la rue Norvins (face à la Folie Sandrin) et la place Jean-Baptiste Clément (haut Lepic). Il est là depuis 1835. Les sources de la Butte se tarissaient et il était urgent d'assurer aux villageois un approvisionnement correct en eau. Le réservoir fut donc construit, à cet emplacement idéal, un des points les plus élevés de Montmartre.

Reservoir-lepic-2.jpg

reservoretcimetieremontmartre-001.JPG

Il est construit en pierres sur un plan octogonal harmonieux. Il est agrémenté d'une fontaine Renaissance très ornementée dont la niche abrite une urne de bronze.

L'urne porte des naïades et des tritons (comme la fontaine de Gasq sous le Sacré- Coeur) et laisse couler un maigre filet d'eau que vous ne boirez pas, l'accès étant protégé par une grille bien cadenassée.

La fontaine était alimentée grâce à une pompe hydraulique installée à Saint-Ouen, au nord de la Butte et relayée par une pompe à feu, passage Cottin, à quelques centaines de mètres, au bas des escaliers.

reservoir-Lepic-4.jpg

reservoretcimetieremontmartre-009.JPG

En 1860, la demande étant pressante, un étage supplémentaire fut ajouté au réservoir qui passa ainsi d'une capacité de 125 000 litres à plus de 260 000! Peu importait alors la lourdeur et l'inélégance de l'adjonction écrasante...qui reçoit les eaux puisées dans l'Ourcq et dans la Dhuys.

reservoir-detail.jpg

reservoretcimetieremontmartre-003.JPG

reservoretcimetieremontmartre-005.JPG

reservoretcimetieremontmartre-004.JPG

 

reservoretcimetieremontmartre-007.JPG

Le fronton est sculpté dans le style Renaissance, peut-être pour rappeler le séjour du Vert-Galant à l'abbaye voisine et son idylle avec Marie de Beauvilliers!

En 1930, l'édifice est désaffecté.  Il est débarrassé  en 1969 de son étage éléphantesque et retrouve son élégance.

 

2010 1021norvins0020

                                    Le réservoir, côté Norvins.

Aujourd'hui il abrite des expositions de peinture ou de sculpture et fait office de mini-musée qui conserve les affiches des vendanges et quelques objets liés à la vigne de Montmartre dont subsistent 1556 m2!

Il est le siège d'une association folklorique, la Compagnie du Clos de Montmartre, chargée de promouvoir la piquette locale ! 

2010 1021norvins0053

reservoretcimetieremontmartre-010.JPG

Ne manquez pas de jeter un oeil sur  l'urne de bronze... Tendez l'oreille et écoutez le murmure de l'eau qui chante le Temps des Cerises que composa Jean Baptiste Clément, assis sur les marches du réservoir près duquel il vivait et qui fut témoin des jours glorieux et des jours sombres de la Commune...

 

 

 

Liens Montmartre:

Montmartre. Rue Norvins.

Montmartre. Impasse Traînée. Rue Poulbot.

Montmartre. Maison Neumont. Place du Calvaire.

Montmartre. Place du Tertre.

Montmartre. Square Saint pierre. Square Louise Michel.

Montmartre. La tour du philosophe. Impasse Girardon.

Montmartre. Moulin de la Galette. Histoire. peintres.

Chateau Rouge historique

Montmartre. Rue Muller.

Montmartre: rue Foyatier.

...

Repost0
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 07:00

rue-poulbot-052.JPG

C'est une des maisons les plus haut-perchées de Montmartre et une des plus originales.  On l'appelle la Maison Neumont du nom de celui qui la fit construire en 1905 et l'habita jusqu'à sa mort.

Maison-Neumont.jpg

rue-poulbot-030.JPG

Son entrée est au 1 Place du Calvaire... Les pigeons se sont installés au-dessus de la porte. Ils étaient cinq au moment où j'ai voulu les photographier, respectant un parfait intervalle....

rue-poulbot-033.JPG

L'un d'eux s'est perché à mon approche, sous cette tête de chouette art- déco qui regarde vers l'est, de l'autre côté de la rue du Calvaire, vers la Maison Borde (ancien propriétaire du Cadet de Gascogne rue Norvins) qu'on devrait appeler aujourd'hui la Maison Nagui...puisqu'elle est devenue propriété de l'animateur à succès... 

rue-poulbot-028.JPG

L'étrange maison fut conçue par Louis Brachet pour le peintre Maurice Neumont (1868-1930) qui demanda à son ami de transformer un modeste pavillon dont la situation au sommet de la Butte l'avait séduit.

rue-poulbot-031.JPG

La porte d'entrée est de style art nouveau mais annonce déjà la géomatrisation des années 20.

neumontcarte.jpg

Pas question de passer de l'autre côté. La maison, bien protégée, appartient aujourd'hui à des huiles, non de la peinture mais de l'industrie pharmaceutique suisse.

Nous n'en aurons quelque idée que par les cartes postales qui nous montrent l'artiste dans son jardin...

neumont.jpg

Maurice Neumont qui a été un élève de Gérôme s'est fait un nom dans l'art de l'affiche patriotique pendant la première guerre. 

Neumont-affiche.jpg

neumont-affiche3.jpg

                                            Affiches de Maurice Neumont.

Il s'est illustré également en créant, pendant l'hiver 1920, avec ses amis Forain, Poulbot et Willette, la République Libre de Montmartre. Sa maison en fut le premier siège social.  De cette association, on retiendra surtout l'orientation philanthropique, car du point de vue artistique, ce fut plutôt un club réactionnaire, opposé au "modernisme"...     

rue-poulbot-054.JPG

Maurice Neumont meurt en 1930 et c'est en 1943 que sa maison est achetée par Louis Icart...

icart-nue.jpg

Louis Icart (1888-1950) y peint de nombreuses toiles. Il n'est certes pas audacieux et son art illustratif et rococo, paraît bien mièvre comparé aux productions des artistes qui fréquentent alors la butte...    

Icart2.jpg

icart-cigarette.jpg

       Après sa mort, la maison est vendue à de riches bourgeois suisses qui venant de leur montagne, ne peuvent qu'habiter sur les hauteurs de Montmartre.

Et... reconnaissons que ces pharmaciens ont choisi un endroit qui ne manque pas de cachet!

 

Liens : Montmartre.

Montmartre. Place du Tertre.

Montmartre. Square Louise Michel. fontaine des innocents. Derré.

Montmartre. Square Saint pierre. Square Louise Michel.

Montmartre. Place Saint Pierre.

Montmartre. La tour du philosophe. Impasse Girardon.

Montmartre. Moulin de la Galette. Histoire. peintres.

Montmartre. La Goulue et Toulouse Lautrec.

Montmartre: Jane Avril, Toulouse Lautrec.

Montmartre: rue Foyatier.

Le calvaire de Montmartre. Saint-Pierre.

Montmartre. Rue Utrillo (ancienne rue Muller).

 

Repost0
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 06:00

 

 

2010_1007CimetiereGasq0047.JPG

La terrasse supérieure du square Louise Michel semble porter la Basilique bâtie comme elle de pierres blanches. En 1932, une fontaine y fut installée.     

2010_1007CimetiereGasq0045.JPG

  Dans les trois grottes voûtées en cul-de-four, trois vasques ont été posées. L'eau s'y précipite, ruisselle sur les sculptures avant de se répandre dans un bassin.

2010_1004jardinsaintpierre20016.JPG

                                                              Vasque Est

Chaque vasque est portée par des divinités marines à la fois hommes et poissons. Trois divinités pour trois vasques dans les trois grottes sous les trois coupoles de la Basilique. il y a de la Trinité dans l'air!    

2010_1007CimetiereGasq0040.JPG

Triton était fils de Poséidon qu'il précédait en soufflant dans une conque. Il était capable d'apaiser les tempêtes et de porter secours aux naufragés. Mis au pluriel, Triton devenu tritons devint l'équivalent mâle des sirènes. 

2010_1004jardinsaintpierre20017.JPG

                                                          Vasque centrale

2010_1007CimetiereGasq0041.JPG

2010_1004jardinsaintpierre20018.JPG

2010_1007CimetiereGasq0042.JPG

Le triton de la vasque centrale ressemble à un guerrier gaulois! Il est concentré gravement sur son travail de porteur. Il nous fait sentir que ce n'est pas un passe-temps très léger!    

2010_1007CimetiereGasq0044.JPG

                                                      Vasque Ouest

2010_1004jardinsaintpierre20020.JPG

Chaque triton est coiffé de roseaux et porte barbe et moustaches ondulantes comme les eaux.

La sculpture un peu répétitive ne manque ni de force ni de rythme. Lorsque l'eau déborde des vasques, elle  anime ces corps d'athlète dont le regard est tourné vers la ville. Les méchantes langues disent qu'ils ont le grand privilège de ne pas voir le Sacré-Coeur...    

2010_1004jardinsaintpierre20013.JPG

                                                               Tête Est

2010_1004jardinsaintpierre20021.JPG

                                                           Tête ouest

 

Deux grosses têtes de pierre complètent l'ensemble. Elles gonflent les joues et s'apprêtent à cracher une eau qui restera virtuelle! A moins que la moutarde ne leur monte au nez! Ce qui n'est pas impossible puisque Paul Gasq, leur auteur est né à Dijon en 1860! Il est mort à Paris en 1944. Honoré par le 1er prix de Rome en 1890, il a reçu de nombreuses commandes de sa ville natale :                                      

Gasq cariatides

                                                 Cariatides de Gasq. Dijon.

On lui doit entre autres, le gisant de Françoise d'Orléans dans la Chapelle Royale de Dreux, la Médée du Jardin des Tuileries, l'allégorie de la sculpture du Grand-Palais:


gasq-la-sculpture-grand-palais.jpg

                                                        Grand-Palais. La sculpture. 

Et, de l'autre côté de la Butte, dans le cimetière Saint-Vincent, les médaillons de bronze sur la tombe de son ami le sculpteur Carrier-Belleuze:

St-Vincent-007.JPG

St-Vincent-008.JPG

 

Liens : Montmartre. Square Louise Michel. fontaine des innocents. Derré.

Montmartre. Square Saint pierre. Square Louise Michel.

Montmartre. Place Saint Pierre.

Montmartre. La tour du philosophe. Impasse Girardon.

Montmartre. Rue Muller.

Montmartre rue Pierre Picard

Montmartre: rue Foyatier.

 

...

                                                  

 


Repost0
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 08:00





     Ce sourire qui vous accueille chez Tai Tai vous invite à voyager, rue André Del Sarte...
Vous êtes en Chine... 
Et vous serez tenté d'y glaner quelques souvenirs que vous emporterez peut-être comme des trésors.

2010_1007CimetiereGasq0048.JPG


2010_1005tai-tai0001.JPG

Celle qui va dénicher pour vous ces objets d'art ou d'artisanat, c'est TaiTai. Son prénom signifie "Epouse" et elle le porte depuis son mariage tout en gardant celui que ses parents lui ont donné : Xia Hua, fleur de l'aube.





 

2010_1005tai-tai0025.JPG

    J'avoue avoir un faible pour le petit peuple des marionnettes de Guang Dong qui ont chanté l'opéra devant un public admiratif et que j'imagine,  la boutique fermée, reprendre dans la nuit montmartroise, leur spectacle interrompu.



    Ce qui doit donner aux petits chaussons de Shaanxi, l'envie de gigoter.
    Ils ont été brodés par des femmes de cette province qui avant de se marier doivent décorer une simple semelle afin de prouver à la belle famille leur talent de brodeuses, indispensable pour devenir une bonne épouse!
Les chaussons représentent divers animaux, cochons, chats, chiens....



 Nul doute que les personnages peints à la gouache par des paysans de Shaanxi sont pris du même désir de reprendre vie...

2010_1005tai-tai0039.JPG

2010_1005tai-tai0035.JPG

Comme ceux, peints à l'encre de Chine dans de modestes ateliers de Pékin et qui représentent des scènes familières ...


                                                        Le marché aux oiseaux
                                                 


                                                                      Le repas

...Avec ces jeux d'enfants qui font penser, dans cette rue de Montmartre à de petits poulbots chinois!

2010_1005tai-tai0030.JPG

2010_1005tai-tai0031.JPG


 Non loin de là, des pinceaux de calligraphe pour les collectionneurs, ou, qui sait, l'artiste qui saura les rendre à leur vocation....

2010_1005tai-tai0027.JPG

 Le coffret de la mariée, lui, reste bien fermé. Il contenait les trois livres de Mao qui étaient offerts à la jeune femme, à une époque, pas si lointaine, où les cadeaux coûteux étaient, selon les penseurs politiques, bourgeois et décadents! 



   Sun Wukong, le singe qui accompagne le bonze Xuanzang dans sa quête des soutras de Bouddha jusqu'en Inde, se demande comment il a pu atterrir dans cette drôle de ville de Paris... 



Qu'il se rassure, il restera un peu dans son pays car il fait partie de la collection privée de Tai Tai!

Par contre vous pourrez craquer devant la grâce de petites figurines rituelles :

2010_1005tai-tai0014.JPG

2010_1005tai-tai0019.JPG

Ah non! pas celle-là... Elle a été vendue alors que je venais de la photographier! 

2010_1005tai-tai0020.JPG

2010_1005tai-tai0021.JPG

Mais vous pouvez encore acquérir un bronze de l'Est de la Chine?

2010_1005tai-tai0002.JPG

2010_1005tai-tai0007.JPG

2010_1005tai-tai0011.JPG

2010_1005tai-tai0013.JPG


Et rien ne vous empêchera de repartir avec un tee shirt créé par un anglais qui vit à Canton et s'amuse avec les symboles... Socialisme à la Warhol, glorification de la femme libre, chiffre 8 porte-bonheur...





   Ou encore ce nom d'un plat chinois à base de poulet et d'épices, qu'apprécient beaucoup les touristes mais qu'ils ont bien du mal à prononcer...
Grâce à leur tee shirt, il leur suffit de montrer leur poitrine au serveur pour être compris!



    Vous pourrez encore apprécier une armoire ou un coffre. Vous regarderez avec admiration une table à mahjong, en bois de fer, pièce très rare...




Ou bien vous essaierez une veste de lin cousue par Tai Tai...

Ou d'étonnants vêtements de soie aux reflets moirés ...

2010_1005tai-tai0045.JPG

2010_1005tai-tai0047.JPG
De toutes façons, vous ne regretterez pas ce petit coup de Chine avant de repartir en voyage dans Montmartre....




... Lien Le Monde en couleurs. Rue André Del Sarte.


...



 


Repost0
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 07:15

2010_1004jardinsaintpierre20028.JPG

      En bas du square, côté ouest, une fontaine fait entendre un petit bruit cristallin. Même si vous avez très soif, abstenez-vous d'y puiser de l'eau. Non que cette eau jaillisse du mini phallus d'un gros bébé, mais simplement parce qu'elle n'est pas potable.

2010_1004jardinsaintpierre20034.JPG

      Vous êtes devant la Fontaine des Innocents d'Emile Derré. A l'origine, elle n'avait pas de nom. Elle portait (et porte toujours) gravée dans la pierre une phrase de Rabelais : "Mieux est de ris que de larmes escrire". 

2010_1004jardinsaintpierre20030.JPG

      Les visiteurs et les pèlerins du début du XXème siècle,  peut-être gênés par ce sexe-fontaine ont voulu y voir une représentation de l'enfance, forcément innocente!  Alors que Derré voulait simplement qu'elle fût un hymne à la vie simple et sensuelle: joie des enfants, opulence des chairs maternelles, abandon heureux du bébé!

2010_1004jardinsaintpierre20031.JPG

      Tout cela sur fond de fleurs et de printemps.

2010 1004jardinsaintpierre20032

Depuis 1907 notre Manneken-Pis montmartrois pisse avec un joie communicative, appuyé conte les seins chaleureux de sa mère, les cuisses maintenues écartées par ses mains fermes et caresseuses...

Emile Derré, l'anarchiste, savait ce qu'il faisait, en donnant une telle place, à cet endroit du jardin à ce pipi sensuel et panthéiste!   

2010_1005squareLouisMichelArb0002.JPG 

      Il n'en est pas resté là! Il a représenté un couple enlacé, un peu plus haut, dans la grotte d'amour, au-dessus du Pont Rustique. Malgré l'influence de Rodin, il a fait oeuvre originale avec ces corps musclés qui se fondent et se confondent.

Emile Derré (1867-1938) désirait que son art fût "fraternel et largement humain". L'humain primant selon lui sur le divin et l'amour sensuel sur les les amours mystiques!

Derre-tronc-des-filles-meres-copie-1.jpg

           Il est encore l'auteur de ce Tronc des Filles Mères qui n'étant plus dans l'air du temps depuis la diffusion des pilules et la légalisation de l'avortement a été escamoté. Il a disparu du jardin. Qu'est-il devenu? Je n'en ai trouvé aucune trace...   

 Parmi les nombreuses oeuvres de ce sculpteur, il y a le buste de la tombe de Louise Michel et le groupe la montrant, attentive et solide, avec une de ses élèves. Louise Michel fut institutrice à quelques centaines de mètres du jardin, rue du Château d'eau.     

Derre.Michel.jpg

Derré réalisa encore la statue de Charles Fourier, érigée sur le boulevard de Clichy avant d'être fondue par les nazis grands amateurs d'art, comme chacun sait.        Elle a été remplacée par une oeuvre "moderne", une cabine téléphonique aux parois de verre (!) ... Peut-être pour appeler Charles!  Il n'a pas dû pas répondre car l'oeuvre en question vient de disparaître à son tour. Ne reste que le socle de pierres. 

 

2010_1007CimetiereGasq0035.JPG 

Socle qui a été utilisé à son tour pour porter une pomme, la 4ème pomme, sculpture de Franck Scurti.

Mont cenis. Pomme 035 

Fourier a été frappé par le prix d'une pomme mangée dans un restaurant. Il en a fait une théorie sur l'abîme entre le prix réel et le prix exigé du consommateur après que  tous les intermédiaires se sont engraissés. La pomme de Fourier est la quatrième, après celle d'Eve, celle de Pâris et celle de Newton!

Derre-fourier.jpg

Je ne suis pas sûr de regretter cette image d'un Fourier assis et bourgeois. Emile Derré malgré ses bonnes intentions n'a pas été très inspiré.

Derre-Ferrer.jpg

Il le fut plus par Ferrer,  libertaire créateur de l'Ecole Moderne, opposé à l'abêtissement religieux, exécuté en 1909 à Barcelone. Derré lui consacra deux oeuvres. La première installée place Montmartre a disparu. la deuxième a été envoyée à Lisbonne.

Elle représente Francisco ferrer, soutenu par sa fille Trinidad, au moment de son exécution.  On peut y voir une transposition laïque des représentations chrétiennes dans lesquelles le martyr est soutenu par un ange.

 

Derre-Zola.jpg

Derré sculpta également un buste de Zola intégré dans un monument à Suresnes.

Il fit scandale en exposant après la première guerre, la rencontre fraternelle d'un soldat allemand et d'un soldat français tombant dans les bras l'un de l'autre. Son groupe fut retiré manu militari du Salon d'Automne.

Profondément et intrinséquement pacifiste, Derré se donna la mort à l'annonce de la deuxième guerre. 

derre-photo.gif

                                                            Emile Derré

 

Si vous êtes intéressé par l'oeuvre de cet artiste humaniste et fraternel,  vous pouvez voir ses sculptures sur quelques façades d'immeubles parisiens : 40 rue Poussin (XVIème), 276 boulevard Raspail (XIVème), rue Alphand (XVIème)...

 

Liens :

Montmartre. Square Saint pierre. Square Louise Michel.

Montmartre. La tour du philosophe. Impasse Girardon.

Cimetière Montmartre. Curiosité. Tombeau Cavé Lemaître.

Cimetière Montmartre. Laurecisque. Curieux monument.

Cimetière Montmartre. Godefroy Cavaignac.

Cimetière Montmartre.Alphonse Baudin. Gisant.

Cimetière Montmartre. Dalida.

 

...


 

Repost0
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 11:00

tour-du-philosophe-2.jpg

      On la voit sur les cartes postales anciennes, sur des photos du maquis, sur une toile d'Utrillo... la tour du philosophe, impasse Girardon.

tour-et-bone-003.JPG

    On l'appelle parfois "maison du philosophe" ou "castel d'un philosophe"... 

tour-du-philosophe.jpg

Ce n'était en fait qu'une construction approximative de planches et de matériaux de récupération. Mais elle tranchait par son originalité dans le maquis composé de cabanes et de baraques.

 tour-philo3.jpg

Elle était composée de deux pièces sans confort et d'un balcon qui donnait sur le terrain vague. Son occupant s'y tenait souvent, perdu dans ses pensées. Parfois il s'asseyait devant le jardinet et regardait passer les saisons.

tour-philo5-copie-1.jpg

Et comme sa tour ressemblait à une barrique, il fut comparé à Diogène dans son tonneau. Ainsi devint-il "le philosophe" du maquis!    

poulbot-006.jpg

La tour a été balayée avec le maquis pour laisser place à des immeubles bourgeois. Elle subsiste cependant sur ces carreaux de céramique de Poulbot, rue Damrémont. Des gosses de Montmartre défilent fièrement devant elle pour le 14 juillet...

tour-utrillo-maclet-005.JPG

      On la retrouve sur cette toile d'Elisée Maclet. Elle n'y a pas belle allure avec ses planches goudronnées. Ce qui nous intéresse surtout, c'est de voir, au premier plan Utrillo en personne, peint par son ami, main sur la hanche, chapeau planté sur le crâne....

tour-utrillo-maclet-001.JPG

Utrillo qui sut la sublimer et la peindre dans une belle lumière.

Elle ressemble à une tour de pierres caressée par le soleil, veillant sur un quartier populaire condamné à disparaître avec elle...

 

 

Liens : Montmartre ancien.

Montmartre: Jane Avril, Toulouse Lautrec.

Montmartre. La Goulue et Toulouse Lautrec.

Chateau Rouge historique

Montmartre. Rue Utrillo (ancienne rue Muller).

Poulbot. Panneaux de Faïence. Rue Damrémont. Montmartre.

Magasins Dufayel. Palais de la Nouveauté. Montmartre.

La maison l'Escalopier. Impasse Marie-Blanche.

Saint Pierre de Montmartre (3) Le Guerchin, Ribéra, Parrocel...

 

 

...

 

Repost0
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 06:15

 

moulin galette 025

Il y a sur la Butte, rue Lepic, deux moulins. Chacun d'eux porte aujourd'hui le même nom, un nom célèbre: Moulin de la Galette!

Mais quel est le vrai? Quel est celui qui mérite ce nom prestigieux?

C'est ce que nous allons essayer de savoir...

Galette-lepic1.jpg

                                                     Le 1er moulin rue Lepic                                  

      Si l'on remonte aux origines, nous apprenons que le 1er moulin est né en 1622 et qu'il a été baptisé : le Blute fin. ( Les moulins de Montmartre, les meuniers Debray.) Il a été plusieurs fois remanié mais, contrairement à son rival, il n'a jamais changé de place, se trouvant très à l'aise sur sa terrasse exposée aux vents.

moulin galette 004

moulin galette 008

C'est une famille de meuniers, les Debray, qui acquiert les deux moulins  en 1809. Ils servent alors à moudre le grain et à presser le raisin qui donne le petit vin aigrelet de Montmartre dont subsiste de nos jours une mini production folklorique.

Les Parisiens aiment venir sur la Butte pour respirer l'air de la campagne et jouir d'une vue imprenable sur la capitale. Le meunier qui a la tête près du bonnet, flaire la bonne affaire et propose aux promeneurs des galettes de seigle, arrosées d'un verre de vin ou de lait!

moulin galette 031

Galette girardon

                                     Le 2ème moulin rue Lepic-Girardon

Ce n'est pas le Blute-fin, mais le 2ème moulin, le Radet, qui accueille la guinguette.  ce moulin a vu le jour bien plus tard que son aîné, en 1717. Il a été, lui aussi, restauré plusieurs fois.  Il a même été déplacé de quelques mètres pour descendre vers la rue Lepic d'où il n'a plus l'intention de bouger. 

moulin-montmartre-002-copie-2.jpg

Les Debray sont les héros d'une des belles histoires de la Butte et de sa tradition d'indépendance et de révolte. En 1814, au cours du siège de Paris, toute la famille, père, mère et fils résistent à l'armée russe qu'ils accueillent en tirant le canon!

moulin galette 001

Trois des quatre frères sont tués et le survivant se réfugie avec son fils dans le moulin d'où il continue à mitrailler les assaillants. Il est capturé, découpé en quatre morceaux qui sont ficelés sur les ailes de son moulin. Son fils est embroché par une lance. Il survivra à sa blessure mais sera condamné à ne boire que du lait. C'est lui qui aura l'idée géniale de transformer le Radet en guinguette et à lui donner son nouveau nom : Moulin de la Galette.

calvaire-037.jpg

La femme du malheureux tronçonné récupère nuitamment les restes de son époux et les enterre dans le cimetière paroissial. (voir Cimetière du Calvaire. Saint-Pierre de Montmartre.)

La tombe familiale est aisément reconnaissable!

moulin galette 011

 

 Utrillo Tour philosophe

Revenons au Blute-fin que l'on reconnaît sur cette photo et sur le tableau d'Utrillo avec la ferme Debray au centre et  le castel du philosophe à gauche. Il ne serait donc pas le vrai moulin de la Galette!

moulin galette 021

Mais attention!

l'histoire ne s'arrête pas là!

Nicolas-Charles Debray le choisit  pour y installer une nouvelle guinguette et y ouvrir un bal qui devient vite très populaire. 

moulin galette 030

 

moulin galette 013

En 1895, le "Bal Debray" est officiellement baptisé, "Bal du Moulin de la Galette". Le Blute-fin a donc pris le nom de son voisin!

A la fin du XIXème siècle, il est le dernier survivant avec "Le Moulin Rouge" des nombreux bals qui ont donné à la Butte sa réputation de joie de vivre et de légèreté.

Parmi les disparus, citons pour le plaisir : la Belle en Cuisses, Le Grand Turc, Le bal du Bossu, le Bal du Poirier Sans Pareil, Le château rouge.... 

moulin galette 018

moulin publicité

 

Moulin affiche2

 

Le bal du Moulin de la Galette sera croqué par de nombreux artistes qui lui assureront l'immortalité.

moulin galette 006

moulin galette 027

Quelques tableau célèbres :

moulin utrillo2

Moulin Utrillo

 

moumin utrillo neige

 

moulin utrillo tholozé

 

Utrillo en piéton de Montmartre a souvent représenté ce moulin emblématique. Ses toiles sont plus ou moins inspirées et n'évitent pas toujours une épaisseur qui ne restitue pas la légèreté de l'air de la Butte. 

le-moulin-van dongen

                                                               Van Dongen

renoir Moulin dela Galette

                                                        Renoir

      moulin galette 017

                                                        Renoir

Renoir s'intéresse surtout au petit monde qui cherche à se divertir sous les feuillages du jardin. Son Moulin gris bleu semble correspondre à cette femme qui sourit mélancoliquement tandis que les couples tournent autour d'elle.  

Moulin Lautrec

                                                                 Lautrec

Jean-Forain-Moulin-Galette-1875.jpg

                                                               Jean Forain

Van-Gogh-moulin-de-la-Galette-2.jpg

                                                             Van Gogh

van-Gogh-Moulin-Galette-1887.jpg

                                                           Van Gogh

van-Goghle-Moulin-de-la-galette-van-gogh3.jpg

                                                             Van Gogh

Van Gogh se rappelle peut-être dans ces trois oeuvres, les moulins de son plat pays. Il fait tourner les ailes dans un ciel tourmenté ou dans un ciel bleu... Dans ce troisième tableau, les oiseaux évoquent déjà les envols tragiques  des toiles ultimes d'Auvers-sur-Oise.

Paul-Signac-bute-montmartre-et-moulins-1886.jpg

                                                                   Signac

Pablo Picasso Moulin Galette1900

                                                                     Picasso

moulin-rue-tholoze1.jpg

moulin rue tholozé2

 

 Après cette visite vous saurez mieux que les montmartrois eux-mêmes pourquoi il est si dificile d'affirmer lequel des deux moulins est le vrai Moulin de la Galette!

Le Radet qui le premier reçut ce nom?

Le Blute-fin qui le récupéra 60 ans plus tard et fut immortalisé par les peintres?

Les deux qui l'arborent aujourd'hui en même temps au-dessus de leur porte?

Pour terminer par un clin d'oeil, je pense à T.S. Eliott qui disait à propos des chats qu'ils avaient trois noms : celui qu'on leur donne, celui que l'affection transforme peu à peu en diminutif, et le troisième, le vrai, qu'ils sont seuls à connaître...

Et si les moulins étaient comme les chats?

Le vent qui ne fait plus tourner leurs ailes ne vous soufflera pas la réponse....


 

Liens : Montmartre. La Goulue et Toulouse Lautrec.

Montmartre: Jane Avril, Toulouse Lautrec.

 

...

 

Repost0
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 06:00

 

vitraux saint-Jean 010

 

 

Saint-Jean des Abbesses ou Saint-Jean des briques comme l'appellent les vieux montmartrois est une église originale et qui mérite votre visite ( Eglise Saint-jean de Montmartre)

Parmi les oeuvres intéressantes, les vitraux ne sont pas les moindres.

Le grand vitrail du choeur représente la crucifixion. 

Il est dû aux frères Destournel qui le mirent en place en 1901 alors que l'édifice était en plein chantier. Il n'a pas la vigueur et le relief des autres verrières de l'église mais ses couleurs franches, son ciel d'azur où voyagent les anges, lui confèrent un charme naïf.

Il illustre de près l'Evangile de Saint-Jean en représentant les quatre Marie au pied de la croix : "Or près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la soeur de sa mère, Marie, femme de Clopas, et Marie de Magdala."

cimetière Mont. 3 027


Pas de problème pour Marie, femme de Clopas (épouse de jacques), pour Marie de Magdala (Madeleine) mais je laisse les spécialistes polémiquer sur l'autre Marie, soeur de la Vierge.

Sur la droite, les soldats sont représentés, toujours en rapport avec l'Evangile de jean : "Ne déchirons pas la tunique mais tirons au sort qui l'aura."

vitraux saint-Jean 003

 

Le visage du Christ est tourné vers Jean "le disciple qu'il aimait" et à qui il confie sa mère "Voici ta mère"...

vitraux saint-Jean 012


Les autre grandes verrières figurent parmi les plus beaux vitraux du début du XXème siècle. Ils n'ont plus l'aspect convenu et parfois saint sulpicien de ceux que le siécle précédent avait produits à profusion.

Ils sont l'oeuvre du maître verrier Jac Galland qui les a réalisés d'après des cartons de Pascal Blanchard.

Le premier ensemble sur la gauche, près du choeur représente la multiplication des pains.

vitraux saint-Jean 017

 Jean nous relate cet épisode célèbre. Une grande foule suit Jésus et il n'y a pour la nourrir que cinq pains d'orge et deux poissons. Jésus demande aux gens de s'installer sur l'herbe, prend les pains, rend grâce et les distribue ainsi que les poissons. Chacun des cinq mille convives en mangera autant qu'il en voudra et il faudra ramasser les restes.

Parabole de la fécondité de la parole divine, cette manne que reçurent les Hébreux dans le désert... Parabole pour l'incroyant de la fécondité de l'amour et de l'attention aux autres...

La composition est forte. Jésus, les pieds sur terre et la tête dans le ciel, bénit les pains tandis qu'autour de lui on sourit, on partage, on s'émerveille...

vitraux saint-Jean 031

La grande verrière, à gauche, près de l'entrée représente l'épisode de la femme adultère. Les scribes et les pharisiens amènent à Jésus une femme prise en flagrant délit d'adultère. Ils évoquent la Loi de Moïse qui prescrit de lapider ces femmes-là. Ils demandent à Jésus son avis, dans le but de le piéger.

vitraux saint-Jean 037

Jésus se penche vers le sol où il écrit avec son doigt. Puis il se redresse et dit :"Que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre!"... Et on connaît la suite... 

Il faut croire que ceux qui aujourd'hui encore lapident des femmes ont une pierre à la place du coeur et des cailloux dans la cervelle.

Belle composition du vitrail. Comme dans le premier, Jésus est représenté, vêtu de blanc, presque au centre. Le doigt pointé vers la terre, il nous rappelle notre fragilité, la brièveté de nos vies, et l'urgence de ne pas juger, de ne pas blesser, mais d'aimer...

vitraux saint-Jean 035

La femme condamnée se cache le visage tandis qu'autour d'elle les mains sont fermées sur la pierre qu'elles s'apprêtent à lancer.

vitraux-saint-Jean-072.JPG

Une troisième verrière, à droite de l'entrée, est partie pour la restauration. Je ne manquerai pas de la photographier dès son retour.

Elle représente la Résurrection de Lazare

vitraux-saint-Jean-073.JPG

Le Christ accueille à la vie celui qui se dégage du linceul...

Une quatrième verrière, à droite du choeur, est restée à l'état de projet. L'argent nécessaire à sa réalisation a manqué, alors que la guerre réclamait de terribles sacrifices financiers et surtout humains...

vitraux saint-Jean 028 

Parmi les plus beaux vitraux de l'église figurent ceux de l'apocalypse.

 Le cavalier du deuxième sceau au cheval rouge annonce la guerre et les massacres...

vitraux saint-Jean 039

  Le cavalier du quatrième sceau au cheval blême annonce la mort

cimetiere-Mont.-3-013.JPG

les quatre vitraux sous la coupole illustrent de nouveau les Evangélistes... 

L'aigle...

cimetiere-Mont.-3-011.JPG

Le lion...

cimetiere-Mont.-3-014.JPG

Le taureau...

cimetiere-Mont.-3-012.JPG

L'ange...

vitraux saint-Jean 020

Avant de quitter l'église, dépéchez-vous de regarder le buffet d'orgue avant que les tuyaux que l'on rénove ne reviennent cacher pour longtemps la colombe du Saint-Esprit...






lien : Eglise Saint-jean de Montmartre

Saint Jean de Montmartre. L'autel d'Anatole de Baudot.

 

 

 

....

Repost0
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 15:58


000_0013.jpg

Château Rouge est aujourd'hui une station de métro parisienne des plus populaires et des plus exotiques. Elle donne accès au Marché Dejean et aux rues de la Goutte d'Or où l'Afrique Noire et le Maghreb se côtoient dans une ambiance à la fois épicée et colorée. Mais qui s'interroge aujourd'hui sur l'origine de ce nom presque inquiétant? Y-avait-il à cet endroit un château? Se serait-il illustré comme l'Auberge des Adrets par des meurtres qui auraient coloré à jamais son nom?


000_0011.jpg

 Eh bien, voici l'histoire de notre Château Rouge et de sa lente disparition puisqu'il n'en reste de nos jours que le nom!

Il y avait à la fin du  XVIIIème siècle un parc dont la frontière longerait les rues des Poissonniers, Doudeauville, Christiani, Ramey et Clignancourt (ancienne chaussée de Clignancourt). Ceux qui connaissent le quartier peuvent imaginer l'importance de ce parc qui s'étendait autour d'un château dont l'appareillage de pierres et de briques rouges lui valut très vite d'être baptisé Château Rouge. Nous savons que la demeure appartenait à un sieur Christophe qui ne la vendit quà la fin de la période révolutionnaire. Un dénommé Feutrier en devint propriétaire.

000_0012.jpg

En 1814, le 30 mars,  le conseil de défense est réuni dans le Château Rouge, sous la présidence du roi Joseph, frère de Napoléon. Il étudie la marche des armées coalisées et les plans de résistance. Mais l'avancée des ennemis est fulgurante et un aide de camp de Marmont déboule pour annoncer que toute bataille serait perdue d'avance devant l'importance des troupes dont les cosaques ne sont pas les moins cruels. Courage! Fuyons!
Et ils s'enfuirent... Le roi Joseph signe un ordre de capitulation et se carapate loin de Paris, à Blois où il va retrouver l'Impératrice régente. Pendant ce temps de braves montmartrois se défendent héroïquement et n'hésitent pas à donner leur vie pour la défense de la patrie. Ainsi en est-il des meuniers de la butte, les quatre frères Debray qui périrent le même jour.

000_0014.jpg
Citons pour mémoire qu'un des enfants Feutrier, Jean-François Hyacinthe, secrétaire de la grande aumônerie de France a donné son nom à une rue du quartier qui tournicote de la rue André Del Sarte à la rue Paul Albert. Seul le patronyme est resté et c'est dommage car il eût été très chic de pouvoir dire : "J'ai ma demeure rue Jean -François Hyacinthe Feutrier" plutôt que "Ben j'crèche rue Feutrier!"

Sautons les années et débarquons au milieu du XIXème. Une charmante dame Ozanne n'a pas les moyens d'entretenir sa demeure où elle recueille les animaux abandonnés ainsi que les oiseaux et les chauves-souris qui apprécient les briques disjointes et les poutres couvertes de toiles d'araignées. Â la mort de dame Ozanne, les héritiers indifférents à la cause animale mettent la propriété en vente. des promoteurs s'emparent d'une partie du parc, abattent les arbres comme font tous les promoteurs et tracent les rues Poulet, Myrrha, du Château Rouge... Seul le pavillon central reste debout. C'est un certain Boboeuf qui en devient propriétaire (sa femme se nommait-elle Bellevache?) et c'est lui qui en 1845 ouvre le Bal du Château Rouge.


 2010 0616rougechateau0001

2010 0616rougechateau0005

Pour lancer la mode du lieu, les publicitaires qui ne sont pas à un mensonge près, inventent la légende de la Belle Gabrielle qui aurait abrité dans le Château ses amours avec le Vert Galant.

Gabrielle d'Estrée

              La belle Gabrielle et sa soeur (la pincée du téton permettait de savoir si l'on était enceinte...)

gabrielle et henri

                         Gabrielle et le Vert-Galant (Château rouge pour Amant Vert!)

Et le Bal devint incontournable. Pas de visite à Paris sans une escapade au Château Rouge!
Les affaires sont prospères pour Boboeuf qui engraisse. En Juillet 1847, ses jardins accueillent le premier des banquets réformistes qui seront à l'origine de la Révolution de 1848.

Ch-teau-Rouge-002.jpg


Le bal fera tourner les crinolines jusqu'en 1870.
            Pendant la Commune, les belles ne dansent plus et leurs pendants d'oreilles sont des cerises, couleur sang. Le général lecomte est enfermé au Château avant d'être conduit sur le lieu de son exécution.

2010 0616rougechateau0012

En 1881, le bâtiment à moitié ruiné est vendu. Les promoteurs toujours à l'affût se précipitent sur leur proie, arrachent les dernières fleurs, font monter des immeubles de rapport rue de Clignancourt et rue Custine. Des façades uniformes dues aux architectes Richelieu frères et Corbon.

000_0007.jpg

                      Immeubles du 42 au 54 rue de Clignancourt, à l'emplacement du Bal.


000_0010.jpg

Immeubles du 7  au 13bis rue Custine, sur les anciens jardins.


Et voilà la triste histoire de notre Château rouge. Pourtant Les soirs de brume, il n'est pas rare d'entendre les flonflons de l'orchestre et de voir tournoyer des couples heureux dans le reflet des vitres. Montmartre sera toujours Montmartre!

 

 

Liens : Rue Feutrier. Rosa Luxembourg.

Montmartre.La rue Andre Del Sarte (rue Saint-André) au 19ème siècle.

Montmartre. Rue Feutrier.

Repost0

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche