Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 05:30

Saintes-092.JPG

Saintes est une ville solaire avec ses pierres claires, sa rivière nonchalante, ses ruines antiques et sa lumière méridionale. Saintes est une ville où l'on aime flâner et découvrir au détour d'une rue, au hasard des façades, des surprises architecturales, des détails étonnants...

Saintes-093.JPG

 Aujourd'hui, je vous propose de plonger dans les profondeurs du temps.  Suivez-moi dans la crypte d'une des plus émouvantes églises romanes de notre pays : Saint-Eutrope.

L'église telle que vous la découvrez a été rebâtie à partir de 1081 à l'emplacement de l'édifice voulu au VIème siècle par Palladius (Saint Pallais) 9ème évêque de Saintes qui voulait rendre hommage à Saint Eutrope, un saint de légende, évangélisateur de la Saintonge qui aurait été fils de Xerxès et serait venu de Perse dans la barque de Marthe et Marie-Madeleine, échouée aux Saintes Maries de la Mer.

D'autres légendes entourent ce personnage qui fut lapidé sur ordre du gouverneur romain qui n'acceptait pas que sa fille Estelle se fût convertie au christianisme.

Saintes-089.JPG

Le tombeau redécouvert par Saint Pallais fut l'objet d'une grande vénération et la Basilique construite sur un des chemins de Compostelle devint très vite une halte appréciée des pèlerins.

Que ces rappels historiques et néanmoins poétiques n'entravent en rien votre découverte...

Descendez les quelques marches et plongez dans le Moyen-Âge avec cette sensation étrange d'entendre résonner les chants grégoriens et le piétinement des pèlerins tournant autour du tombeau... 

Saintes-095.JPG

Dès l'entrée, vous êtes saisi par l'atmosphère. Le silence s'impose de lui-même dans ce transept. Il y a dans la pénombre, dans l'harmonie protectrice des voûtes, une présence qui respire avec les pierres.

Sur la droite, un escalier menait à la nef de l'église haute. Nef détruite au début du XIXème siècle.

Saintes-101.JPG

Un large bandeau à motifs de fleurs est sans doute un réemploi de l'église mérovingienne du VIème siècle. Des soleils y fleurissent sur la pierre depuis plus de quinze siècles!

Saintes-098.JPG

Saintes-128.JPG

Et voilà la merveille! Le vaisseau principal avec ses quatre travées basses, ses courts piliers puissants qui supportent l'église haute, ses voûtes d'arête à peine visibles séparées par des doubleaux et d'épais boudins. La description architecturale est incapable de rendre le mystère et la profondeur de cet endroit. On y est à la fois sous la terre et dans le ciel. On y est dans le ventre maternel et sur une autre planète...

Saintes-107.JPG

Saint Eutrope y repose dans son monolithe protégé par les voûtes comme par la cage thoracique d'un dragon débonnaire.

Après un moment de recueillement devant la pierre vénérée pendant des siècles, il faut lever la tête vers les chapiteaux... entrelacs de vannerie, acanthes corinthiennes, motifs d'inspiration romaine ou mérovingienne... 

Saintes-113.JPG

Saintes-119.JPG

 

Saintes-nini-090.JPG

Une imagination panthéiste, un hymne artistique à la création que ne renieraient pas les sculpteurs de l'Art Nouveau. 

Les premiers piliers, entre le transept et le choeur sont habités par un petit monde de créatures étranges qui vous observent de haut! Ce sont de gentils monstres à grandes oreilles (méfiez-vous de ce que vous dites) et souples comme des singes.

Saintes-120.JPG

Saintes-123.JPG

 

Saintes-121.JPG

Le vieux puits où l'on puisait l'eau des ablutions et où l'on pouvait s'abreuver après la longue route, est toujours là.     

Saintes-124.JPG

      Parfois vous surprenez des envolées de lumière... Sans doute un passage furtif de l'Esprit Saint!

Saintes-116.JPG

Remontez à la surface, allez visiter l'église haute, lumineuse et élancée. Admirez ses chapiteaux historiés... Mais n'oubliez pas qu'elle est portée par cette crypte où l'éternité a fait halte!

Saintes-139.JPG

Saintes-147.JPG

.

Liens : Articles "Charente Maritime"

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

 

.............................................................................................................

Repost0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 06:40



    La Rochelle est paraît-il la troisième ville de France pour le nombre de visiteurs.
   Plus de trois millions l'an passé!
   La ville le mérite...
   Une ville claire, de ciel, de pierres et de mer.   
   Une ville ouverte sur le grand large.
   Une ville d'oiseaux marins, de voyageurs et de rêveurs.





    Mais savez-vous que non loin des fameuses tours, une petite merveille  est installée, pour la joie des enfants, petits ou grands : un authentique manège du XIXème siècle, oeuvre de Gustave Bayol, le célèbre artiste angevin, sculpteur d'animaux de bois.



   Le manège est un des rares rescapés en Europe de tous ceux qui égayèrent les places et les fêtes.
   Il est en France le plus ancien et la revue du Louvre le considère comme "un bijou rarissime".



     Quand je l'ai photographié, dimanche dernier, l'orgue de Gasparini (1870) était parti pour la restauration, mais les chevaux de Bayol caracolaient dans leur ronde immobile.
   J'ai retrouvé, intact, l'émerveillement que me donna l'exposition d'art forain de Fontevraud

(voir 
Art forain (II).Les chevaux. Photos. )  




   Je les ai retrouvés, ces chevaux optimistes... un peu moins impeccables que leurs frères de l'expo, un peu plus mal peinturlurés, un peu abimés, mais toujours piaffants! Il faut dire qu'ils tournent depuis un siècle et quelques lustres!



   J'ai retrouvé l'âne brun...



   L'âne gris... 



   Le petit zèbre...



    Le coq gaulois qui est paraît-il notre emblème parce qu'il continue de chanter fièrement quand il a les deux pattes sur le fumier...



    Le cygne et le chat...
    Le chat blanc longuement photographié à Fontevraud!
    Il était là! Avec son regard de côté, l'air de dire que seul un humain pouvait l'imaginer dans une telle posture mais qu'en réalité, il n'existait pas plus de chats de manège que de chats policiers!  

 (voir :
Art forain (I). Les chats. )



  Il y avait aussi un carrosse abracadabrantesque. Il était vide...




    La princesse l'avait quitté pour suivre son prince au canotier...


... 

Liens: Tous les articles sur La Rochelle et sur la "Charente Maritime"

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

 

.............................................................................................................

Repost0

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche