Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 07:30

St-Savinien.Crazanne.sculptures-240.JPG

C'est un site exceptionnel, un site à vous couper le souffle... Les Lapidiales, dans les anciennes carrières des Chabossières, près de Port d'Envaux...

St-Savinien.Crazanne.sculptures-155.JPG

Sur les falaises du front de taille, des sculpteurs venus des quatre coins du monde ont depuis 2001 donné vie à la pierre blanche. Ils nous proposent une balade dans un monde à la fois irréel, celui de l'imagination et de la création et solidement ancré dans le présent et la nature avec ses forêts qui forment un toit végétal au dessus des canyons et l'apparente solidité des falaises...

St-Savinien.Crazanne.sculptures 097

                                      Tapiwa Chapo 

I L'Eau. L'Imaginaire du fleuve.

Le premier thème proposé aux artistes est celui de l'eau : "L'Imaginaire du Fleuve".

- Tapiwa Chapo (2006) Zimbabwe.

Nous ne sommes pas loin de la Charente et de son cours indolent. Tapiwa Chapo nous parle du fleuve de son pays, le Zambèze...

St-Savinien.Crazanne.sculptures-096.JPG

Dans ses profondeurs habite une divinité mi-serpent mi-poisson. Un barrage a été construit sur le fleuve. Les eaux d'un lac artificiel ont noyé le pays Tonga.

St-Savinien.Crazanne.sculptures-098.JPG

Le génie du fleuve s'est révolté. des pluies inhabituelles ont provoqué des inondations et des destructions... L'histoire n'est pas finie....

St-Savinien.Crazanne.sculptures-099.JPG

Un jour le Zambèze retrouvera son cours  et les habitants reviendront vivre sur ses rives, protégés par le dieu du fleuve...

St-Savinien.Crazanne.sculptures-102.JPG

- Raül Cortes Castaneda. (Colombie) 2003.

Avec Raül Castaneda, c'est l'Amazone que nous rencontrons. 

St-Savinien.Crazanne.sculptures-105.JPG

Le fleuve immense, large parfois comme une mer abrite une vie foisonnante sous la protection ondulante du grand anaconda.

St-Savinien.Crazanne.sculptures-103.JPG 

La sirène et la salamandre s'y rencontrent, comme le petit hippocampe qui frôle les cheveux de la nageuse....

St-Savinien.Crazanne.sculptures-101.JPG

Tandis que veille sur le fleuve le dieu de l'Amazonie, survivant des massacres des conquistadors, qui montre les dents aux spéculateurs, aux banquiers, aux dépeceurs occupés à détruire la grande forêt amazonienne.

St-Savinien.Crazanne.sculptures-107.JPG

- Antonia Miralles (2004) Andorre.

Cette représentation plus sensuelle du fleuve n'est pas sans évoquer Bourdelle et la grande sculpture art-déco. La femme fait corps avec le fleuve, elle naît du fleuve, elle est prise dans un courant qui la hisse vers la lumière et vers la vie.

St-Savinien.Crazanne.sculptures-108.JPG

Le vent et le soleil semblent participer à cette éclosion, à cette naissance. Avec cette artiste, la pierre devient fluide et légère. Elle est l'éternité passagère...

St-Savinien.Crazanne.sculptures-122.JPG

-Yglix Rigutto (2007) France.

Le fleuve ressemble à la "Bocca della Verita" de Rome. De sa bouche ouverte coulent avec l'eau les animaux de l'Amazone, les divinités du Zambèze, l'effervescence abstraite que représente un peu plus loin un autre sculpteur.

En même temps le cadre de blocs taillés, évoque une prison, un encagement de la nature domestiquée, endiguée, entravée par les barrages... mais dont la bouche indomptée peut s'ouvrir sur un cri et balayer les ouvrages humains... 

St-Savinien.Crazanne.sculptures 119

-Thierry Jiménez (2004) France.

La citation de Montaigne citant lui-même Ovide et les Métamorphoses est gravée au-dessus de la sculpture :

 "ô passant, Le Scamandre voulut me prendre pierres. Pour éviter tel affront tailla dans la pierre tendre ce corps figé par le front."  

St-Savinien.Crazanne.sculptures-116.JPG

Le fleuve est le Scamandre dont le nom est aussi celui du dieu grec des fleuves. La femme se penche sur la rive et plonge ses cheveux dans les eaux. Un petit amour priapique volète au-dessus d'elle, spectateur en érection qui restera frustré.

 

St-Savinien.Crazanne.sculptures-110.JPG

-Yannick Veillon (2003) France.

C'est la seule sculpture non figurative de la carrière. Nous sommes avant la formation des premiers habitants des eaux...  Tout est bouillonnement, rencontres de cellules, chaînes aléatoires. La vie se prépare comme une fête, dans les bulles de champagne.

 

Ici s'achève la première partie des Lapidiales...

Et commence Le deuxième thème :  Terre, planète Vie. 

 

.............................................................................................................

Liens:

Les Lapidiales (2) Port d'Envaux. Terre, planète Vie.

Les Lapidiales (3) Port d'Envaux. La Terre. Le ventre du monde. 

Les Lapidiales (4). De l'Abîme à l'Azur.

Les Lapidiales (5) Le Temps. Le Feu. Monument aux morts pour rien.


Georges Charpentier. Sculptures. Abbaye de Trizay.

Kim Em Joong. Vitraux. Abbaye de Trizay.

Saintes. Abbaye aux Dames. Le portail. Sculptures.

Saintes. Favre. Tapisserie de la Genèse (1). Abbaye aux Dames.

La Rochelle. Tour de la Lanterne. Les graffitis.

La Rochelle. Monument Eugène Fromentin. Ernest Dubois.

Saintes. Cathédrale Saint Pierre. Extérieur. Porche. Anges. 17

Fontaine de Rochefort. Place Colbert.

Brouage. Graffitis. 17

Musée archéologique.Saintes. Antiquités romaines....

 

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

 

.............................................................................................................

 

..


Repost0
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 06:50

 

St-Savinien.Crazanne.sculptures-046.JPG

Le village de Saint-Savinien sur Charente fait partie du circuit des "Villages de pierres et d'eau" qui permet aux amateurs de sites pittoresques de quitter les plages surpeuplées pour découvrir le charme discret de la Charente Maritime ...

St-Savinien.Crazanne.sculptures-001.JPG

St-Savinien.Crazanne.sculptures-065.JPG

Le vieux village construit sur une falaise de roches calcaires domine la Charente avec ses maisons anciennes entourées de jardinets fleuris et son église au look so british, construite alors que la Saintonge était anglaise.

St-Savinien.Crazanne.sculptures-043.JPG 

La rue Rose est une des plus anciennes du village.

St-Savinien.Crazanne.sculptures-047.JPG

Elle se rétrécit pour se métamorphoser en "ruelle Rose".

St-Savinien.Crazanne.sculptures-048.JPG

N'hésitez pas à vous y faufiler pour découvrir les portes peintes qui font chanter les pierres.

St-Savinien.Crazanne.sculptures-052.JPG

St-Savinien.Crazanne.sculptures-054.JPG

St-Savinien.Crazanne.sculptures-055.JPG

St-Savinien.Crazanne.sculptures-057.JPG

St-Savinien.Crazanne.sculptures-046-copie-1.JPG

Des fleurs, des chats, des perroquets, des nains serviables, des hiboux... quand on habite ruelle Rose, on est forcément poète...

...................................................................................................................................................................

 

Liens: Charente maritime :


Le pigeonnier de Montierneuf. Saint Agnant.

Mornac. Eglise Saint-Pierre. (1). Extérieur. Charente Maritime.

Moëze. La croix hosannière.

Saintes. Abbaye aux Dames. Le portail. Sculptures.

Trizay. Abbaye Saint Jean l'Evangéliste. 17.

Brouage. Graffitis. 17

Saintes. Arc de Germanicus.

 

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

 

....................................................................................................................................................................

 

 

..

Repost0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 06:20

Mornac.St-Sulpice.Oiseaux-039.JPG

                                               La maquette du bateau de pêche

Mornac 017

                                                        Eglise Saint-Pierre.Mornac

Dans la belle église romane de Mornac sur Seudre, un bateau a fait escale et malgré ses voiles tendues et son désir de descendre la Seudre jusqu'à le mer, il reste prisonnier de sa cage de verre.


Mornac.St-Sulpice.Oiseaux-026.JPG

                                                              Le port de Mornac

On a du mal à imaginer aujourd'hui que le port de Mornac a été actif et a abrité de nombreux bateaux de pêche. La Seudre qui paraît si large à marée haute quand elle rejoint son estuaire à hauteur de Marennes n'est plus qu'une minuscule rivière qui serpente dans les marais.

Mornac.St-Sulpice.Oiseaux-044.JPG

La maquette n'est pas comme on peut le lire sur certains sites, un ex-voto. Elle n'a pas été offerte à l'église à la suite d'un sauvetage miraculeux, même si son nom "Notre-Dame de Lourdes" peut prêter à confusion.

Mornac.St-Sulpice.Oiseaux-020.JPG

                                                    La Seudre à Mornac (à marée haute!)

La maquette à l'échelle de 1/20 a été offerte aux Mornaçons par l'Association "Les Amis de Mornac".

Une manière de se souvenir que la pêche a été une activité importante dans ce petit port aujourd'hui endormi et qui ne se réveille qu'en juillet et en août avec la "marée" des touristes attirés par le classement "officiel" qui fait de Mornac un des cent plus beaux villages de France.

Mornac.St-Sulpice.Oiseaux-042.JPG

Le "Notre-Dame de Lourdes" (pied de nez à l'histoire tumultueuse du bourg pendant les guerres de religion où les Mornaçons et les Mornaçonnes étaient très majoritairement protestants) est typique des bateaux de pêche qui empruntaient la Seudre.

bateau-le-chateau-Mornac-003.JPG

Bateau de pêche restauré par le chantier Robert Léglise au Château d'Oléron (semblable au bateau mornaçon).

Il a été construit et baptisé à Mornac par le chantier Brochon vers 1910 pour un patron pêcheur nommé Cyrille Rivière et il est toujours resté attaché à son port de naissance.

Mornac.St-Sulpice.Oiseaux-043.JPG

                                                  Le bateau est immatriculé à Marennes.

bateau-le-chateau-Mornac-002.JPG

                                                        Bateau de pêche au Château.

Pendant une trentaine d'années, il pratiqua la pêche côtière et peut être serait-il toujours visible à Mornac s'il n'avait disparu dans les flammes en 1945 dans le port de l'Eguille voisin. La Vierge de Lourdes ne lui épargna pas cette fin de martyr!

La maquette a été réalisée par André Chapront en 1982 et rappelle à tous le passé de ce petit village envahi par les échoppes pour touristes et les prétendus artistes.... (Je n'ai rien à dire, je connais le même phénomène sur ma Butte Montmartre!)

Mornac.St-Sulpice.Oiseaux-037.JPG

                                                 La rue du port, en septembre...le mois des retraités...

bateau-le-chateau-Mornac-001.JPG

                                                              Au Château d'Oléron

...................................................................................................................................................................

Liens :

Mornac. Eglise Saint-Pierre. (1). Extérieur. Charente Maritime.

Soubise. Ex-voto. Eglise Saint-Pierre. Saint Elme et Sainte Claire.

Oléron. Maquettes de bateaux et ex-votos des églises d'Oléron. (1)

Oléron maquette bateau Victory. Eglise Saint-Trojan.

 

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

 

 

.........................................................................................................................................................................

 

 


Repost0
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 07:00

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-069.JPG

La sculpture de Georges Charpentier "La Source" vous accueille dans l'abbaye de Trizay.

Vous ne pouvez la manquer, le chemin de la visite passe obligatoirement par elle.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-061.JPG

La première fois, je l'ai regardée sans trop m'y attarder. Cet étrange animal au cou serpentesque et au tronc pris entre les balanciers d'excroissances pointues et sèches ne m'attirait pas. J'étais venu pour l'abbaye.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-058.JPG

Et puis, à force de revenir à Trizay, j'ai fini par trouver idiot de ne pas m'approcher et de ne pas tourner autour. J'ai cherché le rapport qu'il pouvait y avoir entre "la Source" et ce cou sinueux terminé par une tête pointue et un bec penché vers une forme indéfinissable, un oiseau et son nid peut-être, posé sur une branche.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-062.JPG

Dans le ciel de Trizay, la sculpture se métamorphosait sous certains angles en une bête monstrueuse qui semblait prête à se mordre.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-067.JPG

... et puis la métamorphose se poursuivait... de profil, la bête devenait légère, aérienne, propulsée vers l'avant.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-064.JPG

Elle devenait une femme, main sur la hanche, les seins fermes, la longue chevelure sur le côté de la tête...

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-065.JPG

La sculpture que je n'avais pas regardée me révélait soudain sa beauté, sa surprenante métamorphose. La sinuosité inquiétante se faisait femme et accueil. La source, origine de la vie devenait la femme origine du monde...

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-038.JPG

"La Source" a été acquise par la commune de Trizay en 2010 et continuera donc d'intriguer les visiteurs. Ce qui n'est pas le cas des autres sculptures de Georges Charpentier exposées temporairement cet été 2012 dans l'abside et les absidioles.

J'avoue que je ne suis pas très sensible à ces arabesques et à ces étirements de la matière comme pour cette "Vénus" qui pourrait faire la publicité pour Hollywood chewing-gum. Certains voient dans ces volutes la tendresse et la féminité si j'en crois des articles parus dans la presse locale.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-050.JPG

Pourquoi pas? A chacun sa perception de la féminité!

J'ai préféré m'attarder devant cette oeuvre placée dans l'abside et éclairée par les beaux vitraux de Richard Texier.

"Mea Culpa".

Une grande simplicité, une plénitude des formes...

 

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-051.JPG

L'homme se replie, alourdi par le poids de sa culpabilité... Il va devenir oeuf, il va devenir pierre refermée sur elle même...

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-049.JPG

Son ventre est ouvert, la tête se dirige vers ce trou, vers ce centre de son être.

Mais ce trou ouvre sur le ciel et l'on anticipe le mouvement de repli, la tête rejoignant cette ouverture qu'est le pardon et les bras se levant pour devenir des ailes...

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-009.JPG

Dans l'absidiole gauche, "Maraton Man" court, les jambes musculeuses en action, le poing fermé par l'effort...

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-010.JPG

Il est l'effort et le mouvement, il est présent et absent. Présent dans sa course et déjà plus loin, une partie du corps endolorie, mêlée au vent et au ciel.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-018.JPG

Dans la même absidiole, deux panthères...

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-022.JPG

Nerveuses, joueuses, félines, pour toujours dans le mouvement et dans la vie... à la fois faisant corps avec la terre et effleurant le ciel...

Charpentier-georges-Dali.jpg

Photo de Georges Charpentier devant "Dali". Exposition dans la chapelle des Bénedictines de St-Jean d'Angely. Sur le blog de Bernard Maingot-St-Angély.


Georges Charpentier est un sculpteur reconnu dont les oeuvres figurent en bonne place dans quelques uns des grands musées du monde. N'hésitez pas à lui rendre visite à l'abbaye de Trizay et à contester peut-être mes interprétations de ses oeuvres.


.............................................................................................................

Liens Trizay:

Kim Em Joong. Vitraux. Abbaye de Trizay.

Richard Texier. Abbaye de Trizay. Vitraux Modernes. 17

Trizay. Abbaye. Logis du prieur. Fresques. 17.

Trizay. Abbaye. Fresques. Le refectoire. 17.

Trizay. Abbaye Saint Jean l'Evangéliste. 17.

 

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

 

.............................................................................................................

..

 

..

Repost0
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 07:20

.

trizay.Montierneuf. Saint-Agnant 179

N'hésitez pas à aller demander à la boulangerie de Saint-Agnant la clé qui vous permettra d'entrer dans la petite église qui ne paie pas de mine mais qui renferme quelques toiles remarquables, classées par les Monuments Historiques.

L'une d'elle est un étonnant ex-voto, souvent invité dans des expositions : Le Comte de Ponchartrain.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-180.JPG

C'est le nom d'un navire de belle prestance dont on trouve des traces dans les archives du port de Plaisance au Canada.

Navire de 250 tonneaux et de 30 canons qui accueillait un équipage important pouvant aller jusqu'à 150 hommes.

Ex-voto.-Ponchartrain.jpg

Ce navire construit à la fin du XVIIème siècle a fait plusieurs traversées de La Rochelle à la Nouvelle France et aux les Antilles. Il porte le nom du Comte de Ponchartrain de Maurepas (1643-1727) Secrétaire d'Etat à la Marine auquel plusieurs fondations rendront hommage : Fort Ponchartrain du Detroit (aujourd'hui la ville de Detroit), le Fort Maurepas en Louisiane. Certains lieux porteront son nom comme le fameux lac Pontchartrain près de la Nouvelle Orléans.

Son fils sera plus tard Secrétaire d'Etat à la marine... et le petit-fils également!

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-148.JPG

L'ex voto a été offert en 1757 par un ancien marin qui signe son don : Mr Fouille. Il a demandé à un peintre, A. Delizy de le réaliser.

Le marin retraité se rappelant ses courses sur le fier navire rend grâce pour une intervention divine qui sauva le bâtiment et l'équipage

corsaire.jpg

                                         Combat entre un corsaire et un navire

Rappelons que les navires passaient une bonne partie de leur temps à faire la course, c'est à dire à capturer les bâtiments ennemis, anglais pour la plupart, et les ramener au port pour les rebaptiser et vendre leur cargaison. 

Ainsi grâce aux archives de Plaisance, apprenons-nous que le Pontchartrain captura un navire anglais le "Douvre" de Bristol en 1710.

Il captura également le Henry Suzanne mais fut moins prudent. Les marins français ayant trop bu pour fêter leur  prise, des prisonniers anglais parvinrent à les enfermer avant de tuer quelques hommes qui étaient sur le pont. Ils furent à leur tour tués par les officiers de quart.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-149.JPG

Je n'ai pas trouvé de trace de l'épisode relaté par l'ex voto de Saint-Agnant.

On y voit le Comte de Ponchartrain en mauvaise posture, entraîné par les courants vers la côte rocheuse. Quelques marins sont à la manoeuvre et tentent de ramener les voiles.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-181.JPG

Non loin de lui une grande chaloupe avec ses rameurs tente d'échapper à plusieurs canots dont les occupants braquent leur fusil sur les passagers. La chaloupe arbore le drapeau blanc en vain.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-181-copie-1.JPG

 Un homme est touché et tombe à la mer tandis qu'un de ses compagnons penché vers lui n'a pu le retenir. Deux officiers empêchent une femme de se précipiter à la proue.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-182.JPG 

Dieu intervient dans les nuages pour protéger le navire et les occupants de la chaloupe. On sait donc que l'épisode se termina bien pour le navire. On peut penser qu'il transportait à son bord des colons mal accueillis par les autochtones. Souvent dans les ex voto, le personnage "accidenté" est celui qui bénéficie de la grâce divine. Peut-être s'agit-il ici du marin revenu sain et sauf dans sa Saintonge où il fit peindre ce tableau.

Ce ne sont là que des hypothèses que je vous livre, prêt à entendre une autre version qui serait connue d'un de mes lecteurs!

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-140.JPG

Ce qui est sûr c'est que le Comte de Ponchartrain poursuivit pendant de longues année sa carrière après cette intervention divine...

Ce qui est sûr encore, c'est que l'ex voto de l'église de Saint-Agnant continuera longtemps d'inviter ceux qui le découvriront au voyage et à la rêverie...

..............................................................................................................

     

Liens : . Charente Maritime. ex voto. graffitis.


Maquettes de bateaux et ex-votos des églises d'Oléron. (1)

Oléron maquette bateau Victory. Eglise Saint-Trojan.

La Rochelle. Tour de la Lanterne. Les graffitis.

Brouage. Graffitis. 17

Oléron. Eglise du Château. Graffitis du clocher.

Brouage. L'église. Les vitraux canadiens. 17.

 

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

 

.................................................................................................................................................................

 

 

...    

Repost0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 07:00

 

 trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-090.JPG

Attention, vous êtes prévenu par les prospectus distribués par la mairie de Saint-Agnant... vous allez visiter un des plus beaux pigeonniers de France et de Navarre!

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-084.JPG

Ce n'est pas un slogan commercial car la visite est gratuite et se fait en compagnie d'une guide jolie et compétente! Vous ne serez donc pas "pigeonné" comme sur tant de sites touristiques...

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-119.JPG

... Et des touristes, il y en a peu alors que le lieu est exceptionnel. Sur l'herbe fleurie se dresse, solide malgré ses cinq siècles, une tour claire et massive, à la fois puissante et élégante.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-116.JPG

C'est une rescapée de l'opulent prieuré bénédictin  dont elle faisait partie et dont il ne reste que la porte d'entrée fortifiée et quelques bâtiments conventuels.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-089.JPG

                                   Prieuré du Moutier Neuf. Bâtiment conventuel.

Le prieuré du Moutier Neuf a été fondé en 1070. Il dépendait de Vendôme et il connut très vite l'opulence. Son prieur était un personnage puissant et respecté.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-094.JPG

                      Du nom gravé du prieur Bertrand Daugeraud, ne subsiste que le "D"

La guerre de cent ans suivie de la peste noire mirent fin à cette splendeur et il fallut attendre le XVIème siècle, celui de la Renaissance et de l'humanisme (!) pour que le nouveau prieur Bertrand Daugeraud entreprenne la réfection de son enceinte fortifiée et du fameux pigeonnier.

 trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-112.JPG

                          Trou creusé par les Rochelais pour introduire un pieu et faire levier

Hélas l'époque était mal choisie puisque c'est celle, non pas de la tolérance et de l'humanisme mais des Guerres de Religion qui furent particulièrement cruelles dans cette douce région.

Les Rochelais ne voulaient pas que subsistât un point fortifié d'une telle importance situé sur un axe vital. Ils s'emparèrent du lieu, détruisirent tout ce qui tomba sous leurs armes et massacrèrent les villageois réfugiés dans le prieuré et dans le pigeonnier.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-088.JPG

                                        Pierres descellées pour s'introduire dans le pigeonnier

Le pigeonnier paraissait imprenable avec ses murs épais et lisses. Il fallut donc creuser un trou au bas de la tour. On voit encore le trou dans lequel un pieu fut enfoncé pour faire levier. Il fallut desceller quelques pierres et le tour était joué! Il ne restait qu'à faire le ménage. Heureuse époque!

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-091.JPG

Après la Révolution les ruines sont vendues et il faut attendre 1951 pour que le pigeonnier soit classé monument historique....

... Et il le mérite !

Ce qui frappe le visiteur, c'est sa puissance et son élégance. La blancheur des pierres, la perfection de la forme, tout concourt à en faire un monument à part dont le charme n'est pas réductible à la seule étude architecturale.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-087.JPG

Harmonie des fenêtre "Renaissance" ornées de la coquille de Vénus, d'angelots et de candélabres, autant de symboles de l'amour. On pense à La Fontaine : "Deux pigeons s'aimaient d'amour tendre"...

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-113.JPG

                                                 Vestiges du lanternon et du dôme

Le dôme de pierres est surmonté d'un lanternon qui s'écroula en 1965 et qui ne retrouva sa place qu'après plus de dix ans de restauration. Les restes de l'ancien lanternon et de la partie écroulée du dôme sont visibles dans le jardin de la maison d'accueil.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-086.JPG

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-093.JPG

Au dessus-de la porte d'entrée, on devine d'anciennes sculptures martelées : deux pigeons réduits à l'état d'ombres ou de fantômes.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-100.JPG

L'intérieur est saisissant. Presque 3000 trous de boulins (2959 pour être précis) pour autant de pigeons!

Le prieur avait vu grand, trop grand pour les petits seigneurs voisins qui voyaient s'abattre sur leurs champs ces nuées insatiables. La loi ne permettait pas un tel nombre qui devait être en rapport avec les terres possédées. le bas du pigeonnier fut donc remblayée en 1540 pour condamner une partie des boulins.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-095.JPG

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-104.JPG

Le mécanisme intérieur avec potence et échelles pivote autour de son axe et permet d'avoir accés à tous les trous. Ainsi pouvait-on recueillir les oeufs que mangeaient les moines...

...Le guano était récoté directement sur la terre (aujourd'hui recouverte d'un plancher) et servait à l'enrichissementet des sols.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-101.JPG

Aujourd'hui quelques pigeons sont revenus mais ne sont pas les bienvenus. Cet hôtel cinq étoiles n'a plus le droit de les recevoir. Le problème qui se pose est de les éloigner sans nuire aux petites chevêches qui se sont réfugiées dans la tour et dont on peut voir les boules de déjection sur le sol. Les chevêches sont protégées et on ne plaisante pas, à juste titre, avec la protection des oiseaux en pays rochefortais, siège de la LPO (Ligue de la Protection des Oiseaux).

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-103.JPG

Laissons les chevêches dans leur chouette refuge et refermons la porte de ce pigeonnier, un des plus beaux de France comme l'écrivait déjà au XVIIème siècle le géographe de Louis XIV.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-081.JPG

..................................................................................................................................................................

Liens : 

Richard Texier. Abbaye de Trizay. Vitraux Modernes. 17

Kim Em Joong. Vitraux. Abbaye de Trizay.

Trizay. Abbaye. Logis du prieur. Fresques. 17.

Trizay. Abbaye. Fresques. Le refectoire. 17.

Trizay. Abbaye Saint Jean l'Evangéliste. 17.

 

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

 

....................................................................................................................................................................

 

..

Repost0
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 07:50

trizay.Montierneuf. Saint-Agnant 002

trizay.Montierneuf. Saint-Agnant 071

                                      Le même vitrail de Kim Em Joong vu de l'intérieur et de l'extérieur. (1er vitrail absidiole gauche)

Des vitraux de Kim Em Joong ont été installés en juillet 2012 dans les absidioles de l'abbaye de Trizay. Ils complètent un ensemble exceptionnel initié par la pose dans l'abside des vitraux de Richard Texier.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-002.JPG

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-071.JPG

                                                     2ème vitrail absidiole gauche (intérieur, extérieur)

Kim Em Joong (né en 1940 en Corée), ordonné prêtre en 1974, vit à Paris, au couvent de l'Assomption où il a son atelier. Depuis une vingtaine d'années, il a découvert l'art du vitrail et a réalisé de nombreux ensembles. Mais ce qui rend exceptionnels ces nouveaux vitraux, c'est qu'ils prennent place dans l'espace ouvert de l'abbaye Saint-Jean l'Evangéliste...

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-004.JPG

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-072.JPG

                                       3ème vitrail absidiole gauche. Intérieur et extérieur.

Les absidioles, contrairement à l'abside où Richard Texier a conçu ses vitraux, ne sont pas fermées. Elles sont ouvertes sur le ciel.

Ainsi est-il possible de découvrir les vitraux de part et d'autre des murs de pierres. Ils me font penser aux paupières des grands Bouddhas couchés du Sri Lanka.

Bouddha est présent au monde. il semble endormi mais ses paupières ne font pas écran entre la réalité et le monde intérieur. 

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-006.JPG

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-074.JPG

                                       4ème vitrail absidiole gauche. Intérieur, extérieur.

De part et d'autre de ses paupières, il y a la lumière. De part et d'autre des vitraux du père Kim, il y a la lumière. Lumière du soleil, lumière divine.

Nul besoin de raconter une histoire. Nul besoin d'illustrer des épisodes bibliques. Les vitraux nous entraînent dans un mouvement ascendant. Les lignes jetées sur le verre font lever les yeux et s'ouvrir le coeur. Kim dit que son but n'est pas de "montrer la lumière mais d'en témoigner. De donner un avant-goût du ciel."

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-007.JPG

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-075.JPG

                                             1er vitrail absidiole droite. Intérieur, extérieur.

Et il y parvient... d'autant mieux que l'abbaye en partie détruite est déjà composée de nuages et d'espace. Le mouvement des vitraux avec ses lignes ascendantes la rend plus légère encore et la propulse dans les hauteurs, comme une Jérusalem céleste.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-028.JPG

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-076.JPG

                                      2ème vitrail absidiole droite. Intérieur, extérieur.

Les couleurs dominantes sont le bleu et le jaune. La terre et le ciel... La nature et son élan. Kim dit qu'il voudrait que ses vitraux soient comme une "fleur dans la forêt, un chant d'oiseau dans la montagne... que le visiteur soit apaisé et soulagé."

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-030.JPG

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-077.JPG

                                      3ème vitrail absidiole droite. Intérieur, extérieur.

La modestie du propos rejoint les chants d'oiseaux de Messiaen et les Fioretti. 

Ne manquez pas d'aller à Trizay et de franchir la frontière de verre et de lumière entre les pierres blondes de l'intérieur et les pierres grises de l'extérieur. C'est une invitation à la prière si l'on veut s'y abandonner ou une invitation au dépaysement et à l'émerveillement si l'on préfère.

Mais n'est-ce pas la même chose?

.............................................................................................................

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-027.JPG

                                                                   Absidiole

Trezay Montierneuf 004

                                                     Juillet 2011. Avant la pause des vitraux.

trizay.Montierneuf.-Saint-Agnant-070.JPG

                                  Les deux absidioles de part et d'autre de l'abside fermée

kim-Em-Joong-pose-techniciens-atelier-Loire.jpg

                                        Juillet 2012. Pose des vitraux par les techniciens de l'atelier Loire.

kim-em-joong.jpg

                                                    Kim Em Joong. L'artiste et le passeur.

..................................................................................................................................................................

Liens : Trizay:

Richard Texier. Abbaye de Trizay. Vitraux Modernes. 17

Trizay. Abbaye. Logis du prieur. Fresques. 17.

Trizay. Abbaye. Fresques. Le refectoire. 17.

Trizay. Abbaye Saint Jean l'Evangéliste. 17.

 

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

 

....................................................................................................................................................................

 

..

Repost0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 07:30

 

Moeze--Soubise-090.JPG

Rien... pas une indication... pas un renseignement sur les tableaux accrochés dans l'église Saint-Pierre de Soubise...

Moëze- Soubise 136

Le seul qui soit jugé digne de quelque information est l'Ex-voto de Saint Elme et Sainte Claire.

Et pourtant les autres toiles méritent qu'on les regarde!

Moeze--Soubise-098.JPG

Dans le transept, au-dessus de l'autel, un grand tableau représente la Nativité. L'oeuvre peinte au XVIIème siècle n'est pas sans rappeler par son maniérisme l'Ecole de Fontainebleau. Les personnages ont un étonnant relief, ils sont comme découpés sur un fond sombre...

Moeze--Soubise-103.JPG

Chaque personnage exprime un sentiment par son attitude théâtrale.

Le berger à gauche, se prosterne pour adorer l'enfant. Il a posé à ses pieds un agneau aux pattes liées, métaphore du nouveau-né qu'on mènera plus tard à l'abattoir et qui ne protestera pas plus que les animaux égorgés...

Joseph, au milieu , vêtu de rouge  se penche vers son "fils". Marie, fine et élégante écarte avec précaution le linge qui entoure l'enfant. Elle le "dévoile" pour le présenter au monde...

Moeze--Soubise-093.JPG

Le visage de Marie est beau, tendre, sans affectation. Il ne montre aucune mièvrerie. Il échappe aux stéréotypes...

Sous son manteau, la robe est rouge. Les deux parents portent déjà la couleur de la passion, de la souffrance à laquelle ils sont promis.

Remarquez la délicatesse de la main qui écarte le voile du visage de l'enfant. Délicatesse qui répond à celle de l'autre main au premier plan dont le pouce est posé sur le bras du bébé comme pour le protéger, l'empêcher de tomber.

Moeze--Soubise-095.JPG

Au-dessus de ce premier groupe, on remarquera surtout la femme debout, les bras écartés.

C'est la cousine de Marie, Elisabeth. Celle dont l'enfant avait tressailli dans le sein quand Marie lui avait rendu visite. A côté d'elle, ce même enfant, futur jean Baptiste, désigne le nouveau-né, prophétisant  la venue du Messie...

Elisabeth, dressée vers le ciel est un beau personnage, solaire, la tête tournée vers les anges...

Dordogne Lot 019

J'ai pensé un instant à cet autre tableau du XVIIIème, dans l'église de Segonzac en Dordogne.

A cause du chapeau de paille!

Mais dans cette "visitation", c'est Marie, vêtue de rouge qui le porte...

Moeze--Soubise-097-copie-1.JPG

Enfin, le ciel de la toile est composé de nuages gris, artificiels, un décor de théâtre. Il est habité par les anges. Chérubins grassouillets au-dessous et beaux adolescents sur les côtés, avec dans la trouée de lumière un ange lecteur souriant qui ressemble aux anges musiciens de Memling.

La toile aux tonalités grises, d'une composition originale, ne manque ni d'élégance ni de poésie et mériterait d'être mise en valeur. 

Moeze--Soubise-108.JPG

Au-dessus du maître-autel on peut voir une grande crucifixion du XIXème siècle à deux personnages: le Christ et Madeleine. Les autres acteurs traditionnels, Marie et Jean sont sortis du champ.

Moeze--Soubise-115.JPG

Madeleine aux cheveux défaits a posé au pied de la croix son vase de parfums. Quelques mois plus tôt, la pêcheresse s'était agenouillée devant celui qu'elle aimait et "ses larmes mouillaient les pieds de Jésus. Elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers et y versait le parfum."

 Les plis nerveux de la robe, le désordre des membres n'altèrent pas un visage dont le profil triste n'est pas tragique.

Le crucifié au-dessus d'elle paraît cool et décontracté.

Moeze--Soubise-117.JPG

... Il sourit tendrement en baissant les yeux sur elle. 

Moeze--Soubise-111.JPG

Tandis qu'une vieille tête de mort jaunie, à côté du vase aux vanités, rappelle à ceux qui l'auraient oublié que la vie n'est que passage, et aux croyants, qu'une autre vie, éternelle celle-là, les attend de l'autre côté de la croix.

Le tableau n'est pas sublime mais il n'est pas sans force avec ce sombre contraste entre le fond nocturne qui rougeoie à l'horizon et le couple réuni par le regard dans un adieu qui n'est qu'un au-revoir... 

Moeze--Soubise-123.JPG

C'est le plus vilain tableau de l'église. Un Saint François d'Assise à la grosse tête dont la partie supérieure du crâne, tonsurée semble avoir été rabotée. Il est représenté conventionnellement devant la croix, dans sa robe de bure, prêt à recevoir les stigmates dans le creux de ses paumes, et chantant son fameux Cantique des Créatures qui se termine par les louanges à la mort: "Loué sois-tu mon Seigneur, pour notre soeur la mort corporelle à qui nul vivant ne peut échapper..."

La tête de mort qui montre les dents n'en perd pas une parole même si elle trouve un peu humiliant d'être utilisée comme un simple support....

Moeze--Soubise-139.JPG

A gauche de l'entrée, un petit tableau sur bois, dégradé et maladroit représente le Christ, raide comme un automate, remettant la fameuse clé à Saint Pierre agenouillé bizarrement.

Un angelot rigolo assiste à la scène tandis que l'Esprit Saint volète poussivement au milieu d'une croûte de nuages ...

      Moeze--Soubise-119.JPG 

...et rêve de s'envoler sous la l'extraordinaire coupole octogonale à la croisé des transepts!

.............................................................................................................

Liens: 

Soubise :

Soubise. Eglise Saint-Pierre. Saint Elme et Sainte Claire.

Saint Sornin:

Saint Sornin. Eglise. Fresques XVIIème siècle(1)

Saint-Sornin. Eglise. Fresques. (2)

Charente Maritime :

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.

Oléron :

Oléron. Le Château. Assomption de la Vierge. Etienne Garot Dubuisson.

etc

............................................................................................................

 

..


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.............................................................................................................



 

Repost0
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 13:10

Moeze--Soubise-080.JPG

Dans l'église de Soubise, plusieurs toiles, dont une Nativité (dans le transept) sont d'une grande qualité et d'un réel intérêt.

Allez savoir pourquoi, une seule d'entre elles a attiré l'attention des fonctionnaires qui s'occupent du patrimoine.

Mystère insondable, gouffre au bord duquel il vaut mieux ne pas se pencher!

Moeze--Soubise-120.JPG

Donc... Dans la nef claire et élégante de l'église, construite dans le grand style classique sur les ordres de François de Rohan, Prince de Soubise, au-dessus de la porte d'entrée (et de sortie) l'unique toile remarquée par nos fins limiers est cet ex-voto de 1748...

soubise ex voto

Ce grand tableau représente une scène étrange et anachronique. A droite, bras écartés dans un geste théâtral, bassin en avant, barbu jusqu'à l'indécence, gesticule Saint Elme, alias Saint Erasme.

Sacré personnage dont la Légende dorée nous restitue les multiples aventures et les prodiges sans fin qui le protégèrent des pires tortures. Le personnage est un composé de plusieurs et sa vie n'en est que plus abracadabrantesque.

Moeze--Soubise-136.JPG                              

Retenons que Saint Erasme de Formia, San Telmo en espagnol et Saint Elme en français, est mort en l'an de grâce 303 et que sa biographie a été enrichie de celle d'un Erasme d'Antioche, évêque syrien, martyrisé sous Dioclétien.

.soubise-saint-erasme.jpg

                   Saint Erasme. Vers 1860. (Domenico Desanti) Chapelle de Quercioti à Rodigliano.

Saint Elme résista aux pires supplices dont la liste heurterait la sensibilité de tout être normal, même des bouchers, des égorgeurs en abattoirs et des tortionnaires en laboratoires. 

Il résista même à la foudre!

C'est sans doute pourquoi il devint le saint patron des marins dont les bâtiments étaient menacés par les orages et par le tonnerre!

Les décharges électriques qui apparaissent aux têtes des mâts, furent interprétées comme des signes protecteurs envoyés par le Saint et furent baptisées "Feux de Saint Elme".

Moeze--Soubise-081.JPG

Le Saint est représenté ici en tenue d'évêque. Il a posé à terre sa crosse et sa mitre, en signe de respect et d'adoration pour la Vierge dont il vient de solliciter l'intervention.

Moeze--Soubise-138.JPG

A côté de lui, en habit austère de religieuse, avec dix siècles de différence d'âge, apparaît, mains croisées sur la poitrine, Sainte Claire d'Assise, disciple de Saint-François.

soubise-sainte-claire-piero-della-francesca.jpg

                                                  Sainte Claire. Pierro Della Francesca.

Claire est représentée ici, non pas en tant que Patronne de la Télévision, comme la proclama en 1958, Pie XII, mais en tant qu'intercesseur. (Je n'ose écrire intercesseuse, que les féministes me pardonnent).

On imagine donc que des marins en détresse ont prié ces deux Saints d'intercéder pour eux. On suppose qu'ils ont été exaucés puisqu'ils leur ont offert cet ex-voto (peint par un dénommé Roussel).

Les navires à trois ponts que l'on voit à gauche sont sans doute en rapport avec l'intercession demandée. Ont-ils traversé sains et saufs une terrible tempête (comme le suggèrent les feux de Saint-Elme sur les mâts)? Ont-ils récupéré des hommes tombés à la mer? Ont-ils échappé à une épidémie? 

Ou bien eurent-ils recours à leur Saint Patron pour qu'il intervienne dans le domaine qui est sa spécialité : la guérison des coliques et des maladies intestinales? 

Moeze--Soubise-080.JPG

Ce qui est certain, c'est que la prière a été entendue par la Vierge comme  l'atteste cette apparition bienveillante.

La main ouverte de Marie envoie vers les navires les grâces qu'elle reçoit de l'Esprit Saint qui volète au-dessus d'elle.

Une ribambelle d'angelots se trémousse et se réjouit.

... Et maintenant, dirigez-vous vers le choeur, tournez dans le transept et admirez une toile remarquable, une Nativité remuée comme un ciel de tempête...

Moeze--Soubise-097.JPG

                                                            Nativité (détail)

 

à suivre...

Moeze--Soubise-147.JPG

                                                    Eglise Saint-Pierre. Soubise.

............................................................................................................

 

Liens: Eglises de Charente maritime:

...........................................................................................................

Repost0
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 06:35

..

omer-charlet-Marennes-002.JPG

Dans l'église de Marennes, une grande toile d'Omer Charlet mérite votre attention. Elle représente le martyre de Saint-Adrien de Nicomédie.

omer-charlet-Marennes-007.JPG

"Le Martyre de Saint-Adrien" est une oeuvre remarquable tant par sa palette que par sa composition. Elle a été peinte en 1840 et installée dans le transept nord de l'église.

Elle donne une interprétation libre du supplice subi par Adrien, officier de l'empereur romain Galère, converti au christianisme après avoir été impressionné par le courage et la foi des chrétiens qu'il était chargé de poursuivre (un point commun avec Saint-Paul). 

Il subit le martyre en compagnie de sa jeune épouse Nathalie (Sainte-Nathalie) à Nicomédie, en 306.

omer-charlet-Marennes-013.JPG

Le groupe principal forme une pyramide avec sur le côté droit les visages du bourreau et des hommes de l'Empereur.

omer-charlet-Marennes-012.JPG

L'un d'eux est penché vers le saint pour l'effrayer en lui détaillant l'horreur du supplice qui l'attend s'il s'entête, l'autre lui désigne de la main la statue d'un dieu auquel il n'aurait qu'à rendre hommage pour être épargné.

omer-charlet-Marennes-014.JPG

Les lignes des bras et des jambes convergent vers la main du bourreau fermée sur le lourd instrument du supplice avec lequel les pieds et les jambes d'Adrien vont être tranchés.

omer-charlet-Marennes-010.JPG

Le côté gauche de la pyramide est formé par le visage du saint et de sa femme.

Elle tient une croix qui paraît fragile comparée au lourd tranchoir saisi par le tortionnaire de l'autre côté de la toile...

omer-charlet-Marennes-022.JPG

Sur le sol, au-dessus du nom du peintre, on voit une coupe renversée, la coupe eucharistique... le vin répandu, sang du christ, est métaphore de celui des martyrs... 

omer charlet Marennes 019

Un autre visage douloureux, tourné vers la victime, symbolise la conversion à l'oeuvre parmi les témoins de la mise à mort, impressionnés par la force rayonnante du martyr.

omer-charlet-Marennes-020.JPG

 Le regard du saint, ignorant les idoles qu'on lui désigne, regarde le ciel. Le visage est beau et confiant, c'est un visage jeune, presque adolescent...

 

omer-charlet-Marennes-008.JPG

La sensualité du tableau est manifeste. Le drap froissé, les jambes du saint que l'on tient écartées, toute une mise en scène amoureuse et cruelle qui donne à ce tableau sa modernité troublante.

omer-charlet-Marennes-005.JPG

Le saint s'offre tout entier. Son corps athlétique s'abandonne à la violence des hommes et s'ouvre à la tendresse divine.

omer-charlet-Marennes-015.JPG

Au deuxième plan apparaissent, sérieux et indifférents les hommes de pouvoir. C'est le côté de la toile qui a le plus souffert de l'humidité de l'église. Il s'est dégradé et l'on devine à peine l'empereur dont le visage penché reste dans l'ombre. 

omer-charlet-Marennes-018.JPG

Tandis que la lumière écarte les nuages et que les anges s'apprêtent à accueillir le saint...


 

L'oeuvre n'est pas sans rappeler le Martyre de Saint Barthélémy peint par Omer Charlet pour la cathédrale de La Rochelle. Mais la toile de Marennes, plus dépouillée me paraît plus forte, à la fois virtuose et étrange....

.............................................................................................................

 

Autres oeuvres d'Omer Charlet : Liens :

Omer Charlet. Orphelines de la mer. Rochefort. Musée Hèbre de saint clément.

Omer Charlet. Saint Barthélémy. La Rochelle.

Omer Charlet. Notre Dame des Tempêtes. Saint-Trojan.

Omer Charlet à Oléron.

Eglise Saint-André. Dolus. Oléron.

 

Marennes : Liens :

 Marennes. L'église.

 Marennes. Le clocher.


 

Liens : Charente maritime :

Charente Maritime. Classement alphabétique. Liens.


 

............................................................................................................



Repost0

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche