Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 12:09

giraudière soir 016

 

                  Sur la plage de la Giraudière, fin septembre

 

                         L'oiseau mort   

 

La mer a déposé sur le rivage

Un oiseau mort

Les ailes écartées

Les yeux crevés

Un large trou sur le poitrail

 

Malgré le mazout qui poissait son plumage

On pouvait reconnaître

Un Fou de Bassan

L'oiseau blanc

Au reflet d'or

Dont le regard est un éclat du ciel

 

Il était jeté sur la plage

Le cou penché sur le côté

Le coeur ouvert où s'accrochait un crabe

Les ailes étendues sur une planche

Comme clouées sur une croix

 

J'ai ramené sur lui le sable

Où se mêlaient les algues noires

 

S'il est vrai que Dieu a créé l'homme et le Fou de Bassan

Un jour qui sait

Il se redressera

Et face au vent

s'envolera

Dans les nuages

 

fou-de-bassan.jpg

                                                    Fou de Bassan (Photo Andreas Trepte)

 

...................................................................................................................................................................

Liens Poèmes :

 

Liste et liens des poèmes. Divers.

 

Liste des poèmes pour les enfants. Liens.


Liens : poèmes d'amour de Christian Wacrenier.


 

Poème enfant : Le petit tatou .

 

Poème enfant. Petit Lama.

 

Poème enfant. Poussin. Poussinet.

 

Poème enfant : la cigogne.

.............................................................................................................


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by chriswac - dans POEMES...Divers
commenter cet article

commentaires

Balbuzard 11/10/2013 17:47


c'est fort et tendre au fond, vous avez l'amour des oiseaux dans le coeur (sans crabe!)

olibrius 10/10/2013 08:45


très beau

malpericolo 08/10/2013 13:29


la terre est une hécatombe. vous tirez la sonnellte d'alarme mais personne n'entend, il y a trop de bruits... 

gladiator77 08/10/2013 13:25


Oui il y en a de plus en plus de ces oiseaux morts sur nos rivages : pollution, chasseurs, une vraie catastrophe.

SuzannaH 08/10/2013 13:21


Si simple et si triste. S'il y a un dieu pour les hommes, il est le même pour les oiseaux. Hélas! Quelle réalité! Quel mépris des "croyants" pour la création!

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche