Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 07:14

 

 bali-140.JPG

Cauchemar

 

Nageur il faut tenir  

Il faut garder la tête

Au-dessus de l'eau verte où trempe un soleil froid

Nageur il faut lutter  

Interdire à l'effroi

De laisser par tes yeux s'engouffrer la tempête


Nageur il faut tenir  

Il faut franchir la vague

Sans regarder glisser le corps des grands poissons

Le corps fuyant et gris dont la menace vague

Fait passer sur ton dos la paume du frisson

 

Nageur il faut tenir  

Il faut nager encore

Les étoiles sous toi ne montrent pas le nord

Ce sont tes morts couchés dans la blancheur des toiles

Qui coulent doucement prisonniers de leur voile


Nageur il faut tenir  

Il faut passer la nuit

Déjà le petit jour vient disperser le rêve

Une écume épuisée te lâche sur la grève

Déjà sur le drap bleu

Une femme sourit

 

maldives 137

 

Liens : Poème. Amour Eternité.

Poème . Amour plus fort que la mort.

Poème d'amour. La nuit à côté de toi.

Poème érotique. Amour debout.

poème: Amour Flamme.

Poème: Chanson de l'amour perdu

Avant la nuit. Poème. Amour.

Poème. Anniversaire de notre mariage.

poème amour. Anniversaire de Nini

Saint Valentin quelques poèmes pour Nini

Poème. Amour-miracle.

 

Liste et liens des poèmes. Divers.

 

.............................................................................................................

 

..

Partager cet article

Repost 0
Published by chriswac - dans POEMES...Divers
commenter cet article

commentaires

Tilou 04/02/2011 16:10



C'est un beau poème de frisson et de soulagement. Je le comprends d'autant mieux que chaque nuit pour moi est une épreuve avec des visions qui ressemblent aux vôtres et que le matin, avec le
soleil et le sourire de mon compagnon, je revis;



Chaloupe 29/11/2010 12:48



Un poème qui touche juste. 



Asmodée 26/11/2010 14:19



Tant d'images qui sont nos images et tant de peur qui sont nos peurs. Que ce sourire du jour qui renaît s'adresse à chacun. 



Frederique 26/11/2010 12:26



Chapeau bas, Christian, je suis très admirative de ton art. Cette alternance de rimes et ces images inattendues provoquent une grande émotion. Il y a beaucoup de force dans cette voix qui oblige
le nageur à résister aux ombres qui l'attirent. Contrairement à la voix du roi des Aulnes celle-ci ramène le désespéré à la vie.



chriswac 28/11/2010 09:03



Bonjour cousine


Tu es très gentille et tes compliments sont encourageants. Ils m'apportent un peu de chaleur en ce jour glacé! Bizzz



Myriam 25/11/2010 19:17



J'ai sis souvent passé des nuits à rêver de nage et de noyade. J'ai retrouvé des vieilles angoisses. Le matin je n'avais pas de sourire à côté de moi. Mais le jour qui recommençait portait en lui
l'espoir de ce sourire. Merci pour vos poèmes. Ils m'accompagnent.



caroline 25/11/2010 17:00



Vera a raison. C'est un poème magnifique. La profondeur verte, puis noire du cauchemar avec les poissons, avec les morts. La sortie du rêve avec le drap bleu de l'amour. 



Vera 25/11/2010 15:48



Un de vos plus beaux textes. Une fluidité inquiétante, une inquiétude fluide. Le dernier vers redonne espoir, redonne vie, après les menaces de la nuit. toujours chez vous la proximité de l'amour
et de la mort et cette force de l'amour qui s'acharne et tient tête. Publiez vos poèmes le plus vite possible.



Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche