Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 06:15

saint-trojan-port-vitraux-061.JPG

                  Jésus marchant sur les eaux. (huile : 2 m30 sur 2 m05) 1872

 

Dans l'église de Saint-Trojan vous pouvez contempler deux tableaux remarquables. A droite de la nef, Notre-Dame des naufragés d'Omer Charlet (voir : Omer Charlet à Oléron.) et à gauche, Jésus marchant sur les flots, d'Alcide Gaboriaux.

C'est une oeuvre à la fois savante et naïve. Savante par la maîtrise des couleurs et l'art de la matière, naïve par le traitement du sujet.

 

saint-trojan-port-vitraux-062.JPG

      Le peintre s'inspire de l'Evangile de Matthieu (14. 22-33) :

"Jésus obligea les disciples à monter dans la barque et à passer avant lui de l'autre côté, pendant qu'il renverrait la foule. Quand il l'eut renvoyée, il monta sur la montagne, pour prier à l'écart; et comme le soir était venu, il était là seul.

La barque déjà au milieu de la mer, était battue par les flots; car le vent était contraire.

A la quatrième veille de la nuit, Jésus alla vers eux, marchant sur la mer.

Quand les disciples le virent marcher sur la mer, ils furent troublés et dirent : C'est un fantôme! Et dans leur frayeur, ils poussèrent des cris.

Jésus leur dit aussitôt : rassurez-vous, c'est moi; n'ayez pas peur !  Pierre lui répondit : Seigneur, si c'est toi, ordonne que j'aille vers toi sur les eaux. 

Jésus dit : Viens!

Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers lui. Mais voyant que le vent était fort, il eut peur. Comme il commençait à s'enfoncer, il s'écria : Seigneur, sauve-moi !

Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté?

Et ils montèrent dans la barque et le vent cessa."

saint-trojan-port-vitraux-064.JPG

Le tableau représente le moment où Jésus tout en saisissant la main de Pierre, lui reproche son manque de confiance.

Il est droit, face au vent qui fait voler la tunique et le coiffe en arrière. Son visage est doux. Il ne s'étonne pas, il ne se montre pas sévère. c'est le regard d'un bon enseignant qui s'attend à la faute de son élève et le reprend sans brutalité.

Pierre, lui, gesticule, les bras ouverts, une jambe hors de l'eau, le visage inquiet et suppliant. Il en fait toujours un peu trop. Il est le chien fou qui se jette à l'eau et regrette aussitôt son audace. Ses bons instincts de survie lui reviennent, comme ils lui reviendront quand avant que le coq n'ait chanté trois fois, il reniera le Christ au moment du supplice et prétendra ne l'avoir jamais connu, de peur d'être à son tour condamné.  

saint-trojan-port-vitraux-068.JPG

      Alors que le Christ pose les pieds sur un une eau plus ferme que la terre, plus solide qu'une banquise, Pierre voit la même eau l'attirer et le menacer de mort.

 

saint-trojan-port-vitraux-066.JPG

      A l'arrière-plan, la barque dont le bord touche la mer... Un homme n'a pas lâché les filets malgré la tempête. Figure symbolique de Pierre lui-même, appelé à traverser des épreuves bien plus terribles et à ne pas perdre de vue la mission qui lui a été confiée.

Entre Pierre et Jésus, on voit les disciples serrés les uns contre les autres, pris dans un mouvement ascendant, une pyramide, avec à sa pointe le tissu qui flotte dans le vent comme un drapeau. On ne peut s'empêcher de penser au Radeau de la Méduse dont le succès avait été immense et qui représente lui aussi une composition pyramidale avec au sommet, ce tissu remué... geste ultime d'espérance

saint-trojan-port-vitraux-065.JPG

meduse.jpg

Le ciel menaçant de Gaboriaux n'est d'ailleurs pas sans rappeler celui de Géricault...

saint-trojan-port-vitraux-069.JPG

J'ai voulu connaitre un peu mieux ce peintre de talent et je n'ai presque rien trouvé, sinon qu'il figure dans une Anthologie des peintres de Vendée et de Charente et qu'il a publié en 1861 un Guide des Amateurs des Beaux Arts :"La peinture réduite à des principes simples et naturels".

Enfin, j'ai trouvé une rue, une seule qui porte son nom : Alcide Gaboriaux. Elle est située dans une commune de Charente Maritime : Saint-Dizant du Gua... qui serait donc sa ville natale!

Et c'est tout...

Est-ce à cause de ce peu de renommée que la toile pourtant inscrite à l'inventaire général du patrimoine culturel, s'étiole lentement dans l'indifférence des Saint-Trojanais?

 

Liens : autres peintres dans les églises d'Oléron :

Le Château. Oléron. Eglise, un peintre inconnu...

Eglise Saint-André. Dolus. Oléron.

Eglise de Saint-Trojan. Oléron.

Eglise Notre-Dame Le Château d'Oléron. Le retable.

Eglise de Saint-Trojan. Oléron.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Line 29/07/2010 09:50



Un beau tableau et j'ai honte parce que je vais parfois dans cette église et je ne l'ai jamais regardé! Merci!



Lou 29/07/2010 08:13



Une imagerie populaire qui ouvre sur la poésie et le fantastique bon enfant. J'aime beaucoup et je regrette qu'il y ait si peu d'informations sur ce peintre.



Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche