Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2018 2 27 /11 /novembre /2018 19:26
Maman bientôt 98 ans. EHPAD des Lilas.

    Il a fallu s'y résigner… Maman ne pouvait plus rester chez elle.

    Nous avons espéré ardemment qu'elle ne quitterait son appartement que la nuit où elle s'y endormirait, en douceur, s'éloignant dans un tunnel ouvert sur la lumière, avec là-bas, lui tendant les bras, son père tant aimé, sa mère, son fils et sa fille enfin retrouvés….

Maman bientôt 98 ans. EHPAD des Lilas.

     Mais non! Son corps robuste de fille du nord, a tenu bon dans les tempêtes, comme un marin à la barre.  Un marin qui peu a peu a perdu le pied marin et s'est mis à chavirer, à tomber sur les tapis et ne pouvoir se relever, avec son chat inquiet à ses côtés.

Avec Bruno

Avec Bruno

     Il a fallu s'y résigner, tout laisser, tout abandonner, 60 ans de souvenirs qui avaient poussé dru dans cet appartement où vivait la tribu, 7 enfants!

avec Jean-Loup

avec Jean-Loup

      Il a fallu, après les urgences et l'hôpital, s'exiler dans un EHPAD, bâtiment où l'on concentre les vieux qui vivent trop longtemps.

Avec moi gros poussah!

Avec moi gros poussah!

     Nous l'entourons, nous passons des heures avec elle, nous répondons sans dire la vérité à ses questions pour savoir quand elle rentrera chez elle avec son chat.

Avec Marianne

Avec Marianne

    Mais maintenant je sais quelque chose que je ne savais pas.

    J'ai eu tant de mal ces dernières années à l'aimer sans penser à moi, en oubliant mes plaies...

Je ne comprenais pas qu'à son âge on pût ressembler au nourrisson que son instinct protège et dont la survie ne dépend que des autres.

Avec Jean-Loup

Avec Jean-Loup

Maman bientôt 98 ans. EHPAD des Lilas.

Je ne savais pas qu'un jour

dépouillée de tout 

étrangère à toute souillure

dans une banlieue au nom de fleurs

elle serait reine.

Maman bientôt 98 ans. EHPAD des Lilas.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Nell 28/11/2018 12:07

Tu l'as toujours, toi. Moi, nous, nous l'avons vu partir après de mois de souffrance, alitée dans son lit. Ton récit m'a une nouvelle fois émue au plus haut point. Je t'envoie toute mon amitié. Ta mère est une belle reine.

Miguel Angel 28/11/2018 10:03

Un emocionado y emocionante homenaje a la mujer que dio sentido y vida a la vida del autor. Una hermosa transcripción de sus sentimientos en las fotos y los poemas. Desde España mi felicitación y mi cariño.
miguel

Baal-beck 28/11/2018 08:16

La douleur et la beauté vont souvent ensemble. La poésie et les larmes aussi. Je suis très touché par votre poème et par les photos.

Maouin 27/11/2018 19:36

Bel hommage douloureux et vibrant

aldebaran 27/11/2018 19:28

je suis très touché. Comment la poésie et l'art viennent transcender l'inacceptable!

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche