Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2018 3 31 /01 /janvier /2018 16:45
Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.
Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.

     Une élégante chapelle de pierres s'élève au bord d'une des avenues "chic" du cimetière Montmartre (avenue Berlioz, division 2). Elle porte, gravé sur sa façade, un nom célèbre qui a longtemps brillé sur le fronton d'un des plus beaux cirques de France... le cirque Médrano sur le boulevard Rochechouart.

Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.

    Un surnom de la famille est mis à l'honneur, un surnom qui résonne aussitôt dans le silence des tombes : Boum Boum!

 

Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.

     Boum Boum!

    De son véritable nom Geronimo Médrano. Il était clown de son métier et quand il entrait sur la piste, il se tournait vers l'orchestre et en claquant des mains, il disait "boum boum". Aussitôt les tambours battaient et la musique de déchaînait.

    Les spectateurs le surnommèrent très vite avec cette onomatopée et il entra dans la grande histoire du cirque avec ce nom déclencheur d'orages!

Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.

     Il est né loin de Montmartre, en Espagne, en 1848.  Il est très tôt attiré par le cirque et plus particulièrement par le trapèze volant. C'est en voltigeant dans les airs, sous le chapiteau de toile qu'il commence sa vie de saltimbanque.

                                      Les trapézistes. (Toulouse Lautrec)

     Attiré par Paris, la ville de tous les possibles et de toutes les lumières, il est embauché par Fernando (de son vrai nom Ferdinand Wartenberg) qui, le succès aidant, s'installe sur un terrain vague, boulevard de Rochechouart en 1873.

Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.

     Le cirque est alors à la mode et la fréquentation est telle que Fernando peut faire construire en 1875 un bâtiment en dur, un cirque remarquable de deux mille deux cents places, dû à l'architecte Gustave Gridaine.

Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.

     Un bâtiment exceptionnel, un des plus beaux cirques jamais construits. Il ne survivra pas aux années pompidoliennes et sera détruit, comme les Halles de Baltard, comme le Palais Rose de l'avenue Foch, comme les quais de Seine! Tristes années où Paris voit disparaître, sous la présidence d'un fin lettré qui à l'époque faisait office de maire de Paris, quelques uns de ses trésors architecturaux!

... A sa place, un indigent immeuble, agressif et sinistre s'élève, défigurant ce quartier de music halls !

 

     Dans l'écrin disparu, Boum Boum fut pendant quinze ans la vedette aimée du public. Il séduisait par son justaucorps à fleurs, sa coiffure de chanvre hérissée de cornettes.

    Il était drôle et poète à la fois, s'entourant d'animaux familiers qui lui obéissaient avec confiance. Il plaisait beaucoup aux enfants qui n'avaient aucune peur devant ce bonhomme original et léger dont Mac Do n'aurait pu s'inspirer pour créer son hideux épouvantail.

 

    On imagine mal sa popularité. Elle atteignit une apothéose après une anecdote qui fut considérée quasiment comme un miracle.

   Un enfant gravement malade avait émis le vœu de revoir le célèbre Boum Boum qui l'avait fait rire deux ans avant qu'il eût été quasi paralysé. Boum Boum se rendit au chevet du gamin, régulièrement.... et un jour, après une de ses visites, l'enfant commença à aller mieux. Il guérit et sortit de l'hôpital.

     Il n'en fallait pas plus pour que le public mît une auréole sur la tête du clown généreux!

 

     Le cirque "Fernando" est à la mode et attire toutes les classes sociales. Les peintres montmartrois font partie de ses adeptes. Le cirque leur offre le sujet de leurs toiles et de leurs dessins. Les plus grands artistes y ont peint : Van Dongen, Renoir, Seurat, Toulouse Lautrec, Degas, Picasso.......

 

Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.

     Quand Fernando se retire, c'est Geronimo qui prend la direction du cirque. Le succès sera constant et Boum Boum devenu gestionnaire fait appel à des talents nouveaux, notamment aux Fratellini. Les clowns ont changé, le goût du public a évolué. Le gentil Boum Boum, un peu rêveur, un peu naïf, n'est plus à la mode.

 

     En 1905, il perd le grand amour de sa vie, sa femme Charlotte Blanche. C'est pour elle qu'il fait édifier la chapelle du cimetière Montmartre.

 

Tombe de Géronimo Médrano. Le clown Boum Boum. Cimetière Montmartre. division 2, avenue Berlioz.

    Plus tard, il se remarie et devient père. Son fils Jérôme né en 1907 prendra un jour la relève. 

 

     En 1912, Boum Boum qui avait commencé sa vie de saltimbanque en voltigeant dans les airs, est frappé de paralysie. Il meurt le 27 avril... à 64 ans.

 

     S'il revenait sur le boulevard de Rochechouart, il aimerait dire "boum boum" et faire disparaître le blockhaus qui a écrasé le cirque où Degas peignit Mademoiselle Lala qui s'envolait vers les étoiles!

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Alain 01/05/2020 11:01

J'ai aussi beaucoup connu ce cirque exceptionnel.
Habitant à Montmatre, mes parents m'y emmenaient régulièrement avec ma sœur.
Je n'ai malheureusement pas connu Boum Boum mais son fils Jérôme.
J'ai eu la chance de connaître 2 personnages exceptionnels Jérôme et Violette Médrano car ils créèrent dans les années 60 un club de cirque : "Le Club des Amis de Médrano" dont les secrétaires furent ma soeur Anny, et celle qui deviendra ensuite mon épouse Annie, copine de ma soeur...
Nous allions à notre club tous les jeudis, samedis et dimanches. Chance pour nous d'avoir côtoyé de grands artistes comme Zavatta, Alexis Gruss, les Anrtarès, les Yarz, les Rudi Liata, et bien d'autres grandes figures du cirque...
Les artistes nous initiaient aux jeux de la piste et nous formaient afin que nous montions un numéro. Violette nous proposa gentiment de nous prêter, en fin d'année, le cirque un week end afin de présenter notre spectacle élaboré à 100% avec les jeunes du club.
Malheureusement, le cirque Médrano qui rencontrait des difficultés financières depuis quelques temps fut racheté par la famille Bouglione avant même que nous puissions présenter notre spectacle... il fut donc annulé !...
Ceci était regrettable car nous étions tous pourtant fin prêts, avec un numéro au point. Jongleurs, marionnettistes, clowns, antipodistes, magiciens, etc...
Avec ma soeur nous avions monté un numéro de Grande Illusion (Malle des Indes, Tête transpercée, journal aux foulards, etc...) Nous décidâmes de nous produire gracieusement dans des écoles, des maisons de retraite. Nous avions choisi un nom de scène "ONARDEM'S" qui était tout simplement l'anagramme de "MEDRANO" en souvenir de Jérôme, de Violette et de ce merveilleux
cirque.
Les années ont passé, nous avons eus quelques contrats rémunérés, puis ma soeur, après s'être mariée, s'est retirée à l'Etranger : ce fut la fin de notre "carrière" !
Quelques uns de nos collègues ont continué quelques temps est nous avons fini par perdre contact.
Je ne remercierai jamais assez la famille Médrano pour tout ce qu'elle nous ont apporté ainsi que notre professeur de magie, Pierre Jacques, excellent prestidigitateur, manipulateur et pick-pocket, d'origine suisse malheureusement décédé...

chriswac 03/05/2020 17:45

Merci mille fois pour votre témoignage et la nostalgie qu'il fait naître. J'aurais pu vous voir car j'ai assisté à un des derniers spectacles donnés dans ce lieu mythIque. Tout ce que vous dites de votre métier fait rêver, c'est un monde de lumières de beauté et d'illusions! Il y a moins de magicien à Montmartre mais de plus en plus de pick-pockets!
Cordialement

claude357@free.fr 30/09/2018 12:23

peut-être cela t'interesserait

chriswac 30/09/2018 13:15

Je te remercie de m'envoyer mon article sur Boum Boum! Je vais le relire car je l'avais en partie oublié! Beau dimanche à toi!

Harryko 01/02/2018 16:22

Moi aussi j'ai connu ce cirque! J'y ai vu Colette Renard et aussi Ariane Mnouchkine. Ce qui ne me rajeunit pas! Mais j'ai vu sa destruction, les engins fracassant des murs recouverts de fresques, comme j'ai vu la destruction des Halles, sous la protection de la police, en plein été. Ces forfaits n'ont jamais été sanctionnés. Boum Boum revit grâce à vous, comme revit ce cirque magnifique.

pierre 31/01/2018 17:06

Que de souvenirs ! Ma grand-mère m'emmenait très régulièrement au cirque Médrano le Jeudi. Je n'ai pas vu Boum-Boum certes mais je me souviens très bien des Fratellini . Heureuse époque ...
Amitié

olibrius 31/01/2018 16:50

Super comme à partir de la tombe vous redonnez vie à un personnage sympathique et artiste.

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche