Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2017 6 02 /12 /décembre /2017 09:42
Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

     C'est par hasard que je suis passé devant sa tombe après être allé rendre visite à Monique Morelli et au chat roux qui dort au pied de son caveau.

 

 

 

Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

      Le bonhomme bleu, une main montrant le ciel et l'autre la terre a attiré mon attention.

     J'ai lu le nom de celui qui avait élu domicile sous la pierre étrangement vermoulue où on l'a couché quelques jours après sa mort le 28 décembre 2016.

 

    Quelle belle définition pour un homme que celle-là! Auteur, compositeur, promeneur! L'élégance de ne pas trop se prendre au sérieux et de rappeler que l'on est nomade dans le monde.

 

    Je ne connais pas tous les liens de Pierre Barouh avec Montmartre mais j'imagine que dans sa jeunesse chantante il a fréquenté la Butte où vivaient nombre de ses amis chanteurs et compositeurs.

Il est certain que son studio Saravah était situé sur la Butte, passage des Abbesses où il tiendra le cap entre 1965 et 1977, année de sa vente...

Anouk Aimée et Pierre Barouh. "Un homme et une femme".

Anouk Aimée et Pierre Barouh. "Un homme et une femme".

    Comme tout le monde, j'ai dans la tête le refrain entêtant de la chanson qu'il a écrite pour "Un homme et une femme" de Lelouch (un vrai Montmartrois), avec la complicité de Francis Lai pour la musique. C'est sur le tournage du film qu'il rencontra Anouk Aimée qu'il aima et épousa.

Leur amour dura trois ans comme les amours intenses. Il en naquit un fils, Benjamin.

 

     Et puis, il connut d'autres amours sans jamais renier personne. Je crois (bien qu'il soit un peu prétentieux de ma part de l'affirmer alors que je le connais si peu) qu'il n'y avait en lui ni ressentiment ni haine. Ce sont ses poèmes qui m'en convainquent.

 

    Pourtant, la haine, il aurait pu la nourrir....

    En effet, le flâneur, l'amoureux aurait pu ne jamais flâner, ne jamais aimer s'il n'avait été caché en Vendée pendant l'occupation. Il serait parti en fumée comme les milliers d'enfants juifs déportés et assassinés. Anouk Aimée, elle aussi avait été cachée dans un département voisin la Charente.

Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

     Est-ce la conscience de la précarité de la vie et de ses hasards qui firent de lui un humaniste, un vivant, un homme aux yeux ouverts sur les autres?

 

Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

     Un homme qui ne cessa d'être un passeur. Il aimait plus que tout faire connaître les artistes qu'il aimait. C'est à cette fin qu'il créa son propre label "Saravah" pour y recevoir Higelin, Brigitte fontaine, Maurane, Caussimon..

 

... les musiciens brésiliens et africains qu'il aimait d'une passion qu'il tenait à partager.

     Il aima également le Japon, pays de sa femme Atsuko Ushioda avec qui il eut trois enfants.

 

Parmi eux sa fille Maïa qui comme lui chante la vie...

 

Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

     Le 28 décembre 2016, c'est un infarctus qui l'emporta. Le jour de son enterrement, le 4 janvier, il y eut autour de son cercueil décoré de pastels, la petite foule de ceux pour qui il comptait. Sa femme bien sûr et ses enfants, ses amis de toujours...

Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

    Claude Lelouch était là, avec Anouk Aimée, avec Francis Lai....

Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

    Comment ne pas rappeler un témoignage qui a pris un relief particulier avec les attentats de Paris?

 

    Dans les années 70, une association caritative organise un concert afin de récolter des fonds. Pierre Barouh fait partie des artistes qui ont tenu à y participer. Comme souvent dans ces manifestations, la salle est indisciplinée et brouillonne.

Pierre Barouh prend le micro et chante a capella.

Les spectateurs font soudain silence et l'écoutent jusqu'à la dernière parole, recueillis et attentifs...

Ce concert avait lieu au Bataclan et le titre de la chanson était   "Vivre".

Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

" Moi si j'étais de bois

Je serais de ce bois qui fait les goélettes

Et je giflerais l'eau sans penser aux complots

Des grands fonds qui me guettent"

Pierre Barouh. cimetière Montmartre.

     C'est ce qui dit le petit bonhomme bleu sur sa stèle.

Il montre les grands fonds de la main gauche et le ciel de la main droite.

Entre les deux, le promeneur poursuit son voyage.... et prend le temps de faire des ronds dans l'eau!

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Rançon 04/07/2018 16:26

Bonjour,
Ce bel hommage à Pierre, que j'ai eu le privilège et le bonheur de fréquenter durant plus de 35 ans m'émeut et j'aimerais rencontrer son auteur non seulement parce que je rends régulièrement des hommages à Pierre Barouh et qu'il me serait agréable de l'y associer éventuellement mais aussi, pardonnez moi, car il conviendrait de rectifier une erreur de fond dans ce beau texte..
j'attends donc de vos nouvelles,merci.

chriswac 09/07/2018 14:08

Merci beaucoup pour votre message. Je vous rencontrerais volontiers à mon retour à Paris. Je suis actuellement sur mon île pour trois mois. L'erreur de fond m'inquiète et je n'ai qu'une hâte c'est de la corriger. C'est une des vertus de ce blog, c'est qu'il me permet de rencontrer des gens bien plus connaisseurs que moi (qui reste généraliste) et de rectifier grâce à eux les approximations et les erreurs.
cordialement.

Angeleine 14/12/2017 10:04

C'est une rencontre poétique et sensible avec cet homme qui je crois était bon. Je n'aime pas le célèbre chabada chabada du film Un homme et une femme. Mais c'est l'arbre qui cache la forêt!

chriswac 23/09/2018 09:05

Je ne connais pas ces aspects sinistres du personnage. J'en suis resté à son image et aux témoignages de certains de ses amis. Et puis vous le savez, Montmartre est à lui même une légende qu'il vaut mieux ne pas trop disséquer au risque de la détruire et "les pays sans légendes sont condamnés à mourir de froid".

Robert 19/09/2018 15:10

Il faut bien rester lucide, sur ce qu'était cet homme qui a fait sa fortune avec le film de LELOUCH car il avait créer une maison d'édition musicale et les chansons du film furent des tubes dans le monde entier lui rapportant une fortune de droits d'auteur tous les ans...Des milliards de centimes pas des millions...Il est bien regrettable d'avoir volé des chansons brésiliennes...de ne jamais avoir fait correctement son travail d'éditeur musical qui était bien obligé de sortir des disques...Claude Maurane, Davic Mac Neil et bien d'autres pourraient dire la vérité sur ce type qui était un arnaqueur, un menteur un tricheur un malhonnête et dont le talent était tout à fait discutable au regard de la qualité de ces propres disques. Avec en plus un livre autobiographique rédigé par sa propre éditrice. Bref un salaud adulé par une bandes d'idiots qui ne comprennent rien...

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche