Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 14:01
Rue Dancourt 2017

Rue Dancourt 2017

Rue Dancourt 1904

Rue Dancourt 1904

C'est une courte rue (60 mètres) qui va du boulevard Rochechouart à la place Charles Dullin.

Rue Dancourt prise à partir du Rochechouart (1905)

Rue Dancourt prise à partir du Rochechouart (1905)

2017

2017

Rue Dancourt. Montmartre.

Elle reçoit son nom en 1868. Elle s'appelait auparavant rue du Théâtre. Elle avait été ouverte pour faciliter l'accès au théâtre de Montmartre, aujourd'hui théâtre de l'Atelier.

Le théâtre de Montmartre.

Le théâtre de Montmartre.

Le théâtre de l'Atelier

Le théâtre de l'Atelier

Ce théâtre, un de plus anciens de Paris fut construit en 1822  par Seveste et c'est un siècle plus tard en 1922 qu'il fut repris par Charles Dullin et baptisé théâtre de l'Atelier.

Florent Carton dit Dancourt

Florent Carton dit Dancourt

Le nom de la rue est celui d'un comédien-auteur qui connut la gloire en son temps : Florent Carton, dit Dancourt (1661-1725).

Sociétaire de la Comédie Française, il écrivit des dizaines de comédies dont certaines furent de grands succès. Il est aujourd'hui tombé dans l'oubli bien que quelques spécialistes voient en lui un des inspirateurs du vaudeville. Ses contemporains indulgents ou flatteurs en firent le successeur de Molière!

Rue Dancourt. Montmartre.

Côté pair après le café Jin Yi Fa, s'ouvre un petit restaurant qui malgré sa modestie est le plus intéressant de la rue.  

Rue Dancourt. Montmartre.

Il s'agit du Bon Bock ouvert en 1879 et qui n'a presque pas bougé depuis. Toulouse Lautrec le fréquenta ainsi que Picasso et Apollinaire qui appréciaient son absinthe.

Les peintres sans argent laissaient pour payer l'addition, des croquis ou des toiles. Certains sont restés accrochés aux murs. Hélas ni Picasso ni Lautrec n'en font partie!

 

Un détail amusant que vous trouverez sur certains sites "spécialisés": Manet aurait peint dans ce café, son homme à la pipe intitulé "le bon bock".

L'ennui, c'est que la toile de Manet a été peinte six ans avant l'ouverture de cet établissement.  Son titre a suffi pour créer un amalgame!

Le 8

Le 8

Nous passerons vite devant les autres immeubles qui à l'exception du 8 ne présentent guère d'intérêt architectural.

Côté impair de la rue Dancourt

Côté impair de la rue Dancourt

Le côté impair est un peu triste et tente avec "la Madrague" d'appeler à son aide l'azur méditerranéen....

Villa Dancourt

Villa Dancourt

Après le garage s'ouvre sur la rue Dancourt la villa du même nom.

Rue Dancourt. Montmartre.

Un mini supermarché donne quelques couleurs à l'ensemble austère et gris construit en 1933. 

Les bâtiments ont écrasé plusieurs allées anciennes bordées de petites maisons et un établissement de bains datant du vieux village (1853).

Une plaque rappelle l'existence de la  "Cité des Bains" dont rien ne subsiste...

 

Rue Dancourt, entrée de la Cité des Bains (petit immeuble au centre...)

Rue Dancourt, entrée de la Cité des Bains (petit immeuble au centre...)

On peut voir sur cette carte postale, à droite, après l'immeuble de pierre, l'entrée de la Cité des Bains au début du XXème siècle.

Rue Dancourt. Montmartre.

La Cité des Bains en 1902.

Le charme du vieux village et sa guitariste ont été enfouis sous les lourds immeubles de briques grises.

Joséphine Baker et Jo Bouillon

Joséphine Baker et Jo Bouillon

Les constructions costaudes et sans grâce ont hélas fait beaucoup de "petits" sur la Butte  aux dépens de l'habitat villageois.

Pour se faire pardonner, elles ont a abrité entre leurs murs, pendant la guerre, la rayonnante Joséphine Baker, alors mariée à Jo Bouillon.

Rue Dancourt. Montmartre.

Michou qui est, bien que Picard d'origine, le Montmartrois par excellence, artiste, fantaisiste, un peu fou dans sa veste bleue et ses lunettes de soleil, aimé de tous sur la Butte, y a vécu un temps lui aussi, non loin de son cabaret de la rue des Martyrs.

Rue Dancourt. Montmartre.

La rue s'arrête au croisement avec la rue d'Orsel.

De l'autre côté commence la rue des Trois Frères qui a trois fois plus d'histoires à raconter que notre courte rue Dancourt!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

claire 02/05/2017 16:55

J'aime, j'aime tout... Mais ce petit bistro "le bon boc" particulièrement, me rappelle de Brocas'. de la Mouffetard. L'établissement de Bains de mer cela devait être fabuleux. Dommage que le béton recouvre toutes ces demeures charmantes ... Mais bon, TOI tu es là pour nous raconter "La belle histoire" . "Avant de te connaître" j'avais visité Montmartre... mais en fait je n'en avais vu que la moitié!! Bizz de Nice en espérant que mon com ne disparaisse pas comme souvent sniff.

chriswac 02/05/2017 18:45

Hello Claire! tu connais bien des coins de Paname que je ne connais pas.
Bizz

modigliani 02/05/2017 10:36

Mille grazie Christian per queste pillole di cultura montmartroise io le divoro e sono felice!!
Merci e bisous!

chriswac 02/05/2017 18:48

Je suis content de comprendre ce que tu écris! (mille merci pour celle pilule de culture montmartroise que je dévore et me rend heureux)
Quelle belle langue! La langue de l'esprit, de la sensualité et de la beauté!

Nell 27/04/2017 19:58

Encore une belle balade dans le temps grâce à toi, mon cher Christian. D'après ce que je viens de voir les bâtiments n'ont pas changé. Une belle nostalgie s'en dégage. Très agréable soirée

chriswac 01/05/2017 08:49

Bonjour Nell
Toujours touché par vos mots.
Mon amitié et quelques brins de muguet!

CAUDRON 27/04/2017 17:35

Avant la reprise en 1922 par Dullin, (dont il serait évidemment bien téméraire de retracer l'histoire dans un simple commentaire ) , en juillet 1907, le directeur Félix Soulier fait transformer le théâtre de fond en comble. Sarah Bernardt donne à l'inauguration un caractère événementiel par une série de représentations de La Dame aux Camélias devant des salles combles de montmartrois éblouis.En 1914 dès que la guerre éclate ,le théâtre ferme ses portes et devient alors le "Montmartre-Ciné" .

chriswac 01/05/2017 08:48

Bonjour!
Les grands esprits sont donc à l'unisson car je lis vos messages et vos informations alors que je termine un article sur la place Dullin et dans lequel je parle évidemment du théâtre. Cependant je consacrerai plus tard un grand article au théâtre seul, depuis Seveste jusqu'au directeur actuel (à ce propos, remarquable pièce en ce moment de Grimbert, "Votre maman" avec Hiégel et Puzzulu).
Je vous envoie bien que virtuel un brin de muguet en ce 1er mai un peu triste et déprimant.

CAUDRON 27/04/2017 17:13

Un peu plus de précision sur le constructeur du Théâtre: Seveste .Parce qu'il connaissait le lieu mystérieux où étaient inhumés Louis XVI et Marie Antoinette, le comédien Pierre Jacques Seveste permit à Louis XVIII de réaliser son vœu de rassembler leurs ossements dans un monument funéraire dont il confia la construction à l'architecte Fontaine (La Chapelle Expiatoire à Paris 8ème) En
récompense, il reçut par décret royal du 10 juin 1817 le privilège pour lui et ses fils, toute leur vie durant, de « régner » sur la vie culturelle de toute la banlieue du Paris d'alors. Seveste lance donc la construction de nombreux théâtres, parmi lesquels le théâtre de Montmartre est le premier à voir le jour en 1822..

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche