Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 12:00
Rue Constance (de la rue Lepic)

Rue Constance (de la rue Lepic)

Cette petite rue de Montmartre ressemble comme une jumelle à sa voisine, la rue Cauchois.

Comme elle , elle fait un angle droit et possède une impasse....

Impasse Marie Blanche

Impasse Marie Blanche

Mais alors que l'impasse Cauchois a été rattachée à la rue, l'impasse Marie-Blanche a gardé son nom et son autonomie.

Rue Constance. Montmartre.

Notre rue est longue de 140 mètres et large de 8,40, ce qui fait d'elle une voie modeste mais fière de son emplacement, entre les rues Lepic et Joseph de Maistre, dans un quartier vivant et touristique.

Rue Constance. Montmartre.

Son classement date de 1863 mais aucun renseignement ne nous est donné sur l'origine de son nom. S'agit-il d'un propriétaire comme Monsieur Cauchois voisin, de la femme ou de la fille d'un propriétaire comme Mlle Berthe de la rue Berthe? Mystère et boule de gomme. Peut-être un Montmartrois érudit pourra t-il nous renseigner!

Mise à jour : Deux Montmartrois plus savants que moi (Hélène et Pierre) m'ont informé que la mystérieuse Constance n'est autre que la fille de Mr Doré, propriétaire des terrains sur lesquels la rue a été bâtie.

Rue Constance. Montmartre.
Place Blanche

Place Blanche

Ce que nous savons en revanche, c'est qu'à l'origine elle s'appelait rue Sainte-Marie Blanche.

Ce qui signifie, à mon avis, Sainte-Marie près de la barrière Blanche (place Blanche) afin de la distinguer de la rue Sainte-Marie à l'est de la Butte (aujourd'hui Paul Albert).

Plus étonnante encore est l'impasse qui fut tout à tour : impasse Constance, passage Sainte-Marie, impasse Sainte-Marie Blanche avant de terminer en 1873 en impasse Marie Blanche.

Le 1

Le 1

La rue a pour premier numéro une biscuiterie de luxe qui revendique la résurrection des galettes qu'aurait fabriquées la mère Debray, célèbre meunière de Montmartre.

Pourquoi pas? La Butte n'est pas à une légende près! 

Rue Constance. Montmartre.

La biscuiterie a été créée par Gilles Marchal, le pâtissier que nous avons déjà rencontré à l'angle des rues Ravignan et Garreau où les gâteaux dispendieux font des caresses aux papilles et des trous aux porte-monnaie!

Le 3

Le 3

A côté du Véjuice, un bar à jus bio, le numéro trois a perdu sa teinturerie. Le souvenir de la boutique est conservé grâce à une vieille photo de 1902.  Elle s'appelait "A l'Espérance" ! De quelle espérance s'agissait-il? D'une teinture réussie? D'un commerce qui marcherait bien?

Le 2

Le 2

De l'autre côté, au 2, le Marylin Institut vous propose lui aussi des teintures, mais pour vos cils...  

Le 5

Le 5

Au 5, une vieille boutique est celle d'un bottier. L'enseigne est une botte de sept lieues, très utile pour grimper sur la Butte.

Le 6

Le 6

Le 6 est un "hôtel de charme" qui vend sa situation "à deux pas du café des 2 moulins où a été tourné le film Amélie Poulain"! Qui aurait cru que cette Amélie ferait partie un jour des gloires mythiques de Montmartre avec la Goulue et  Mimi Pinson!

Le 7

Le 7

Le 7 a abrité en 1880, à son retour d'exil, Jean Baptiste Clément, notre poète communard du Temps des Cerises.

Le 10.

Le 10.

Le 10, immeuble à pan coupé construit au milieu du XIXème siècle a pendant quelques années abrité l'atelier de Fernand Cormon où Van Gogh et Toulouse Lautrec firent quelques visites.

Fernand Cormon (1845-1924) y travailla avant de s'installer dans de plus vastes espaces,  104 boulevard de Clichy.

Caïn. (Cormon 1880)

Caïn. (Cormon 1880)

Peintre académique très apprécié puisqu'il reçut des commandes pour, entre autres, des plafonds du Petit Palais, des fresques de l'hötel de ville, du Museum d'histoire naturelle...  il est néanmoins célèbre grâce à l'œuvre qui est, toutes proportions gardées, sa Joconde :

 Caïn, (conservée au Musée d'Orsay.)

La rue fait un angle droit, laissant devant elle l'impasse Marie Blanche où se dresse ce qu'il reste de l'hôtel gothique de l'Escalopier (voir article sur ce lieu étonnant).

Impasse Marie Blanche (à gauche)

Impasse Marie Blanche (à gauche)

Nous regretterons qu'en face de ce qu'il reste du petit hôtel particulier, des promoteurs aient eu l'autorisation de lancer un lourd programme de construction, appartements de luxe donnant, comme le dit la pub sur "un parc arboré".

Le parc arboré, c'est le cimetière!

Le 14

Le 14

Nous prenons maintenant la portion de rue qui va vers la rue Joseph de Maistre. L'immeuble le plus remarquable est le 14.

Il est dû à l'architecte Cambon (1894) qui a réalisé non loin de là, en 1890, la Villa des Arts, le plus vaste ensemble d'ateliers d'artistes construit à la fin du XIXème siècle et qui vit passer, entre autres, Toulouse Lautrec, Cézanne, Signac, Renoir, Dufy....

 

Entresol du 14

Entresol du 14

A l'entresol vécut un de nos Montmartrois les plus emblématiques : Pierre Mac Orlan (1882-1970). Lui qui avait connu sur la Butte une existence difficile s'était juré de n'y jamais revenir après avoir épousé Marguerite Luc, la fille de Berthe du Lapin Agile.

Brassens, Morelli et Mac Orlan

Brassens, Morelli et Mac Orlan

Il y revint pourtant en 1957 pour y acheter un entresol dans cet immeuble cossu. Mais le temps avait passé, la Butte s'était embourgeoisée et Mac Orlan s'y ennuya.

Il reçut souvent, pour tromper son ennui, son ami Blondin et sa chanteuse préférée, Monique Morelli.

Brassens, Mac orlan et Morelli

Brassens, Mac orlan et Morelli

Elle venait lui soumettre les versions (orchestrées par Léonardi) de ses poèmes.

Mac Orlan revendit en 1961 son entresol et s'installa définitivement avec Marguerite à saint Cyr sur Morin. Elle y mourra 7 ans avant lui, après 50 ans de mariage.

Le 17

Le 17

Un dernier immeuble mérite notre attention, c'est le 17, construit par l'architecte Emile Dalmand en 1904. Dalmand quelques années plus tôt, en 1900, avait constuit le 48 rue Joseph de Maistre.

Rue où nous arrivons maintenant...

Arrivée rue Joseph de Maistre....

Arrivée rue Joseph de Maistre....

... J'avoue que ce qui m'a le plus ému dans cette petite rue, c'est de savoir que mon ancienne voisine de la rue Paul Albert, Monique Morelli y était venue, y avait chanté... elle qui est restée fidèle à Montmartre et qui repose à une centaine de mètres plus bas, dans le cimetière, sous une pierre où est gravé un poème d'Aragon écrit pour elle.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

CAUDRON 21/03/2017 15:00

Toujours au 9 de cette rue, il existait dans les année 1902-1907, à la place de l'actuelle "Brocante" ,au coin avec l'impasse Marie-Blanche une boulangerie appelée Maison Leroy. Elle s'ajoute donc à la (longue)
liste des boulangeries disparues de la Butte !

CAUDRON 21/03/2017 11:07

"Son classement date de 1863 mais aucun renseignement ne nous est donné sur l'origine de son nom. S'agit-il d'un propriétaire comme Monsieur Cauchois voisin, de la femme ou de la fille d'un propriétaire comme Mlle Berthe de la rue Berthe? Mystère et boule de gomme. Peut-être un Montmartrois érudit pourra t-il nous renseigner!
Je ne suis pas érudit , loin sans faut! mais voici ce que j'ai trouvé (en fait guère plus qu'Hélène):
-Rue Constance (18°, 69ème quartier), anciennement commune de Montmartre : par décret du 27 février 1867, nom actuel ; origine : prénom d'un fille de Mr Doré, propriétaire. (source:origine des voies publique et privées Paris 1881) Amicalement.

chriswac 26/03/2017 08:59

Encore des précisions grâce à vos recherches!
Merci 1000 fois!

Nell 17/03/2017 21:06

C'est toujours très agréable de parcourir Paris avec toi. Tu es une vraie encyclopédie. Je te souhaite un excellent week-end. reçois toute mon amitié, Christian.

Hélène 17/03/2017 13:59

D'après Alexis Martin dans "Paris, Promenades dans les vingt arrondissements" la rue Constance, précédemment rue Sainte-Marie-Blanche, a reçu en 1867 le prénom d'une fille de M. Doré, propriétaire.
Amicalement

chriswac 26/03/2017 09:02

Excusez-moi Hélène de répondre tardivement à votre commentaire mais je reviens à peine de voyage (mes articles étaient programmés automatiquement). Merci pour ces précisions que je n'avais pas trouvées et qu'un autre Montmartrois confirme. Je vais donc les donner dans l'article....
Amitiés d'un Montmartrois à une Montmartroise

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche