Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 08:41
Coin Ramey Custine 1902

Coin Ramey Custine 1902

Coin Ramey Custine aujourd'hui.

Coin Ramey Custine aujourd'hui.

Nous avons visité la rue Custine dans sa première partie ​ plus populaire et plus intéressante du point de vue historique.

Après le carrefour avec la rue Ramey, elle file droit vers les beaux quartiers et change peu à peu d'aspect et de population.

Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.

Le 25, premier immeuble après la rue Ramey, abrite aujourd'hui une banque...

Pigeons au-dessus de l'entrée du 25, sous les piques anti-pigeons.

Pigeons au-dessus de l'entrée du 25, sous les piques anti-pigeons.

Il se protège des pigeons en plantant des piques sur les corniches et pourtant la banque aime d'habitude les pigeons et les accueille volontiers!

Certains trouvent refuge sur le décor de pierre...

Le 25, à l'angle Custine-Labat

Le 25, à l'angle Custine-Labat

Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.
Ancien bazar à l'angle Custine-Labat.

Ancien bazar à l'angle Custine-Labat.

Il fait l'angle de l'autre côté avec la rue Labat​ où il y avait un bazar bientôt remplacé par une poissonnerie devant laquelle ne poseront plus famille, employés et petit chien rigolo mais qui sera susceptible d'attirer les matous, descendants des protégés de Steinlen qui habitait le Cat's Cottage à trois cents mètres de là!

Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.
Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.
Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.

Côté pair, au 36, à l'angle Ramey-Custine, on trouve un café ​de quartier qui a gardé son comptoir de zinc : Le Royal Custine.

​On peut constater sur les cartes postales de 1903 que le café existait déjà il y a plus d'un siècle.

Façade du 36. Les pierres d'attente.

Façade du 36. Les pierres d'attente.

Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.

Le mur de façade du 36 a gardé ses pierres d'attente qui attendent toujours car aucun immeuble n'est venu s'accrocher à lui. Le ciel et le feuillages en profitent et au 38, les deux frontons d'un petit commerce fin de siècle subsistent bravement et abritent aujourd'hui une cave et un bar à vins réputés : La Cave Nansouty.

Le 40

Le 40

Le 40 a été construit en 1899, 20 ans ou presque après la Commune. Les promoteurs s'en donnaient à cœur joie et lotissaient les quartiers populaires dont les petites gens avaient été chassées.

La plupart des immeubles jusqu'à la rue Caulaincourt datent de la fin du XIXème et du début du XXème. Ils se donnent des airs haussmanniens ​en moins somptueux.

Le 42

Le 42

Le 44 aujourd'hui

Le 44 aujourd'hui

Le 44 en 1902....

Le 44 en 1902....

Au 44 où l'on trouve aujourd'hui un excellent restaurant thaïlandais, il y avait au début du siècle la "Brasserie Georges". La carte postale montre les consommateurs installés en terrasse. La mode masculine du début du siècle était visiblement à la moustache !

(La carte postale situe la brasserie au 42. L'observation de l'immeuble prouve qu'il s'agit aujourd'hui du 44.)

Le 46

Le 46

Le 46, construit en 1906, est un des plus somptueux immeubles de la rue avec ses grilles et ses balcons en résille de fer.

46

46

46

46

L'architecte est E. Stempert à qui on doit une partie de la rue Lapeyrère dans le XVIIIème.

Le 48

Le 48

Le 48

Le 48

Le 48, proue de navire sur la rue Lécuyer abrite une agence immobilière, un commerce qui fait ses choux gras dans le quartier... Pas moins de 4 sur cette petite portion de rue!

Le 27 angle rue Labat

Le 27 angle rue Labat

Le 27

Le 27

Revenons côté impair où les 27 (angle rue Lambert) et 29 ont été construits en 1906 par l'architecte Dalmand à qui on doit des immeubles rue Constance et rue Lapeyrère dans le XVIIIème.

Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.
La proue du 29

La proue du 29

Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.
Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.
Place Gabin, café Gabin, Gabin moderne avec smartphone!

Place Gabin, café Gabin, Gabin moderne avec smartphone!

Gabin enfant 17 rue Custine
Gabin enfant 17 rue Custine

La rue Custine cède la place à Jean Gabin ! Un espace récemment aménagé avec vespasienne et terrasses de café qui rend hommage à l'acteur qui vécut non loin de là au 17 et qui fréquenta le collège de la rue Clignancourt.

Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.
La rue avant la création de la place gabin

La rue avant la création de la place gabin

Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.

Sur les cartes postales du début du XXème siècle, on peut voir la rue Custine et sur la droite les immeubles de la rue Lambert devant lesquels a été aménagée la place Gabin.

Cette partie de la rue Lambert qui donnait sur le maquis a porté plusieurs noms : rue Lalande puis rue de l'Impératrice. Les habitants du quartier l'appelaient rue Hortense! c'est en 1877 qu'elle reçut le nom de Lambert gros propriétaire des terrains...

Custine-Becquerel.

Custine-Becquerel.

Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.

La rue Custine passe la rue Lécuyer et la rue Becquerel avant de reprendre sa route vers l'ouest.

La rue Becquerel est connue de tous les poètes car c'est là, au 4, chambre 54, que vivait Nadja quand Breton en tomba amoureux.

Le 45. "La Halte".

Le 45. "La Halte".

Le 45

Le 45

Une des curiosités de la rue vient de ce que le prochain numéro est le 45, chiffre qui en pays cartésien ne suit pas le 29!

Que sont devenus les numéros manquants?

Firent-ils partie de la rue Lambert ?

Mystère et boule de gomme!

J'en appelle à la culture montmartroise de mes éventuels lecteurs!

Le 47

Le 47

Le 49

Le 49

Le 49 bis. Le plus bel immeuble de la série.
Le 49 bis. Le plus bel immeuble de la série.

Le 49 bis. Le plus bel immeuble de la série.

Le 51

Le 51

Les 53 et 55

Les 53 et 55

Du 49 au 55 bis, les immeubles cossus et un peu ennuyeux de style, exception faite du 49 bis et de ses iris? ont tous pour architectes Lesage et Miltgen et ont été construits en 1905.

Il est un peu étonnant de constater que dans ces années de fulgurance et de génie où Montmartre était le centre de la création artistique, l'architecture ait été le plus souvent si conventionnelle.

Le 57

Le 57

Le 57 (1908) avec son oiseau qui veille sur le nid et ses œufs, est l'œuvre de Charles Gossart, un architecte dont je n'ai trouvé aucune autre réalisation.

Le 59

Le 59

Rien à dire du 59 sinon qu'il abrite au rez de chaussée mon restaurant japonais favori (qui comme la majorité de ses semblables est tenu par des Chinois).

Le 61

Le 61

Dernier immeuble de la rue, côté impair, le 61 héberge une banque. Nous avions commencé par le Crédit Agricole au 25 et nous terminons par la Société Générale!

Rue du Mont Cenis

Rue du Mont Cenis

La rue du Mont Cenis sert de frontière entre les rues Custine et Caulaincourt. Les fameux escaliers de la Butte, "si durs aux miséreux" commencent là.

Jean Renoir qui a écrit cette fameuse complainte pour son film "French Cancan" ne pourrait plus l'écrire aujourd'hui où les miséreux et le maquis ont disparu de la Butte....

Le 50

Le 50

Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.

Revenons côté pair où nous étions restés au 48.

Le 50 a été en partie amputé par un garage qui fait l'angle avec la rue Lécuyer et avec un immeuble hideux que seuls ses occupants doivent apprécier, ayant l'insigne avantage, étant à l'intérieur de ne pas voir la façade!

Le 52 (1904. Architecte M. Sandoz)

Le 52 (1904. Architecte M. Sandoz)

54

54

54

54

Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.

Le 54 a gardé secrètes en 1940 les réunions de la section juive des FTP-MOI (Francs-Tireurs Partisans et Main d'Œuvre Immigrée).

La plupart des résistants étaient des Juifs étrangers ( cinq d'entre eux ont fait partie des fusillés du groupe Manouchian de l'Affiche Rouge).

Simon Cukier (alias Alfred Grant) réorganisa la section et supervisa la publication du journal "Unzer Wort", "Notre Parole".

Le 58. Angle rue Hermel. Le Café Victor

Le 58. Angle rue Hermel. Le Café Victor

Le café du 58 en 1904

Le café du 58 en 1904

Le Café Victor

Le Café Victor

En 1901 un café était déjà installé à la place du Café Victor, à l'angle avec la rue Hermel.

Détail du 58

Détail du 58

Le 58

Le 58

Le 58 (détail)

Le 58 (détail)

Si j'en crois le site de Paris Révolutionnaire, Il y eut au 58 un cabaret, "La Vache" qui en déménageant en 1921 place Constantin Pecqueur deviendra "La Vache Enragée" du nom de l'hebdomadaire créé par Toziny, Hallé et Depaquit.

​Je n'ai pu vérifier l'exactitude de cette information à prendre avec précaution car le site en question, riche et passionnant est également parsemé d'erreurs!

Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.

Ce qui est sûr en revanche, c'est qu'un peintre de talent, Edmond Heuzé, vécut 28 ans dans cet immeuble!

Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.
Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.

Nous l'avons déjà rencontré en arpentant la rue Ramey où il possédait un autre appartement au 38.

Cet artiste ami de Valadon et Utrillo avait connu la vie de bohême sur la Butte avant de connaître quelque succès.

Le clown Chocolat (Edmond Heuzé)

Le clown Chocolat (Edmond Heuzé)

Il exerça de nombreux métiers dont celui de régisseur de cirque. Il épousa la directrice du cirque Medrano et s'attacha aux artistes qu'il peignit souvent.

Le 60

Le 60

Le 62

Le 62

Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.

Côté pair la rue Custine s'achève avec le café "Le Mont Cenis" au 62.

Elle s'arrête là au croisement avec la rue du Mont Cenis.

De l'autre côté commence la rue Caulaincourt qui si l'on en croit Marcel aymé est la plus belle des rues de Paris!

La rue Custine dans sa deuxième partie lui ressemble beaucoup avec ses banques, ses cafés, ses agences immobilières, ses salons de coiffure, ses établissements bio...

Belles et oublieuses rues qui ont effacé de leur mémoire la trace des petites maisons de guinguois et du maquis où battait le cœur populaire du Montmartre disparu.

Rue Custine (Montmartre) 2ème partie. De la rue Ramey à la rue Caulaincourt.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Robert 02/12/2016 18:13

Hello Chris, Vos articles sont merveilleux. Il ya un grand livre: un livre vraiment parisien. Félicitations mon ami.
robert

Balle 02/12/2016 11:08

Wahou, un reportage photo inter-temporel, c'est sympa de superposer les époques, la ville change les bâtiments restent !

Manakin 18/10/2016 11:04

Un Paris que j'aurai aimé connaître ... sur les photos, les gens sont dehors, les gens sont entre eux, les immeubles sont beaux ... un Paris que je trouve plus classe que maintenant. Pourtant j'habite en région parisienne et aujourd'hui la ville n'a plus de charme ou ce qui reste beau à voir sont les monuments, les anciens immeubles ou les parcs ...

Luďka 17/10/2016 09:19

Comme touours..l´article excellente, merci beaucoup

Nell 11/10/2016 17:37

Une belle plongée dans un Paris que j'adorerais connaître. De magnifiques détails que j'aurais mis dans mon viseur, moi aussi. Tu attaches également beaucoup d'importances aux détails architecturaux. Des goûts que l'on partage. Reçois toute mon amitié.

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche