Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 11:28
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

L'île d'Oléron a ouvert ses paysages mouvants à des artistes qui participent en cet été 2016 à une biennale dont le nom AMERS parle de signal et de refuge...

​(L'amer est un repère fixe et sûr (phare, clocher....) qui aide les marins à se situer.)

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Je ne résiste pas au plaisir de citer le 1er quatrain d'un poème que j'aime. Il a été écrit au XVIIème siècle par Pierre de Marbeuf :

 

Et l'amour et l'amer ont l'amer pour partage

Et la mer est amère et l'amour est amer

L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer,

Car la mer et l'amour ne sont point sans orage.

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Ce poème en hommage aux artistes qui ont participé à la Biennale. Car il est impossible de créer sans amour des œuvres qui sont des amers, des signaux pour ceux qui veulent s'orienter...

C'est une belle surprise pour les amoureux de l'île que cette rencontre avec des créateurs, des rêveurs, des guetteurs...

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Au sud de l'île, à Saint Trojan, sur le Marais Perdu, des petites maisons ont colonisé un îlot...

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Île dans l'île, les maisons de Monopoly, évoquent à la fois l'invasion des terres sauvages par les humains et la fragilité de leur refuge....

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Les maisonnettes de béton paraissent légères comme un camp de toiles, un lotissement éphémère aux pâles couleurs, une halte dans le temps pour les réfugiés que nous sommes...

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

"Potager" est l'œuvre de Laure Tixier.

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Non loin de là un autre refuge s'est implanté : un igloo composé de coquilles d'huîtres.

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Dieu sait qu'il y en a sur cette île! Des millions de coquilles qui elles mêmes, avant d'être jetées, ont été protection, maison pour de petits organismes vivants arrachés à la mer....

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

"L'igloo" évoque la menace du climat qui peu à peu se réchauffe. La glace a fondu sur la banquise... Les coquilles ont pris sa place pour édifier cette demeure qui elle aussi sera emportée par la montée des eaux...

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

"Oyster Igloo" (pourquoi en anglais?) est l'œuvre de Magali Chourlin, une artiste qui vit à Saint-Trojan.

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

A la pointe de l'île, à Gatseau, Une sphère est posée sur la grève....

Elle est composée de bois d'échouage ramassé sur les plages....

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Le bois des épaves, celui des arbres déracinés par les tempêtes a donné forme à cette sphère sortie de la mer...

Elle nous rappelle que c'est de cette mer qu'est venue la vie...

Une vie qui aujourd'hui est fragilisée par l'homme qui ne voit pas plus loin que le bout de ses profits et de ses capitaux...

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

"Sphère Maritime" est l'œuvre de Philippe Ardy

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Toujours sur la plage de Gatseau, sur des pieux qui tentent de résister aux marées, apparaît une vague de bois et d'algues,

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Une vague "terrestre" face à la vague océane, une protestation contre la montée des eaux...

Ce mouvement de bois et d'algues est beau comme un dessin tracé sur le parchemin des estampes.

Dynamique et fragile, vivant et inquiétant...

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

"Entre" a été créé sur la plage de Gatseau par Yushin U Chang, artiste originaire de Taïwan.

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Plus au nord, à trois kilomètres de Gatseau, un étrange animal rampe sous les pins de la forêt de Grand-Village

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Chenille mutante, serpent aux écailles rondes, ver géant aux milliers d'yeux....

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Un arbre mort a donné vie à cette créature qui ondule sous les pins...

La répétition du même motif, le cercle et son ouverture, donne à l'arbre mort un aspect symbolique et sacré. La vie peut aller et venir par ces milliers d'entrées, dans un sens et dans l'autre... Inspiration, expiration...

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

La sculpture est de Stuart Ian Frost. son nom est "The Haven". Ce qui signifie en français "hâvre" donc refuge.

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

De Grand-Village à Vert-Bois, il n'y a que deux kms par la piste cyclable dans la forêt. Sur la route qui mène à la plage, dans une petite clairière sauvage, un chêne vert porte, comme un sapin de Noël des petites maisons de bois...

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Ce sont des distributeurs automatiques de nourriture pour les oiseaux, programmés pour libérer chaque jour à heure fixe une dose de graines.

Cette programmation automatique veut alerter sur le monde que nous fabriquons, parfois avec de bonnes intentions. Metropolis gagne la forêt....

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

"Déréglements Industriels" a été installé sur le chêne couvert de mousse par Michel Blazy.

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Direction Le Château. Dans la citadelle, une structure légère contraste avec les pierres des remparts.

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Elle est composée de pailles à boire translucides et de connnecteurs JIX à huit branches qui permettent d'assembler ces pailles comme on le désire....

La construction translucide s'élève autour de plantes potagères à croissance rapide. Elle permet d'observer comment les plantes se débrouillent avec cette résille qui les domine... Refuge ou carcan?

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

"Potajix" a été assemblé par Patrick Martinez (collaboration avec Michel Blazy).

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Direction la "capitale" de l'île : Saint-Pierre....

Le parking de Leclerc, lieu sinistre s'il en est, jouxte le parc du petit château de Bonnemie aux volets clos.

Dans ce parc, des visages géants de créatures prises dans le bois sont posés sur l'herbe....

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Ce sont des souches ou des troncs d'arbres rejetés sur le rivage et récupérés par un sculpteur qui leur a redonné vie.

Une vie pas vraiment joyeuse si l'on se fie aux tronches mécontentes d'avoir été tirées de leur sommeil d'épaves!

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Monstres, sorciers, esprits révoltés d'avoir vu leur refuge abattu et emporté par la marée...

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Un autre arbre est revenu lui aussi à la vie mais ce n'est pas un visage qui émerge de la terre mais des branches-jambes vêtues d'un pantalon bleu comme le ciel retrouvé...

L'acrobatie joyeuse mécontente un peu plus les autres géants, outrés de voir cet olibrius leur faire des pieds de nez, ou des pieds de pieds!

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

"Le Revenir" est l'œuvre de Maurice Chauveaux qui vit et travaille désormais dans l'île.

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Plus au nord, Boyardville est une des communes qui a été le plus violentée par la tempête Xynthia. Un quartier de la ville a été classé zone noire et des maisons ont été détruites. Un collectif d'architectes a imaginé une plate forme, sorte d'agora, pour des maisons sur pilotis.

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

La "maquette" installée sur un terrain vaguement vague qui jouxte le port manque de séduction visuelle. C'est une idée mise en forme qui a son intérêt mais, me semble t-il, pas de réel impact artistique.

La plateforme de survie permettra grâce à des flotteurs d'aller vers d'autre rivages, d'autres refuges.

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Elle emportera, comme cet escalier survivant, la mémoire des habitants et de leur ancienne vie...

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

"Basile" Maison_système (collectif) a été imaginé par un collectif d'architectes, artistes, anthropologues de Bordeaux.

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

En continuant vers le nord (Eh oui! Oléron est la plus grande île de France après la Corse!) nous arrivons sur la route de La Brée, à travers chenaux et marais.

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Au niveau du marais salant "Le Grain de Sel d'Oléron" à quelques mètres de la route a échoué un bloc fait de lames de métal couleur de rouille.

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Il est a la fois massif et léger, laissant passer la lumières comme un moucharabieh. En son centre, une ouverture ronde

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.
Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Les lames de métal récupérées et soudées s'assemblent autour de cette ouverture sur l'infini. Comme chez Dali qui aime l'alliance des contraires, on trouve ici le carré et le rond, le fer et l'air marin...

La sculpture est ici chez elle, dans les marais quadrillés où naît le sel, comme naît le cercle dans ce carré minutieux.

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

"Le Cercle Carré" formé de 2000 morceaux de métal a été créé par David Vanorbeek, un artiste belge qui vit et travaille aujourd'hui dans le Lot-et-Garonne.

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Toujours vers le nord...

Il sera difficile d'aller plus loin car nous arrivons à l'extrémité de l'île dominée par le phare de Chassiron... la dernière œuvre de la Biennale occupe une prairie, à quelques mètres des falaises de la côte... ​

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

L'installation a mal supporté les mois brûlants et l'intrusion de quelques vandales qui ont mis le feu à une meule de foin et crevé la toile d'un des éléments de la composition...

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Des formes rondes, organiques, ont émergé du sol comme les bulles qui crèvent sur les lacs de lave. Elles sont de tailles différentes, les plus petites à l'extérieur....

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Vont-elles rejoindre les plus grosses pour se fondre en elles? Ou au contraire sont-elles des excroissances qui vont essaimer de plus en plus loin, élargissant le territoire conquis par les tumeurs géantes.

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Cancer et métastases? Menace d'invasion de cellules mauvaises?

Quel rapport avec le refuge, thème de la Biennale?

Le refuge, le principal amer de l'île c'est justement le phare de Chassiron, cette vigie, dont la verticalité s'oppose à la rondeur molle et rampante des boules rouges...

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

"Caps" est l'œuvre d'Anaïs Lelievre.....

Voilà! Une balade entre nature et création! Une invitation à la rencontre et à la méditation... Merci aux organisateurs de cette première biennale...

Et au plaisir de repartir à la découverte l'été prochain!

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Pour terminer, je dois avouer que j'ai oublié une des œuvres de la Biennale. Il s'agit des "Flûtes entomologiques" de François Fréchet.

Elles étaient censées jouer leur partition sur le Marais Perdu à Saint-Trojan, mais elles avaient, en septembre, joué la fille de l'air !

Je ne les ai pas trouvées! Je me résous à reproduire la photo du petit guide donné par le Syndicat d'initiative...

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

"Des bouteilles sont assemblées autour d'une tige de bambou perforée pour recevoir de la terre et des graminées. Ces flûtes fournissent un "refuge aux insectes qui trouvent là nourriture, eau et abri."

L'installation éphémère n'a pas traversé l'été. Souhaitons que les insectes aient trouvé plus sûr refuge!

Oléron. Biennale Art et Nature. Amers.

Partager cet article

Repost 0
Published by chriswac - dans OLERON
commenter cet article

commentaires

Mamikal 11/12/2016 14:45

Est çe que les œuvres sont toujours en place ? Et sinon ou sont elles visibles ?

chriswac 11/12/2016 15:52

Non, elles ont été enlevées en septembre. D'autres œuvres seront exposées sur un autre thème l'été prochain.
Cordialement

Nell 06/09/2016 17:20

Quelle intéressante expo!!! C'est sublissime!!! J'aime tout car tout est suggérer d'une belle manière. Belle fin d'après-midi, Christian et à bientôt. La rentrée s'est-elle déjà déroulée?

chriswac 07/09/2016 20:39

Bonsoir Nell
Non je ne suis pas rentré à Paris, je ne me résous pas à quitter mon île avec ce septembre somptueux qui joue les prolongations de l'été.
Amicalement

Mimi 06/09/2016 15:52

Zut alors, j'ai loupé cette super expo. Je suis passée sur l'île, du côté de Saint-Trojan et j'ai vu la sphère sur la plage de Gatsau mais je ne savais pas qu'il y avait une suite ailleurs. Zut, zut et zut... C'est vrai que je n'y suis restée qu'un jour mais j'aurais pu voir.

chriswac 07/09/2016 20:37

Oui Mimi je crois que la publicité pour cette biennale était approximative. Mois même je ne l'ai découvert qu'après un mois sur l'île!
Bonne soirée!

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche