Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 16:21
Carole Fredericks. Cimetière Montmartre.

Il y a des voix que l'on n'oublie pas

Des voix qui chantent la joie et la tristesse avec la même force vitale

Des voix de feux dans la nuit

Des voix de marin qui découvre une terre

Des voix de rideaux rouges qui s'écartent

Des voix de coeur qui se remet à battre

La voix de Carole Fredericks est de celles-là

Carole Fredericks ne disait jamais son année de naissance : "Je suis née le 5 juin"...

Et personne ne cherchait à en savoir plus.

Elle n'a pas eu le temps d'être vieille

Elle est morte deux jours après son anniversaire, un 7 juin

On n'a pas respecté son désir d'effacer les années...

Elles sont gravées dans le marbre de sa tombe entre deux anges maladroits

Tombe de Carole Fredericks. Cimetière Montmartre. 23ème division.

Tombe de Carole Fredericks. Cimetière Montmartre. 23ème division.

Un médaillon la représente, à la fois souriante et triste.

Les gens qui aiment la vie ont souvent dans le regard un rien d'inquiétude et de tristesse.

Carole Fredericks. Cimetière Montmartre.

Les visiteurs qui s'arrêtent sur sa tombe s'approchent de sa photo.

C'est en la regardant qu'ils la retrouvent et qu'ils oublient la pierre grise et anguleuse.

Carole Fredericks. Cimetière Montmartre.
Carole Fredericks. Cimetière Montmartre.

Sa tombe ne lui ressemble pas.

Il faudrait des couleurs, il faudrait des lumières, il faudrait des feuilles qui bougent dans le vent.

Il faudrait les couleurs du Sénégal où elle est morte après avoir chanté une dernière fois.

Carole Fredericks. Cimetière Montmartre.

Parce que la mort ne lui va pas

Elle avait le coeur trop grand, elle qui participait aux Enfoirés, elle qui chantait pour que le monde soit plus juste

Elle avait le coeur si grand qu'il aurait dû résister à la fatigue et à la surcharge d'un corps trop généreux

Carole Fredericks. Cimetière Montmartre.

Sur le marbre sont gravées quelques paroles d'une chanson dont elle écrivit le texte et J.Jacques Goldman la musique : Jesus in me

Carole Fredericks. Cimetière Montmartre.

Jésus est venu me trouver. Il m'a révélé mes vrais désirs. Il m'a montré le chemin de vie.

Mes voyages m'ont fait connaître des villes que je n'aurais jamais imaginé connaître.

Ils ont fait briller la lumière divine des regards de tous ceux que j'ai rencontrés.

Que jamais je n'oublie que c'est lui Jésus

Que c'est lui qui vit en moi

Que c'est lui qui vit au plus profond de moi-même

Carole Fredericks. Cimetière Montmartre.

Sur la tombe, une plaque posée par Rose et Lââm rappelle quelques paroles d'une chanson de Goldman...

Carole Fredericks. Cimetière Montmartre.
Fredericks Goldman Jones

Fredericks Goldman Jones

Carole Fredericks. Cimetière Montmartre.

.... Et maintenant il suffit de pousser la porte grise du temps pour entendre Carole Fredericks chanter...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Montmartre secret
  • Montmartre secret
  • : Pour les Amoureux de Montmartre, des Chats.de l'île d'Oléron, des Voyages. Les Amis Inconnus et les Poètes...
  • Contact

Recherche